Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2017

Belles Paires

Le 21 décembre, c'est le premier jour de l'hiver.

En réponse aux accusations de sexisme émises par certains commentateurs habituels du Blog suite au sondage ayant conduit à élire Anne de Chevreuse, la belle Maire de la communauté de communes de la haute vallée de Chevreuse,  Le Blog ne pouvait rester coi et vous propose de choisir la plus belle paire de la Vallée de Chevreuse.  Ils sont omniprésents, ils ont du poids, verrouillent toutes nos institutions locales, ils détiennent les cordons des bourses, influencent nos impôts locaux ou nos factures d'eau.

Pour fêter l'hiver, Le Blog de Chevreuse vous invite à élire:

 

Mr Belle Paire 2017
Vallée de Chevreuse

 

vandewalle,pelletier,barrot,memain,texier,bavoil,cchvc,vallee,chevreuse

 

Pour participer au sondage, ClicClic sur la photo et faites votre choix.

Merci de votre participation et si possible de laisser au moins votre prénom et votre ville.

 

Le Blog de Chevreuse - 21 décembre 2017
De bonnes fêtes de fin d'année à tous

 

 

01/09/2017

Mi-Mandat

 

"Le prochain maire,
qui devrait être la première adjointe Anne Héry-Le Pallec,
sera, selon toute vraisemblance, élu
le mercredi 6 septembre par le conseil municipal"

  leparisien.fr   30 aout 2017

 election,maire,deces,genot,lepallec,texier,voneuw,garlej,dallalba,godon,bay,arnould
ClicClicsurl'image

 

Le Blog de Chevreuse - 1er septembre 2017

A la Saint Gilles, le Parisien serait-il parole d'évangile?

 

06/11/2016

Thé Temps Dance

 

_________________________________________________

Un message de la vie et des manifestations locales autorisées
_________________________________________________

the,dansant,ccas,dallalba,beau,genot,chevreuse,vie locale

Malgré l'état d urgence et pour assurer le divertissement, l'animation dans la ville et gérer le débit de boissons, la mairie de Chevreuse a pris la responsabilité de maintenir le Thé Dansant de ce dimanche.

 

Pour que la fête soit réussie,
merci de respecter les consignes d'accès

1 Prévoir de venir au moins 1 heure avant l'ouverture de la salle.

 

2 Pour le passage au portique de détection:
Merci de laisser sonotone et smartphone à la maison. Pour les pacemaker, les broches, merci de le signaler avant votre arrivée.

 

3 Pour la fouille,  2  points d'accueil.
Les femmes devrons prendre la file de gauche et seront prises en charge par Mme Dall Alba.
Les hommes prendront la file de droite et tomberont sur Mr Texier, responsable travaux et de la fouille homme. 
Merci de mettre des sous vêtements propres.

 

Pour que la fête soit réussie,
merci de respecter les consignes d'accès

 

 

_________________________________________________

Un message de la vie et des manifestations locales autorisées
_________________________________________________

 

 

ERRATA: Mme Dall Alba s'occupe bien sur de la fouille des femmes. Les hommes, c'est l'affaire de Big Moustache

 

 

 

25/08/2016

Et 1, et 2, et 3....

 

Tous ces arbres malades ... ça me fend le cœur,

 arbre,tilleul,texier,alc,enfance,bucheron,bernard,perception,dendrophile,gaisne,apesc,pétition

Tous ces détracteurs ... ça me scie,

Tous ces reproches, ces pétitions ... ça me les coupe!

 

Le Blog de Chevreuse - 25 aout 2016

Ancienne grande fête du royaume de France,
Attention Saint Louis! Passe ton chemin, revoilà le fou avec sa hache.

 

 

02/12/2015

B & B

B&B,

Bonnelles et Bullion.

Les deux communes intégrées sans leur consentement ou par obligation en 2012 à Rambouillet Territoires, ces 'malgré nous' n'ont cessé depuis de proclamer leur désir de rejoindre les communes libres de la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse. Surtout depuis que la modification de la loi SRU leur imposait 20 % de logements sociaux car elles appartiennent à une communauté de plus de 50000 habitants dont une ville de plus de 15000 âmes.  Mais rien à faire. La ligne de démarcation était tracée?  Cernay, bastion de la vallée de Chevreuse et tête de pont de l'empire Poisson semblait empêcher tout mouvement aux frontières.

