Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2017

Le Golf de Chevreuse

Surprise de taille au conseil municipal exceptionnel d'hier soir 31 mars où comment le vieux dossier du Golf est soudainement réapparu et voté en vitesse et en catimini. Le conseil s'est tenu à 20 heures. Peu de public, l'annonce ayant été faite urgemment pour pouvoir caler ce conseil avant les vacances scolaires de Pâques.

Un seul point à l'ordre du jour: "Régularisation du permis de construire de la Maison des Associations". Claude Génot,  légèrement mal à l'aise, a commencé à expliquer que la Préfecture lui demandait une pièce manquante dans l'instruction du permis de construire de la Maison des Associations. Alors qu'il se détendait au fil des explications, on apprenait que c'est la police des eaux qui avait remarqué qu'il manquait son autorisation au dossier, et qu'étant donné la surface de la Maison des Associations, la commune était dans l'obligation de compenser le volume d'eau pris sur la zone de crues, conformément à la rubrique 3.2.2.0 de la loi sur l'Eau relative aux installations, ouvrages, remblais dans le lit majeur d'un cours d'eau. Claude Génot distribue un plan des zones humides de Chevreuse (ClicClic pour lire) et explique que l'on ne peut pas construire n'importe quoi dans le cours d'une rivière en me regardant gravement. Surement voulait il régler ses comptes pour le zouave.

Les volumes sont énormes et il ne suffit pas comme le propose alors Mr Cattanéo calculette à la main d'enterrer de 2 ou 3 mètres le terrain de football synthétique obligeant Mr Godon à reprendre un nouveau chewing-gum avant d'avoir fini de 'fumer' le précédent et de répliquer 'Et pourquoi pas les tennis!'. ( Cela a bien fait rire les membres du clan Génot, j'ai cherché une contrepèterie mais je n'ai rien trouvé...)

La tension était extrême. ' Pas question de toucher à la plaine des sports 's'emporte Claude Génot avant  d'expliquer que la majorité s'était réunie préalablement pour étudier toutes les possibilités et que la seule solution pour ne pas dénaturer la plaine des sports était de compenser en amont, et que la création d'un golf permettrait de structurer les paysages et de créer les retenues d'eau nécessaires à la compensation le long du parcours. Alors que Mme Dallalba et Mr GarleJ distribuent la plaquette du golf, le 'compensant' précise les atouts écologiques et environnementaux du Golf (présentés au dos de la plaquette): le Golf de Chevreuse sera d'une qualité exceptionnelle, sans urbanisation. Un golf qui conserve les sentiers de randonnée existants, respecte le paysage de la plaine, entretient les cultures vivrières pour le gibier, limite les risques d'inondation du hameau de Trottigny.

golf,trottigny,inondation,genot,police,eaux,cattaneo,godon,casa dallalba,compensation,zone humide,DDT,prefecture
Clic/clic pour lire la plaquette du Golf de Chevreuse

Les élus qui découvrent le projet sont plutôt enthousiastes et échangent un long moment sur la disparition de la forêt le long de la route départementale, le nécessaire déplacement de l'activité d'élevage de l'autre coté de la route en continuité des terrains de la SAVAC.

Claude Génot rassure: les arbres remarquables seront conservés en rajoutant toutefois "s'ils ne sont pas malades bien sûr", l'herbe pour les vaches est aussi bonne de l'autre côté de la route.

Les élus adoptent finalement à 21h40 le projet de Golf à l'unanimité. Contre toute attente en début de soirée, Claude Génot a réussi à gagner l'admiration de ses conseillers. 'Il est trop fort' me lâche une élue en sortant de la mairie ' la compensation aurait dû coûter très cher à la ville et donc au contribuable, il arrive comme toujours à retourner la situation, à se la faire payer et à développer une nouvelle activité économique et sportive sur la commune'.

 

.                      Le Blog de Chevreuse - Saint Hugues
.                           'Tee pour tous et tous pour tee'
.                      Refrain d'une chanson locale engagée

 

 

Commentaires

Trop fort le Blog: poisson (d'eau douce) d'avril !!! Quoique ça me rappelle un autre projet de golf... Plus loin, plus haut, loin de la rivière... Avec, en guise de voiturettes électriques, quelques jolis bus...

Écrit par : TicTac Premier | 01/04/2017

Mais oui, bien sûr, c'était l'empoisoonage du premier avril.

Il en faudrait bien plus au maire de Chevreuse que la Police pour arrêter le chantier de construction de la Casa Dallalba dans le lit de l'Yvette.
Et oui, n'en plaisent aux greener, il n'y aura pas de golf à Trottigny. Pourtant la plaquette est entièrement exacte et le projet a bien été adopté par le conseil municipal de Chevreuse mais le 2 mars 1988.

C'est grâce au travail des associations de protection de l'époque que le projet n'a finalement pas abouti.

Vous aussi vous pouvez mettre votre grain de sable dans les projets de vos maires bâtisseurs et promoteurs et aider à sauvegarder le caractère exceptionnel de la Vallée de Chevreuse.

Engagez vous, rejoignez les associations de protection de l'environnement: l'AAVRE à Milon, Saint Rémy Environnement à Saint Rémy, l'APESC à Chevreuse. Le Blog de Chevreuse

Écrit par : LBDC | 02/04/2017

Le projet a changé et il serait maintenant prévu sur pilotis.
Il y a t il eu un nouveau permis de construire?
Pourquoi n y a t il aucune information?
Pourquoi les affichages du visuel sur le chantier n'ont pas été modifiés?
Pourquoi le dernier médieval n'informe pas les habitants des changements?
Quel est le cout des modifications?
Quelqu un est il au courant?
Que fait le parc naturel?
Pourquoi est il partenaire de la cité lacustre de Chevreuse?
Quelle ville de merde!
A.C.

Écrit par : Lacustre | 11/04/2017

Euh...

Bonjour A.C. et merci de votre petit mot.

Vous êtes nouveau à Chevreuse ?

Écrit par : Le Blog | 12/04/2017

Écrire un commentaire