Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2014

Conseil municipal du 28 avril 2014

Préambule

 Le texte ci-dessous est le compte-rendu du second conseil municipal de la nouvelle mandature. Le Blog en profite pour répondre aux commentaires qu’ont laissé les lecteurs sur le premier compte-rendu et préciser la manière dont il aborde cet exercice dont la première difficulté est  qu’il impose la rédaction (et la lecture !) d’un texte long.

 Un conseil municipal est long, en moyenne 3 heures. Dense, varié, brouillon parfois, ; la mairie en fait un compte-rendu chiffré, précis,mais conclusif : les décisions sont affichées, pas le contenu des débats à l’exception de quelques explications de vote. Les comptes-rendus du Blog se veulent donc complémentaires et accordent une large place à l’ambiance, l’atmosphère, les petites phrases révélatrices des états d’esprit. Dans cette optique, et pour les questions budgétaires en particulier, les chiffres sont parfois arrondis. Pour répondre à une critique aussi, nous rapportons fidèlement les propos que le maire et les conseillers tiennent lors de ces réunions publiques. Par exemple, pour le premier conseil, le  nombre de 250 commerçants, artisans, etc, a bien été prononcé par la première adjointe. C’est ce que Le Blog rapporte. Après, si le propos est une erreur, inexact, ou parfois même mensonger (dans cet exemple un lecteur bien documenté nous écrit : « ce n’est pas une baisse de la CFE de 70%, mais de 40% seulement »), les commentaires sont là pour apporter rectification ou contradiction. Mais le propos a été tenu en public et donc rapporté ici tel quel.

 Après, si un sujet mérite vérification et approfondissement, ce doit être à nos yeux l’objet d’un article spécifique. Comme pour l’ASSAD 78 dont il a été longuement question le 28 avril et pour lequel nous vérifions la véracité des propos tenus avant de livrer l’information.

 Voilà l’esprit dans lequel Le Blog vous informe des débats tenus en conseil municipal le 28 avril dernier.

--------------------------------------

 Le Conseil municipal est presque au complet ce 28 avril à 20 heures 30. On ne peut pas en dire autant de la salle : le public comptait 13 personnes le 10avril, au précédent conseil. Ce soir, nous sommes 11. Il est vrai que l’ordre du jour, pour reprendre les termes de notre confrère éditeur du forumdechevreuse.net, ne comprend que « des choses rigolotes » : approbation du budget exécuté 2013 et budget primitif 2014. Avalanche de chiffres en vue.

 En guise de mise en bouche, le maire Claude Génot  fait voter l’acquisition du parking sauvage sis en face de la caserne des pompiers que la mairie utilisait déjà faute d’un propriétaire connu. Un opportun décès est passé par là et les héritiers se sont manifestés. Va pour le parking, qui sera « paysager ». Au détour, petite pique de Claude Génot : « Maître Delais se chargera de la vente ». Didier Lebrun, chef de l’opposition de gauche, minoritaire, s’étonne : « ce n’est pas le notaire de Chevreuse ? ». Rictus du maire : « chacun son tour, et puis Maître Delais habite à Chevreuse ». Petits rires autour de la table du conseil. Décodage : le notaire Delais a son cabinet au village voisin du Mesnil-Saint-Denis, avec ses confrères Chansac, Chenailler et Bonnot, et habite effectivement Chevreuse. Mais là n’est pas la raison : le notaire de Chevreuse, Maître Augereau-Hue, figurait sur la liste d’opposition de droite menée par Sébastien Cattanéo, liste défaite aux élections. Petite vengeance mesquine entre notables ?

800px-Serment_de_Koufra_2_mars_1941.JPGOn passe à la borne du serment de Koufra.  Le conseil est dissipé. Koufra, c'est loin, c'est ancien (guerre de 1940-1945). Le maire fait taire sa troupe et lit quand même le serment de Koufra, ville d’Afrique du Nord (Lybie) où le colonel Leclerc fait jurer à ses hommes de ne déposer les armes qu’une fois de retour, victorieux, à Strasbourg. Le serment sera tenu. Tout comme Gif ou Saclay, Chevreuse aura sa borne commémorative pour un coût estimé à 1500 euros. En fait il s’agit de ces fameuses bornes étoilées qui jalonnent le parcours de la célèbre 2ème division blindée de Leclerc des plages du débarquement à Strasbourg.

 Le conseil a voté à l’unanimité ces deux points, il en sera de même pour les sujets scolaires qui suivent. Tout d’abord le montant des indemnités versées aux enseignants qui accompagnent leurs classes lors des séjours « transplantés » ou encore « environnementaux », pour 26,48 euros/jour. Le lecteur appréciera le maigre montant de l’indemnité pour rester loin de chez soi pendant 8 jours. Mais c’est légalement plafonné. Et puis l’acquisition de 2 tableaux numériques pour les écoles (3140 euros dont 2000 proviennent du Conseil général). Petite discussion à l’occasion : pourquoi, alors que Chevreuse a une confortable réserve financière, acheter ces tableaux au compte-gouttes ? Réponse d’Anne Héry le Pallec, en charge du scolaire lors de la précédente mandature : « Les enseignants y viennent peu à peu, ce n’est pas évident pour tous de les utiliser à bon escient. Et on anticipe l'obsolescence des premiers tableaux et leur remplacement progressif ».

 Arrive le premier gros sujet du jour : les subventions aux associations. Après les amuse-gueules (carte jeune accordée à Tibocircus et la Cordonnerie du Progrès pour cause de rattrapage administratif, et la régularisation des contrats  temps libre du 15 février au 2 mars pour cause d’activités offertes pendant les vacances scolaires), le Conseil s’attaque au sport. Et on comprend rapidement qu’il y a un malaise. Et aussi un grand absent.

 Pierre Godon, nouvel adjoint aux sports en remplacement de Guy Bruandet (dont on se demande donc toujours pourquoi il a été écarté de la liste sortante) se lance dans un long développement autour de « Chevreuse ville sportive ». Ca patauge un peu et Sébastien Cattanéo, leader de l’opposition, se lâche : « C’est illisible, mal présenté, la somme globale reste certes la même mais on ne comprend rien à ces documents, cela sème le doute sur ce qui est financé». Godon se défend : « Sébastien, tu es président d’une association sportive comme moi, tu connais les éléments, j’ai repris à l’identique les tableurs de Guy Bruandet et reporté toujours à l’identique de l’an dernier les subventions accordées aux associations sportives ; je t’accorde que c’est mal présenté mais je propose de voir cela en commission des sports ».

 A ce stade de la soirée, il convient de résumer l’enjeu pour nos lecteurs. La Ville de Chevreuse articule sa politique sportive autour de deux actions : la construction et l’entretien des équipements sportifs mis à la disposition des associations sportives, et des subventions pour un montant global de 65 000 euros par an, somme répartie en deux postes : 26 000 euros donnés aux associations, indistinctement de l’activité mais simplement selon le nombre de licenciés. Et 39 000 euros qui représentent les vrais choix prioritaires de la municipalité : football, rugby, et « un peu de tennis » (7500 euros pour ce dernier club présidé par Sébastien Cattanéo. Pierre Godon présidant le club de football). C’est là que se situe l’enjeu : la répartition de ces 39 000 euros. Car le tennis veut plus. Mais il n’est pas le seul : les associations vont mal. Et Godon lâche le morceau : « Au foot, il restait 124 euros en caisse la semaine dernière, et le District nous réclame 1500 euros de cotisation. C’est avec son chéquier personnel qu’un dirigeant a été acheter les fournitures qui manquaient aux gamins le week-end dernier. Et nous ne sommes pas les seuls, le rugby souffre aussi, il n’y a pas ou peu de sponsors ».

