Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2018

Germinal

 

_____________________________________

Dans la presse régionale cette semaine

_____________________________________

 

Racine lancement.JPG

 

A Chevreuse, la Racine n'arrive pas à sortir de terre.

Pourtant, plusieurs villes du Parc lui accordent bon accueil et intérêt.

Une petite idée?

 

29/09/2018

Belle récolte de prunes pendant les travaux

_______________________________________________

Un message des riverains de la ruelle des Larris
_______________________________________________

 

Tout habitant des environs a pu remarquer que la ville de Chevreuse réalise de gros travaux de réfection de chaussée depuis des mois. Une réunion d’information –très écourtée- s’est tenue début juillet ; lors de cette session, Mme le Maire s’est rapidement absentée pour d'autres obligations, et les questions des riverains pas abordées. Notons que le chef des travaux ne connaissait pas le plan du quartier…

Depuis, les travaux se réalisent, et les accès aux domiciles Rue de Versailles et ruelles attenantes sont bloqués :

·         Les barrières rendent impossible ces accès  depuis des semaines. L’accès des véhicules des riverains vers leurs parkings privés est donc impossible, et ce 24h/24, contrairement à l’engagement de la Mairie en Juillet dernier  (voir détails sur le site internet)

travaux,centre,engagement,mairie,verbalisation,prune,lettre,député,barrot,hery,ruelle,larris,police

·         Les véhicules des riverains doivent stationner sur les –quelques- places encore disponibles, tout le quartier étant affecté.


·         Ces places sont soumises à paiement (horodateur) de 9h à 19h. On nous dit 'stationnez à la marre au canards', à 500m, très pratique dans la vie quotidienne !

La police municipale verbalise ces véhicules à tout-va malgré les engagements de la Mairie pour une tolérance qui, apparemment, n’a pas été comprise de ce personnel zélé. Une solution évoquée de macaron dédié aux riverains n’a pas été mise en place. On a même vu des véhicules avec badge handicapé se faire verbaliser !

Les riverains contestent formellement les amendes délivrées par la Police Municipale de Chevreuse, par courrier au Député et à la Mairie (ClicClic pour lire la lettre).
  Étant déjà pénalisés du non-accès à nos maisons depuis des semaines (point sur lequel on nous a 'enfumés') nous refusons de payer ce qui en l’espèce constitue une double peine.

 

 

19/09/2018

In'EAUguration

 

geneau,genot,hery,pecresse,bedier,inauguration,maison,association,lit,yvette,inondation,inondable

geneau,genot,hery,pecresse,bedier,inauguration,maison,association,lit,lit majeur,yvette,inondation,inondable

Merci de confirmer votre présence avant ce vendredi

 

 

 

10/09/2018

Linky, votre meilleur ami

 

___________________________________

Un communiqué de l'association 

HARPE
___________________________________

 

Rhodon Saint-Rémy : un compteur Linky prend feu

Ce dimanche entre minuit et 2h du matin, un compteur Linky installé il y a peu, prend feu  dans le quartier du Rhodon à Saint-Rémy-les-Chevreuse.

 

Nous vous rappelons que le refus du compteur Linky est légal 

 

(ClicClic pour voir  courrier adressé à Madame le Maire de Chevreuse en mars 2017)

 

Faites suivre l'information. 

 

Harpe Chevreuse

01/04/2018

Logements Sociaux au C.E.C.

 

Le logement social ou l’impossible équation à résoudre pour atteindre le nouvel objectif de 25 % à l’horizon 2025 prévu par la loi « Duflot » n° 2013-61 du 18 janvier 2013. Madame le Maire expliquait le 27 janvier dernier lors de ses vœux « qu’ il nous faudrait construire plus de 1260 logements pour y arriver, soit une augmentation de plus de 50 % du nombre  de résidence principales » ( Le Médiéval n°111).  Une augmentation bien loin des objectifs de densification des communes adhérant à la charte du parc naturel régional qui fixe à 5 % l’augmentation de la population sur 10 ans.

Anne Héry Le Pallec  a semble-t-il trouvé la solution pour Chevreuse, en proposant lors de la dernière commission urbanisme, son projet de transformation des locaux du Centre Équestre de Chevreuse en logements sociaux. Club-house, logement, boxes, sellerie, hangars, manèges, ce sont plus de 1000 m2 au sol de locaux à transformer, soit près de 2500 m2 de surface habitable à créer.

logement,social,sociaux,hery,le pallec,ahlp,chevreuse,sru,cec,centre,equestre,apesc,conflit

Du point de vue de la loi SRU, une excellente opération puisqu’une soixantaine de logements pourrait ainsi voir le jour, venant directement impacter à la hausse le ratio de logements sociaux par rapport aux nombre total de logements de la commune. Le tout sans créer de nouveau bâti. Un projet tout à son honneur qui montre sa volonté de faire du logement social sans pour autant livrer Chevreuse aux promoteurs qui défigurent nos villages avec leurs programmes immobiliers.

Mais le projet ne plait pas à tous.

La chambre départementale de l'agriculture dénonce une nouvelle fois le grignotage des terres agricoles par les activités équestres et le non retour des parcelles en zone agricole  après cessation d'activité. A savoir si la SAFER va laisser faire?

Les riverains de Hautvilliers s'interrogent sur l'éloignement du Centre Équestre des commerces et des transports publics, contraignant les familles à multiplier l'usage de  l’automobile, et s'inquiètent de l’augmentation de la circulation sur la route de La Brosse déjà bien fréquentée matin et soir.

