Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2008

Parc Omnisports: Développement durable?

Bravo à la commission Développement Durable de Chevreuse.

Bien sur, nous direz vous,  le développement durable, c'est à la mode, c'est vendeur, et puis cela permet de remplir les pages du Médiéval sans parler des sujets qui pourraient fâcher.

Et ben non, partie de rien, la commission s'est interrogée sur ce qu'il y avait à faire dans ce domaine dans la gestion de la ville, s'est posé des questions, a même ouvert sa commission à l' A.P.E.S.C. ( http://apesc.free.fr ), voila c'est dit, je l'ai écrit.

Alors, tout n'est pas peut être pas encore vert mais la commission y travaille, y réfléchit en toute transparence.

Dans le prochain Médiéval, espèrons que ce soit la commission Travaux Sécurité Circulation qui se dévoile :

Cela permettra peut être de nous informer sur les projets pour Chevreuse et de rassurer les chevrotins inquiets dans la gestion de la ville :

LE projet de la création d'un Parc Omnisports (Au cœur de  toutes les conversations, mais pas un mot dans le Médiéval).

Projet pour le moins flou. Pour certain, il s'agit uniquement d'une tribune nécessaire à notre club de rugby. Pour d'autres, cela va être l'occasion de faire payer les spectateurs du dimanche. Les derniers disent que l'on ne peut obtenir les saintes subventions que pour un nouveau parc omnisports, mais pas pour la construction d'une tribune sur le terrain actuel.

Et le prix ? Flou lui aussi. Des 720 000 euros inscrits sur le Médiéval, nous ne savons pas s'il s'agit du prix total ou de la participation communale uniquement. Nous n'avons toujours pas eu de présentation du projet, ni même de son étude chiffrée, datée et actualisée. Sur quelles bases les demandes de subventions auprès du conseil général et du conseil Régional ont elle été faites?

Mais peut être la conjoncture économique et la morosité actuelles permettront elles de faire avorter ce projet de notre municipalité  "pour" Chevreuse. En tous cas, pas le moment d'augmenter la dette de la ville, déjà plombée par la piscine, ni non plus d'augmenter les impôts locaux.

Les autres projets pour Chevreuse...

Toujours aucun projet global et cohérent pour Chevreuse, la ville est gérée au jour le jour en fonction des événements:

- des projets de résidence initiés par les promoteurs et conduisant à la perte de notre patrimoine bâti ( villa des Marronniers où séjourna le peintre Fernand Léger, plus récemment la belle maison Kalmanson d’un maître tanneur et bientôt la vieille grange en face de l'école primaire Jean Moulin)  et une densification de 1 à 25 sur ces emplacements : pour une famille et deux voitures aujourd’hui, ce sera demain 25 familles et 50 voitures.

PICT0744.JPG- Le tourne à gauche du Rhodon à la demande de Saint Rémy. Un rond point aurait sûrement trop facilité l'accès au village des chevrotins du Rhodon, ou l'accès au Rhodon des chevrotins du centre,

- Des enquêtes de sécurité routière qui permettront d'obtenir des subventions pour des aménagements sur la route du Mesnil Saint Denis et de Dampierre.  D'après Alain Dajean qui a demandé pourquoi les axes les plus fréquentés comme la rue de la porte de Paris ou la rue de Rambouillet ne faisaient pas partie de l'étude, la réponse est qu 'il n'y a pas eu de plaintes des riverains dans ces quartiers. A croire que Mr Génot n'a jamais lu ce blog. Mais qu'à cela ne tienne, nous allons lancer une pétition pour la rue de la porte de Paris, appelée par chez nous " ligne droite des Hunaudières" ,

- des trottoirs que l'on agrandit rue de Paris sans concertation des riverains et sans plan global d'aménagement du centre ville concerté,

- Des ralentisseurs que l'on installe du jour au lendemain rue de Versailles: les riverains ne semblent même pas au courant,

- la gestion des problèmes de circulation, de stationnement, et d'accessibilité aux bâtiments publics par la pose de plots et de "biroutes" sur les trottoirs et espaces publics,

- Un PLU toujours inexistant permettant l'application d'anciennes règles et pouvant favoriser une certaine opacité des zones constructibles, des zones naturelles et des zones sensibles de Chevreuse.