 Là, Sébastien Cattanéo tente un premier coup en interpellant le maire : »Chevreuse est riche, on peut augmenter légèrement les subventions non ? ». Ce sera niet, Claude Génot défend vigoureusement sa politique. « Depuis 2011 c’est 65 000 euros par an et ça le restera. Dans la situation budgétaire actuelle je me refuse à augmenter les subventions, à l’exception de la Croix-Rouge on verra cela plus tard. Mais je ne les baisse pas non plus, j’ai conscience du côté social du sport ». Et son opposant de commettre le sacrilège suprême en notre bonne ville de Chevreuse où le rugby est une religion : « OK, OK, mais on pourrait répartir différemment non ? Le rugby, comme ils descendent en Division d’Honneur, ils n’ont peut-être plus les mêmes besoins  ? »

 Hurlements autour de la table du Conseil. On imagine qu’il y aura 15 types de plus au prochain conseil au fond de la salle, ou plutôt au premier rang. Pierre Godon « récite » son Bruandet en rappelant la doctrice « constance des subventions sans diktat des résultats sportifs ». Cattanéo insiste « c’est faux, quand le rugby est monté en fédérale 2 il y a eu une rallonge ». Le maire : « on ne peut pas dire cela. A l’époque nous n’avons pas augmenté la subvention, la mairie est intervenue ponctuellement pour permettre au club d’assurer ses déplacements sur une large zone géographique. Ils devaient se rendre aux quatre coins de la Bourgogne et du Centre ». Didier Lebrun essaie de calmer le jeu, propose un renvoi en commission (c’est à huis clos, plus discret !), appuyé par le maire-adjoint Brunoi Garlej qui remercie Godon de ses « précautions oratoires » (on comprend maintenant les hésitations du début). Le maire conclut en reconnaissant « un vrai problème de méthode » et promet de répartir en commission les 39 000 euros. Il rappelle pour finir les catégories retenues par la Ville comme clé de répartition : chevrotins, non-chevrotins, et chevrotins nés après 1992. Fin du sport, dans tous les sens du terme.

 Les subventions aux autres associations sont également reconduites à l’identique et à l’unanimité, excepté la Croix-Rouge qui bénéficie de 2000 euros de plus. Explication du maire : « au vu de la conjoncture, ils sont davantage sollicités ». Il y a donc des nécessiteux à Chevreuse. A noter aussi que l’ALC est victime de la seule mais bruyante abstention, celle de Caroline Von Euw, 3ème maire-adjoint pour qui « l’ALC coûte trop cher pour ce qu’elle fait ». Tout le reste est voté à l’unanimité, même l’ASSAD 78 (aide à domicile) qui fait l’objet d’un curieux traitement. Fin du chapitre associatif. On passe aux comptes 2013.

 Toujours en arrondissant largement, (Le Blog renvoie le lecteur curieux des chiffres au compte-rendu détaillé de la mairie) le budget 2013 présente 2 sections : le fonctionnement, avec un excédent de 1,5 million d’euros et l’investissement, déficitaire de 524 000 euros. La commune, en tenant compte du solde antérieur dispose donc d’un solde net disponible de 1 517 000 euros (ce qu’on appelle la capacité d’autofinancement). Le budget définitif 2013 est approuvé à l’unanimité. Sur question de Sébastien Cattanéo, la première adjointe précise que l’assainissement figure à part en termes budgétaires car ce poste pourrait être un compte ou une activité commerciale. L’occasion de préciser que le contrat de la Lyonnaise des eaux (fermage) a été renouvelé il y a 2 ans et court pendant 10 ans encore.

 Le Conseil entame enfin le budget primitif 2014 avec en préambule le coût de la dette : 485 000 euros par an. « Sans possibilité de renégociation intéressante » dixit la première adjointe à qui les Finances ont été confiées pour la mandature à venir. Le budget se veut à l’identique de 2013, avec un fonctionnement estimé à 2 450 000 euros. L’opposition fait remarquer « qu’à l’identique, c’est un peu fort : il y a 27% d’écart entre les chiffres 2013 et 2014 ». L’occasion pour Anne Héry Le Pallec de donner une leçon de comptabilité publique : « en début d’exercice c’est normal : il y a des recettes certaines auxquelles s’ajouteront en cours d’exercice des recettes supplémentaires que nous n’avons pas le droit de porter dans le budget primitif. L’idée est de se rapprocher progressivement du budget définitif de l’année précédente ». C’est sans compter avec le socialiste Didier Lebrun qui en profite pour dénoncer « l’augmentation des indemnités des élus ». Comprendre la nomination d’un adjoint supplémentaire qui porte de 97 000 à 110 000 euros le coût des fameuses indemnités. Il est tard, Héry Le Pallec parle sans trop réfléchir : « un adjoint de plus permet d’avoir un emploi en moins ». Maladroit en cette période de chômage. Le maire botte en touche « ou un cabinet conseil coûteux ». L’occasion de citer l’avocat de la CCHVC. L’assistance comprend qu’on va bien finir par parler de Jacques Pelletier, maire de Milon-la-Chapelle, bête noire de Chevreuse. Mais il faut attendre, l’opposition est lancée et c’est pas triste. Car il faut de l’imagination pour transformer un débat budgétaire en débat d’ordre général. Et c’est Sarah Fauconnier, n°2 de la liste Cattanéo, qui s’y colle : « Avez-vous prévu les dépenses inhérentes à la réforme des rythmes scolaires ? Et d’abord qu’avez-vous prévu ? ». « Rien ». La réponse fuse, même si elle se révèle plus provocante qu’exacte. Anne Héry le Pallec précise la position municipale : « le ministre va modifier la réforme, on ne va pas prévoir des activités sans savoir quand et comment les programmer. Je ne mets rien en place tant qu’il s’agit de bavardages au micro ». Sauf que la première adjointe omet un léger détail : certes Benoît Hamon, nouveau ministre de l’Education nationale, s’affiche sur les plateaux télé et dans les studios de radio, mais son ministère a bel et bien publié un décret précisant les aménagements autorisés, décret sur lequel les communes peuvent s’appuyer pour préparer la rentrée prochaine. On comprend alors qu’à deux mois de la fin de l’année scolaire, la municipalité ne souhaite pas communiquer sur le sujet. Le projet est-il déjà ficelé ? Sarah Fauconnier ne lâche pas l’affaire : « si ce n’est pas dans le budget, qui paiera ? Les familles ? ». Le maire et son adjointe acquiescent : « nous n’augmentons pas les impôts, les dotations aux communes baissent et nous maintenons les services. Donc les familles seront mises à contribution ». On se rappelle d’une conseillère municipale disant pendant la campagne électorale « pour 2,50 euros par jour, les familles vont râler en invoquant la crise ». C’est pour bientôt ? Fauconnier pense avoir trouvé une piste: « dans le compte 6042, les 75 000 euros c’est quoi ? ». Raté. « C’est la classe découverte, le voyage en Angleterre de l’Ecole Jean Moulin ». Riposte : »75 000 euros ? ». « Non, les familles contribuent à hauteur de 45 000 euros. Les 75 000 euros constituent le coût global. Nous avons fait appel à un prestataire privé ». Le maire confirme : « oui c’est coûteux, nous avions eu un débat à l’époque ». Le terrain scolaire devient glissant, Sarah Fauconnier est aussi présidente de la PEEP, Cattanéo reprend la main avec… les caméras de video-surveillance. Le maigre public soupire, les conseillers majoritaires lèvent les yeux au ciel, et c’est parti pour un « débat » sur le coût de la sécurité. Le maire intervient : « c’est le vote du budget, rien d’autre ». Bernique, Sébastien Cattanéo insiste. Avec un angle d’attaque pour le moins curieux : les fameuses caméras, qui coûtent entre 10 et 15 000 euros par an. Or le principal poste de dépenses en termes de sécurité est le traitement des 4 fonctionnaires de la police municipale qui coûtent au moins 10 fois le budget des caméras. Pourquoi se focaliser sur les caméras ? On ne comprend pas trop. Après viendra le tour de l’amende pour le manque de logement sociaux (où l’on apprend – à vérifier – que quand le préfet préempte, il faut qu’il ait le financement. Vu les finances de l’Etat, finalement, le risque est minime). Anne Héry le Pallec confirme la politique municipale déjà abordée dans le Blog en avril, politique qui minimise les conséquences financières. Mais la vente des terrains municipaux est un grand moment : Didier Lebrun, à bout d’arguments, ressuscite en sapeur Camember : « si on vend le peu de terrains qui nous restent à des promoteurs il faut que l’argent aille à l’achat de nouveaux terrains ». Vendre des terrains pour acheter des terrains ? Rigolade générale. Anne Héry Le Pallec en profite pour recadrer le débat sur le budget avec le fonds de péréquation entre villes riches et villes pauvres, ce que le maire appelle « entre les villes bien gérées et les villes mal gérées ». Chevreuse s’est vu ainsi prélever, en 2013, 205 000 euros par le Fonds de péréquation dont on rappelle qu’il est redistribué au niveau national.