L'APESC,  Association de Protection de l'Environnement et du Site de Chevreuse se demande si le PLU pourra être appliqué sans modification et met en doute l'impartialité de la Maire qui accorderait un permis de construire tout en étant gérante du Centre Équestre. Un argument que défend aussi l’opposition municipale de Chevreuse2014 qui a déjà saisi la Préfecture pour gérer ce dossier et éviter tout conflit d’intérêt.

A suivre.

 

.        Le Blog de Chevreuse - Dimanche de Pâques
.      Au trot ou au galop,  les cloches sont revenues

 

29/10/2017

Belle Maires

 

Le quatrième dimanche du mois d'octobre, c'est le premier jour de l'heure d'hiver.

C'est aussi le jour de la fête des belles mères.

Pour fêter cet évènement Le Blog de Chevreuse vous invite à élire:

 

Miss Belle Maire
Communauté de Communes
 Haute Vallée de Chevreuse

 

cchvc,election,belle,maire,aubert,becker,plancqueel,hery,lepallec,grignon

 

Pour participer au sondage, ClicClic sur la photo et faites votre choix.

Merci de votre participation et si possible de laisser au moins votre prénom et votre ville.

 

Le Blog de Chevreuse - 29 septembre 2017
Pour être en paix à Saint Narcisse,
Mettre à l'heure sa suisse,  à sa belle mère faire la bisse

 

 

 

06/09/2017

Herytage

 

 Élection ce soir en conseil municipal

d'Anne Hery Le Pallec  maire de Chevreuse

election,maire,chevreuse,anne,hery,lepallec,pallec,achlp

 

Le Blog de Chevreuse - 6 septembre 2017

Et demain Sainte Reine, premier jour de règne

 

 

27/03/2016

PISCINE: des tourbillons dans le vote !


« Bonjour docteur. »

« Ah Tintin reporter, cher ami, cela fait longtemps que je vous ai vu. Que devenez-vous ? Comment allez-vous ? » pelletier,piscine,sivom,riviere,finlandaise,forme,hery,riviere,retour

« Mal, docteur. »

« Que vous arrive-t-il ? »

« Je souffre de sénilité précoce. »

« Voyons voyons, un jeune homme comme vous ? »

« Je vous assure, toubib, j’entends des voix, je ne me rappelle plus de rien. Tenez, lundi soir 21 mars, jour de printemps, je me suis pris une soirée de détente en assistant au conseil municipal à Chevreuse. »

« Saine et civique activité ! »

« C’est plutôt une activité sportive. Au propre comme au figuré : il y avait comme vedette américaine un artiste reconnu, Jacques Pelletier, maire de Milon-la-Chapelle en sa qualité de président du SIVOM. Il a présenté le projet d’extension, pardon, d’aménagement de l’Espace Forme de la piscine ».

« Ce n’est pas fini cet équipement ? »

« Si justement. Et ça fonctionne très bien, il y a du monde. A 15 € l’entrée, cela dégage même un petit excédent qui est bien utile pour combler une partie du déficit annuel de la piscine qui se monte à 680 000 € ».

« Mazette, 680 000 € ! D’où vient ce déficit ? »

« Le SIVOM a décidé de rendre la piscine accessible à tous en fixant un prix d’entrée bas, 4,50 €, quand le coût réel est de 16 €. Les impôts locaux comblent la différence mais au vu des baisses de subventions de l’Etat et du Département, la situation n’est plus tenable à terme. Il faudra soit augmenter les impôts soit le prix d’entrée soit les deux ».

« Dans une telle situation, est-il raisonnable d’agrandir l’équipement ? »

« C’est là que Jacques Pelletier montre son art : en accueillant plus de monde à l’Espace Forme on génère plus de bénéfices et on réduit le déficit du grand bassin. Et pour cela, il faut davantage de monde en période estivale or il n’y a pas d’équipement extérieur. D’où le projet. ».

« Qui consiste en quoi ? »

« La création sur ce qui reste de terrain d’une rivière chauffée de 60 mètres de long en forme de haricot, au centre duquel on pose un solarium. »

« Waouh, ça aura de l’allure ! »

« A 930 000 € certes. Mais le Conseil municipal de Chevreuse n’est pas d’accord. Je vous dis qu’il y a eu du sport : « piscine à deux vitesses, équipement pharaonique en période de crise, on chauffe l’eau du dehors quand les gosses grelotent au gymnase vieillissant dont les dalles s’effondrent sur leurs têtes », et tutti quanti. ». Les conseillers se sont déchaînés. Seule Sarah Fauconnier la conseillère d’opposition indépendante a voté pour, tous les autres ont voté contre, sauf Sébastien Cattaneo qui s’est courageusement abstenu. »

« Ils ont voté ? Ce n’était pas à l’ordre du jour pourtant… »

« C’était un vote indicatif. De fait, le lendemain il y avait conseil du SIVOM. La première adjointe, Anne Héry Le Pallec, a demandé aux conseillers municipaux quelle position devaient prendre les deux représentants de Chevreuse au SIVOM. Ils ont décidé de s’opposer au projet et même au lancement d’une étude de faisabilité et de fréquentation arguant que le projet de Pelletier était déjà ficelé. »

« Evidemment, vu comme cela il y en a pour 10 ans de palabres, comme pour la piscine ».

« Ben non justement. Je n’ai rien compris. Je vous dis que je souffre de sénilité. Le lendemain, je suis allé me détendre au conseil du SIVOM ».

