Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2017

Le sursaut

_____________________________________________

Un message d'André aux chevrotins
________________________________________

 

Dimanche prochain, la France a rendez-vous avec son histoire. Ce n’est pas juste un scrutin présidentiel de plus mais un moment particulier qui s’inscrit dans un contexte mondial sensible et particulier. Le Brexit et l’élection de Trump doivent sans cesse nous rappeler que tout est possible, qu’un électorat populaire et rural désabusé, sensible à la démagogie et fortement mobilisé peut faire basculer le destin d’un pays. Si le risque est faible, il n’est pas nul et il ne faut pas sous-estimer l’importance et la gravité de ce dimanche 7 mai 2017.

Votez ! Si vous avez prévu de partir en week-end, annulez et restez ou changez votre emploi du temps pour passer au bureau de vote. Si vous pensez déposer un bulletin blanc, dites-vous qu’il sera à moitié bleu Marine. Si vous pensez vous abstenir, dites-vous qu’il n’y aura pas de deuxième chance et que vous participerez ainsi à gonfler le score du FN. Il faut voter et faire voter autour de soi, la famille, les proches, vos voisins, parce que c’est notre pro…. heu notre devoir ! Il y a des moments où un peuple doit ouvrir les yeux et c’est un appel à la mobilisation générale qui s’impose aujourd’hui. Parce qu’il vaut mieux se mobiliser dans les urnes que dans les armes, parce que le nationalisme, oui, c’est la guerre !!!

Non, Le Pen n’est pas une femme politique comme les autres, la duplicité de ce parti xénophobe et raciste, son double langage, sa démagogie sans complexe et sans limite, son populisme hypocrite, malgré la brillante entreprise de diabolisation, Le Pen reste Le Pen et loin de moi l’idée de vouloir la caricaturer ;-)

présidentielle,macron,le pen

Un responsable qui peut imaginer et concevoir une société dans laquelle des étrangers miséreux seraient laissés à la porte des hôpitaux ou privés de soins et où des enfants déjà malchanceux seraient privés d’école ou de cantine ne mérite que du mépris… Mais au-delà de la personne, il faut quand même regarder le programme, des promesses sur tout et le financement de rien ! Elle défend le tabac, le diesel ou le nucléaire, elle propose la police municipale armée, 40 000 places de prison, le retour au franc (c’est-à-dire une forte augmentation du prix de tout ce que nous importons et l’explosion de la dette), 2 puis 3% pour l’armée, 50 000 militaires supplémentaires, moins de charges et moins d’impôts sur les entreprises, baisse de 10% de l’impôt sur le revenu, la retraite à 60 ans avec 40 annuités, baisser le gaz et l’électricité de 5%, revaloriser l’AAH… et comment payer tout ça ? Par « un plan de création monétaire » et 60 milliards d’économies !

https://www.challenges.fr/election-presidentielle-2017/fr...

Mais la fameuse « planche à billets » c’est exactement ce qui aura entrainé la folie allemande des années 30 et la crise dans tant de pays, l’inflation c’est juste appauvrir tout le monde. Une folie et surtout des mensonges.

 

On va me dire que Macron c’est le vide, la girouette, le banquier, le libéral, etc… et mon propos n’est pas de chercher des votes d’adhésion ou de convaincre, plus maintenant. Je ne vais pas non plus faire un débat sur l’austérité ou la relance ; le temps des discussions reviendra bientôt…  Macron n’est pas de gauche (pour les gens de gauche) et tous ceux qui veulent le combattre doivent préparer les législatives d’une part, les manifestations et les batailles sociales d’autre part mais ne vous trompez pas de combat. Plus la participation sera forte et plus le score de Le Pen sera faible, plus il sera obligé de faire un gouvernement d’union nationale, d’entendre et d’intégrer toutes les sensibilités républicaines. Et Macron n’est pas de droite (pour les gens de droite) mais j’invite ces derniers à lire le vibrant appel d’Alain Juppé (vous savez le candidat qui aurait dû vous faire gagner…) sur son blog ; http://www.al1jup.com/non/