 Et le Conseil vote, enfin. 2 voix contre (la gauche), 5 abstentions (liste Cattanéo), le reste (majorité) pour. Le budget primitif 2014 est adopté. S’ensuit un second vote : la fixation des taux d’imposition. Le maire propose de les laisser inchangés, en clair pas de hausse de l’imposition locale. Le Conseil approuve à l’exception des deux conseillers de gauche.

 Le Conseil se termine enfin ? Ah, non. Un Conseil municipal chevrotin n’est pas un vrai conseil sans la Fête à Jacques. C’est un conseiller de la majorité qui lève le lièvre : « c’est quoi cette réunion des maires de la CCHVC ? (la communauté de communes à laquelle appartient Chevreuse) ». Claude Génot prend la parole, ce n’est plus le Maire qui parle, c’est l’acteur qui compose finement entre jubilation et colère feinte. « Je voulais vous en parler. Je trouve en effet qu’il est tout à fait anormal que Jacques Pelletier, maire de Milon-la-Chapelle, président de l’interco en campagne pour sa réélection, ait réuni de manière informelle les maires de la communauté de communes sans les autres conseillers communautaires. Ce n’est pas l’idée que je me fait de la démocratie ». Pour les durs d’oreille qui n’auraient pas compris, la première adjointe précise la pensée du Chef du village. « Cette réunion, où j’ai représenté Claude Génot empêché, n’est pas qu’informelle. Des orientations y ont été prises et nous considérons que cela ne respecte pas l’idée de proportionnalité que représente le conseil communautaire, où toutes les tendances même minoritaires sont présentes. Pour Chevreuse par exemple, la liste Cattanéo a un siège. Quand on ne réunit que les maires, aucune opposition n’est présente. C’est anti-proportionnel et ce n’est pas l’esprit de l’interco ». Sur une question de Didier Lebrun, on apprend que les maires du Mesnil Saint Denis et de Saint-Rémy sont sur la même longueur d’ondes que Chevreuse (fait assez rare pour être souligné). Ce qui se confirmera le lendemain par l’élection avec une seule voix d’avance de Jacques Pelletier à la présidence de la CCHVC dans une élection où Agathe Becker, nouveau maire de Saint-Rémy, a failli devancer le président sortant. Le western intercommunal continue, la Fête à Jacques aussi. Le Conseil, lui, est terminé.

 

.      Propos rapportés par Yves pour Le Blog

 

01/02/2014

Le Mot Mystère

Trouvez les membres du clan Génot que l'on devrait retrouver sur la liste Ensemble pour Chevreuse aux municipales 2014. Pour beaucoup c'est fait, pour certains ça négocie durement. Si vous n'êtes pas trop au fait de la vie politique locale, vous pouvez ressortir vos derniers 'Médiéval' ou vous aider des définitions ci dessous.

Une fois les seize noms rayés sur la grille, le mot mystère apparaitra: le surnom de la liste du maire sortant.

Bon jeu à tous.

municipales,chevreuse,ensemble,genot,hery,bruandet

- Son truc à lui, c'est les commémorations.

- Aux travaux, la première rue goudronnée fut la sienne.

- Veut bien repartir pour un poste d'adjointe mais sans s'occuper du Médiéval.

- Fait le beau et a sa médaille.

- Toute jeune retraitée, elle aime faire la fête.

- Elle sera Calife à la place du Calife.

- Il pense être Calife à la place du Calife.

- La maison des associations, c'est pour elle.

- D'origine corrézienne, il aimerait être Vénitien.

- Abraracourcix, notre chef.

- Il encense la majorité dans le Médiéval.

- Il excelle à faire l'âne au Carnaval des Animaux.

- Personne ne le sait, il est délégué à la vie locale.

- Faute de caisse, on la vit roder autour des écoles.

- Ni robusta, ni arabica, plutôt Chicorée.

- Plus souvent sous le préau qu'en cours.

 

.                 Le Blog de Chevreuse - 1er février 2014

.  Vivement demain qu'on les fasse sauter.... Les crêpes bien sûr!

 

20/09/2013

La Guerre des Boutons

Entendu dans la grande sablière de Coubertin, lieu de rencontre des turbulents enfants des villages des alentours de Chevreuse, cet entretien entre les Grands de Chevreuse et P'tit Gibus de Milon.
__________________________________________________________________

2014,municipales,génot,hery,bruandet,godon,pierre,gibus,sablière

G.C.:   - Pierre, tu viens jouer avec nous?

P.G.:   - Non.

G.C.:   - Allez Pierre, viens jouer avec nous?

P.G.:   - Non, non et non. Avec tout ce que vous avez dit sur moi! Snif

G.C.:   - Mais Pt'it Pierrot, c'était il y a 6 ans...

P.G.:   - Nooon.

G.C.:   - Pierrot, tu voulais faire un foot et on a fait un foot rien que pour toi, alors maintenant tu viens jouer avec nous.

P.G. :  - Bon, d'accord mais si j'aurais su...


.                   Le  Blog de Chevreuse  -  20 septembre

.        A la Saint Davy, le troisième peut encore changer d'avis


13/05/2013

Devoir de Mémoire

Il y a quelques années, on n'aurait pas donné cher de la pérénnité des commémorations de ces vieilles guerres d'un autre siècle.

Des commémorations qui nous rappelaient les guerres apprises cérémonie,commémoration,bruandet,jeep,morts,franceen cours d'histoire, qui ressuscitaient de vieux portes drapeaux et sortaient pour la journée des poilus tout décorés véritables témoins de ces pages noires de l'histoire.

Il y a quelques années, les commémorations de Chevreuse étaient discrètes et n'attiraient pas foule. Même sous le soleil, on cérémonie,commémoration,bruandet,jeep,morts,francepouvait compter l'auditoire sur les doigts de la main.

 

 

Pour que se perpétuent les commémorations des fins de guerre, il faut apprendre a transmettre ce devoir de mémoire aux plus jeunes. Chose faite à Chevreuse où les jeunes des écoles primaires participent depuis quelques années aux commémorations du 8 mai et du 11 novembre.

Après les discours officiels, ils ont rappelé à tous les 'Morts pour la France' lorsque Guy Bruandet, vénérable maître de cérémonie, égrenait les noms des victimes chevrotines.

 cérémonie,commémoration,bruandet,jeep,morts,francecérémonie,commémoration,bruandet,jeep,morts,france

 

 

 

 

 

 

 

 

Les écoliers n'étaient pas nombreux ce 8 mai, vacances obligent, mais ceux qui sont venus s'en rappelleront. Comme promis par l'ami Guy, ils ont pu prendre place dans les vieilles jeeps de l'armée américaine et ont terminé la matinée par une parade dans les rues de Chevreuse.

.                      Le Blog de Chevreuse - Sainte Rolande

.   Combattante des ondes maléfiques des opérateurs téléphoniques

08/05/2012

Commémoration intercommunale

Après avoir désigné dimanche dernier un nouveau président de la République, c'est encore l'ancien qui gouverne la France pour quelques jours.

A Chevreuse comme à la capitale, les deux présidents HOLLANDE et SARKOZY étaient présents pour la commémoration intercommunale du 8 mai 1945.

intercommunalité,communauté,commémoration,président

Intercommunale? Les élus des communes de la vallée se rassemblent pour poser la gerbe du souvenir  tous ensemble sur chaque monument aux morts des villages.

