Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2017

La Lettre à Élise

 

Le Blog de Chevreuse                                                   13 janvier 2017

 

 

Madame  Elise LUCET, 

Il y a quelques années, vous avez proposé sur France 2 un numéro de votre magasine  Cash Investigation sur le Greenwashing (traduit par Verdissage par nos élites de l'académie), ce phénomène dont la finalité est de verdir l’image de sociétés souvent plus polluantes qu’elles ne souhaitent le paraitre.

En ce moment, fleurissent des publicités des fournisseurs historiques d’électricité pour proposer de l’électricité ‘verte’ qu’ils ne fabriquent pas, à l’exemple d’ ENGIE ( issu de la fusion de Gaz de France et du nucléaire belge ELECTRABEL) qui «  achète l’équivalent de la quantité d’électricité consommée par le client en Garantie(s) d’Origine émise(s) par des producteurs d’énergie renouvelable. Une Garantie d’Origine certifie que de l’électricité a été produite à partir d’une source d’énergie renouvelable et injectée sur le réseau électrique. ».

Ces Garanties d’Origine de l’électricité, sûrement nées dans l’esprit d’une âme pure (ou mercantile?) offrent maintenant une zone d’opacité comme la mondialisation excelle à en créer. La fabrication d’électricité verte ne provenant pas d’une corne d’abondance,  il est permis de s’interroger sur un tel engouement des fournisseurs et sur le tour de passe passe que doivent faire les opérateurs historiques avec les garanties d'origine pour changer leur électricité nucléaire en électricité verte.

Habitant de Chevreuse dans les Yvelines, j’ai découvert dans le bulletin municipal de janvier 2017 que ma ville passait à l'électricité verte. A la lecture du titre, je l'imaginais déjà sociétaire d'Enercoop la coopérative  de producteurs et consommateurs d'électricité verte mais en lisant l'article, elle s'est laissée aller à souscrire des contrats de ce type et se retrouve de fait dans la spirale du Greenwashing à tenter de paraitre elle même la plus verte possible. En surplus, ma commune cautionne de fait, et même fait la publicité, dans un bulletin municipal du négoce des garanties d’origine.

L’électricité verte est un sujet vendeur. Production, distribution, offre, et nous fait poser beaucoup de questions. Pourriez vous nous aider à y voir plus clair sur la production, l’auto production et surtout lever la part d’ombre autour de la vente et l’achat de ces Garantie(s) d’Origine émise(s).

Je vous remercie beaucoup pour vos émissions et pour le temps que vous avez pris à me lire.

 

.                     Le Blog de Chevreuse -  13 janvier 2017

.    Sainte Yvette, patronne de notre verte vallée garantie d'origine

 

 

lettre,elise,lucet,cash,investigation,engie,verte,electricité,certificat,garantie d'origine

 

15/06/2011

Il n'y a pas que les arbres qui sortent de terre...

C’est l’histoire d’un poteau en béton, arrivé le lundi matin 30 mai 2011 rue de Dampierre…

Parce qu’il est prévu de dégager le carrefour de l’ensemble des lignes électriques au niveau du croisement de la rue Pierre Chesneau et de la rue de Dampierre, il a suffit de le déplacer, en toute discrétion… alors qu’une autre information avait été donné sur l’emplacement définitif (à savoir à côté de l’ancien, au carrefour).

                    AVANT                        

edf,enfouissement,urbanisme,trottoir,électricité,fumex,dampierreAPRES

edf,enfouissement,urbanisme,trottoir,électricité,fumex,dampierre Comment donc dénaturer le cadre de vie ! Fi de l’harmonie du paysage, fi du respect de l’environnement, si vrai dans le Parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse, fi du travail de ravalement de la maison, effectué selon les critères du Parc pour l’embellir et agrémenter le quartier !

 

A quand la suite de l’enfouissement des lignes électriques et téléphoniques, comme c’est déjà le cas dans certaines rues afin d’éviter l’anarchie des fils?

 

.            L. Fumex, le 09 juin 06/11