Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2017

Projet RATP: Rien ne va plus

 

Le collectif Pôle Gare Saint-Rémy engage une action juridique

 

C'est un tournant dans le dossier du projet RATP en gare de Saint-Rémy-lès-Chevreuse : le collectif Pôle Gare porte aujourd'hui mercredi 12 avril son combat sur le front juridique. C'est ce qu'il a annoncé ce mercredi matin, à l'occasion d'une conférence de presse organisée à l'Auberge du Lac.

 conference,presse,pole gare,uapnr,saint remy,pecresse,parisien,republicain,nouvelles,massy

Fin mars, le STIF a pris sa décision concernant les cinq nouvelles voies de garage pour le RER B : la gare de Saint-Rémy a finalement été choisie pour accueillir ces voies, en lieu et place du site de Massy, désormais réservé aux travaux pour la ligne 18 du Grand Paris. Selon le groupe d'action, cette décision ne va pas améliorer la vie des usagers et aura un impact environnemental désastreux. « Ces nouvelles voies transformeront la gare terminus située en site inscrit du parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse en véritable annexe industrielle de Massy. »

 En conséquence, le collectif va déposer une plainte auprès du procureur de la République à l’encontre de la RATP pour infraction au code de l'environnement et un recours auprès du tribunal administratif pour défaut d'étude d'impact. Il annonce enfin qu'il ne participera pas aux ateliers de concertation sur les aménagements paysagers prochainement organisés par le STIF et la RATP.

 

30/05/2016

Casser la Voie

 

Fan du B comme BRUEL,

 rer b,accident,palaiseau,massy

 

Vous en avez de la chance: Les voies sont réouvertes

Vous pouvez faire le plein et ranger la voiture au garage.

 

Le Blog de Chevreuse - 30 mai 2016

 FILLON a dit (JT France2 29 mai 2016):" les syndicalistes, il faut qu' ils aient une activité professionnelle même à temps partiel pour qu il y ait un vrai dialogue"

Pas bête le François. A quand pour les politiques?