Des commémorations en perdition il y a quelques années et qui regroupent aujourd'hui plus d'un centaine de personnes. Guy Bruandet, maire adjoint de Chevreuse explique que soucieux de la transmission du devoir de mémoire, des enfants des écoles de Chevreuse et leurs jeunes parents participent maintenant à l'événement.

Ces commémorations sont en tous cas la preuve que l'intercommunalité est possible en Vallée de Chevreuse. Il reste à nos élus des communes de la toute nouvelle Communauté de la Haute Vallée de Chevreuse à trouver de nouveaux sujets à traiter en commun.

.                  Le Blog de Chevreuse -  8 mai 1945 (+ 67)

.       Seconde guerre mondiale 1939/1945   -    64 781 162 morts

11/11/2011

Novembre - On se serre la ceinture

Novembre, c'etait à Chevreuse comme dans de nombreuses villes de France, le mois de la Saint Martin, une fête qui durait plusieurs jours et marquait la fin des travaux des champs. 

Les caves étaient pleines et pour faire face à l'hiver, on festoyait.

Aujourd'hui, on se serre la ceinture

Depuis quelques années, novembre est devenu le mois de la souffrance et vous êtes nombreux à regarder votre avis de taxe d'habitation à payer, en vous disant que cela devient de plus en plus dur. Et vous avez raison: + 4,11 % en 2011, + 7,16 % en 2010,+ 4,66 % en 2009,+ 2,02 % en 2008, soit près de 20 % en 4 ans.

Une dérive inexplicable par rapport au coût de la vie.Taxe Habitation 2011.JPG

Et le sujet chagrine. Nos élus souvent interpellés s'expliquent: "Le conseil Municipal a décidé de ne pas augmenter le taux des impôts locaux"  (Le Médiéval n° 78 octobre novembre 2011), ils tentent même de se dédouaner sur les autres collectivités:

La faute à l'état qui augmente la base de calcul nous condamnant à augmenter de toutes facons la taxe pour Chevreuse qui est donc réavaluée de 2%,

La faute aux Syndicats de communes montrés du doigt, +18,64 nous indique-t-on  ( moi je vois 20,27% sur mon avis d'imposition mais c'est certainement un taux spécial Blog):

- Le Siom (Ordures ménagères) qui prélève pour construire sa ressourcerie de Vauhallan bien trop loin pour les habitants de Chevreuse, dont les élus délégués ont pourtant voté pour. Le Siom épinglée en mars 2011 par Marianne dans le palmarès des cinq moins bons groupements de communes,

- Le Sivom qui a sûrement besoin de sous pour accueillir le CSDF, le Conservatoire Sans Domicile Fixe, et lui donner la structure qui lui manque,

- Le SIAHVY à prioroi pas de gros investissements en vue. Mais si vous avez des infos, n'hésitez pas à laisser un ciommentaire.

Mais qui vote l'augmentation des budgets des syndicats de communes?? des conseillers municipaux représentants chaque commune. Pour Chevreuse les titulaires sont : (Source site internet chevreuse.fr ce jour)

- pour le SIVOM : Mr Génot et Mr Bruandet

- Pour le Siom   : Mr Texier et Mme Von Euw

- Pour le Siavy  - Mr Texier et Mr Feugeas

Plus flou sur l'avis d'imposition, le métro à Sarko qui passe par Saclay (+28 Euros)  et qui va faire connaître les joies du bus sur le plateau à une génération d'étudiants le temps de la création de la ligne. 

Le Département, qui fait un prélèvement désormais opaque puisque jumelé avec la commune, et qui n'hésite pas à dépenser environ  800000 euros pour sa communication et le lancement du premier numéro d'un journal d'information gratuit distribué dans toutes les boites aux lettres. Etonnant pour un Département de la majorité qui a voté pour la disparition des Conseils généraux!

Et pourquoi pas une baisse des impôts de la commune en 2012?

L'intercommunalité naissante va prochainement aussi commencer à lever sa dîme pour fonctionner et cela parait normal. Il faudra bien alors, suivant le principe facile à comprendre des vases communicants, que ce que l'on payera à l'intercommunalité pour un service pris en charge autrefois par la commune, soit défalqué de la part communale.

Il ne faudra pas nous refaire le coût du conservatoire que l'on refile au SIVOM et qui n'engendre pas de baisse de la part communale des impôts...

.                 Le Blog de Chevreuse - 11 novembre 2011

.    Jour de la Saint Martin, commémoration des fêtes d'antan

11/10/2011

Recherche électeur désespérement

Vous avez peut être remarqué le petit mot adressé aux nouveaux chevrotins dans le journal d'informations municipales de l'été, qui "renouvelle avec la tradition", comme il est dit dedans...

Accueillir les petits nouveaux, c'est ma foi une bonne idée.accueil,genot,bruandet,hery,texier,garlej

Je passais par là le samedi matin et j'ai même humé l'ambiance chaleureuse de l'événement. J'aurais bien essayé de me faire passer pour un petit nouveau, mais quelque chose me disait que cela ne marcherait pas. Trente à quarante personnes buvaient le verre de l'amitié en papotant avec nos élus.

Accueil citoyen, verre de l'amitié, découverte du fonctionnement des services de la mairie, tout du fonctionnement sympa d'une petite commune comme Chevreuse.

Plus tard, en demandant à un élu chevrotin si il avait participé à l'évènement, il m'avoua ne pas avoir été convié et m'invita avec insistance à bien relire le petit mot du Médiéval : "le maire Claude Génot et ses adjoints vous présenteront....".

Et je me souvenais alors de mon passage furtif dans la salle et de la seule vue de têtes couronnées.

Comment est-ce possible d'être innocent à ce point!

.        Le Blog de Chevreuse - Jour la San Fermin 

. Quand le sage montre le doigt, l'innocent Pampelune

24/04/2011

Touche pas au Grisbi

Rien de prévu pour votre soirée du jeudi 28 avril?

Envie de voir comment les affaires municipales se financent?

Venez assister au premier budget de Bruno Garlej, la terreur des chiffres, le nouvel adjoint finances de la ville!

budget,finances,compte,garlej,bruandet,genot,grisbi

Payera-t-on le trompettiste une année de plus?

Est-il prévu l'achat de bancs pour le parc Jean Moulin? (Il est possible à Chevreuse d'acheter un camion benne sans l'avoir prévu, mais pas des bancs).

Y aura-t-il des grilles au lavoir des Mandars côté rivière?

Combien touchera Maître Haddad dans son combat contre le moulin d'Orange?

Enterrerons-nous quelques réseaux?

Referons-nous les entrées de ville?

Agrandirons-nous les trottoirs du centre ville?

Combien coûteront les fondations de la maison des associations?

Ralentirons-nous les fous du volant?

Commencerons-nous un premier mètre de piste cyclable?

Combien espérons-nous tirer de la revente de nos parcmètres?

Quelle somme prévoit Bruno dans le racket, pardon la quête des trottoirs?

Combien prévoit-il en retour sur vos contraventions de stationnement?

Le maire changera-t-il de voiture en 2011?  (Voir commentaire 4 )

Y aura-t-il une nouvelle tribune côté nord ?

Pas sûr que vous ayez toutes les réponses à vos questions en assistant au conseil municipal spécial Budget 2011 mais comme vous l'annonçe la plume du Maire dans le Médiéval (avril/mai 2011): tous les documents sont publics. Vous pouvez les consulter en mairie.

.            Le Blog de Chevreuse  -  Dimanche de Pâques

.       Chasse aux  oeufs:  Lapin, tu peux compter sur moi

26/01/2011

Hérald tribune

Premier match de l'équipe première du Club Athlétique Chevrotin à Psychedelic Circus sur le nouveau terrain d'honneur. Dur, Dur la deuxième division. Le match se solde par une défaite devant les gueules noires du Creusot, 30 à 10Photos-0650.jpg.

Premier plein pour la tribune qu'une brise a aidé à remplir. Les Chevrotins se sont retrouvés sous la verrière qui amplifie les défis et les injonctions échangés entre les jeunes chevrotins et une creusotoise qui avait de la voix.