Pourtant Rambo n'était pas un ingrat puisqu'il proposait que Rambouillet Territoires prenne à sa charge les pénalités SRU infligées aux petites communes rurales  Mais rien n'y faisait et les 'Blanchettes'  de Bonnelles et Bullion n'avaient qu'une seule idée en tête: s'échapper et rejoindre les espaces verts du vieux Parc.

Les contours semblaient scellés et personne ne s'attendait de sitôt à quelconque changement. Pourtant, le 2bonnelles,bullion,picard,poupard,von euw,texier,hery,bay,genot,cchvc novembre dernier au conseil communautaire de Rambouillet Territoires, les deux communes ont de nouveau réitéré leur désir de sortir du joug rambolitain et le miracle se produisit.

Aidés par le plaidoyer du maire d'Auffargis,  par l'arrivée de ce qui reste de la Communauté des Étangs, par un préfet désireux de calmer les esprits, la sortie des deux communes est votée à l'unanimité.

Oui, oui à l'unanimité. Si, si, même le Jean Fred.

Bonnelles et Bullion aussitôt libres ont fait leur demande de rattachement à la CCHVC. Leur demande était à l'ordre du jour du conseil communautaire du 1er décembre et les conseillers ont voté à la majorité leur intégration.

Quoi???

Oui, oui. vous avez bien lu: à la majorité. Seuls les cinq délégués de la majorité municipale de la commune de Chevreuse:  Claude Génot  ,  Anne Héry le Pallec  ,  Bernard Texier  ,  Philippe Bay   et    Caroline Von Euw    ont voté CONTRE.

Tous les chevrotins ne partagent heureusement pas cet avis.
Mr Picard, Mr Poupard, Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux, bonnellois, bullionnais, nous sommes heureux de vous compter parmi nous, vous avez tant à nous apporter.

 

.       Le Blog de Chevreuse  - 2 décembre 2015

.  A saint Viviane, on ne veut pas passer pour des ânes

15/04/2014

Premier Conseil

 

L’essentiel du Conseil Municipal du 10 avril 2014

 

CHEVROTINS OU ETIEZ-VOUS ?

13 ! Nous étions 13 personnes dans le public à assister au Conseil Municipal du 10 avril 2014. Et encore, sur ces 13 personnes, il faut retrancher le prochain retraité de la direction des services de la Ville, plus un militant UMP zélé et votre serviteur collaborateur du Blog, donc 10. Moins les 2 mères de famille actives dans les associations scolaires il reste 8 (HUIT ) habitants de Chevreuse à avoir suivi ce conseil municipal. Et vous êtes combien à râler contre la municipalité ? Lecteur, ne viens pas te plaindre dans 6 ans de la mandature de Claude Génot, maire régulièrement élu.

Le Conseil Municipal a donc procédé dans la première partie de la soirée à la nomination de ses représentants dans les nombreuses commissions, organismes sociaux, scolaires, communautaires, selon un modèle d’élection et de représentation issus du scrutin majoritaire. Dans la plupart des cas, la liste Génot a remporté la totale représentation de la commune. Il faut noter l’élégance des deux oppositions (Chevreuse 2014 et Chevreuse Citoyen) pour avoir accepté les votes à main levée, pas de bulletins secrets, pas d’obstructions.

A noter aussi : pour quelques délégations dont l’interco, l’opposition récolte 1 siège, toujours dévolu à Chevreuse 2014 (liste Cattanéo). Ce qui fait dire à Didier Lebrun : « avec 500 voix, la Gauche chevrotine n’a aucun élu à l’intercommunalité alors qu’avec 500 électeurs cumulés, Milon et Dampierre ont 5 conseillers communautaires ». L’absurdité et l’injustice du scrutin majoritaire apparaissent ici de manière flagrante, mais le maire a beau jeu de dire « c’est la Loi ». Tout en rappelant que les représentations des communes dans l’intercommunalité est pour le moins déséquilibrée, trop en faveur des petits villages qui, sans trop d’impôts, profitent des infrastructures de Chevreuse et St-Rémy. Anne Héry Le Pallec démontera, tout au long de la soirée, les inégalités fiscales des communes de la CCHVC. Ce qui fera dire à Sébastien Cattanéo : »Chevreuse c’est Caliméro : c’est trop injuste ! ».

