Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2018

Ridicule

  

binick,saint remy toujours,liaison,douce,voie,ferrée,subvention,argent public,contribuable,impot

 

  

19/01/2018

Enquête Publique RATP

 

 

enquete publique,ratp,rer,Saint remy,voie

 

Clic/Clic pour lire le document

 

 

 

 

 

12/09/2015

Le train est dans le pré !

 

Mobilisation pour la gare RER :

c’est parti,
avec le collectif

« Pôle Gare St-Rémy »

 

S’attaquer aux retards récurrents et à la sous-capacité du RER B, seconde ligne urbaine la plus fréquentée d’Europe, et dont le terminus sud est à St-Rémy-les-Chevreuse : c’est la feuille de route de la RATP pour les années à venir, tenant également compte de l’arrivée (entre 2023 et 2030) du Grand Paris Express et de sa branche sud, la ligne 18 qui desservira le plateau de Saclay. Le chantier est immense, trente années ont été perdues en termes d’investissement, les voies et caténaires sont vétustes à certains endroits, et la ligne, tout simplement, n’est pas conçue pour le trafic actuel et encore moins à venir. Enfin, il convient de rappeler le défaut originel du réseau : le fameux tunnel du Châtelet, impossible à agrandir, et qui constitue le goulet d’étranglement des lignes RER A et B.

Pole,gare,saint remy,ratp,agrandissement,modernisation,retournement,voie,stif,polegareIl existe des solutions souples pour s’attaquer au problème, à commencer par les trains eux-mêmes. Contrairement à une idée reçue, il n’en faut pas plus (pour les raisons d’engorgement déjà citées), mais moins, à plus forte capacité. C’est donc avec impatience que les usagers du RER B attendent les nouvelles rames à 2 étages, qui apporteront davantage de confort et de place. Pour autant, la RATP doit aussi s’attaquer aux infrastructures. C’est le cas pour la gare de Saint-Rémy-les-Chevreuse, promise à une importante transformation. Et çà coince.

Car la RATP a vu les choses en grand. Trop pour certains habitants. Une première phase de travaux est prévue pour moderniser le poste d’aiguillage et changer ou rénover des aiguillages bruyants. Cette phase fait – logiquement – consensus. La deuxième phase fait déjà tousser : l’implantation de 4 nouvelles voies de garage pour stocker des rames le long de la rue Ditte. Voies qui nécessiteront la construction d’un mur de soutènement de 5 mètres de haut tout au long des voies nouvelles, jusqu’au petit pont routier, défigurant ainsi toute la rue. Enfin la troisième phase fait carrément hurler : la création d’une « boucle de retournement », mal nommée car il ne s’agit pas d’une boucle ferroviaire mais du prolongement d’une voie au-delà de la route de Limours. Quand on connaît la longueur des trains longs du RER, ceux-ci devraient approcher le château de Coubertin, rompant très visiblement le poumon vert qui, séparant St-Rémy de Chevreuse, est le marqueur d’entrée de la haute vallée. Les vaches et les biquettes de la ferme de Coubertin regarderont vraiment passer les trains. Quant aux touristes, ils auront droit à un environnement de fer et de béton peu conforme à l’aspect bucolique que nous connaissons.

Pole,gare,saint remy,ratp,agrandissement,modernisation,retournement,voie,stif,polegare

Cette « boucle » est conçue sur le modèle des têtes de ligne du métro parisien : le RER débarque ses derniers passagers sur le quai actuel, puis, vide, s’engage sur la voie prolongée, et revient sur le quai où l’attendent les usagers en partance. Avantage : plus la peine d’attendre qu’un train arrive pour faire partir le suivant, ce qui est le cas actuellement. Problème : outre l’aspect esthétique, comment franchir la route de Limours ? Pont ferroviaire ou pont routier ? Pour passer SOUS la départementale, la RATP a besoin d’une hauteur de 6 mètres. Impossible en gardant les actuels butoirs. A moins de « déplacer » la gare (c’est à dire en construire une nouvelle ?), ce qu’envisagent parfois les représentants de la RATP. De toute manière, un tel franchissement impose de revoir toute l’entrée de St-Rémy en provenance de Limours et de Chevreuse. Un festival de béton attend le quartier. Sans parler des nuisances sonores à venir pour les riverains de l’ancienne voie ferrée (on parle là du quartier de Beauséjour) qui supporteront les navettes des RER.Pole,gare,saint remy,ratp,agrandissement,modernisation,retournement,voie,stif,polegare

N’en jetez plus la cour est pleine, c’est l’état d’esprit des membres du collectif réunis ce jeudi 10 septembre pour lister et structurer la riposte à un projet qualifié de « pharaonique », estimé entre 52 et 100 millions d’euros selon la formule retenue. Riposte qui s’appuie sur une question : « n’y –t-il pas d’autres solutions, moins onéreuses et plus soucieuses de l’environnement ? ».

Il se fait tard en termes de calendrier : le STIF (1) a adopté le 8 juillet les phases 1 et 2 malgré le dépôt d’un amendement – rejeté – par la députée et conseillère régionale Valérie Pécresse. Ne reste-t-il plus qu’à lutter contre la phase 3 ? Ce n’est pas l’avis de la mairie de St-Rémy-les-Chevreuse, qui a, dès le lendemain du vote du STIF, engagé un budget de 15 000 € pour financer une contre-expertise sur l’utilité du projet. Pour certains participants du collectif l’enveloppe paraît maigre et la réaction municipale timide, mais c’est déjà çà.

Dans ce contexte, outre la bataille qui s’annonce contre le mastodonte qu’est la RATP, les membres du collectif veulent étendre leurs réflexions à ce que doit être le « pôle gare » et ses usages pour l’ensemble des habitants du bassin de population concerné. C’est pourquoi, alors qu’ils accueillent déjà au sein du collectif des représentants d’associations de quartiers de St-Rémy ou encore des Amis du Parc, le collectif s’ouvre aux associations et particuliers des autres villes : Chevreuse, Magny-les-Hameaux, les Molières, etc. A suivre.

 

.                         Y. C.

 

(1) STIF : société des transports d’Ile-de-France. C’est l ‘organisme qui gère l’ensemble des transports de la région.

Pour contacter le collectif :   polegarestremy@free.fr

Pour en savoir plus :

- Le site de la Ville de Saint-Rémy (rubrique Circulation – transports) http://www.ville-st-remy-chevreuse.fr

- La RATP http://www.ratp.fr/fr/ratp/r_121768/concertation-prealabl...

- Le site du COURB       http://assorerb.jimdo.com/