.              Y a t il un plan de vol pour Chevreuse ?

.                                  Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

Chevrotins, ne désespérez pas, soyez vigilants, interpellez vos élus et demandez-leur des comptes et des explications sur la gestion actuelle et l'avenir de votre ville, soulignez vos craintes, rappelez leur que vous êtes électeurs et que plus de 53 % des chevrotins n’ont pas voté pour la majorité actuelle représentée au conseil par 22 élus sur 29.

Vous pouvez aussi solliciter vos élus d'opposition et vous engager à leur coté. Vous pouvez aussi simplement les encourager, leur rôle n’est pas facile.

Ensemble pour Chevreuse, ne désespérons pas, soyons vigilants et vivement le prochain passage aux urnes.

.                                                                           Laurent BUGEAT

 

Commentaires

Le compte n'est pas bon ...
On ne peut reprocher à Monsieur BUGEAT, sa méconnaissance et son manque d’intérêt pour la ville de CHEVREUSE, c’est le moins que l’on puisse dire et c’est tant mieux.
Tout juste une mémoire sélective et des panneaux indicateurs orientés toujours dans la même direction ; on est presque étonné de le voir contester un « tourne à gauche » au Rhodon !
Monsieur BUGEAT aime à nous rappeler que 53% des Chevrotins n’ont pas voté pour la majorité actuelle, omettant par le même coup de mettre en parallèle les 73 % de chevrotins n’ayant pas voté pour aucune des deux listes de l’opposition.
On le voit bien et je m’en excuse moi-même, cette manière de compter, peu glorieuse, n’encourage aucunement une saine démocratie et un débat serein entre tous les chevrotins.
Le Maire de Chevreuse, quel qu’il soit, aujourd’hui ou demain, est le Maire de tous les Chevrotins, c’est le cas de Claude GENOT, c’est la grandeur de notre démocratie et c’est heureux.
Si le débat contradictoire au sein de notre beau village de CHEVREUSE est sans cesse à renouveler, à encourager, à vivifier, à alimenter et même à espérer, les propos qui ne visent qu’à opposer les uns aux autres sont à combattre et à rejeter.
C’est le devoir de tous, élus, chevrotins, démocrates et il serait bien que les responsables de ce blog n’y soient pas exempts.
Bruno GARLEJ

Écrit par : Bruno GARLEJ | 20/10/2008

Bonsoir Mr Garlej,
On aurait préférer une présentation du projet de parc omnisports de Mr Bruandet ou du PLU de notre maire, ou de son projet global pour Chevreuse.

Le problème dans la gestion municipale chevrotine est toujours le même: une non prise en compte des chevrotins une fois les élections passées.
La refonte du carrefour du Rhodon aurait du faire l'objet d'une consultation des habitants de ce quartier et de l'entrée de ville, soucieux de limiter la vitesse.
Et ce n'est pas parce que c'est le Département qui paye, que l'on doit laisser les travaux à leur idée, sachant une nouvelle fois que c'est la commune de Saint Rémy qui était à l'origine de la demande de travaux.
Bref, encore une bonne occasion de ratée pour Chevreuse!
Les personnes du Rhodon que j' ai pu consulté (membre d'association, ancien conseiller) n'étaient pas au courant du " tourne à gauche", et c'est là que le bât blesse.
En revanche, désolé de contredire vos comptes, mais les deux listes d'opposition étaient clair sur la nécessité de rond point à l'entrée de ville et d'une zone 30 depuis Roche Bobois, ce qui fait bien plus de 53 %.