Ventre mou de la soirée, la deuxième partie ronronne sur des détails.

La nomination des maires-adjoints s’est faite le 7 avril par décret du maire (affiché en mairie). Pas vraiment de changements sur ces postes « poids lourds » (Anne Hery Le Pallec en 1ère adjointe aux finances, Bernard Texier aux Travaux, etc), Un point notable : le poids de la question scolaire, avec la nomination d’un maire-adjoint aux affaires scolaires et à la culture (Bruno Garlej), auquel s’ajoute (c’est nouveau) une conseillère déléguée « aux rythmes scolaires » (Laure Arnoult), preuve s’il en est de l’importance donnée aux questions scolaires par l’exécutif local.

conseil,municipal,cattaneo,génot,hery,pallec,,texier,,dallalba,voneuw,godon,bay,arnoud,garlej

Le coût de ce conseil, c’est à dire les indemnités des adjoints, se monte à 106 753 € par an. Didier Lebrun nous sort le service minimum « on doit tous se serrer la ceinture ». Mauvaise pioche : Génot rétorque : « nous avions 8 maires-adjoints, il n’y en plus que 7 ». Cattanéo ronchonne : pourquoi certains adjoints sont plus payés que d’autres ? S’ensuit une défense et illustration de la de la première adjointe, plus dotée que d’autres. 

La troisième partie du Conseil a été consacrée à une obligation légale : la tenue d’un « débat d’orientation budgétaire ». En résumé, le maire pose les bases de la réflexion majoritaire sur « quel budget, dans quel contexte, et pourquoi ? ». L’opposition a un temps de réponse pour expliquer d’une part ce qu’elle aurait préféré, et d’autre part critiquer les choix majoritaires. Tout ceci aboutira fin avril au vote d’un « budget primitif ».

Donc, long, très long « tunnel » de parole à Claude Génot (25 minutes !). Tout le répertoire UMP y passe, hausse de la TVA, rupture dans l’investissement, baisse des dotations de l’Etat vers les collectivités locales, incertitudes quant au devenir des collectivités de communes, et donc annonce d’un « budget de transition pour 2014 », le maire sortant et réélu « n’ayant pas voulu engager des dépenses avant l’élection ». Une position tout à son honneur : on rappellera que la commune voisine, Saint-Rémy-les-Chevreuse, a signé quelques jours avant le scrutin des contrats d’aménagement dont l’annulation éventuelle par le nouveau conseil municipal peut coûter cher à ses habitants en indemnités de rupture. Un bon point pour Claude Génot sur ce coup-là. Petit rappel : la mairie sortante a consacré sur son précédent mandat de 6 ans 15 millions d’euros à l’investissement.

Parole à l’opposition, et en premier Sarah Fauconnier, numéro 2 de la liste Cattanéo. Premier couac : « il y a des augmentations massives de charges de personnel sur la dernière mandature ». Loupé : c’est dû au transfert des personnels du CCAS (centre communal d’action social) à l’effectif communal. Un jeu à somme nulle donc. Plus intéressante, toujours par la voix de Sarah Fauconnier et à suivre dans les prochains mois, la contestation par la liste Chevreuse 2014 (Cattanéo) de la politique d’investissement de la majorité qui peut se résumer à : peu d’emprunt, beaucoup d’apport en fonds propres (la ville est « riche » en trésorerie, on parle de 1,5 millions d’euros de réserve). « Pourquoi ne pas emprunter pour la maison des associations par exemple ? ».Réponse immédiate du maire : « Alors que j’ai l’argent en réserve, vous voudriez que j’emprunte ? Pour constituer une cagnotte ? » ?  Il n’y a pas de réponse directe mais on voit une différence fondamentale entre les deux listes de droite. Pour faire court : la majorité paye un maximum en « cash », mais se démunit de sa réserve financière. Si la cantine brûle (ce qui est arrivé à St-Rémy) il faut emprunter et donc modifier le budget. Toujours compliqué. Si Cattanéo avait été élu, le recours à l’emprunt aurait été sa préférence. Il y a là une véritable confrontation de doctrine budgétaire dont on peut déplorer qu’elle n’ait pas été un enjeu visible de la campagne électorale.