« C’est public ? »

« Oui mais il n’y a jamais personne. Tout le monde va aux réunions de la CCHVC, et on oublie le SIVOM. Qui gère la piscine mais aussi l’école de musique. Et donc j’ai assisté à la réunion où Jacques Pelletier a procédé au vote de l’élaboration d’un cahier des charges. Je vous dis que c’est un artiste : il a même trouvé le financement du projet par un prêt bancaire à 1,76% ! »

« Et alors ? »

« Eh bien pour moi Chevreuse était contre, et St-Rémy-les-Chevreuse était contre aussi : un certain Lemoine, qui représentait Agathe Becker absente, a ânonné un texte qu'il n’avait visiblement pas écrit lui-même, dans lequel Agathe disait tout le mal qu’elle pense du projet ».

« Et alors ? »

« Je vous dis que je suis sénile : ils ont tous voté POUR ! Même Anne Héry Le Pallec pour Chevreuse ! »

« Voyons voyons… Le lundi le conseil municipal mandate un vote CONTRE, et le mardi sa représentante vote POUR… Moi aussi je ne me sens plus aussi agile d’esprit…. »

« Je vous l’avais dit docteur. Servez-nous deux aspirines et deux verres d’eau ».

« Non, la situation est grave. Je vous offre un verre d’alcool de riz à la Brasserie de l’Hôtel de Ville ».

« D’alcool de riz ? »

« Oui ils ont vendu à des chinois qui arrivent en juin »

« Tout fout le camp ! Je vais proposer à Jacques Pelletier de prévoir un bar au solarium, avec Licence IV. On sirotera des pina colada en rêvant sous le château de la Madeleine ».

 

.       Le chevroTintin Reporter pour Le Blog

 

25/03/2016

C' AVAP?

 

Aire de mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine.  Lundi soir se réunissait le conseil municipal de Chevreuse.  Au premier point de l'ordre du jour était prévu la mise à l'étude de la création d'une AVAP, une Aire de mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine. Un sujet attendu par les membres de l'Association de Protection de l'Environnement et du Site de Chevreuse venus en nombre.

avap,aire,valeur,architecture,patrimoine,hery,cattaneo,apesc

L'AVAP est un document qui permet pour un périmètre donné de fixer les caractéristiques d'architecture, de bâti, de couleur, les façades, les ouvertures, les toitures, les matériaux de couverture,les pentes de toits, etc... Tout est noté pour garder la mémoire du patrimoine qui fait le cachet, l'image et la beauté d'une ville. Les AVAP sont généralement étudiées dans les centres villes anciens présentant un patrimoine d’intérêt ou d'exception, ce qui est le cas de Chevreuse.

C'AVAP pas plaire à tout le monde.  La délibération a été votée à la majorité mais pas à l'unanimité. L'opposition de Chevreuse 2014 dénonce le soudain emballement pour ce projet alors qu'une loi sur le patrimoine est actuellement en cours de préparation. De plus une l'AVAP représente un coût non négligeable pour une ville comme Chevreuse. L'intervention de Sébastien Cattanéo est à lire sur le site du groupe Chevreuse2014.

Une recherche sur la toile montre qu'au contraire plusieurs maires s'inquiètent de l'arrivée de cette loi patrimoine et ont lancé une fronde contre la loi patrimoine qui ne défendrait pas suffisamment le patrimoine de leur centre historique. A lire cet article du Monde sur http://www.lemonde.fr/architecture/article/2016/01/20/fro...

Une inquiétude partagée par les associations de protection de l'environnement et du patrimoine d'Ile de France comme le confirme Catherine Giobellina présidente de l'Union des Amis du Parc: Leur crainte est que le gouvernement veut remplacer les AVAP aujourd'hui pilotées par l'état via la DRAC et les Architectes des Bâtiments de France par des PLU dits "patrimoniaux". Laissez la plume aux maires représente un vrai danger, d'autant que les PLU peuvent facilement être modifiés au gré des alternances. Certains maires vraiment soucieux de préserver leur communes ont vite compris que cela pouvait déraper.

Aux dernières nouvelles et suite à la fronde des maires, il est probable que que le gouvernement abandonne ce PLU patrimonial. Les discussions se poursuivent encore au Parlement.

Qu'en-est-il pour Chevreuse? Quel est le périmètre d'étude? La sauvegarde du patrimoine est elle la seule motivation du lancement de cette étude? Et si la loi Patrimoine est abandonnée, la mise à l'étude d'une AVAP sera t'elle maintenue?

La mairie de Chevreuse nous répond: 'L' AVAP, même si elle n'est qu'à l'étude, pourra permettre de muter rapidement, voire même en cours d'élaboration, en  "cité historique" ou "site patrimoniaux remarquables" et maintenir ou conformer les protections. Mais pour cela, il faut que l'étude soit lancée avant la promulgation de la loi. Pour l'heure, aucun périmètre n'est spécifiquement à l'étude. Le centre historique en fera nécessairement partie, et l'ABF suggère de largement étendre le périmètre'.

 

A suivre...    

 

.                       Le blog de Chevreuse -  25 mars 2016

.  Passion patrimoine. Passion. Passion, c'est ce soir avec Jean Brice.

 

 

 

02/12/2015

B & B

B&B,

Bonnelles et Bullion.

Les deux communes intégrées sans leur consentement ou par obligation en 2012 à Rambouillet Territoires, ces 'malgré nous' n'ont cessé depuis de proclamer leur désir de rejoindre les communes libres de la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse. Surtout depuis que la modification de la loi SRU leur imposait 20 % de logements sociaux car elles appartiennent à une communauté de plus de 50000 habitants dont une ville de plus de 15000 âmes.  Mais rien à faire. La ligne de démarcation était tracée?  Cernay, bastion de la vallée de Chevreuse et tête de pont de l'empire Poisson semblait empêcher tout mouvement aux frontières.

