Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2017

et que s'appelerio RACINE

  racine,monnaie locale,chevreuse;cattaneo
ClicClic pour lire le billet de la monnaie locale

 

.             Le Blog  de Chevreuse  - Une pensée à tous les Thomas

.                     Entendu au comptoir des bars de Chevreuse:
.   "La Racine, une monnaie très locale à fortiori cantonnée à Chevreuse"

 

 

Commentaires

Vous en avez du temps à perdre pour vous occuper de ces niaiseries nombrilistes!
Au temps de la mondialisation sauvage et dérégulée, au lieu de se mobiliser pour établir des règles justes et protectrices, une finance transparente entre autres, on peut toujours consacrer son énergie à des foutaises comme les monnaies locales qui ne changent rien à rien, mais font tellement plaisir, par exemple aux chevrotins chevrotants.

Un premier pas vers un mouvement indépendantiste "HVL libre" ?

Écrit par : Liberté! Liberté! | 05/07/2017

Y'en a qui ont du temps à perdre pour s'occuper de niaiseries pareilles!
Ca fait du bien à l'ego de chevrotins chevrotants, au temps de la mondialisation financière sauvage?

Écrit par : Foutaises! | 05/07/2017

Mon premier post est passé alors que je le croyais parti à la trappe.

Alors, j'ai redondé.

Eh bien, j'insist:
c...nneries, tout ça!

Écrit par : Ter repetita... | 05/07/2017

Foutaises ? Meuh non, "démocratie directe"; "monnaie fondante", avec en star guest Jacques Stern, l'ancien directeur du Crédit Municipal de Nantes désormais à la retraite qui a enfumé le PNR en décembre 2015 lors de sa conférence. Avec comme résultat le fait que le PNR permet à ...............de jouer à la marchande avec... 20 000 ou 50 000 € de subventions européennes ?

Écrit par : Tic Tac premier | 05/07/2017

A mon avis, si le Parc avait touché cette somme, la monnaie locale serait déjà en circulation.

On peut quand même rêver que le jour où le système monétaire mondial s’arrêtera un système alternatif, local et peut être un brin communautaire lui subsiste.

Écrit par : Laurent | 06/07/2017

Je crois vraiment que le Blog est sur une mauvaise pente.
Depuis quelques semaines les attaques et les mises en cause personnelles se multiplient, ce n'est pas sain et ce n'est pas bien.

Avoir un "canard" et une information locale alternative c'est formidable, le Blog de Chevreuse c'est une bouffée d'oxygène moderne dans la vieille propagande officielle et poussiéreuse du Médiéval mais il ne faut pas en faire n'importe quoi. Que les corbeaux de tout poil puissent ainsi venir distiller n'importe quel poison soupçonneux et s'amuser à salir de leurs sous-entendus n'importe qui ce n'est pas une bonne chose.

Laurent, c'est ton devoir et ta responsabilité de modérer les commentaires, au moins pour les accusations "ad hominem", et peut-être aussi apprendre à te modérer toi-même ? ;-)

Amicalement,
André

Écrit par : André | 06/07/2017

Mais c'est toi, André, le modérateur du Blog.

Il aurait été plus judicieux pour l'anonyme d'incriminer le Parc plutôt qu'un agent. Le nom a été enlevé.

Pour la somme de "20 000 ou 50 000 €", l'anonyme ayant semé le doute, le mieux est une réponse du Parc.

