Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2017

Aux Mélomanes Nyctalopes...

 

orgue,la roche,levis,mirepoix,concert,abbaye,abbatiale

 

01/04/2011

Le Parc a du Coeur

"Coeur de Parc", c'est le joli nom trouvé pour la toute nouvelle intercommunalité qui regroupe la majorité des communes historiques du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse.

Le "Coeur de Parc" doit son existence à Claude Génot, le maire de Chevreuse qui a su fédérer autour du phare chevrotin la majorité des communes actuelles du SIVOM : Chevreuse, St Rémy, Dampierre, Chateaufort, Choisel, Senlisse, Milon, Saint Lambert et Saint Forget. 

coeur de parc,sivom,communauté,intercommunalité,cernay,chateaufort,milon,choisel,forget,lambert,senlisse,remy,levis,canton,intercoEt cela n'a pas été facile, il lui en a fallu du charisme et de la patience. Un parcours de négociations qui lui a permis de convaincre les plus récalcitrants qui ne pensaient qu'à rejoindre des communautés déjà existantes. Il n'a eu de cesse ces dernières semaines de rassembler, réunir, réconcilier les enfants terribles du canton.

Oubliées les querelles fratricides avec Saint Rémy, terminé le pouvoir local du baron milonais, grand fluidificateur de la circulation locale. Le "Coeur de Parc" se met à battre et cela s'entend jusqu'en Essonne.

Même Chateaufort, le petit village gaulois coincé entre la ville nouvelle de Saint Quentin en Yvelines et le plateau de Saclay a pu rejoindre le "Coeur de Parc" grâce à sa petite bande frontalière de 150 mètres de longueur avec sa voisine Saint Rémy. Elle n'aurait pu le faire sans cette continuité de territoire.

Et plusieurs communes satellites font déjà les yeux doux au nouveau "Coeur de Parc":

- Boullay les Troux la petite nouvelle de l'Essonne dans le Parc naturel, actuellement tournée vers Limours, est de fait plus évidemment attirée par Chevreuse et Saint Rémy,

- Le Mesnil Saint Denis dont certains avançaient qu'elle aurait vendu son âme au diable en créant la Communauté des Communes de la Grande Distribution (CCGD) avec ses voisines Coignères et Maurepas,

- Cernay la Ville tentée un temps par la communauté Plaines et Forêts d'Yvelines (PFE) de la région de Rambouillet serait en train de revoir son choix,

- Le coeur de Levis Saint Nom balance. Le choix pencherait actuellement vers la communauté existante de Communes des Etangs (CCE), un positionnement politiquement stratégique car plus central du nouveau grand Parc Naturel Régional mais catastrophique pour le Coeur de Parc qui perdrait la commune source de l'Yvette. Tout un symbole. Mais tout n'est pas encore joué...

- Magny, commune du SIVOM, s'interroge sur un changement de communauté de communes au grand dam de la CASQY (Communauté d'agglomération de St Quentin en Yvelines) qui verrait partir le trésor de Port Royal,

- Enfin, Gif sur Yvette, future porte du Parc naturel  choisirait le "Coeur de Parc". Un choix important qui permettrait tout d'abord d'équilibrer le poids de la nouvelle communauté avec la toute puissante CAPS ( Communauté d'Agglomération du Plateau de Saclay) et ensuite permettrait d'offrir à la commune de Villiers le Bacle le choix d'intégrer également  la nouvelle structure. A suivre....

La nouvelle communauté de communes prendra les structures et compétences de l'actuel SIVOM qui continuera à exister jusqu'au 31 décembre 2011. Jacques Pelletier, l'actuel président du Sivom assure le transfert d'activité.

Début 2012, après le vote des délégués des communes, Claude Génot devrait prendre naturellement la présidence du "Coeur de Parc".

.            Le Blog de Chevreuse - premier jour du mois d'avril

.        A la sainte Hugues, c'est la fête du grand manitou, ugh!