Pourtant Rambo n'était pas un ingrat puisqu'il proposait que Rambouillet Territoires prenne à sa charge les pénalités SRU infligées aux petites communes rurales  Mais rien n'y faisait et les 'Blanchettes'  de Bonnelles et Bullion n'avaient qu'une seule idée en tête: s'échapper et rejoindre les espaces verts du vieux Parc.

Les contours semblaient scellés et personne ne s'attendait de sitôt à quelconque changement. Pourtant, le 2bonnelles,bullion,picard,poupard,von euw,texier,hery,bay,genot,cchvc novembre dernier au conseil communautaire de Rambouillet Territoires, les deux communes ont de nouveau réitéré leur désir de sortir du joug rambolitain et le miracle se produisit.

Aidés par le plaidoyer du maire d'Auffargis,  par l'arrivée de ce qui reste de la Communauté des Étangs, par un préfet désireux de calmer les esprits, la sortie des deux communes est votée à l'unanimité.

Oui, oui à l'unanimité. Si, si, même le Jean Fred.

Bonnelles et Bullion aussitôt libres ont fait leur demande de rattachement à la CCHVC. Leur demande était à l'ordre du jour du conseil communautaire du 1er décembre et les conseillers ont voté à la majorité leur intégration.

Quoi???

Oui, oui. vous avez bien lu: à la majorité. Seuls les cinq délégués de la majorité municipale de la commune de Chevreuse:  Claude Génot  ,  Anne Héry le Pallec  ,  Bernard Texier  ,  Philippe Bay   et    Caroline Von Euw    ont voté CONTRE.

Tous les chevrotins ne partagent heureusement pas cet avis.
Mr Picard, Mr Poupard, Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux, bonnellois, bullionnais, nous sommes heureux de vous compter parmi nous, vous avez tant à nous apporter.

 

.       Le Blog de Chevreuse  - 2 décembre 2015

.  A saint Viviane, on ne veut pas passer pour des ânes

11/11/2015

Dernière Gerbe

 

Dernière gerbe déposée ce matin au pied du monument au mort de Chevreuse par le maire Claude Génot.

Dernière gerbe car Claude Génot devrait laisser sa place avant la fin de l'année à sa dauphine comme il l'avait dans un premier temps annoncé en début de la campagne électorale avant de se rétracter devant les réactions des chevrotins et proclamer qu'il ferait l'intégralité de son mandat.

genot,hery,godon,cattaneo,succession,élection

Le dossier de la maison des deux associations qui lui tenait à cœur est en cours de bouclage, plus rien ne le retient. La fin d'année semble le bon moment pour passer la main et la raison de santé sera surement invoquée comme d'habitude dans pareille passation.

Joli cadeau de Noël pour Anne Héry Le Pallec qui joue la seconde main depuis le début du mandat mais que l'on voit partout et qui tire déjà les ficelles dans bon nombre de commissions.

A moins que... A moins que... Anne Héry ne soit pas la seule prétendante au trône!

Doc Guitare saisirait-il sa chance?  Sébastien Cattanéo en profiterait-il pour essayer de renverser la majorité?

'Ils sont déjà en campagne' m'a lâché tout sourire un proche de la mairie.

Difficile toutefois de croire à un putsch et même si le vote est à bulletin secret. En effet, Anne Héry Le Pallec peut compter sur les nouveaux conseillers municipaux recrutés largement par ses soins et à sa botte (de cheval bien sûr) et par les fidèles alliés de la gauche.

 

.             Le Blog de Chevreuse  - 11 novembre 2015

. Armistice, armistice, est-ce que j'ai une gueule d'armistice ???

 

 

24/09/2015

Palace Réclame

 

hery,plaisir,jardinerie,chevreuse

 

En vente dans votre jardinerie de Chevreuse

 

 

30/06/2015

Le Guépard

 

Ici Radio Tête de Veau :

L’émission pour les enfants !

(hébergée par Le Blog de Chevreuse)

 

Dis Tonton Tête de Veau, tu nous racontes une histoire ?

Venez mes petits, je vais vous enseigner la tragédie grecque, c’est de saison.

 

Claude dans les étoiles,

Anne « outragée », (c’est dans le compte-rendu, si si !)

Tragi-comédie à Chevreuse !!!

 

guepard,genot,hery,agathe,cattanéo,outragée

En une opération largement médiatisée (Le JT de France 2, quand même !), tout est dit sur la politique locale : de la poudre, la vraie, aux yeux. Ah, quel beau geste : on mutualise le feu d’artifice entre deux communes voisines, Chevreuse et Saint-Rémy-lès-Chevreuse. On SAUVE le budget ! On SAUVE même la planète (moins de CO2 mais çà il a oublié de le dire not’bon maître, (pardon, not’bon maire…).

Ca va en mettre plein la vue. Tout le monde il est beau tout le monde il est content. Et le cabinet Mazars qui a présenté au dernier conseil municipal (public) l’image chiffrée en powerpoint et euros perdus (904 000 € ) d’une Chevreuse isolée, personne ne l’a entendu çà (avis aux avocats d’Anne-Héry Le Pallec (1) : séquence publique et enregistrée légalement). Par contre, des centaines de chevrotins peu ou mal informés vont pouvoir dire « oh la belle bleue, oh la belle rouge ». Avec un peu d’astuce, ils diront aussi « oh le beau Génot c’est bien son idée de mutualisation ».