Écrit par : Le Blog | 06/07/2017

Et bien, on sent le commentaire objectif et surtout bien informé! La première chose à faire serait sûrement de se renseigner, avant d'opposer lutte contre la finance folle et mlc, à moins d'espérer que nos grands dirigeants réglent le problème au prochain G20...
Les monnaies locales ont au moins deux avantages dans ce monde de la finance folle: les euros que vous donnez en échange de Mlc ne vont pas alimenter les spéculateurs (vous savez où va l'argent de votre compte en banque, vous?), mais vont servir à faire des micro-prêts pour des activités locales dont les banques se foutent, et l'argent tourne en local, donc sert à développer l'activité ici, pour des gens qui vivent ici. Ces monnaies sont locales, mais aussi citoyennes et solidaires, ce qui change tout!
Un chiffre pour finir, à méditer avant d'aller se renseigner correctement: à l'heure actuelle, seul 3% de la masse monétaire mondiale (oui mondiale) est utilisé dans l'économie réelle, le reste, c'est les couilles en or des traders et autres joueurs du casino mondial, alors...

Écrit par : Mlc | 06/07/2017

3% ? et pourquoi pas 1% ou 0,5% ?!?

Quand vous balancez des chiffres pareils, qui plus est après avoir parlé d'objectivité, d'être bien informé et de se renseigner, pourriez-vous donner une source, une référence, un lien ?

A mon avis vous confondez la monnaie physique (pièces et billets) avec l'économie réelle...

Écrit par : André | 07/07/2017

En tant qu'auteur du commentaire décrié, je voudrais gentiment mettre quelques points sur les i, en m'adressant aux pseudos des gens qui ont écrit et dénoncé mes propos.

Je serai ironiquement "bien informé" ? Oui. Le projet de monnaie locale a été soutenu par le PNR depuis 2014 dans le cadre d'un appel à subvention auprès des instances européennes. Cela a été rendu public par le PNR, dans ses appels à projets dans des enveloppes plafonnées à 50 000 €. Si l'argent n'a pas encore été versé (ou le principe même du projet reconnu non éligible), les délais, pour quiconque fréquente Bruxelles, ce qui est mon cas, n'apparaît pas anormal, vu la lourdeur de la machine bruxelloise.

Plus ambigue est la dénonciation d'attaque "ad hominem". Certes, le reproche est citoyennement louable: mais de qui parle-t-on ? D'un "agent" ? Non, j'ai cité un(e) agent(e) qui pilote ce projet en tant que fonctionnaire, mais qui a, sous les mêmes couleurs du PNR, participé au salon Alternatiba à Rambouillet il y a deux ans (j'y étais), avec, au micro, des propos très politiques qui dépassait largement son devoir de réserve (le même texte, à l'identique, écrit ci-dessus par Mlc...). On est, ici, au-delà du respect et de l'anonymat dûs aux agents de la fonction publique. Je ne vais pas reciter le nom (Laurent n'aura pas à retravailler mon texte !). Simplement, accordons-nous à considérer qu'il s'agit d'un projet politique porté par une administration, ce qui déjà en soi pose problème.

L'autre "attaque ad hominem", concernant Jacques Stern, et, "bien informé" je la revendique. J'ai participé en juin 2012 au colloque organisé par l'Ecole Supérieure des Mines de Nantes où a été lancé le projet de monnaie locale désormais connu sous le nom de "Sonnantes". 4 ans de travail, 2 ans de conflits politiques, ont été nécessaires à l'élaboration de ce projet. Et, en juin 2012, Jacques Stern déclarait devant ses 250 invités, " ce genre de monnaie n'est viable que sur un territoire de 500 à 600 000 habitants, disposant de plus d'un tissu puissant d'industries et de services ". C'est le profil du Parc Naturel de Chevreuse cette définition ? Non. Mais ce n'a pas empêché le jeune retraité ancien directeur d'une banque publique d'encourager, au détour d'une conférence en décembre 2015, le PNR sur ce projet mal ficelé et surtout non adapté à la réalité socio-économique du territoire.

Je crois par ces lignes avoir apporté ma justification d'être opposé à un projet qui mélange les genres: politique, social, monétaire, efficacité économique, en oubliant au passage la fiscalité (cf. les SEL de 1981 et la réponse de l'administration fiscale confirmée en 2012 à Nantes). Mais je profite de mon commentaire pour répondre directement à "André" dont je n'ai pas aimé son usage du mot 'corbeau".

