Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2018

Logements Sociaux au C.E.C.

 

Le logement social ou l’impossible équation à résoudre pour atteindre le nouvel objectif de 25 % à l’horizon 2025 prévu par la loi « Duflot » n° 2013-61 du 18 janvier 2013. Madame le Maire expliquait le 27 janvier dernier lors de ses vœux « qu’ il nous faudrait construire plus de 1260 logements pour y arriver, soit une augmentation de plus de 50 % du nombre  de résidence principales » ( Le Médiéval n°111).  Une augmentation bien loin des objectifs de densification des communes adhérant à la charte du parc naturel régional qui fixe à 5 % l’augmentation de la population sur 10 ans.

Anne Héry Le Pallec  a semble-t-il trouvé la solution pour Chevreuse, en proposant lors de la dernière commission urbanisme, son projet de transformation des locaux du Centre Équestre de Chevreuse en logements sociaux. Club-house, logement, boxes, sellerie, hangars, manèges, ce sont plus de 1000 m2 au sol de locaux à transformer, soit près de 2500 m2 de surface habitable à créer.

logement,social,sociaux,hery,le pallec,ahlp,chevreuse,sru,cec,centre,equestre,apesc,conflit

Du point de vue de la loi SRU, une excellente opération puisqu’une soixantaine de logements pourrait ainsi voir le jour, venant directement impacter à la hausse le ratio de logements sociaux par rapport aux nombre total de logements de la commune. Le tout sans créer de nouveau bâti. Un projet tout à son honneur qui montre sa volonté de faire du logement social sans pour autant livrer Chevreuse aux promoteurs qui défigurent nos villages avec leurs programmes immobiliers.

Mais le projet ne plait pas à tous.

La chambre départementale de l'agriculture dénonce une nouvelle fois le grignotage des terres agricoles par les activités équestres et le non retour des parcelles en zone agricole  après cessation d'activité. A savoir si la SAFER va laisser faire?

Les riverains de Hautvilliers s'interrogent sur l'éloignement du Centre Équestre des commerces et des transports publics, contraignant les familles à multiplier l'usage de  l’automobile, et s'inquiètent de l’augmentation de la circulation sur la route de La Brosse déjà bien fréquentée matin et soir.

L'APESC,  Association de Protection de l'Environnement et du Site de Chevreuse se demande si le PLU pourra être appliqué sans modification et met en doute l'impartialité de la Maire qui accorderait un permis de construire tout en étant gérante du Centre Équestre. Un argument que défend aussi l’opposition municipale de Chevreuse2014 qui a déjà saisi la Préfecture pour gérer ce dossier et éviter tout conflit d’intérêt.

A suivre.

 

.        Le Blog de Chevreuse - Dimanche de Pâques
.      Au trot ou au galop,  les cloches sont revenues

 

Commentaires

N'oubliez pas le château!
On pourrait faire un paquet de logements sociaux dans le château de la Madeleine, puisque le Parc Naturel va bientôt le libérer.

Bon d'accord, difficile à chauffer et pas beaucoup de fenêtres, surtout pour les logements dans les oubliettes.

Mais franchement, ça aurait de la gueule:
- t'as quoi comme appart?"
-"j'habite uu CLM (château à loyer modéré) à Chevreuse"

Quand on veut trouver des solutions, faut être imaginatif!

PS:
bon d'accord, mon humour a un train de retard (on est déjà le 3 avril), mais en cette période de grève SNCF, qui m'en voudra?

Écrit par : Béééédier | 03/04/2018

Bonjour,

Ça serait quand même dommage de ne plus avoir d'école d'équitation à Chevreuse et ce n'est pas parce que Anne Hery est maintenant maire qu'elle n'aime plus les chevaux et qu elle est prête à faire n'importe quoi dans les zone boisée de la route de la brosse. Enfin, je l’espère.

Écrit par : J. d'Hautvilliers | 03/04/2018

Un petit détour à Chevreuse pour Pâques me permet de voir que le Blog n'a pas perdu, comme beaucoup, le sens du poisson d'avril. Mais ça sent le réalisme: terrain agricole, pas de commerces, pas de transports en commun, le hameau de Hautvilliers n'a pas de souci à se faire ! Ou plutô si, mais dans une autre bâtisse: le Château. Certes le PNR part (au Mesnil-St-Denis), mais arrive le projet de spectacle médiéval permanent, sur le modèle (en plus petit) de Provins. Parkings, tournois bruyants, foires médiévales... Ayant fait l'objet d'un article dans le quotidien économique les Echos,ce projet a toutes le chances de voir le jour. Pour preuve, depuis 3 ans ont commencé des essais de spectacle de rapaces à partir des tours du château, très réussis selon les fauconniers.

Écrit par : L'ex Stagiaire | 03/04/2018

Fâchée avec les chiffres, Mme le (la?) Maire?

Chevreuse = 5700 habitants environ

Avec une moyenne de 3 habitants par logement, cela fait environ 2000 logements.
Estimons le parc social actuel a une centaine et l'objectif (25%) à 650 environ.
Il en manque 550.
Et la population de Chevreuse passerait à 7000 et quelques.

Si l'on prend la moyenne nationale française de 2012, soit 2,3 habitants par logement, on arrive à 2500 existants.
L'objectif passe donc à 700 environ, dont 600 à construire.

Bon c'est un calcul à la louche, mais j'aimerais que l'on m'explique les 1260 nouveaux logements sociaux???
Qui au passage feraient passer la population à plus de 9000 habitants (à la louche).

Bon alors, on reprend son boulier et on recompte.....

Écrit par : La bosse des maths | 03/04/2018

Écrire un commentaire