MU-TUA-LI-SONS qu’ils disent ? Chiche :

Crèches (3 sont en projets à St-Rémy, Chevreuse et Dampierre). Maison(s) des associations. Aide à domicile pour les personnes dépendantes. Ecole de musique (chouette, Chevreuse a construit tout seul ses 4 salles de cours…). Sports (Chevreuse refuse le transfert de cette compétence à la Communauté de Commune CCHVC). Etc.

C’est quoi déjà ce film… voyons… ah oui : « il faut que tout change, pour que rien ne change ». Ouais j’ai trouvé : « Le Guépard », de Visconti. Avec Claude Génot, maire dans le rôle de Burt Lancaster et Anne-Héry Le Pallec, 1ère et très fidèle adjointe dans le rôle de Claudia Cardinale. Bon, Sébastien Cattaneo dans le rôle d’Alain Delon ça ne va pas le faire. Pourtant, à la fin, il gagne.

J’adore les histoires d’amour à la télé. Avec Agathe, Anne et les autres, le Claude il va nous jouer « Charlie et ses drôles de dames »… J’attends le prochain épisode.

 Ici Radio Tête de Veau

 

P.S. Tout cela me fait penser à l’hommage rendu ce matin par France Info à Alain De Greef, décédé hier, grand monsieur de Canal Plus à sa création, à l'origine de plusieurs émissions et séquences phares de la chaîne cryptée, "Nulle part ailleurs", "Les Guignols de l'info", "Groland", "Les Deschiens"... Interviewé en 2011, il se différencie de TF1 avec ces propos : « Patrick Le Lay et Mougeotte, c’est le même moule, ils sont instruits, l’un lit Saint-John Perse, l’autre est amateur d’opéra, et les deux méprisent la merde (NDLR pour les avocats d’Anne Héry Le Pallec (1) : il répète le mot « merde » à la demande du journaliste) qu’ils servent à leurs auditeurs sur leur chaîne. Nous, à Canal, on pensait ne s’adresser qu’à une petite partie du public, payant, avec des programmes de qualité qui nous plaisaient, et ça a plu à un large public, Cela nous a surpris ».

Comme quoi le public, le peuple, n’est pas si con que cela… Merci Alain De Greef, et bonne chance avec Dieu : il n’a pas oublié sa marionnette !

 

(1). Le dernier conseil municipal a voté la protection juridique d’Anne Héry le Pallec, 1ère adjointe, sur une disposition du Code des collectivités territoriales (voir délibération municipale en iconographie), ce qui a eu pour effet de ressouder les citoyens, blogueurs, éditeurs, les opposants aussi mais aussi de simples chevrotins ayant parfois voté pour le maire, de cette stupide provocation à vocation d’intimidation dirigée vers tous ceux et celles qui oseraient critiquer celle qui est, de notoriété publique (cf. les Nouvelles des Yvelines mars 2014) la probable future maire de Chevreuse. L’auteur de ce billet s’est aussi senti concerné. D’où ce coup de pied de l’âne.

 

21/05/2015

Message du Comité Vallée Chevreuse

 

comité,vallée,chevreuse,empinet,hery,becker,cchvc

 

ClicClic sur le début du tract pour le lire

 

 

19/05/2015

Droit du Sol

 

Mais qui va donc accorder mon permis de construire?

Lorsque nous aurons rejoint contraints et forcés une communauté d'agglomération, qui va décider de l'urbanisme? Le maire aura-t-il toujours son mot à dire? Ne va pas t-il perdre de son pouvoir?

NON, à en croire le sergent recruteur Jean Fred qui l'a répété deux fois le 4 mai: chaque maire de sa communauté Rambouillet Territoires garde la compétence de l'urbanisme.

En serait il autrement à la Casqy? C'est la question posée par Martine Michel de l'association 'Vivre les Hauts de Saint Rémy' à Anne Héry Le Pallec.      

hery,michel,vhsr,chevincourt,becker,urbanisme,casqy,plu,plui,instruction
ClicClic pour lire la vidéo

 

Merci a Valentin de l'association du Petit Chevincourt pour ce montage vidéo, preuves à l'appui, sur la bande son de la soirée.  Qu'est ce qu'elles sont bien ces associations de quartier de Saint Rémy!

Alors qui détient la vérité? Quelles sont les règles en vigueur aujourd'hui à la CASQY?  Ces règles sont elles immuables ? A suivre....

Ne ratez pas tant que vous y êtes, le discours d'ouverture d'Agathe Becker, première vice présidente du Parc Naturel, le roi n'est pas son cousin...

 

.                          Le Blog de Chevreuse - 19 mai 2015

.          Une bonne fête à tous les Yves de Chevreuse et du Parc

 

 

10/05/2015

L'Ecole des Fans

 --------------------

Un extrait de l'émission enregistrée le 4 mai 2015 à l'espace Jean racine,

le théâtre de l'empire saint rémois.

-------------------

 

Jacques Martin: Bonjour et comment tu t'appelles?

Anne: Anne.

Jacques Martin: Anne, quel joli prénom! Et tu habites où, Anne?

Anne: A Chevrrreuse.

Jacques Martin: Chevreuse, je connais bien. Un beau chef lieu de canton.

Anne: Nan, cè Mords-Pas le chef maintenant.

Jacques Martin: Et tu es venue toute seule?

Anne: Nan. Je suis venue avec mon père et mon maire.  Et pis toute ma famille de Chevrrreuse.

Un candidat lui coupe la parole: Ah la fille, moi je suis venu tout seul de Milon!

