Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2016

Hélium 2016

 

 Du cabaret du Lys au prieuré St Saturnin,
en passant par le Séchoir à peaux et les ateliers privés,
11 artistes sont prêts à vous accueillir à Chevreuse.
tout le programme sur
www.helium-artistes.com

helium,parcours,artiste,louber,berthier,loiseau,raoux,renalut,hautvilliers,madeleine, chevreuse

 

 Du cabaret du Lys au prieuré St Saturnin,
en passant par le Séchoir à peaux et les ateliers privés,
11 artistes sont prêts à vous accueillir à Chevreuse.
tout le programme sur
www.helium-artistes.com

 

 

01/05/2010

Le retour du garde champêtre ?

C'est grâce à une question du public en fin du conseil municipal du 16 février que nous avons pu avoir quelques informations sur l'avenir de notre conservatoire local, le fameux CICC.

GardeChampetre3.jpg

Le  transfert au SIVOM est prévu pour le mois de septembre 2010 et le SIVU qui le gère sera dissous (et dissous etc...). "Les délégués des communes au SIVU ont voté à l'unanimité pour ce transfert" a rajouté un conseiller délégué.

Pour le concret : le lieu, les salles (toujours mises à disposition ou non, gratuitement ou non), les activités, il faudra attendre encore un peu. Pourra-t-on toujours s'enorgueillir de la présence d'un conservatoire à Chevreuse?

Concernant la "patate chaude" du dossier: le fameux "professeur en surnombre", trompettiste de son état. La commune continuera à assumer seule sa charge financière au 1er septembre. Cela a été confirmé lors du conseil du 8 avril par l'inscription d'une ligne budgétaire de 40.000 euros dans le budget 2010. Non, non...pas d'erreur, il faut bien lire quarante mille euros.

Notre bourgmestre, Claude le Génot compte bien se débarasser rapidement de cette dépense, et ce dès le 2 septembre. Comment ?  Y aurait-il une solution simple de faire disparaitre cette dépense qui grève le budget du conservatoire depuis tant d'année ? Difficile d'imaginer, dans ce cas, que la solution n'ait pas été communiquée au conservatoire.

Proposition lui est donc faite de remettre ce professeur au travail comme garde champêtre. Il pourra ainsi avertir d'un coup de trompette de son arrivée et porter les messages de la baronnie, du Rhodon à Trottigny, de Talou à Hautvilliers.

Finalement, "10 sous" c'est peut être cher quand même.

.             Le Blog de Chevreuse, 1er mai 2010, fête du travail