Toujours dans ce débat, une réponse surréaliste du maire à la question de Didier Lebrun « y aura-t-il augmentation du personnel communal ? ». « NON ». Ca a l’air clair et net, mais la suite surprend l’auditoire : « SAUF  dans les services techniques qui sont au taquet – dixit Claude Génot ». Donc il y aura bien augmentation du personnel communal.

Et puis un débat n’étant pas un débat sans dérapage, le moment est venu, à 23 heures, de parler du serpent de mer de la mandature : la Maison des Associations. Là c’est la fête : tout le monde se déchaîne. Intercommunalité, zone inondable, pas de concertation avec les associations, projet « mal ficelé » et réponse directe « comment ça, mal ficelé ? », le public a droit à un show majorité-opposition où l’on apprend que sur les 51 communes qui composent le parc Naturel Régional, seules Choisel et Saint-Forget ont condamné le projet chevrotin, que l’état du projet est à l’état… de projet ! Pour Bernard Texier, maire-adjoint aux travaux, la seule chose acquise est la nomination après concours d’un architecte. Et l’obtention d’un permis de construire… faisant l’objet d’un recours. Et que de surcroît, il va falloir sonder le sol avec les pieux adhoc. On comprend, tard, qu’il va falloir du temps pour voir une pelleteuse s’activer sur le site de la Maison des Associations. On passera charitablement sur le barnum des dites associations, leur besoin de stockage, la ludothèque,…relisez les articles du Blog. On est apparemment parti pour en parler longtemps.

Et à propos d’ « assoce », l’ALC s’invite au conseil municipal. L’Association Loisirs et Culture » demande en effet une avance de 18 000 € sur sa subvention annuelle qui s’élève à 74 000 €. L’opposant Cattanéo est charitable mais curieux : « nous sommes fin mars, si c’est un besoin de trésorerie c’est tout naturel. Mais… c’est conjoncturel ou structurel ce problème de trésorerie ? »

Remous dans le prétoire (la salle du Conseil est l’ancien tribunal de Chevreuse), échanges de regards gênés, la réunion est publique, le maire s’avance enfin : « l’ALC crée des ateliers non rentables, ils embauchent beaucoup, c’est compliqué mais je pense que c’est un problème structurel, on verra plus clair en conseil d’administration ». La résolution est votée, les 18 000 € débloqués, mais avis de coup de vent sur l’ALC ?

Retour à la Maison des Associations : comment la financer ? Là c’est intéressant et ça réveille tout le monde. « Fonds propres »  dit le maire, on avait compris. Fonds propres auxquels devraient s’ajouter subventions départementales et régionales (la mairie n’a pas acté la fin de la « clause de compétence générale » annoncée par le nouveau Premier Ministre, le Blog y reviendra). Et, pour boucler le budget,  vente d’un terrain route de Choisel (y’a un promoteur-lotisseur intéressé déjà ?) et du 10 rue Leclerc, où il est question de créer 6 logements « sociaux ». Fin du sketch. Et…

… et un peu de réalisme fiscal après les élections : la CFE. La fameuse Contribution Foncière des Entreprises qui a brisé pas mal d’énergies à Chevreuse : miracle ! Elle baisse ! Ben oui, la Ville renonce à 90 000 € de recettes CFE en baissant de 70% la CFE qui concerne pas moins de 250 artisans (électeurs), commerçants (électeurs), professions libérales (électeurs), et tous autres (électeurs aussi).

Fin du Conseil : le maire : « Le débat d'orientation budgétaire a été fait dans les règles de l'art. ». De l’art peut-être, dans la délicatesse et la compréhension des antagonismes non. La campagne continue. A Chevreuse, on préfère Attila à Madame de Maintenon mais n’anticipons pas.

Bonnes vacances à tous !