Anne: C'est pas vrai. Y'a Dominique avec toi et pis Jacques dans la salle. Moi, je voulais venir avec Agathe mais elle, elle voulait pas. L'avait trop peur de chanter devant tout le monde.

Jacques Martin: Et qu'est ce que tu va nous chanter petite Anne de Chevreuse?

Anne:  Casqy céfini.

anne,hery,lepallec,interco,casqy,poisson,pelletier,empinet,julien,labruyere,herve claude,vilard

Jacques Martin: Casqy c'est fini, une très belle chanson d'Hervé Claude Vilard . Et tu l'aimes bien cette chanson?

Anne:  Ouiiii pasque c'est l'histoire du vilain Poisson qui gobe tous les petits poissons des environs pour devenir gros, gros, gros.

Jacques Martin: Et elle se termine comment la chanson?

Anne: Y va tous nous manger pis il fera 'Beeeuuuurp'.

Jacques Martin: Beurp, tu es sûre?

Anne: Oui Beeeuuurp à cause de Booonnelles et Buuullion qui voulaient pas être mangés et qui veut pas redonner.

Jacques Martin: Et bien, c'est du beau! Allez vas y Anne on t'écoute.

Anne:  Casqy, céfini...

 

.                   Le Blog de Chevreuse - 10 mai 2015

.     34 ème anniversaire de la première télé de Vanessa

 

 

05/05/2015

ProCASQYnation

 

Je reprends pour le conclure ce texte (commencé il y a plus d’un an et demi !!!) ce lundi 4 mai 2015 suite à la réunion publique organisée à la salle Jean Racine par plusieurs associations fédérées par les Amis du Parc…

 

Introduction

Nombreux sont les chevrotins qui ignoraient ce projet de la majorité de quitter la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC) pour rejoindre la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-En-Yvelines (CASQY) jusqu’au tract diffusé en décembre 2013 par le président Pelletier. C’est bien dommage et les détracteurs de cette orientation ont eu bien raison de déplorer un manque d’information et de consultation. En revanche, on ne peut que déplorer en retour les moyens et les arguments déployés depuis l’été dernier pour mobiliser (en vain) les foules contre cet objectif.

En gros, les anti-CASQY prétendent que ça va coûter très cher et que nous allons perdre notre âme et le caractère rural de nos communes. A noter que ce « mouvement » rassemble des personnes d’horizons très divers, dont certaines sont très respectables, mais il est très maladroitement mené par des personnages (et une liste) bien peu scrupuleux et qui mélangent des approximations et contre-vérités sur la fiscalité ou la dette pour perdent finalement toute leur crédibilité à réclamer une consultation en achetant des « j’aime » pour une page Facebook de soutien.

procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sru

Leur lettre ouverte à Claude Génot publiée sur le site « chevreuse2014.com » à l’été 2014 reprenait le thème de la représentativité et de la légitimité de la municipalité pour engager la ville dans ce projet et depuis plusieurs nouveaux tracts ont été distribués. Dans ce contexte, je vous livre quelques éléments de réflexion et pourquoi la CASQY est à mon sens l’unique et le plus évident des choix pour l’avenir de Chevreuse.

 

Histoire locale de l’interco

Il y a près de 45 ans, en 1968, notre commune s’est engagée dans l’intercommunalité avec le SIVOM (Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple) et nous pouvons tous les jours admirer ou profiter de ses réalisations comme le collègue Pierre de Coubertin (1994), la salle de sport (1993) ou la piscine Alex Jany (1974 & 2008) car avant tout l’intercommunalité c’est ça : des moyens et des ressources pour réaliser des choses plus grandes et plus importantes !

La France a un véritable problème de découpage administratif. Partout en Europe, la tendance est à la réduction des niveaux administratifs et en particulier sur le nombre de communes. Partout… sauf en France ! De 1950 à aujourd’hui la Suède passe de 2 300 à 290 (87% de baisse !) et l’Allemagne de 30 000 communes à 12 000, tandis que de notre côté du Rhin, la réduction nous fait laborieusement passer de 38 800 à 36 700 communes… Tout le monde sait ce qu’il faudrait faire ; fusionner les communes et supprimer les départements mais en réalité, tout ce que nous avons réussi à faire c’est de rajouter cette couche de l’interco… malgré tout l’objectif d’une meilleure maîtrise de dépenses publiques demeure, à la manière d’un doux rêve.

Car l’intercommunalité c’est également ça : des économies d’échelle et une meilleure efficacité des politiques publiques dans la mutualisation de moyens et la coordination des projets. Plus concrètement, une intercommunalité permet de demander et d’obtenir des subventions ou des financements qu’une petite commune n’obtiendrait pas toute seule.

Non, rejoindre la CASQY ce n’est pas l’explosion des impôts locaux et ce n’est pas non plus un partage de la dette de la ville nouvelle tout simplement parce que ça ne fonctionne pas ainsi et qu’une intercommunalité intelligente c’est des économies et des gains de productivité !