Quelques commentaires surpris au sujet la tribune auraient redonné le moral à notre sergent Pepper. Il faut dire que le taux d'humidité ambiant a vite fait asseoir le supporter et que la vue en hauteur à partir des bancs de la tribune permet de mieux apprécier les phases du jeu.

De là-haut, un autre jeu pouvait etre vu. Tournoyaient d'un côtè à l'autre du terrain, ou plutôt virevoltaient car on ne peut plus faire comme avant le tour du terrain, sapés comme des milords avec leur couvre chef, notre maire et son adjoint aux sports. Pourquoi n'étaient ils pas dans la tribune? 

L'idée m'a alors effleuré qu'ils savaient la tribune fragile et attendaient que la verrière nous écrase. J'ai mauvais esprit me direz-vous ou quelques idées noires, je sais et je comptais déjà autour de moi les victimes potentielles dans les spectateurs. Une belle brochette d'opposants à supprimer? Même pas.

Sapés comme des milords, à faire la tournée des stades. Seraient ils en campagne?

.                Le Blog de Chevreuse

AVIS aux photographes internautes: Pour agrémenter l'article, je recherche une photo de la tribune occupée pendant le match de dimanche dernier.

05/11/2010

La victoire en chantant...

Chevreuse aura mis trois années pour arriver à ses fins, la "Sivomisation" du C.I.C.C., le Conservatoire Intercommunal du Canton de Chevreuse.

'Sivomisation' ou l'action de transférer au sivom (Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple) une nouvelle vocation: ici la carte "musique et danse".  'Sivomisation', le mot que l'on aime prononcer au conseil municipal de notre bonne ville de Chevreuse.  Mediéval CICC.JPG

Le SIVU, Syndicat Intercommunal à Vocation Unique qui gérait jusqu'alors le conservatoire est mort et enterré depuis le 1er octobre 2010.

Pourquoi 'sivomiser' le conservatoire? Pour changer les règles de financement des communes adhérentes. Chevreuse se sentait lésée. Plusieurs petites communes ne payaient pas grand chose. Saint Rémy qui gère son propre conservatoire n'assumait pas la centaine de saint rémois qui profitait de la structure chevrotine.

Demain, les communes adhérentes à la nouvelle carte "Musique et Danse" du Sivom payeront non plus en fonction des adhérents mais en fonction du nombre d'habitants de la commune: le fameux centime syndical. Saint Rémy n'aura toujours pas intérêt à intégrer la nouvelle structure, les petites communes satellites de Chevreuse qui n'ont que quelques adhérents non plus. Chevreuse, à l'origine de "la bonne affaire", sera elle obligé d'adhérer.

Peut être est ce donc un peu tôt pour chanter victoire. La gueule de bois guette les fêtards!

Savourons l'oraison funèbre sous la plume de Bruno Garlej, ex-délégué au conservatoire, qui rassemble autour de lui, nous dit-il,  les "pusillanimes d'hier" et qui détient la solution pour se débarasser du "trompettiste"maintenant entièrement à la charge de la ville de Chevreuse,

Rions de l'insertion d'une trompette en haut de page pour marquer la victoire et la toute puissance chevrotine dans le dossier,

Délectons nous de la publicité des Pompes Funèbres en fin de la page.

'Erreur de publication' ou 'auto-satisfaction aveugle'? En tous cas c'est certain,  l'article du Médiéval est de 'fort mauvais goût', pourquoi mettre de l'huile sur le feu?

Chevrotines, Chevrotins,

Serrez-vous la ceinture pour payer le fameux trompettiste encore quelques années afin qu'il puisse toucher une retraite décente après toutes ces années de labeur ( environ 33000 euros par an pour encore six années, et  plus deux nouvelles années suite à la réforme des retraites).

Serrez encore un coup et bien fort. Le Sivom, sans locaux pour accueillir le conservatoire, devra construire des salles et vos impôts locaux augmenteront, augmenteront, et augmenteront forcément bien au dessus de l'inflation et du fameux "panier du maire".

Pleurez la perte du conservatoire pour un chef lieu de canton comme Chevreuse.

Mais n'oubliez pas de saluer le courage et la patience du président du Sivu, Michel Charon, qui, contre vents et grandes marées, n'a eu de cesse de garder sa fonction jusqu'au transfert pour accompagner et préserver l'ensemble des employés du conservatoire, administratif et professeurs.

.    Le blog de Chevreuse  -  le 5 novembre 2010

.         Une bonne fête à toutes mes Sylvies

27/10/2010

Psychedelic Circus

Tribune Chevreuse.JPGSurprise pour les chevrotins que la découverte des formes et couleurs de la toute nouvelle tribune du nouveau stade d'honneur de Chevreuse. Du vert et du jaune pour les "bleus et rouges", avec des formes psychédéliques qui ne manquent pas de nous transporter dans l'univers fantastique du graphiste Heinz Edelmann.

'Valium, Tranxène, Nembutal, yogourts, acides?' propose Hubert Félix pour expliquer un tel trip (1).Yellow Submarine Heinz Edelmann.jpg

Pas de doute, il n'y a que les anglais pour nous faire des trucs pareils. C'est donc sûrement dans ses accointances outre-Manche que notre Sergent Pepper responsable des sports a dû puiser toutes ces excentricités qui tranchent quelque peu avec la meulière et tante Yvette.

Cela explique sûrement les aller-retour vers Londres avec une grande sacoche via le bon Rer B. Alors qu'un jour, nous voyagions ensemble, sûrement suis-je passé tout près des plans de la futuriste tribune. J'aurais du m'en emparer!

Yellow submarine.JPG"Ça fait PlayMobil", pouvait on entendre ce dernier dimanche de match. Il est vrai que la carapace de tôles translucides est bien loin de l'esquisse présentée aux chevrotins montrant une couverture fluide aux lignes rectilignes, plus sobre et moins colorée. Ha! les dessins d'architecte, c'est souvent trompeur.

Il est certain que 'Psychedelic Circus' sera le nouvel espace branché de Chevreuse sous le feu des projecteurs.

Certain envisage une place pour la culture sur le nouveau terrain. Non, pas de chanvre, ni de champignon hallucinogène bien sûr, mais des spectacles et des concerts. Peut être un peu comme à WoodstocK!

D'autres, tout fraîchement sortis de leur coquille et déjà dans la réalité de la deuxième division, s'y voient fouler l'herbe tendre, rêvent de victoires et d'acclamations que la tribune diffusera jusqu'aux quatre coins de la France.

Alors les rugbymen, heureux?

.                        Le blog de Chevreuse - 27 octobre 2010

.    Happy birthday sir John Cleese. Hep Catherine! an other cognac please(2)

(1) L'abus de yaourt ne serait pas bon pour l'ostéoporose, à consommer avec modération

(2) L'abus d'alcool est mauvais pour la santé, à consommer avec modération

22/11/2009

4 châteaux: le bourgmestre tire dans la foule

La Route des 4 châteaux millésime 2009 vu par l'oeil du Blog de Chevreuse.... Une fiction à partager.

Beaucoup de monde pour cette nouvelle édition de la fête des 4 châteaux de Chevreuse. Cette rencontre intemporelle permet de réunir des gens de toute époque qui se côtoient l'espace d'une matinée dans un Chevreuse bien loin de celui que l'on connaît aujourd'hui. Point de "chariot à moteur", point de bruit comme aujourd'hui. La ville et son artère centrale entièrement consacrés aux chevrotins, aux passants, aux badauds.  course des quatre chateaux 2009 -Johnny et vanessa.jpg

Parmi les personnalités, nous avons pu apercevoir le capitaine Jack SPARROW du Black Pearl, sûrement amarré sur le quai des Mandars, et sa charmante compagne: la blonde Vanessa. En premier plan sur notre photo (un clic sur la photo pour l'agrandir).

Une fête qui a failli mal finir

La fête battait son plein quand un individu a tiré au beau milieu de la foule. Une première détonation à 9H30, une autre environ 15 minutes après.