 

.         Yves, pour Le Blog de Chevreuse

 

 

30/03/2014

Pédale douce

Pour vous remettre de vos émotions de la campagne, retrouver votre souffle, faire travailler votre cœur et communier avec la nature qui vous entoure, les rois de la pédale douce du Parc Naturel Régional vous proposent une nouvelle balade pédagogique le 6 avril 2014 à l'occasion des Journées européennes des Métiers d'Art, 2 boucles familiales pour pédaler à votre rythme tout au long de la journée. Rien à voir avec les raids commando à vélo de 60 kms de l'adjoint Texier, nous ne sommes pas des brutes.

Le premier circuit part de la Gare RER de St-Rémy-lès-Chevreuse, l'autre part de la gare SNCF de Rambouillet (points 1. et 2. ci-dessous).
Les deux groupes feront escale chez des artisans et se retrouveront en début d'après-midi autour d'un déjeuner préparé par les Amis de l'Estaminet de Magny-les-Hameaux.

pnr,cyclique,rambouillet,metiers d'art,estaminet

  1. Circuit au départ de Rambouillet (10h), avec l'association "Rambouillet en Transition": Le parcours débutera du parvis de la gare par la visite d’un artisan Bijoutier à Rambouillet (L'atelier 109), puis nous irons visiter le superbe Manoir des arts - Maitre Verrier à  Auffargis.Après un pique nique fastueux en compagnie du groupe de St-Rémy, nous reprendrons la route vers l'atelier Les mains Libres - Artisan Ferronnier aux Essarts le Roi puis vers Montfort l'Amaury et l'atelier De Nada - Artisan menuisier-céramiste.Cette étape sera ralliée par plus de 20 kms de route forestière à l'abri des véhicules motorisés et invitera aux échanges et à la flânerie jusqu'au retour prévu vers 18h à la gare de Rambouillet.
       
Contact : Solen 06 18 86 39 75  cycliquerambouillet@gmail.com

 2. Circuit au départ de St-Rémy (10h) : Après une première escale sur la place du Marché au blé de Chevreuse pour y rencontrer Cécile Gidon, Céramiste, nous monterons jusqu'à la Ferme de Bellepanne pour y retrouver Clément Léger, Maréchal Ferrand. Nous descendrons ensuite vers les Essart-le-Roi pour découvrir l'atelier de Stéphane Gotkovski, Ferronnier d'art. Après un déjeuner avec le groupe de Rambouillet, nous rejoindrons par une superbe Voie Verte en forêt de Rambouillet la Fondation de Coubertin, non loin de la gare de St-Rémy (vers 18h).
          Contact : Laurent : 06-81-77-80-82, alter.campagne@yahoo.fr .

Les inscriptions sont limitées à 20 personnes pour chaque circuit : 10 euros, (7 euros pour les -12 ans) à adresser avant le 2 avril à D.Béroule au 49 rue de Paris, 78460 Chevreuse.

 Au plaisir de vous revoir ou vous rencontrer à cette occasion,
 Bruno, Laurent, Dominique

11/11/2011

Novembre - On se serre la ceinture

Novembre, c'etait à Chevreuse comme dans de nombreuses villes de France, le mois de la Saint Martin, une fête qui durait plusieurs jours et marquait la fin des travaux des champs. 

Les caves étaient pleines et pour faire face à l'hiver, on festoyait.

Aujourd'hui, on se serre la ceinture

Depuis quelques années, novembre est devenu le mois de la souffrance et vous êtes nombreux à regarder votre avis de taxe d'habitation à payer, en vous disant que cela devient de plus en plus dur. Et vous avez raison: + 4,11 % en 2011, + 7,16 % en 2010,+ 4,66 % en 2009,+ 2,02 % en 2008, soit près de 20 % en 4 ans.