Écrit par : Laurent Bugeat | 20/10/2008

Bonsoir Monsieur Bugeat,
J' entends bien que votre souhait c'est qu'à chaque décision municipale il faudrait organiser un sondage ou un référendum, cela me semble non seulement très difficile mais surtout très improductif !
Par ailleurs, dans votre art de manier les chiffres, vous sous entendez que plus de 53% des chevrotins étaient pour un rond point sous prétexte que quelques élus de l'opposition étaient pour ! Effectivement, devant tant de virtuosité statisticienne, on reste sans voix et même sans voie !
Cordialement et rapidement afin de ne pas monopoliser la parole sur ce blog.
Bruno GARLEJ

Écrit par : Bruno GARLEJ | 20/10/2008

Bonjour Mr Garlej et merci de votre réponse.
Je partage votre avis sur la non productivité des référendums et des consultations à tout va, pour agrandir un trottoir ou installer un feu rouge (Quoique les feux rouges, c'est comme les parcmètres, moins il y en a, mieux on se porte).
En revanche, celles ci seraient les bienvenues une fois pour toute pour élaborer ce fameux PLU, ou du moins un schéma de circulation global (auto, vélo et piétons) pour Chevreuse.
Une fois ces grandes lignes décidées, il n'y aurait plus (ou moins) besoin de consulter les chevrotins puisqu'ils seraient au courant de la finalité du projet. Je reste ouvert à toute proposition de participation à la constitution de ces schémas de circulation.
Pour en revenir à vos promesses électorales, vous vous étiez engagés à être "A l'écoute des Chevrotins"...

Écrit par : L. BUGEAT | 21/10/2008

Mr Garlej,

Lors de la campagne pour les élections municipales, la liste conduite par Mr Génot, à laquelle vous appartenez, s'est ENGAGEE, en ces termes : "LE DEVELOPPEMENT DURABLE EST L'AFFAIRE DE TOUS.
.....Nous continuons à exiger le déplacement des antennes hors des sites sensibles. Nous nous opposerons à toute nouvelle implantation..."

Le 5 septembre 2008, BOUYGUES a implanté de NOUVELLES antennes UMTS (puissance émise multipliée par 4) sur deux sites de la ville de Chevreuse : VOSSERY (ferme de Coubertin) et Route de Choisel (www.cartoradio.fr)

Que s'est-il donc passé? La mairie a -t-elle été informée? Les opérateurs de téléphonie mobile seraient-ils, à l'instar des promoteurs, maîtres à Chevreuse?

Je suis consciente que cette question n'a pas grand chose à voir avec le parc omnisports mais elle n'en demeure pas moins importante. Alors s'il vous plaît, ne bottez pas en touche Mr Garlej.

Écrit par : Amina | 24/10/2008

Chère Amina,
Le problème n'est pas tant de "botter" en touche" comme vous le dîtes mais plutôt de savoir prendre du recul sur un sujet, certes très important, comme celui des antennes mais dont il est bien difficile de se faire une idée objective.
Et chacun de brandir ses experts, tous plus compétents les uns que les autres et de s'arc-bouter sur ses certitudes !
Pardon de vous décevoir, Chère Amina, mais aucune certitude en la matière ne me gagne aujourd’hui encore, ni dans un sens, ni dans l’autre (ceux qui en ont me font peur). Ignorance ? Manque d’information ? Pusillanimité ? Peut être - Cela ne m’empêche aucunement d’être à l’écoute, vigilant et tolérant, au contraire.
Il est bien que le débat existe et nous pousse tous à réfléchir et à aller plus loin, de préférence sans animosité et fier de contribuer à l’information et d’apporter sa pierre.
Au besoin, soyons prêt à nous passer de téléphone mobile, de télévision, d’ordinateur, de micro-ondes ... mais surtout pas du dialogue.
Pour cela, merci Amina.
Bruno GARLEJ

