Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2016

Si a V HY moins d'eau...

 

 

L'explication du SIAHVY sur les inondations de fin mai début juin

siahvy,lettre,commune,inondation,chevreuse,saint remy
ClicClic pour lire la lettre du SIAHVY

 

  

Le Blog de Chevreuse -  Saint Fernand

Trop d'eau , trop d'eau , pas bon pour le pastis et le SiaVHY

 

 

Commentaires

Eh oui, avec 30 ( trente !) ans de retard, le Syndicat d'élus SIAHVY va adopter le schéma mis en place par le SIAVB ( Syndicat Intercommunal de l'Assainissement de la Vallée de la Bièvre) en 1982 !

Car c'est à la suite de la crue de 1982 (2 morts à Igny) qu'à été choisi pour la Bièvre un système de télégestion et de régulation hydraulique automatisé dont j'ai suivi pour explications et adhésions des habitants la mise en oeuvre dès 2003, après achèvement (15 ans de travaux comprenant les expropriations avec indemnités, etc,...sans compter les précautions intelligentes (où l'agriculteur est logiquement indemnisé) comme le Moulin de Vauboyen). Pas comme en aval de l'Yvette où des " égoïstes, culs terreux, bobos, élus corrompus,... : cocher la bonne case" bloquent la création d'un bassin de rétention de 1 million de mètres cubes. Toutes mes pensées va aux inondés de la vallée de l'Yvette. Une inondation qui aurait pu, et dû, être évitée. La preuve: l'Essonne, l'Orge, l'Yvette, ont débordé. Pas la Bièvre...

Donc, ce programme de gestion des eaux, en 2016 le SIAHVY le découvre enfin, chouette ! Mais attention faut pas pousser Papy dans les orties: il y a encore des petits syndicats intercommunaux, en sommeil, qui rapportent 200, 300 €, ou plus, à l'élu municipal "représentant" dans ces syndicats nos villages et nos bourgs, représentation fictive dans les faits, mais réalité sur les revenus de ces élus ! J'ai même eu vent d'un élu s'inquiétant de son âge pour être président (président de rien) au bénéfice de ce même âge... Pour rien ? Non, pour 300 €... Lamentable.

Écrit par : Le Pingouin | 28/06/2016

Quand y a trop d'eau y a a trop d'eau et c'est certainement pas une gestion automatisée ou téléguidée qui aurait changé quoi que ce soit au volume des précipitations !

Sans doute qu'on pourrait avoir plus de bassins mais la crue était exceptionnelle, en revanche je suis plus sévère sur les carences au niveau de l'anticipation et de la communication. Dès le lundi soir au vue du niveau de l'Yvette et des gros nuages qui descendaient du nord je savais que ça allait déborder et des mesures auraient pu et dû être prises dans la nuit et le matin du 31 mai, pour avertir et sauver les meubles !

Cette crue doit également être l'occasion de réfléchir et de revoir les dispositifs d'information et d'alerte ; la sirène c'est un peu dépassé mais à l'heure où 95% de la population a des smartphones et une adresse mail il faudrait peut être se donner les moyens de collecter et de mettre en place une diffusion officielle et sérieuse afin de mieux gérer les crises qui peuvent survenir. Malheureusement on est encore aux vieux conseils du XXème siècle comme "vérifiez les piles de la radio" :D

Écrit par : André | 28/06/2016

Je ne suis pas abonné et je n'ai pu lire que les premiers mots de cet article mais on peut en effet poser la question de "l’efficacité de la gestion de crise assurée par le syndicat qui gère la rivière, le SIAHVY"...

https://www.essonneinfo.fr/91-essonne-info/95476/maires-demandent-comptes-syndicat-de-lyvette/

Écrit par : André | 01/07/2016

Bonjour André et merci de partager cette info.

Essaye avec le lien suivant :

https://www.essonneinfo.fr/91-essonne-info/95476/maires-demandent-comptes-syndicat-de-lyvette/?jeton=3cc9ce15669e84bfe2a9207d9e4a018f3a2b7e1707da97ee59

Écrit par : Essonne Info | 03/07/2016

Les commentaires sont fermés.