"C'est le bourgmestre, il est armé" je l'ai vu. "Il m'a même menacé avant le premier coup de feu" clame le notable Patrice L.

Les tirs provenaient d'une fenêtre de la rue principale. Nous remarquons d'ailleurs sur la photo, des policiers en civil, téléphone à l'oreille, prêts à intervenir. L'individu d'une soixantaine d'année à l'une des fenêtres serait il l'homme recherché?

4 chateaux - les douilles.JPG

C'est ce que semble confirmer la découverte d'un badaud qui errait dans la rue déserte après la fête: deux douilles de petit calibre trouvées sur un trottoir devant le 10 rue de la Division Leclerc. Encore sous le choc, il explique les tenir à la disposition de la gendarmerie ou du SRPJ de Versailles.

A priori pas de victime à signaler, ni par les coups de feu, ni par les mouvements de foule qui ont suivi: deux grandes vagues de gens apeurés qui sont partis en direction de Dampierrre. Certains ne sont toujours pas revenus.

L'enquête s'annonce difficile.

.              Le Blog de Chevreuse

18/11/2009

Monaco

17 novembre 23 heures

Chevauchant mon vélo, je rentre chez moi après une réunion avec l'Union des Amis du Parc. Je suis un véhicule de gendarmerie qui patrouille au pas, rue de la Division Leclerc.

Devant la maison que nous appelons "la maison du notaire" près de la mairie, un homme ouvre son portail pour rentrer sa voiture stationnée PICT0748.JPGprovisoirement sur le zébra du carrefour.

Soudain la voiture de police s'immobilise en plein virage et klaxonne.

Pas le temps de me demander pourquoi. Un véhicule arrivant en face, de la rue de la porte de Paris s'engouffre à vive allure dans la rue de Paris. Et quand je vous dis "à vive allure" , je pense que la voiture roulait entre 80 et 100 km/h, peut être même à plus de 100 km/h.

Les gendarmes, sûrement médusés, n'envisagent même pas de faire demi tour, surs de ne pouvoir rattraper le contrevenant.

18 novembre 7 heures

Pendant que j'écris ces quelques lignes et alors que beaucoup ne sont pas encore comme moi devant leur café mais toujours dans les bras de Morphée, une voiture venant du centre ville pousse ses rapports comme sur un célèbre circuit de formule 1. Première, deuxième à fond, troisième à fond, quatrième. Faites l'essai avec votre véhicule, sur une route de campagne bien sûr, et contrôler votre compteur pour vous assurer que la vitesse de 50 km/h ne soit pas dépassée.

Et c'est ainsi tous les jours.

Pas seulement à Chevreuse. Seule différence, nos voisins semblent s'intéresser à ce problème et tentent des solutions pour le résoudre.

Que faire devant l'incivisme des uns et l'immobilisme des autres???

.             Laurent BUGEAT

11/11/2009

Trois colonnes à la une

Chevrotines, chevrotins, lectrices et lecteurs du Mediéval: Bonsoir.

Trois colonnes à la une: Avez vous remarqué une nouveauté dans votre journal de l'information de Chevreuse?  Non!

Et bien pourtant, lors du dernier conseil municipal du 20 octobre, la municipalité a voté pour le partage de la page "libre expression " du Médiéval, actuellement réservée aux deux listes d'opposition, avec la liste de la majorité municipale.

Les élus de "Chevreuse Autrement "ont voté contre, les élus d' "Energie Chevreuse" ont votés pour au nom de la liberté d'expression pour tous et sûrement pensaient ils offrir un espace d'expression à quelques nouvelles idées.Médiéval Oct-Nov 2009.jpg

Un objectif douteux : Claude Génot signe déjà l'édito du journal. Il est responsable de la ligne éditoriale du journal. Les articles (comme dans toutes les municipalités me direz vous) montrent des conseillers de la majorité souriants, très actifs, efficaces, de la plus grande compétence, à la tête de grands projets. Pourquoi se battre pour ce tiers de page supplémentaire?

Peut être pour pouvoir répondre "à chaud" aux tribunes écrites par les conseillers d'opposition puisque ces articles sont adressés quelques semaines avant la parution de votre journal.

Nous verrons bien comment les choses évoluent, mais il y a fort à parier que cette possibilité de réponse immédiate de la majorité lui donne un sérieux avantage et ne puisse que nuire au principe même de la libre expression de notre démocratie.

Un premier texte maladroit : Concernant ce premier article déposé par la liste "Ensemble pour Chevreuse", il est difficile de ne pas réagir à une telle succession de mots: Désinformation, Ingérence, déplorable,méconnaissance des dossiers, immobilisme, ambition personnelle, opposition systématique, pusillanimité.

Pourtant, les derniers conseils laissent apparaitre un climat entre groupes politiques plutôt serein, apaisé, bien loin des altercations et hausses de ton du début de mandat. Les conseillers votent régulièrement à l'unanimité des décisions comme dernièrement  le 20 octobre: l'aménagement d'un parc omnisport dans le périmètre de l'école Saint Lubin et du centre de loisirs, ce qui contredit 'l'opposition systématique' dénoncée et met un doute sur le texte en général.

"La plume du maire" semble viser quelqu'un et tout le monde à la fois... mais si ce n'est un groupe d'opposition, alors ce serait une attaque contre un groupe de "déviationnistes" de la majorité municipale! Nous pouvons alors nous poser la question de l'étalage d'une telle querelle dans le Médiéval. Lavons notre linge sale en famille!

Il reste dommage que sous couvert d'unité, la "plume" officie de manière anonyme et que le lecteur occasionnel du Médiéval puisse penser qu'un "climat délétère" règne entre listes politiques de Chevreuse. Nous espèrons que les prochains articles seront plus conciliants et constructifs pour Chevreuse.

Vigilance de rigueur : Lectrices et lecteurs du Médiéval, apprenez à lire entre les lignes du Médiéval, à chercher les articles dont on ne parle pas. Cherchez d'autres canaux d'informations. Vous êtes invités par exemple à rencontrer les élus de la liste d'opposition 'Energie Chevreuse le jeudi 19 novembre à partir de 19H30 autour d'un verre au 10 rue de la division Leclerc. Vous pouvez aussi venir assister au prochain conseil municipal. L'entrée est libre et votre présence est appréciée par les conseillers qui se sentent souvent bien seuls.

Enfin, pour ceux qui souteraient s'exprimer, nous vous rappellons que le Blog de Chevreuse est ouvert à toutes et à tous, de toute obédience confondue, et que vous pouvez nous proposer vos essais chevrotins et vos proses chevrotines.

.           Le Blog de Chevreuse, 11 novembre 2009, Fête de la Saint Martin,

.                             Commémoration de l'armistice de 1918

20/09/2009

Réchauffement climatique : premiers signes visibles dans le Parc

Tout le monde en parle à Chevreuse. C'était le principal sujet sur toutes les lèvres lors du forum des associations: "la hausse de 2 ° de la température à Chevreuse". Et le phénomène est perceptible dans les communes avoisinantes. +2° à Saint Rémy, + 1,5° à Choisel et Saint Forget... mais rien à Milon, Saint Lambert et Senlisse.

Réseau oblige, je consulte le cercle très fermé des Laurents :

- ROMEJKO m'assure que ce ne peut être lié à un problème climatique vu le seul territoire concerné.

- RUQUIER propose que la répétition des féculents dans le menu des cantines scolaires pourrait ..... Bon merci, au suivant.

- TERZIEFF souligne que 2°, ce n'est pas dramatique et que cela doit venir du Conservatoire. Bonne piste, je fonce.Cicc 2009-2010.jpg

Je me rends au conservatoire pour assister à un conseil exceptionnel du CICC. De nombreux adhérents mécontents attendent dans la rue pestant contre les nouveaux tarifs. Un professeur de chant en colère menace de créer sa propre structure. Les adeptes de Sue et Denise venues en masse et sans tutu expliquent avec beaucoup d'émotion leur obligation d'arréter leur activité à Chevreuse par manque de moyens et plusieurs se sont déjà tournés vers d'autres conservatoires.  TERZIEFF aurait raison?  Non, c'est dans une ambiance calme et sereine que les tarifs fortement réhaussés le mois précédent sont revus à la baisse.  Consultez les nouveaux tarifs de la saison 2009/2010 en cliquant sur l'image.