 

CCHVC, les autres villes et Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Toutes les communes de la CCHVC ne partagent pas la même vision ou le même projet ; si Chevreuse et Saint-Lambert avaient engagé une démarche auprès du préfet (ça a changé depuis…) la plupart s’interrogent et la vraie grande question concerne Saint-Rémy-lès-Chevreuse, dans une dynamique nouvelle, impulsée par une nouvelle majorité et de nouveaux espoirs, la voisine ne sait pas où regarder ; à l’est le plateau de Saclay est en pleine mutation mais c’est bien à l’ouest et au nord que les quartiers (Rhodon et Beauplan) s’imbriquent et que chevrotins, saint-rémois et magnycois échangent, partagent et peuvent se serrer la main en traversant la rue. De par son nom et son histoire, Saint-procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruRémy-lès-Chevreuse, est intrinsèquement liée à Chevreuse et à Magny-les-Hameaux ; elle est également dans le département des Yvelines, dans le Parc Naturel, dans le SIVOM ou dans la Communauté de communes actuellement contestée (Mme Becker a même été candidate pour être présidente de la CCHVC)…

 

Chevreuse et Saint-Rémy-lès-Chevreuse doivent rester unis et ça serait particulièrement absurde et dommage de ne pas partager un même projet d’intercommunalité. En revanche, l’avenir de communes excentrées comme Levis-Saint-Nom ou d’un ilot de millionnaires enclavé comme Milon apparaît plus secondaire dans notre projet. Sans parler de nombre de communes qui se trouvent à l’autre bout du Parc et dont on ne connaît même pas le nom… Car le Parc a été profondément remanié et son centre de gravité s’est fortement déplacé vers l’ouest et c’est très bien pour toutes les communes qui l’ont rejoint sauf que, aujourd’hui, le Parc ce n’est plus du tout la Vallée de Chevreuse (qui géographiquement suit plutôt le RER B), c’est la forêt de Rambouilletprocasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sru

Oui, vivre à Chevreuse c’est une chance extraordinaire, cet écrin de verdure et ces montagnes louées par Racine, son ciel relativement préservé (le diable ici s’appelle Toussus) où l’on regarde passer au loin les avions qui vont sur Orly, ses forêts, ses rivières, son calme et tout ça à quelques encablures de Paris la folle, l’excitée, la surmenée…

Mais vivre à Chevreuse ce n’est pas seulement contempler un paysage depuis une chambre en maison de retraite ou depuis la terrasse de sa maison secondaire. La population est jeune, active, les chevrotins aspirent à autre chose qu’à venir ronfler dans les odeurs de bouleaux et de chênes, de vaches et de chèvres. Les chevrotins ce sont des parents qui se préoccupent des infrastructures et des projets pédagogiques, culturels ou sportifs. Les chevrotins ce sont des actifs qui se déplacent, vers Paris, vers Versailles, vers la ville nouvelle avec des attentes et des exigences en termes de transports, d’emploi, de commerces, de services… Qui peut croire que ça va venir de Milon-la-Chapelle, village de 300 ha dont le Maire s’est plus illustré avec ses routes barrées et ses chicanes…

Non, il ne s’agit pas de choisir entre une urbanisation forcée en faisant partie du Grand Paris et une ruralité préservée par le concept de la communauté de communes.

 procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruprocasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sru

 

Non, rejoindre la CASQY ce n’est pas la disparition ou le retrait du Parc Naturel, ce n’est pas non plus le bétonnage intensif des champs et des forêts. La ville médiévale n’a d’ailleurs pas eu besoin de la ville nouvelle pour créer ses lotissements comme les « Hauts » ou le « Val » dans les années 70.

Après il ne faut pas non plus sanctuariser le petit jardin des nantis de la vallée ; on peut taper sur Magny les Hameaux et ses constructions mais en attendant c’est bien grâce aux HLM du plateau que se logent les classes populaires dans la région et les objectifs de la loi SRU (25% en 2025) sont toujours très loin pour des communes comme Chevreuse, Saint-Rémy (10%) ou le Mesnil-Saint-Denis (plutôt vers les 5%) …

 

Alternatives et géographie

Certains disent qu’il est urgent d’attendre, se demandent si Chevreuse ne serait pas mieux dans la CAPS ou dans une autre communauté de communes comme Rambouillet Territoires.

procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruLa principale différence entre les deux formes française d’intercommunalité repose sur la notion de « commune centre » mais c’est un choix après tout de partager son tracteur ou ses médiathèques… Pour ma part, je trouve que le centre de Saint Quentin, son théâtre, son multiplexe, ses centres commerciaux ou sa base de loisir donne du sens et une cohérence à un territoire mais je conçois tout à fait que certains chevrotins « regardent » ou « vivent » vers d’autres directions ; pourquoi aller au SQY Ouest plutôt qu’à Ulis 2 ou au centre commercial du Belair à Rambouillet ??? De même, il fut un temps où les lycéens de la vallée allaient sur Montigny-le-Bretonneux ; c’est mon cas et c’est également la raison pour laquelle j’ai conservé des amis et des liens sur la ville nouvelle. D’autres sont allés au lycée de Courcelles et/ou prennent le RER B en direction de Orsay, de Palaiseau (deux villes de la CAPS) et de Paris… Tout ceci pour dire qu’il y a un ressenti et une perception subjective de l’organisation d’un territoire et des centres d’attractivité. Chevreuse est aussi loin du centre d’Orsay que de Montigny après tout (12 km environ) mais au-delà de la géographie ou de la topologie c’est l’histoire, les axes de communication et tout ce qui a pu contribuer à créer du lien depuis de très longues années qui sculptent un territoire et l’identité qui va avec.

A noter que depuis 2010, le nombre de communautés d’agglomération en France est passé de 181 à 222 quand le nombre de communauté de communes baisse fortement de 2 409 à 1 903… Sérieusement, dans un monde où les réglementations et la complexité administratives demandent des profils archi-spécialisés, quelles compétences pointues est-ce qu’on peut espérer trouver à la mairie de Bullion ou aux services techniques de Milon la Chapelle ?

