Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2018

Sainte Anne

 

La politique rend fou. Peut être bien? On ne va quand même pas tous les interner sous prétexte qu'ils manquent d'idée ou que priment le plus souvent le petit avantage et l'ambition personnelle à l’intérêt général ! Et puis, on ne va pas gaspiller de l'argent public à créer des établissements pour continuer de les entretenir.

Est ce une raison pour laisser faire? Surement pas!

Est ce spécifique à la région parisienne? Peut être! 

Et si vous leur rameniez des idées cet été. C'est le pari du Blog qui vous ouvre ses commentaires pour profiter de VOS vacances.

Alors si vous trouvez dans votre commune de villégiature le nouveau service indispensable que l'on ne sait même pas combien il nous manque aujourd’hui, la gestion exceptionnelle d'une compétence municipale, une nouvelle approche originale pour s'occuper de telle autre, une alternative bien plus économique pour traiter cette troisième, un meilleur fonctionnement de l'intercommunalité, une meilleure répartition des compétences communales et intercommunales, que sais-je encore de ces trésors d'imagination et de bon sens que l'on ne trouve qu'en province. Faites nous en part.

Bon repos estival, même aux Annes. Profitez bien et faites nous en profiter.

.     Le Blog de Chevreuse -  26 juillet 2018

 

Nota bene:  Chevrotine et Chevrotin, pour un dépaysement optimal, évitez ABZOLUMENT l'Alsace où Arthur et Zoé occupent déjà Obernay et Ammerschwhir.

 

 

24/11/2012

Provinciales

Le 19 novembre dernier a eu lieu en mairie une réunion publique sur l'intercommunalité. L'intervention a été assurée par Mr Arnaud Jarry du cabinet Mazars. Présentation très claire des généralités d'une intercommunalité et du projet de fonctionnement et de gouvernance de la communauté de communes de la Haute Vallée de Chevreuse. Une quarantaine de chevrotins étaient présents dont 17 membres du Conseil Municipal.

inteco,intercommunalité,millefeuille,teom,mazars,jarryPas de surprise à l'ordre du jour. Comme on pouvait s'y attendre, nous payerons donc une nouvelle couche du millefeuille des taxes locales comme l'a joliment imagé un chevrotin averti et clairvoyant. Une nouvelle couche de taxes additionnelles en plus sur nos taxes foncières, nos taxes d'habitation, nos contributions foncières des entreprises. Chouette !

Mais, rassurez vous, on fait une super affaire car nous aurions dû payer beaucoup plus si nos maires n'avaient pas réussi à trouver un terrain d'entente. Y sont trop forts nos maires.

Avec les statuts de la nouvelle collectivité, ils ont même préparé une charte de fonctionnement, un document qui ne sera pas opposable au sens juridique mais qui scelle leur union et leur engagement dans cette nouvelle aventure.

Pour les compétences de la nouvelle interco, outre les deux compétences obligatoires: 'Action de développement économique' et 'Aménagement de l'espace', les communes ont choisi de mettre en commun la compétence 'Ordures ménagères' en apportant chacun au pot commun le produit de leur TEOM( Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères).

Y aura t il  une reflexion intercommunale sur les ordures ménagères? Non, chacun garde son syndicat, son taux de TEOM mais ce sera l'intercommunalité qui représentera la commune auprès du syndicat.inteco,intercommunalité,millefeuille,teom,mazars,jarry

Pas révolutionnaire, mais on ne va pas se plaindre. La pompe est amorcée et il reste maintenant à la faire fonctionner durablement en l'enrichissant de nouvelles compétences déplumées aux municipalités, en faisant suivre bien sûr les ressources correspondantes.

Aujourd'hui toutes les communes sont prêtes à abandonner à la communauté de communes leurs infrastructures sportives, leur bibliothèque, leur salle polyvalente espèrant s'épargner les coûts de l'entretien et du fonctionnement mais toutes refusent de prendre en charge celles des voisins. 'Un  classique dans les communes les plus riches' a t'on pu entendre. En effet, celles ci ont toujours pu financer elles mêmes leurs projets et n'ont pas pas de réels besoins.

Des compromis seront à trouver, des terrains d'entente, une nécessaire solidarité, base de l'intercommunalité (comme l'a expliqué mr Jarry) pour arriver à mettre nos oeufs dans le même panier.

Concernant le fameux millefeuille, il est à noter l’intéressante proposition d'un chevrotin de faire parallèlement à l’intercommunalité une fusion des communes de la vallée en une seule commune. Un seul pouvoir, un seul conseil municipal pour les communes du fond de la vallée. 

La loi l'autorise, la faisabilité semble bien réelle, le territoire est cohérent.

Reste à voir comment les propos de cet 'anarchiste' seront appréciés des baronnies de la vallée et surtout savoir si celles ci sont prêtes à remettre en cause leur pouvoir local et bien sûr leurs privilèges et autres indemnités.

Comme l'a rappelé un auditeur du premier rang, l’argent est bien souvent à l'origine des avancées ou des blocages des dossiers intercommunaux .

.       Le Blog de Chevreuse - nuit du 23 au 24 novembre 2012

.       Le vallon de Port Royal vibre sur les textes de Brassens

.       358 eme anniversaire de l'illumination de Blaise Pascal