Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Irène Frachon à La Laiterie

Quelle surprise que la visite du Dr Irène Frachon à la Laiterie lors du week end des artistes de Gif. La pneumologue, en pleine guerre contre le laboratoire Servier qui propose le fameux Mediator, et qui subit les foudres de l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé) a fait une pause dans notre verte vallée.Photos-0097.jpg

Certes, le Médiator ne tue pas à tous les coups, mais un patient sur mille risque une hospitalisation par atteinte des valves du coeur.

Cette femme de tempérament, prète à se battre seule devant les moulins du capitalisme pharmaceutique, a de qui tenir. Petite fille d'un chevrotin qui a été à l'origine d'une mission décisive pour la victoire Allier lors de la seconde guerre mondiale, mais je ne vous en dis pas plus... la "Mémoire de Chevreuse" est déjà sur l'affaire.

Le combat n'est pas fini et le titre de son livre 'Mediator, combien de morts?" vient d'être censuré par le tribunal de Brest contre toute attente.

Accueillie à la Laiterie comme une soeur, elle a offert à la maîtresse des lieux un exemplaire de son ouvrage et une boite "collector" du fameux Mediator. Pour faire le plein d'énergie, nous lui avons fait goûter le célèbre elixir Volcelest produit par le laboratoire d'Emmanuel Rey à Bullion. ATTENTION: Ce produit est à consommer avec modération, il na pas encore reçu le feu vert de l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé).

Quelques exemplaires de l'ouvrage d'Irène Frachon sont encore en vente à la Laiterie - Contact Sabine - la Laiterie - 06 84 83 91 44

.         Le Blog de Chevreuse - 11 juin 2010 - jour de la saint Barnabé

.      "Barnabé, coupe lui vite l'herbe sous le pied, je suis encore rentré trempé!"

Commentaires

  • C'est toujours le même scénario : un lanceur d'alerte face à un lobby, des pouvoirs publics absents, des autorités sanitaires muselées...
    Les scandales sanitaires se suivent et se ressemblent en France : Amiante, éthers de glycol, sang contaminé, vache folle, nuage de Tchernobyl, téléphonie mobile....

    La santé ne pèse pas lourd face à des enjeux économiques collossaux.

    C'est aujourd'hui hélàs à la société civile d'assurer sa protection sanitaire...

    Je salue toutes celles et ceux qui donnent de leur temps, de leur énergie, et qui s'époumonnent pour lancer l'alerte sur des questions sanitaires et environnementales majeures.

  • Cher Laurent,
    Merci pour cet appel du pied pour mettre à exécution le projet d'un article sur l'histoire qui associe une famille de Chevreuse à la "bataille de l'eau lourde". Je te propose par la présente de contribuer à la recherche sur la mémoire de cet évènement auprès de la famille Allier et de devenir ainsi coauteur d'une contribution dans notre prochain bulletin.
    Je profite de cette opportunité pour informer tes respectables auteurs et lecteurs, que notre association recherche actuellement des témoins et documents sur la fête du Moyen-âge de 1966 qui a fortement mobilisé la population à l'époque. Nous contacter nous encouragera ...
    Daniel Baltzinger, secrétaire de l'association de la "Mémoire de Chevreuse".
    tél. 01 30 52 26 31 - danielbaltzinger@orange.fr

  • Merci Daniel pour ta réponse au message caché.

    Proposition bien entendu acceptée.

    Forces Allier d'ores et déjà contactées.

    Un traducteur alsacien serait le bienvenu.

    Pourras tu faire l'affaire? On s'appelle.

    Laurent

  • Mediator , Mediator, Mediator....On entend plus parler que de lui dans les médias.

    Félicitations au Blog qui nous a parlé de cette affaire bien avant qu'elle ne devienne une affaire d'état et merci de nous avoir fait découvrir cette courageuse petite fille de chevrotin.

    Bonnes fêtes de fin d'année à tous

Les commentaires sont fermés.