Une dérive inexplicable par rapport au coût de la vie.Taxe Habitation 2011.JPG

Et le sujet chagrine. Nos élus souvent interpellés s'expliquent: "Le conseil Municipal a décidé de ne pas augmenter le taux des impôts locaux"  (Le Médiéval n° 78 octobre novembre 2011), ils tentent même de se dédouaner sur les autres collectivités:

La faute à l'état qui augmente la base de calcul nous condamnant à augmenter de toutes facons la taxe pour Chevreuse qui est donc réavaluée de 2%,

La faute aux Syndicats de communes montrés du doigt, +18,64 nous indique-t-on  ( moi je vois 20,27% sur mon avis d'imposition mais c'est certainement un taux spécial Blog):

- Le Siom (Ordures ménagères) qui prélève pour construire sa ressourcerie de Vauhallan bien trop loin pour les habitants de Chevreuse, dont les élus délégués ont pourtant voté pour. Le Siom épinglée en mars 2011 par Marianne dans le palmarès des cinq moins bons groupements de communes,

- Le Sivom qui a sûrement besoin de sous pour accueillir le CSDF, le Conservatoire Sans Domicile Fixe, et lui donner la structure qui lui manque,

- Le SIAHVY à prioroi pas de gros investissements en vue. Mais si vous avez des infos, n'hésitez pas à laisser un ciommentaire.

Mais qui vote l'augmentation des budgets des syndicats de communes?? des conseillers municipaux représentants chaque commune. Pour Chevreuse les titulaires sont : (Source site internet chevreuse.fr ce jour)

- pour le SIVOM : Mr Génot et Mr Bruandet

- Pour le Siom   : Mr Texier et Mme Von Euw

- Pour le Siavy  - Mr Texier et Mr Feugeas

Plus flou sur l'avis d'imposition, le métro à Sarko qui passe par Saclay (+28 Euros)  et qui va faire connaître les joies du bus sur le plateau à une génération d'étudiants le temps de la création de la ligne. 

Le Département, qui fait un prélèvement désormais opaque puisque jumelé avec la commune, et qui n'hésite pas à dépenser environ  800000 euros pour sa communication et le lancement du premier numéro d'un journal d'information gratuit distribué dans toutes les boites aux lettres. Etonnant pour un Département de la majorité qui a voté pour la disparition des Conseils généraux!

Et pourquoi pas une baisse des impôts de la commune en 2012?

L'intercommunalité naissante va prochainement aussi commencer à lever sa dîme pour fonctionner et cela parait normal. Il faudra bien alors, suivant le principe facile à comprendre des vases communicants, que ce que l'on payera à l'intercommunalité pour un service pris en charge autrefois par la commune, soit défalqué de la part communale.

Il ne faudra pas nous refaire le coût du conservatoire que l'on refile au SIVOM et qui n'engendre pas de baisse de la part communale des impôts...

.                 Le Blog de Chevreuse - 11 novembre 2011

.    Jour de la Saint Martin, commémoration des fêtes d'antan

11/10/2011

Recherche électeur désespérement

Vous avez peut être remarqué le petit mot adressé aux nouveaux chevrotins dans le journal d'informations municipales de l'été, qui "renouvelle avec la tradition", comme il est dit dedans...

Accueillir les petits nouveaux, c'est ma foi une bonne idée.accueil,genot,bruandet,hery,texier,garlej

Je passais par là le samedi matin et j'ai même humé l'ambiance chaleureuse de l'événement. J'aurais bien essayé de me faire passer pour un petit nouveau, mais quelque chose me disait que cela ne marcherait pas. Trente à quarante personnes buvaient le verre de l'amitié en papotant avec nos élus.

Accueil citoyen, verre de l'amitié, découverte du fonctionnement des services de la mairie, tout du fonctionnement sympa d'une petite commune comme Chevreuse.

Plus tard, en demandant à un élu chevrotin si il avait participé à l'évènement, il m'avoua ne pas avoir été convié et m'invita avec insistance à bien relire le petit mot du Médiéval : "le maire Claude Génot et ses adjoints vous présenteront....".

Et je me souvenais alors de mon passage furtif dans la salle et de la seule vue de têtes couronnées.

Comment est-ce possible d'être innocent à ce point!

.        Le Blog de Chevreuse - Jour la San Fermin 

. Quand le sage montre le doigt, l'innocent Pampelune

18/11/2009

Monaco

17 novembre 23 heures

Chevauchant mon vélo, je rentre chez moi après une réunion avec l'Union des Amis du Parc. Je suis un véhicule de gendarmerie qui patrouille au pas, rue de la Division Leclerc.