Il y a beaucoup d’amertume chez un grand nombre d’électeurs, à commencer par les soutiens des deux grands perdants que sont Fillon et Mélenchon et bien trop d’électeurs qui vont s’abstenir ou voter blanc… C’est à eux que je veux m’adresser car ils détiennent en grande partie la clé de cette élection. Aucune voix pour Le Pen nous disent les insoumis ? OK mais sachez que deux bulletins blancs c’est UNE voix pour Le Pen ! Deux abstentions c’est aussi UNE voix pour Le Pen ! Même si Macron vous dégoûte, vous insupporte, il faut prendre son bulletin et il faut le glisser dans l’urne. Et je le répète ; avec une grosse participation et un mauvais score pour Marine, l’opposition sera incarnée par les Insoumis et Mélenchon quand il aura fini de bouder, avec une faible participation et un score serré, l’opposition ça sera les fachos du FN ! Et puis n’oubliez surtout pas que la majorité parlementaire se décide en juin avec les législatives !

 

Pas de ni-ni, pas de chichis dans la lutte contre l’extrême-droite, le fascisme et le FN !!! Nous devons tous être présents et mobilisés ce dimanche 7 mai 2017. Tous aux urnes, soyons fiers de notre pays, donnons une leçon à l’extrême-droite et au monde entier pour dire haut et fort que la France c’est toujours le pays des droits de l’Homme et une terre solidaire et ouverte !

 

Commentaires

André,

Pour récupérer sainement les voix de gauche, il faudrait que les marcheurs plutôt que de brandir le spectre de de l'extrème droite et d'essayer de faire culpabiliser l'abstentionniste ou le vote blanc devraient essayer de convaincre leur prophète d'ouvrir son programme:
- reprendre la politique éoologique de JLM: des emplois durables dans l'agriculture de proximité; gérer urgemment la sortie du nucléaire,
- une remise en cause des emplois précaire Uber et du nivellement par le bas de l'emploi, revenir sur la loi El komri ;
- arréter de regarder le code du travail que du côté du patronat comme le montre sa volonté de revenir sur la rupture conventionnelle,
- aller négocier les traités européens pour faire une Europe cohérente au niveau social et fiscal pour éviter les délocalisations,
- placer Attali à l'Orpéa ou dans une maison de retraite de la France profonde

L'inflexible et impérial Macron a encore quelques jours pour changer son programme. A lui de nous montrer qu il peut composer avec d'autres forces. Sinon, il est préférable qu il soit le 7 mai le plus mal élu possible.

A ce jour, il n'aura pas mon vote.

LB

Écrit par : Futur chauffeur Uber | 29/04/2017

Je suis globalement d'accord avec les remarques de LB, sauf sa dernière phrase.

J'irai voter le 7, parce qu'on ne peut prendre le moindre risque, laisser planer le moindre doute façe au fascisme (qu'on nomme aujourd'hui "populisme" par une curieuse pudeur).

Un score élevé de Macron ne signifiera pas une adhésion à son projet (je sais, il s'en fout comme Chirac s'en est lavé les mains en 2002 et moi aussi j'avais dit "on ne me le fera pas 2 fois").

Mais un score serré entre les 2 candidats contribuerait à donner encore plus des ailes à l'extrême droite européenne qui fleurit si près de nous (Hongrie, Pologne, Autriche, Pays-Bas... à qui le tour?)et donnerait à Le Pen un statut de leader dans ce mouvement qui monte, qui monte.

Tout pour éviter celà.

Cela ne clôt évidemment pas le débat, ne me satisfait pas, mais mon ego passe après.

Écrit par : François | 01/05/2017

Merci François.

Si Macron continue de dévisser dans les sondages et même sans main tendue du prophète, j'irai lui apporter ma voie.