- JOFFRIN n'en démord pas et affirme que seule une agitation préélectorale peut expliquer une telle hausse locale de la température.

Alors, premiers signes de la campagne régionale? Non, pas de meeting actuellement (à ma connaissance) de Valérie dans le Parc Naturel; parc cajolé d'une main, et convoité, exploité et assassiné de l'autre dans le projet du Grand Paris.

Alors, JOFFRIN aurait raison, mais ce ne serait pas régional mais local, très LOCAL... (A suivre)

.              Le Blog de Chevreuse

 

24/06/2009

Plan Local d'Urbanisme: on en parle PLU!

24 juin 2009 - fête de la Saint Jean

Chevrotin parmi les chevrotins, fidèle parmi les fidèles, le poête qui errait dans les couloirs de notre maison communale m'a rapporté ces quelques bribes d'une conversation entre le premier étage et la tourelle.

De l'info? En tous cas, un vrai conte...

_____________________________________________________________________________

PICT0794.JPG

" Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? "

Et la soeur Anne, lui répondait :

" Je ne vois rien que les permis qui déposoient et les maisons qui poussoient. "

Il est vrai que l'on avait parlé de l'élaboration du PLU et qu'il faudrait bien faire quelque chose.

"Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? "

Et la soeur Anne répondait :

" Je ne vois rien que les promoteurs qui oeuvroient et les immeubles qui montoient. "

Il me semble que nous devions trouver un nouveau cabinet pour nous aider dans la tâche.

" Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?"

- Je vois, répondit la soeur Anne, un gros trou chez Kalmanson, des territoires naturels empiétés et convoités. Je vois encore un gros cube qui poussoie près de l'Hotel Dieu...

- Est-ce cela le PLU ?

- Hélas ! non, encore un projet qui le meurt.

PICT0789.JPG

 

" Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?

- Je vois, répondit-elle, vers l'orient des réunions publiques, des projets d'aménagements du centre ville et de la route départementale avec même une piste cyclable intégrée, et ....

- Dieu soit loué ! s'écria-t-il un moment après, c'est le PLU. je prépare un article pour le Médiéval. "

- ... non,non, tout cela est lointain. Saint Rémois et point Chevrotin.

 

.                         La Barbe Bleue pour Le Blog de Chevreuse

01/01/2009

2009 Une année de mobilisation et d'engagement

Un peu d'histoire pour les nouveaux Chevrotins ou les surfeurs perdus dans la vague Chevrotine. Le blog de Chevreuse a été créé fin 2007 devant le vide qui s'annonçait pour les municipales de mars 2008 et le spectre de la liste unique. Si beaucoup n'ont retenu que la" vraie fausse interview de Claude Génot" avec la belle photo des "Tontons flingueurs", le blog a été un élément d'information et d'animation de la campagne. Finalement, nous avons eu le choix entre trois listes et le blog y est peut être pour quelque chose, du moins nous l'espérons.

Aujourd'hui, le blog est ouvert à l'ensemble des Chevrotins et si l'on ne peut pas dire tout et n'importe quoi, nous souhaitons qu'il reste un libre espace d'expression.affiche-mobilisation.jpg

Vous êtes nombreux à nous lire: entre 300 et 400 visiteurs par mois, avec une moyenne de 2 à 3 visites dans le mois et de 7 articles lus.

Vous êtes aussi beaucoup à nous encourager et cela nous rassure. Nous regrettons quelquefois que si peu d'entre vous n'osent prendre la plume pour nous apporter leur avis par un commentaire, et pourquoi pas se lancer dans la rédaction d'un article sur Chevreuse.

La dictature que nous redoutions tant est en train de se remettre en place:  gestion de la ville par deux ou trois têtes, PLU au point mort, voire en marche arrière puisque notre maire nous a appris au conseil du 5 novembre que l'on allait peut être devoir refaire notre PADD. Commissions toujours aussi fermées. Non consultation des Chevrotins pour les projets importants tel celui du parc omnisport. Refus de participation citoyenne des chevrotins.

Il ne reste plus qu'à reconfisquer le droit de parole des Chevrotins au conseil municipal et nous serons revenus dans la même situation qu'avant les dernières élections. Que sont devenues les promesses du mois de mars " Des chevrotins consultés et informés régulièrement" qu ils disaient , "par les commissions d'urbanisme, notamment pour l'élaboration du Plan Local d'Urbanise(PLU)" qu'ils précisaient.....et le nom de cette formation,c'était quoi déjà...ah oui "ENSEMBLE pour Chevreuse".

Alors blogueur d'un jour, commentateur occasionnel, lecteurs discrets: Vous habitez Chevreuse, vous aimez Chevreuse. Engagez vous, sortez du bois, Chevreuse a besoin de vous.  Demandez des comptes à votre maire, consultez vos conseillers, faites partager vos inquiétudes, montrez leur que vous existez. Ne leur laissez pas penser qu'ils ont carte blanche pour plus de 5 ans encore. Apportez votre énergie et votre temps aux associations que vous soutenez peut être déjà, politiques, environnementales ou autres.

Rassemblez vous, parlez vous, associez vous.  Et si aucune des associations existantes ne vous correspond, créez la vôtre. Vous pouvez aussi mettre en place avec la mairie un comité consultatif de votre quartier, de votre hameau, pour faire remonter vos désirs, vos craintes et demandez à être systématiquement consultés.

 

Alors que 2009 soit pour vous et tous ceux qui vous sont proches,

une année heureuse, une année lumineuse, une année de réflexion, de mobilisation et d'engagement, une année solidaire et généreuse.

Bien Chevreusement

.                             Le Blog de Chevreuse

 

PS: Liste des associations à ce jour. Merci de me communiquer les coordonnées de toute autre association active que j'aurais pu oublier. Pour les associations citées, merci de me préciser les coordonnées d'un contact.

Associations environnementales:

APESC  http://apesc.free.fr

Harpe   http://harpechevreuse.over-blog.com/ Contact: Mme MEDJAHED Tél  01 30 52 33 90

Le tilleul argenté ( Hautvilliers) Contact Mr ZIMERMANN

Associations politiques

Chevreuse autrement   http://www.chevreuse-autrement.org

Energie Chevreuse       http://energiechevreuse.blogspace.fr/1/ Contact Mr DAJEAN

Comités consultatifs

?

19/10/2008

Parc Omnisports: Développement durable?

Bravo à la commission Développement Durable de Chevreuse.

Bien sur, nous direz vous,  le développement durable, c'est à la mode, c'est vendeur, et puis cela permet de remplir les pages du Médiéval sans parler des sujets qui pourraient fâcher.

Et ben non, partie de rien, la commission s'est interrogée sur ce qu'il y avait à faire dans ce domaine dans la gestion de la ville, s'est posé des questions, a même ouvert sa commission à l' A.P.E.S.C. ( http://apesc.free.fr ), voila c'est dit, je l'ai écrit.

Alors, tout n'est pas peut être pas encore vert mais la commission y travaille, y réfléchit en toute transparence.

Dans le prochain Médiéval, espèrons que ce soit la commission Travaux Sécurité Circulation qui se dévoile :

Cela permettra peut être de nous informer sur les projets pour Chevreuse et de rassurer les chevrotins inquiets dans la gestion de la ville :

LE projet de la création d'un Parc Omnisports (Au cœur de  toutes les conversations, mais pas un mot dans le Médiéval).

Projet pour le moins flou. Pour certain, il s'agit uniquement d'une tribune nécessaire à notre club de rugby. Pour d'autres, cela va être l'occasion de faire payer les spectateurs du dimanche. Les derniers disent que l'on ne peut obtenir les saintes subventions que pour un nouveau parc omnisports, mais pas pour la construction d'une tribune sur le terrain actuel.