Devant la maison que nous appelons "la maison du notaire" près de la mairie, un homme ouvre son portail pour rentrer sa voiture stationnée PICT0748.JPGprovisoirement sur le zébra du carrefour.

Soudain la voiture de police s'immobilise en plein virage et klaxonne.

Pas le temps de me demander pourquoi. Un véhicule arrivant en face, de la rue de la porte de Paris s'engouffre à vive allure dans la rue de Paris. Et quand je vous dis "à vive allure" , je pense que la voiture roulait entre 80 et 100 km/h, peut être même à plus de 100 km/h.

Les gendarmes, sûrement médusés, n'envisagent même pas de faire demi tour, surs de ne pouvoir rattraper le contrevenant.

18 novembre 7 heures

Pendant que j'écris ces quelques lignes et alors que beaucoup ne sont pas encore comme moi devant leur café mais toujours dans les bras de Morphée, une voiture venant du centre ville pousse ses rapports comme sur un célèbre circuit de formule 1. Première, deuxième à fond, troisième à fond, quatrième. Faites l'essai avec votre véhicule, sur une route de campagne bien sûr, et contrôler votre compteur pour vous assurer que la vitesse de 50 km/h ne soit pas dépassée.

Et c'est ainsi tous les jours.

Pas seulement à Chevreuse. Seule différence, nos voisins semblent s'intéresser à ce problème et tentent des solutions pour le résoudre.

Que faire devant l'incivisme des uns et l'immobilisme des autres???

.             Laurent BUGEAT

24/06/2009

Plan Local d'Urbanisme: on en parle PLU!

24 juin 2009 - fête de la Saint Jean

Chevrotin parmi les chevrotins, fidèle parmi les fidèles, le poête qui errait dans les couloirs de notre maison communale m'a rapporté ces quelques bribes d'une conversation entre le premier étage et la tourelle.

De l'info? En tous cas, un vrai conte...

_____________________________________________________________________________

PICT0794.JPG

" Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? "

Et la soeur Anne, lui répondait :

" Je ne vois rien que les permis qui déposoient et les maisons qui poussoient. "

Il est vrai que l'on avait parlé de l'élaboration du PLU et qu'il faudrait bien faire quelque chose.

"Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? "

Et la soeur Anne répondait :

" Je ne vois rien que les promoteurs qui oeuvroient et les immeubles qui montoient. "

Il me semble que nous devions trouver un nouveau cabinet pour nous aider dans la tâche.

" Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?"

- Je vois, répondit la soeur Anne, un gros trou chez Kalmanson, des territoires naturels empiétés et convoités. Je vois encore un gros cube qui poussoie près de l'Hotel Dieu...

- Est-ce cela le PLU ?

- Hélas ! non, encore un projet qui le meurt.

PICT0789.JPG

 

" Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?

- Je vois, répondit-elle, vers l'orient des réunions publiques, des projets d'aménagements du centre ville et de la route départementale avec même une piste cyclable intégrée, et ....

- Dieu soit loué ! s'écria-t-il un moment après, c'est le PLU. je prépare un article pour le Médiéval. "

- ... non,non, tout cela est lointain. Saint Rémois et point Chevrotin.

 

.                         La Barbe Bleue pour Le Blog de Chevreuse

19/10/2008

Parc Omnisports: Développement durable?

Bravo à la commission Développement Durable de Chevreuse.

Bien sur, nous direz vous,  le développement durable, c'est à la mode, c'est vendeur, et puis cela permet de remplir les pages du Médiéval sans parler des sujets qui pourraient fâcher.

Et ben non, partie de rien, la commission s'est interrogée sur ce qu'il y avait à faire dans ce domaine dans la gestion de la ville, s'est posé des questions, a même ouvert sa commission à l' A.P.E.S.C. ( http://apesc.free.fr ), voila c'est dit, je l'ai écrit.

Alors, tout n'est pas peut être pas encore vert mais la commission y travaille, y réfléchit en toute transparence.