J'ai écrit qu il faut qu il soit le plus mal élu possible, mais il faut qu il soit élu quand même pour ne pas laisser le populisme du Front National allié à l'intégrisme catholique aux commandes de la France.

LB

Écrit par : LB | 01/05/2017

on peut regretter le mutisme de nos élus locaux face au danger du FN

CL

Écrit par : CL | 03/05/2017

Effectivement le silence assourdissant de nos élus pose un problème . De nombreux maires de toutes sensibilités ont pris position afin de faire barrage au Front National. Nous attendons toujours celle de nos représentants chevrotins.
A vos plumes mesdames et messieurs les élus.. il ne vous reste plus que 3 jours!
Vous en sortirez grandis auprès de la grande majorité de vos concitoyens

Écrit par : RB | 04/05/2017

Valérie Pécresse, ancienne député de notre circonscription, a donné sa position sur le sujet.

Cela ne vous suffit pas?

L'avis de nos maires, de leurs conjoint(e)s, de leurs amant(e)s, de leur femmes/hommes de ménage, on s'en fout.

Écrit par : LB | 04/05/2017

Parlons de la politique économique de JLM.
Regardons autour de nous l'affichage sauvage de JML qui pollue nos paysages depuis le début de la campagne.
Est cela le respect de l'environnement???
Je pense qu'il n'y a pas qu'Attali qui devrait fréquenter Orpéa car je trouve ce propos injurieux. Il est vrai que cette campagne nous a habituée à ce type de dérive langagière. Je vous rappelle qu'il a d'ailleurs été désavoué par En marche.

Écrit par : Cl | 05/05/2017

Vous avez raison, André, en écrivant : « un bulletin blanc, dites-vous qu’il sera à moitié bleu Marine » et « deux bulletins blancs c’est UNE voix pour Le Pen ».

Moi, qui suit viscéralement anti Macron, anti ultra libéral, anti Uber, anti mondialisation, anti loi El Khomri, je lis :
« un bulletin blanc, dites-vous qu’il sera à moitié Macron » et « deux bulletins blancs c’est UNE voix pour Macron ».

Donc moi qui suit pour une gauche non utopique mais pragmatique et réaliste, qui en ait plus que marre d’être pris pour un con depuis tant d’année (1983, 2002, 2005), j’ai décidé, après une très longue réflexion, de déposer un bulletin Le Pen.
C’est la première fois que je déposerais un bulletin estampillé de droite (hormis celui de Chirac face à Le Pen en 2002).

Dommage mais s'abstenir ou voter blanc est un demi vote Macron.

Écrit par : victor | 05/05/2017

Victor nous dit
"Moi, qui suit viscéralement anti Macron, anti ultra libéral, anti Uber, anti mondialisation, anti loi El Khomri"
et en tire la conclusion:
je suis contre la liberté culturelle, contre le planning familial, contre les associations qui ne partagent pas l'idéologie FN (pour s'en convaincre il suffit de voir la politique des villes tenues par le FN) et pour ceux qui trompent ignominieusement le peuple qui souffre.

Comment une personne qui se définit "pour une gauche non utopique mais pragmatique et réaliste", peut en arriver à cette conclusion, les bras m'en tombent; les mots ont un sens, me semble-t-il.

Heureusement, Le Pen ne sera pas élue; mais d'ailleurs le veut-elle vraiment?
Pourquoi aller se frotter à la réalité de l'exercice du pouvoir quand c'est tellement confortable le dénigrement de la politique des autres sans jamais avoir rien à prouver soi-même, tellement juteux les fonds européens tout en étant les champions de l'absentéisme au Parlement.