Écrit par : Bruno GARLEJ | 25/10/2008

Monsieur Garlej

sachez que le rapport BIOINITIATIVE (www.robindestoits.org) (août 2007) parle de "certitudes" quant aux risques sanitaires. Vous pouvez alors comprendre que ceux qui habitent près d'antennes relais puissantes, ceux dont les enfants fréquentent une école hérissée également d'antennes relais, puissent ne pas prendre le temps, comme vous "d'attendre".
Nous avons attendu longtemps pour le tabac, pour l'amiante, pour les éthers de glycol, pour le nuage de Tchernobyl...
Permettez moi une question : êtes-vous Mr Garlej, riverain proche d'antennes relais à Chevreuse? Avez-vous des enfants en bas âge fréquentant le groupe scolaire St-Lubin?
Que pensez-vous de la Finlande qui n'implante aucune antenne relais à moins de 500 mètres d'écoles et lieux de vie? Croyez-vous qu'ils soient "parano"?
Au passage, les ondes de la télévision, de la radio sont des ondes continues. Celles de la téléphonie mobile sont des ondes "pulsées". Toute la différence est là. D'autre part, le téléphone portable, on peut décider de ne pas en offrir à son enfant, ou de l'éteindre. L'antenne relais émet 24h/24, sans que l'on ne vous ai demandé votre avis. C'est un risque subi.

Tous les scandales sanitaires ont été précédés d'une phase de "polémique". Nous y sommes pour la téléphonie mobile. Croyez-vous que les opérateurs puissent laisser dire que les antennes relais ont des effets délétères sans réagir par pressions judiciaires (procès) si ces déclarations n'étaient pas scientifiquement fondées?
Pour conclure Mr Garlej, comprenez bien qu'il est plus facile de "prendre le temps" lorsqu'on est moins concerné. Si demain une antenne relais apparaissait dans votre entourage proche, je pense que vous seriez moins serein et plus curieux d'en connaître les effets sur la santé. Je regrette que vous n'ayez pu assister aux deux débats organisés par l'association Harpe en présence de Corinne LEPAGE et du CRIIREM à Chevreuse.
Néanmoins, si vous en avez le temps, visionnez le DVD (téléchargeable gratuitement, en toute légalité) : "SOMMES NOUS TOUS DES COBAYES" (sur le site http://www.next-up.org par exemple) . Vous comprendrez mieux j'en suis sûre quels sont les enjeux et pourquoi certains ont tout intérêt à diaboliser tous ceux qui s'époumonnent à lancer l'alerte.

Enfin, et pour revenir à Chevreuse, la municipalité a-t-elle été informée par les opérateurs des antennes UMTS rajoutées à Vossery et Route de Choisel?

Écrit par : Amina | 26/10/2008

"Le parc omnisport lancé en mai", c'est un gros titre des nouvelles de Rambouillet du 21 janvier.

Alors que certain demandent à être associés au projet, que d'autres aimeraient simplement être au courant de l'impact sur la ville et sur nos impots, que d'autres encore ( espérons qu'il en existe) aimeraient savoir quand ils pourront poser leur séant sur les bancs de la tribune Bruandet, c'est par la presse que nous avons les premières infos.

C'est incroyable ce sentiment d'inexistence que l'on peut avoir en tant que citoyen de la bonne ville de Chevreuse. Cela ne s'arrange pas.

Écrit par : En mai, fait ce qu'il te plait | 23/01/2009

Il me semble que cette annonce a été faite publiquement pendant le vœux du Maire, comme reporté dans l'article que vous mentionné.
Le thème a aussi été abordé lors de diverses commissions municipales, et les membres de la commission sports en font volontiers écho, toute origines électorales confondues.
La liste des membres de cette commission est disponible sur le site de la ville de Chevreuse. Alors si ce sujet vous préoccupe, n'hésitez pas à contacter directement les intéressés, ils ne sont surement pas tous sur liste rouge.

Écrit par : Mai, fait ou défait | 24/01/2009

Les commentaires sont fermés.