Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/07/2016

La Petite Sirène 2

 

Ah le doux bruit de la sirène le premier mercredi du mois à midi!

Comme Proust sa madeleine, il me rappelle mon enfance parisienne. C'est l'un de mes souvenirs sonores de la capitale avec les cris du rémouleur et sa carriole à roues de vélo.

Après l'abandon par l'Etat du Réseau National d'Alerte (RNA) dans les années 2010-2011, les mercredis sont devenus bien silencieux le midi et, les sirènes qui fleurissent sur les toits des bâtiments publics bien encombrantes.

rna,alerte,sirene,mairie,inondation,twitter,information,urgence

En Alsace, ni vu, ni connu, on aurait pu les transformer en support pour que les cigognes y bâtissent leur nid, mais à Chevreuse, qu'est ce qu'on peut bien en faire?

L'Etat s'en débarrasse et  redonne aux communes la jouissance de ces installations. c'est pourquoi la ville de Chevreuse a délibéré le 12 février 2016 et a accepté la convention proposée par l'Etat pour récupérer la propriété de la sirène. La convention envisage même que la sirène puisse être démontée. Et pourquoi pas vendue sur 'Le Bon Coin' !

Le Réseau National d'Alerte doit faire place au nouveau SIAP (Système d'Information et Alerte des Populations) piloté par la Préfecture .  En 2013, la Préfecture décide de l'avenir de la petite sirène et le glas peut sonner et le silence s'épaissir. La sirène n'est pas prévue d'être utilisée dans le nouveau système SIAP. On peut lire dans la délibération de la ville de Chevreuse : ' Le territoire de Chevreuse n'est pas situé dans un bassin de risque technologique, risque d'inondation à cinétique rapide ou risque d'effondrement de terrain. La sirène du réseau national d'alerte implantée sur la commune n'a donc pas été retenue pour le raccordement au SIAP. Elle conserve néanmoins la possibilité de l'activer en cas d'urgence pour alerte la population en vertu de la procédure d'alerte prévue dans le plan communal de sauvegarde.'

Depuis quelques années, la sirène était muette. Surement doit on à l'Yvette, à ses débordements excessifs du 31 mai et 1er juin, et à la très mauvaise information des collectivités aux populations de la Vallée de l'entendre sonner à nouveau ce mercredi 6 juillet 2016.

Non, non, la sirène n'est pas morte et elle reste le meilleur moyen d'alerter les fonds de vallée. Les mails, Twitter et autres billevesées se sont montré accessoires dans l'urgence à gérer. En revanche, c'est sur, ils ont un rôle complémentaire à jouer pour distribuer après l'alerte les informations et les consignes à tenir.

Bon retour à la sirène, qu'elle enchante les premiers mercredis du mois, et qu'elle chante pour nous rassembler de nouveau en cas d'urgence.

 

 

Le Blog de Chevreuse      6 juillet 2016

Si j'ai toujours préféré les blondes de Galles,

Ce soir, mes pensées seront pour le Portugal.

 

 

 

 

Commentaires

Bonjour, j'entends à l'instant, jeudi 7juillet, la sirène des pompiers (dhabitue 1er mercredi du mois) sonner!
Je ne crois pas l'avoir entendue hier (j'habite St-Rémy, mais suis dehors, oubien fenêtres ouvertes).
Savez-vous pourquoi le test a lieu aujourdhui?
Merci
P
ps: devait-elle sonner le mardi 28mai tandis que l'eau montait, à défaut d'avoir une système d'alrte par sms que certains quartiers ont pu organiser (au Rhodon cela a fonctionné, même si tous n'ont pas eu le courage de rentrer du travail, sortir leur voiture du garage a l'abri de l'eau...)

Écrit par : steinbach | 07/07/2016

Les commentaires sont fermés.