On pense ce qu'on veut de Macron (et je ne suis pas un de ses soutiens)et de sa politique, mais Le Pen est ignoble, un point c'est tout.
Allez, un peu d'humour pour faire retomber ma tension:
Nobody's perfect, somebody's abject

François

Écrit par : François | 05/05/2017

@François,

Ma réponse quant au choix de Macron (sans le soutenir, lol) est une citation d’Hannah Arendt :

« Politiquement, la faiblesse de l'argument du moindre mal a toujours été que ceux qui choisissent le moindre mal oublient très vite qu'ils ont choisi le mal. »

Écrit par : victor | 06/05/2017

@victor
il vaut mieux le choisir directement
je pense qu'elle doit se retourner dans sa tombe de voir qu'a coup de ses citations on justifie l'injustifiable

Écrit par : RB | 07/05/2017

Il est beau le renouveau.

Pourquoi nous a t on caché pendant la campagne que le candidat En marche Jean Noel Barrot:

1 - était un fils à Papa, ancien ministre centriste

2 - était parachuté dans notre circonscription

2 - Pire que tout, occupait un poste de conseiller général en HAUTE LOIRE

Et son emploi à la rentrée à HEC, c'est aussi un emploi protégé?

Laurent

Écrit par : Macron = Menteur | 13/06/2017

Député, ce n'est pas un travail à plein temps?

Écrit par : Anne | 14/06/2017

N'oublions pas la suppléante: Anne Grignon, maire de Lévis St Nom, fille du président du Parc Naturel régional, ancien suppléant de Valérie Pécresse.

Que du renouveau on vous dit !

Faire du neuf avec du vieux, finalement, la banquier d'affaires qui a voulu, avec le PDG de Nestlé, privatiser l'eau douce sur la planète, ce banquier n'est qu'un politicard à l'ancienne, aussi rusé que Hollande. Mais bon "Bêêê Bêêê Bêêê Tous ensemble faisons barrage au Front National ! Bêêê Bêêê Bêêê... Advienne que pourra.

Écrit par : Tic Tac Premier | 14/06/2017

Merci le blog pour cette stupéfiante révélation (qui n'avait peut-être pas échappé aux chevrotins):
la suppléante de Barrot est la fille de l'ancien suppléant de Pécresse et actuellement directeur de campagne de Pascal Thévenot!
Le fils de.... et la fille de....
C'est le renouvellement, on vous dit!

L'ancien chevrotin que je suis, aujourd'hui du côté de Rambouillet, n'avait pas vu tout le sel de cette situation..... comique? pitoyable? pleine d'avenir? (rayer les mentions inutiles)

Du côté de Rambouillet justement, dimanche prochain sera plus tranquille: Aurore Bergé, l'ancienne Pécresse girl de Magny les Hameaux, qui marche depuis février 2017, a pris un net avantage sur Poisson, le clône de Boutin.
Ca nous permettra d'aller voter blanc dimanche sans état d'âme, le boulot principal (exit Poisson) étant fait. Ouf!

Enfin, c'est quand même pas la joie!

Écrit par : François | 14/06/2017

Anne Grigon, La fifille à Papa a le mérite d'être locale et elle a montré son engagement à la mairie de Lévis et au conseil communautaire de la Haute vallée de Chevreuse, de la graine pour faire une excellente député.
C'est plus le parachutage de Jean Noel Barrot qui est affligeant et son double emploi prévu pour la rentrée.
A 34 ans, il est en marche aujourd'hui mais semble courir depuis longtemps après puissance et gloire.

Écrit par : Laurent | 15/06/2017

Mais non, François, vous avez tort: il y a de la joie, du rire même: Anne Grignon est suppléante En marche, mais son papa, Yves Vandewalle, ancien maire de Lévis, tracte dans les boîtes aux lettres du village une belle photo de lui... appelant à voter Pascal Thévenot, concurrent de sa fille ! De la sorte et quoi qu'on vote, la famille est servie ! Respect et moralisation sont les mamelles du Macron...

Écrit par : Tic Tac Premier | 15/06/2017

Les commentaires sont fermés.