Dans le prochain Médiéval, espèrons que ce soit la commission Travaux Sécurité Circulation qui se dévoile :

Cela permettra peut être de nous informer sur les projets pour Chevreuse et de rassurer les chevrotins inquiets dans la gestion de la ville :

LE projet de la création d'un Parc Omnisports (Au cœur de  toutes les conversations, mais pas un mot dans le Médiéval).

Projet pour le moins flou. Pour certain, il s'agit uniquement d'une tribune nécessaire à notre club de rugby. Pour d'autres, cela va être l'occasion de faire payer les spectateurs du dimanche. Les derniers disent que l'on ne peut obtenir les saintes subventions que pour un nouveau parc omnisports, mais pas pour la construction d'une tribune sur le terrain actuel.

Et le prix ? Flou lui aussi. Des 720 000 euros inscrits sur le Médiéval, nous ne savons pas s'il s'agit du prix total ou de la participation communale uniquement. Nous n'avons toujours pas eu de présentation du projet, ni même de son étude chiffrée, datée et actualisée. Sur quelles bases les demandes de subventions auprès du conseil général et du conseil Régional ont elle été faites?

Mais peut être la conjoncture économique et la morosité actuelles permettront elles de faire avorter ce projet de notre municipalité  "pour" Chevreuse. En tous cas, pas le moment d'augmenter la dette de la ville, déjà plombée par la piscine, ni non plus d'augmenter les impôts locaux.

Les autres projets pour Chevreuse...

Toujours aucun projet global et cohérent pour Chevreuse, la ville est gérée au jour le jour en fonction des événements:

- des projets de résidence initiés par les promoteurs et conduisant à la perte de notre patrimoine bâti ( villa des Marronniers où séjourna le peintre Fernand Léger, plus récemment la belle maison Kalmanson d’un maître tanneur et bientôt la vieille grange en face de l'école primaire Jean Moulin)  et une densification de 1 à 25 sur ces emplacements : pour une famille et deux voitures aujourd’hui, ce sera demain 25 familles et 50 voitures.

PICT0744.JPG- Le tourne à gauche du Rhodon à la demande de Saint Rémy. Un rond point aurait sûrement trop facilité l'accès au village des chevrotins du Rhodon, ou l'accès au Rhodon des chevrotins du centre,

- Des enquêtes de sécurité routière qui permettront d'obtenir des subventions pour des aménagements sur la route du Mesnil Saint Denis et de Dampierre.  D'après Alain Dajean qui a demandé pourquoi les axes les plus fréquentés comme la rue de la porte de Paris ou la rue de Rambouillet ne faisaient pas partie de l'étude, la réponse est qu 'il n'y a pas eu de plaintes des riverains dans ces quartiers. A croire que Mr Génot n'a jamais lu ce blog. Mais qu'à cela ne tienne, nous allons lancer une pétition pour la rue de la porte de Paris, appelée par chez nous " ligne droite des Hunaudières" ,

- des trottoirs que l'on agrandit rue de Paris sans concertation des riverains et sans plan global d'aménagement du centre ville concerté,

- Des ralentisseurs que l'on installe du jour au lendemain rue de Versailles: les riverains ne semblent même pas au courant,

- la gestion des problèmes de circulation, de stationnement, et d'accessibilité aux bâtiments publics par la pose de plots et de "biroutes" sur les trottoirs et espaces publics,

- Un PLU toujours inexistant permettant l'application d'anciennes règles et pouvant favoriser une certaine opacité des zones constructibles, des zones naturelles et des zones sensibles de Chevreuse.

.              Y a t il un plan de vol pour Chevreuse ?

.                                  Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

Chevrotins, ne désespérez pas, soyez vigilants, interpellez vos élus et demandez-leur des comptes et des explications sur la gestion actuelle et l'avenir de votre ville, soulignez vos craintes, rappelez leur que vous êtes électeurs et que plus de 53 % des chevrotins n’ont pas voté pour la majorité actuelle représentée au conseil par 22 élus sur 29.

Vous pouvez aussi solliciter vos élus d'opposition et vous engager à leur coté. Vous pouvez aussi simplement les encourager, leur rôle n’est pas facile.

Ensemble pour Chevreuse, ne désespérons pas, soyons vigilants et vivement le prochain passage aux urnes.

.                                                                           Laurent BUGEAT