Nous avons eu par le passé, toi, moi, et l'éditeur du Blog, des prises de bec musclées : souviens-toi de tes attaques nominales lors des municipales de 2014 ! On a passé des heures à effacer les noms de qui couche avec qui, etc ! Bon, d'accord, désormais tu mises sur Aurore pour terrasser le Poisson ! Calmons-nous: on déborde parfois, mais mon précédent commentaire révélait le malaise qui règne autour de cette monnaie locale qui me semble être plus une opération de communication anticapitaliste que la recherche d'un moyen supplémentaire, complémentaire, pour dynamiser l'économie locale.

A propos du Blog, qui, rappelons-le, est animé par un bénévole non rémunéré, avec tous les risques juridiques que cela comporte, il n'est pas sur une mauvaise pente mais donne de la liberté: les commentaires sont corrigés, si nécessaire, à posteriori, ce qui est courageux. Ai-je été trop loin ? J'ai reproché en privé à l'éditeur d'avoir publié ta tribune lors de l'élection présidentielle "Le sursaut". Le Blog de Chevreuse, c'est Chevreuse et sa vallée, en gros la CCHVC. Pas la Nation: la politique nationale n'y a pas, pour moi, sa place. Occupons-nous du RER B, du Parc menacé, et de nos sangliers et grenouilles. Longue vie au Blog et merci à Laurent.

Écrit par : Tic Tac premier | 07/07/2017

Tu sembles me connaître mais l'inverse n'étant pas clair, le mot "corbeau" me semble adapté, en tout cas assumé.

Pour les attaques personnelles, l'agent du PNR n'est que la goutte d'eau d'une série récente, dans les tensions et les amertumes post-électorales, où je trouve que de trop nombreuses personnes ont été mises en cause ; le maire, la première adjointe, un élu d'opposition, moi-même...

Ce n'est pas la même chose que de parler d'hommes ou des femmes politiques et de leurs engagements publics et on peut/pourra bien sûr commenter les actes, les paroles, les engagements, le bilan de nos personnalités locales. Par exemple ce qui s'est passé hier à Saint Rémy les Chevreuse ?!?

Sur la monnaie locale, je suis également totalement contre l'idée et ce projet...

Écrit par : André | 07/07/2017

Bien alors, je réponds aussi, en précisant tout d'abord que je ne suis pas fonctionnaire au PNR, mais effectivement je participe au projet Mlc.
Je note que si Tic Tac possède un bon niveau d'info sur certaines personnes associées au projet, il n'a pas contesté ma description des choses: on peut ne pas aimer tel ou tel mais on n'est pas obligé de jeter le bébé avec l'eau du bain.
Pour le rassurer sur l'aspect légal (et fiscal), je précise que la loi du 3 juillet 2014 sur l'économie sociale et solidaire (ESS) a donné un cadre légal à ces monnaies.
Pour répondre à André sur sa demande d'info, en lien le site de l'AISES: http://www.aises-fr.org/
vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=dkXwqjr0O9c
Maintenant vous pouvez aller sur internet, il y a plein d'infos: en ce moment les monnaies locales poussent comme des champignons, Paris (oui, la ville) mettra la sienne en service d'ici la fin de l'année.
Alors la Mlc, un projet politique? mais bien sûr, et même au plein sens du terme: produire et vendre là où on vit, s'affranchir des circuits de la grande distribution et faire en sorte que l'économie locale se développe et fasse vivre les gens. Tic Tac parle des sangliers et des grenouilles, mais le PNR a aussi vocation à développer une économie conciliable avec la préservation de l'environnement, et la Mlc peut y contribuer.
Maintenant on peut être contre bien sûr, mais alors il va falloir admettre qu'il y a aussi de l'idéologie derrière ça, et qu'on n'a pas envie de se retrouver catalogué de "gauchiste"...

Écrit par : Mlc | 07/07/2017

Écrire un commentaire