Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2018

Saint Jean... Racine

racine,monnaie locale,citoyenne,mlc

Commentaires

Le blog a eu la gentillesse d'accueillir mon point de vue et mon texte sur la racine, je me permets à l'occasion de ce "lancement" de redonner le lien et mon avis :
http://leblogdechevreuse.hautetfort.com/archive/2017/09/17/no-racine-5980801.html

Écrit par : André | 21/06/2018

Les explications détaillées sont sur le site internet de La Racine : www.laracine-monnaie.fr - Elles bousculent certains clichés faciles qu'il est toujours bon de rappeler.

Pour faire simple une monnaie locale complémentaire et citoyenne permet :

1) de garder vivante l'économie sur son territoire et développer l'emploi local.
2) favoriser les circuits-courts pour réduire les nuisances environnementales.
3) éviter le syndrome des villes dortoir.
4) renforcer le lien social.

C'est un projet développé par des citoyens et qui vient d'être retenu dans le cadre du prix de l'innovation durable 2018. L'association La Racine a pour objectif d'être totalement autonome financièrement grâce aux adhésions des particuliers, professionnels et associations/collectivités ainsi qu'aux dons.

Démarrage expérimental sur Chevreuse le samedi 23 juin 2018 lors de la fête de la Saint Jean et début octobre 2018 sur l'ensemble du territoire. Une monnaie électronique avec paiement par smartphone viendra compléter les billets imprimés. Mise en place fin 2018/début 2019.

Écrit par : Monnaie La Racine | 21/06/2018

Blablabla et blablabla... citoyen... blablabla... local... blablabla...

Cette monnaie va coûter cher, elle sera lourde et pénible à gérer par les commerçants, elle sent le renfermé d'un petit territoire et de quelques personnes qui se font mousser avec... Je boycotterai donc les commerces qui font la promotion de cette stupidité !

Ma monnaie c'est l'euro et votre racine vous pouvez la mettre là où je pense ;-)

Écrit par : André | 21/06/2018

Quelle grossièreté.

En fait le débat de ce monsieur ne semble valable que quand cela va dans son sens. Quel intérêt de fustiger un projet qui est en phase expérimentale ? Laissez lui au moins le temps de se mettre en place avant de critiquer ou impliquez vous c'est encore mieux.

Etroitesse d'esprit. Allez je zappe.

Écrit par : Grossier personnage | 21/06/2018

Bonjour à tous,

Pour Grossier personnage: Vous ne pouvez pas reprocher à André sa non implication alors qu il donne son avis ( qu il doit etre impossible à faire changer) et signe son commentaire de son nom.

Le Blog

Écrit par : Le Blog | 21/06/2018

Merci de me considérer et de me faire passer pour un vieux con obtus ;-)
Sans doute que je le mérite...

J'écoute, je lis, j'entends les arguments pour les monnaies locales ; des articles, des vidéos, mais effectivement je ne suis pas convaincu et les arguments cités plus haut comme "renforcer le lien social" ou "éviter le syndrome des villes dortoirs" j'ai du mal à voir autre chose que du baratin...

Le problème de cette monnaie locale c'est qu'à une échelle de canton c'est l'idéologie du protectionnisme qu'on défend et qu'on met en avant, c'est une idée que je trouve profondément réactionnaire et mauvaise. "On serait mieux entre nous", "Travaillons entre nous"...

Et bien non, je n'adhère pas et je suis viscéralement contre pour les raisons exposées dans mon précédent billet :
http://leblogdechevreuse.hautetfort.com/archive/2017/09/17/no-racine-5980801.html

Écrit par : André | 21/06/2018

Que chacun ait un avis et qu'il puisse l'exposer cela est légitime.

Mais utiliser des arguments faux pour faire capoter un projet avant qu'il ne démarre devient plus regrettable :

* Cette monnaie va coûter cher --> pouvez vous annoncer un chiffre concret sur lequel se base cette affirmation gratuite ?

* Elle sera lourde et pénible à gérer par les commerçants --> les commerçants utilisent déjà une monnaie complémentaire qui s'appelle le Ticket Restaurant. Ils n'ont pas l'air de s'en plaindre puisque cela leur apporte du chiffre d'affaires comme les monnaies locales complémentaires sur le territoire français.

* Elle sent le renfermé d'un petit territoire --> 80 communes

* Quelques personnes qui se font mousser avec --> 166 adhérents, 50 bénévoles, 700 sympathisants à ce jour.

* Je boycotterai donc les commerces qui font la promotion de cette stupidité !--> c'est un choix radical surtout si vous appréciez vos commerçants locaux.

Écrit par : Bénévole du territoire | 21/06/2018

Et blablabla et blablabla

Je suis rarement d'accord avec André (quoique dans ses derniers commentaires il fait court ! C'est un exploit qui mérite d'être salué). Non, ici, malgré certaines outrances, il a raison: étriqué, oui. Village gaulois aussi. La preuve: le projet a vu, il y a deux ans, l'invitation de Jacques Stern, retraité, ancien directeur du Crédit municipal de Nantes, banque socle du Sonantes, la monnaie conçue par un économiste milanais pour la capitale des pays de Loire. Le même Jacques Stern qui disait, à l'Ecole Supérieure des Mines de Nantes que ce genre de monnaie ne pouvait être utile qu'à partir d'un bassin de population (industriel de surcroît) de 250 000 à 500 000 personnes, a encouragé, plus tard, Chevreuse à se doter d'un système sinon identique du moins équivalent. Cherchez l'erreur...
André a raison aussi sur le coût: cette monnaie, comme toutes les monnaies, coûtera de l'argent. Lequel ? Qui paiera ? Je m'étais fait taper sur les doigts dans un billet ou je citai un fonctionnaire qui pourra "jouer à la marchande". Je mets ma main à couper qu'il y aura des fonds publics dans ce circuit, sous une forme ou une autre. Est-ce vraiment le moment ?
Ceci posé, l'euro ne me rassure pas mieux: une monnaie bâtie sans harmonisation fiscale n'a pas d'avenir. Mais à quoi bon un débat ? Le projet est lancé. ce qui n'empêche pas de lire La Monnaie, histoire d'une imposture de Philippe Simonnot et Charles Le Lien aux éditions PERRIN. Quant aux commerçants, dûment qu'ils prennent ma carte bancaire...

Écrit par : Le stagiaire | 22/06/2018

Écrire un commentaire