En résumé, ma position personnelle ne consiste pas à défendre la CASQY contre la CCHVC mais le concept et le principe même de la communauté d’agglomération par rapport aux communautés de communes. Le principe d’un centre urbain avec des communes périphériques et qui peuvent bien évidemment garder leur identité, voir leur ruralité, contre un agglomérat de villages qui n’apporte rien.

Les événements de 2015 c’est la montée en force de diverses institutions et commissions sous la houlette du préfet de région ; des conseillers au sein d’une CRCI qui ont voté un SRCI conforme à la loi MAPTAM en élargissant la CASQY et en regroupant de nombreuses intercos mais en laissant de côté notre CCHVC. Un redécoupage conçu dans quelques bureaux et bien loin de la concertation et des citoyens. A l’insupportable millefeuille administratif et réglementaire on ajoute des procédures de décisions déconnectées et même méprisantes (voir le référendum de Coignières…).

Ignorée par les communautés d’agglomération qu’elles convoitaient, nos petites communes se retrouvent un peu livrées à elle-même, déchirée et écartelée entre les visions ou les ambitions, le Poisson partisan de Rambouillet qui ne veut rien lâcher, des villages qui souhaitent affirmer leur rprocasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruuralité et s’émanciper des contraintes SRU en rejoignant une CCHVC vide, des écologistes conservateurs qui ne veulent surtout pas entendre parler de constructions (logement social ou pas), un Parc Naturel inquiet de ses prérogatives et de ses pouvoirs et qui a visiblement le plus grand mal du monde à contenir les projets immobiliers et l’urbanisation d’une commune comme Magny les Hameaux, un petit maire/président qui affirme et revendique le côté dortoir et résidentiel de sa communauté et ses proverbes mérovingiens… A l’applaudimètre c’est sans doute Dominique qui emporte la soirée avec ses bons mots sur le Parc à sauvegarder, face à une salle acquise et malgré une vision délirante d’une intercommunalité de 51 communes sur le périmètre du PNR… Mesdames Héry et Becker vont devoir sacrément bien réviser pour pouvoir enfin répondre clairement à la simple question «  quels sont les avantages à rejoindre la CASQY ? »… Et sinon tout va continuer comme avant, les tracts de Sayous / Empinet, quelques encadrés dans le Médiéval, des citoyens qui vont râler et réclamer un référendum, des associations de sauvegarde de leur environnement et de leur privilèges, des élus de droite qui vont râler contre SRU / ALUR, des préfets qui vont demander plus de logements sociaux et des citoyens juste désabusés et dégoutés.

Allez, on verra demain !

 

.                                             André S.

 

02/05/2015

Chevaliers de la Table Ronde

 

 Participeront à la table ronde

'INTERCOMMUNALITE, quels enjeux pour les communes du Parc?'

animée par le journaliste Luc Blanchard:



 

Fouad AWADA

 Directeur général adjoint de l’institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile de France

 

Jean-Frédéric POISSON

Député des Yvelines,
Président de la Communauté d’agglomération Rambouillet Territoires

 

Yves VANDEWALLE

Président du PNR,
Conseiller départemental des Yvelines

 

Anne HERY LE PALLEC

 Vice-présidente de la communauté de communes Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC),
1er Maire adjoint de Chevreuse,

 

Dominique JULIEN-LABRUYERE

 Co-fondateur du Parc,
Conseiller municipal de Cernay-la-Ville

 

Jacques PELLETIER 

Président de la communauté de communes Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC) ,
Maire de Milon la Chapelle

 

Jean-Pierre MOULIN

Ingénieur urbaniste,
Président d’Essonne Nature Environnement

 

 

 

Note du Blog:

Pour connaître les invités auxquels vous avez échappé, rendez-vous

 

20h30

lundi 4 mai

Espace Jean Racine

 

Saint Rémy les Chevreuse

 

 

01/05/2015

Préambule

 

Lundi 4 mai 20h30

Espace Jean racine à Saint Rémy les Chevreuse

Grande Table Ronde

INTERCOMMUNALITE,

Quels enjeux pour les communes du Parc?

 

tvfil78,giobellina,carsac,interco

ClicClic sur l'image pour visionner**

l'interview pour TVfil78 de Catherine Giobellina et Claude Carsac

(Union des amis du Parc)

 

Le Blog de Chevreuse - Faites du Travail

Et dans le pays de Brive, fête du nouvel ail

 

 

 ** Source TVfil78 (vidéo hébergée par l'association Petit Chevincourt)

 

27/04/2015

Tout Tout Tout Vous saurez tout sur l'Interco

 

INTERCOMMUNALITE, aujourd’hui et demain

 Quels enjeux pour les communes du Parc ?

 

La soirée se déroulera sous la forme de tables rondes animées par un journaliste. Une large part sera réservée aux questions et discussions avec la salle. Sont notamment invités à participer aux tables rondes : les présidents d’intercommunalité, le président du Parc, le directeur général adjoint de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île-de-France (IAU), le rapporteur général de la commission régionale de coopération intercommunale, etc…

 

interco,saint remy,chevreuse,sre,apesc,poisson,laugier,bournat,pelletier,hery,dechelote,labruyere,uapnr

 

Découvrez le site internet dédié : www.notreinterco.fr

On nous cache tout, on nous dit rien... Vous ne pourrez plus dire que vous n'êtes pas informés ou que vous n'avez pas de réponses à vos questions. Posez les dès maintenant sur questions@notreinterco.fr

Pour en savoir plus avant le réunion, un petit tour sur la revue de presse d'Auffargis Environnement

 

 Merci de diffuser l'information et venez nombreux