Et le prix ? Flou lui aussi. Des 720 000 euros inscrits sur le Médiéval, nous ne savons pas s'il s'agit du prix total ou de la participation communale uniquement. Nous n'avons toujours pas eu de présentation du projet, ni même de son étude chiffrée, datée et actualisée. Sur quelles bases les demandes de subventions auprès du conseil général et du conseil Régional ont elle été faites?

Mais peut être la conjoncture économique et la morosité actuelles permettront elles de faire avorter ce projet de notre municipalité  "pour" Chevreuse. En tous cas, pas le moment d'augmenter la dette de la ville, déjà plombée par la piscine, ni non plus d'augmenter les impôts locaux.

Les autres projets pour Chevreuse...

Toujours aucun projet global et cohérent pour Chevreuse, la ville est gérée au jour le jour en fonction des événements:

- des projets de résidence initiés par les promoteurs et conduisant à la perte de notre patrimoine bâti ( villa des Marronniers où séjourna le peintre Fernand Léger, plus récemment la belle maison Kalmanson d’un maître tanneur et bientôt la vieille grange en face de l'école primaire Jean Moulin)  et une densification de 1 à 25 sur ces emplacements : pour une famille et deux voitures aujourd’hui, ce sera demain 25 familles et 50 voitures.

PICT0744.JPG- Le tourne à gauche du Rhodon à la demande de Saint Rémy. Un rond point aurait sûrement trop facilité l'accès au village des chevrotins du Rhodon, ou l'accès au Rhodon des chevrotins du centre,

- Des enquêtes de sécurité routière qui permettront d'obtenir des subventions pour des aménagements sur la route du Mesnil Saint Denis et de Dampierre.  D'après Alain Dajean qui a demandé pourquoi les axes les plus fréquentés comme la rue de la porte de Paris ou la rue de Rambouillet ne faisaient pas partie de l'étude, la réponse est qu 'il n'y a pas eu de plaintes des riverains dans ces quartiers. A croire que Mr Génot n'a jamais lu ce blog. Mais qu'à cela ne tienne, nous allons lancer une pétition pour la rue de la porte de Paris, appelée par chez nous " ligne droite des Hunaudières" ,

- des trottoirs que l'on agrandit rue de Paris sans concertation des riverains et sans plan global d'aménagement du centre ville concerté,

- Des ralentisseurs que l'on installe du jour au lendemain rue de Versailles: les riverains ne semblent même pas au courant,

- la gestion des problèmes de circulation, de stationnement, et d'accessibilité aux bâtiments publics par la pose de plots et de "biroutes" sur les trottoirs et espaces publics,

- Un PLU toujours inexistant permettant l'application d'anciennes règles et pouvant favoriser une certaine opacité des zones constructibles, des zones naturelles et des zones sensibles de Chevreuse.

.              Y a t il un plan de vol pour Chevreuse ?

.                                  Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

Chevrotins, ne désespérez pas, soyez vigilants, interpellez vos élus et demandez-leur des comptes et des explications sur la gestion actuelle et l'avenir de votre ville, soulignez vos craintes, rappelez leur que vous êtes électeurs et que plus de 53 % des chevrotins n’ont pas voté pour la majorité actuelle représentée au conseil par 22 élus sur 29.

Vous pouvez aussi solliciter vos élus d'opposition et vous engager à leur coté. Vous pouvez aussi simplement les encourager, leur rôle n’est pas facile.

Ensemble pour Chevreuse, ne désespérons pas, soyons vigilants et vivement le prochain passage aux urnes.

.                                                                           Laurent BUGEAT

 

21/07/2008

Chevreuse: PANEM et CIRCENSES

Chers lecteurs du Médiéval, bonjour.

A la veille de cette période estivale, je voulais simplement vous donner des nouvelles de notre aventure municipale...

Dans le Médiéval de Juin-Juillet, journal d'  " informations "   municipales deChevreuse, vous avez pu apprécier l'article sur le programme d'informations du SIOM sur la réduction des déchets et le très bel article de notre nouveau président du Conservatoire Intercommunal sur les fêtes à Chevreuse. Assoupis après le lecture du budget, vous avez sûrement survolé le détail des principales dépenses 2008 : erreur. C'est en petit et en dernier que l'on apprend enfin à quoi travaille quelques un de nos élus.

C'était donc cela, le programme principal de notre majorité Chevrotine. Il se résume donc au projet de Monsieur Bruandet de finition du Parc des sports. Alors VISIONNAIRE ou INCONSCIENT!!!

En tous cas, ça commence par 720000 euros et ce n'est pas bien sur le chiffre final.

Quelle obscénité de jouer avec l'argent de la collectivité en ces temps de crise ou la vie devient de plus en plus dure pour les Français. Et pas la peine de rétorquer que c'est  l'argent des Yvelinois ou des Franciliens. Ce sont nos impôts locaux et ils augmentent chaque année.

Et une fois ce projet fait, nous aurons droit à la rengaine habituelle " Il n'y a pas d'argent à Chevreuse", juste une dette pour la piscine et le nouveau stade

N'y avait il donc aucune autre promesse électorale plus pressante dans la profession de foi de la liste  "Ensemble pour Chevreuse", de Monsieur Génot ?

Séquence SOUVENIR, rappelez vous il y a quatre mois:

PICT0672.JPG

Pour un cadre de vie agréable:  faire adopter et mettre en œuvre le PLU

Et le PLU ... La priorité des priorités.  Le Plan Local d'Urbanisme qui doit nous montrer l'avenir de Chevreuse menacé par le projet de l'OIN (Opérations d'Intérêt National) du plateau de Saclay.

Véritable schéma directeur pour Chevreuse, c'est lui qui doit nous montrer la voie tracée de la vision de la ville par nos politiques. et plus concrètement ce que l'on attend de notre ville, les travaux à entreprendre, les infrastructures à réaliser: des vrais ronds point aux entrées de ville, des voies douces , des règles de densification pour notre ville, les transports....

Alors, la vision de Chevreuse dans 10 ans: une ville de 10000 habitants ou une ville de 20000 habitants ? Pas de vision du tout??? une vision inavouable qui expliquerait le retard dans ce dossier.

En attendant à Chevreuse, pour améliorer votre cadre de vie, on coupe tous les tilleuls de la place de l'église, et on démolit les vieilles demeures chevrotines.

Pour des locaux adaptés aux nouveaux besoins....

Pour l'aide au devoir et l'accueil périscolaire, je n'ai pas d'information sur de nouveaux locaux.

Peut-être que la perception qui est vouée à disparaître pourrait être une solution ou pour la création d'une crèche plus adaptée à la demande chevrotine.

En attendant , à Chevreuse, la police municipale se plaint de son installation à l'étroit dans le sous sol de la mairie et rêve d'un vrai hôtel de police, et pourquoi pas place de Luynes... Avec quelques parcmètres supplémentaires, l'opération doit pouvoir s'autofinancer.

Pour un village Solidaire:  Poursuivre la création de logements aidés...

Une promesse qui a du être dure à écrire, certains mots étant absents du vocabulaire courant.

En attendant , pour la solidarité, à Chevreuse, l'urgence était le remplacement de la nouvelle passerelle métallique du bassin de retenue qui ne dessert que des propriétés privées. Tiens, pas au programme des travaux 2008 alors que 4 fois plus cher que le radiateur du restaurant scolaire du centre.

Pour l'accès aux sports:  terminer l'aménagement du Parc des sports

La, c'est bien parti. Les subventions sont décidées. Incroyable à croire que tout avait été préparé avant les élections. Heureusement qu' ils sont passés!...

En attendant , à Chevreuse, on a de la chance que l'école de rugby revienne. Un club de rugby sans école n'a pas d'avenir.

Pour une fiscalité maîtrisée:

Là, c'est sûrement moins bien parti. Une fois l'argent englouti dans les bords d'Yvette. Nous continuerons à nous endetter pour agrandir nos trottoirs ( Obligation de la loi Handicap), agrandir nos écoles ( on ne passera pas à 10000 habitants ou 20000 habitants en faisant l'impasse d'ouverture de classes).

D'un côté pas d'argent, une situation financière compliquée, d'après les dires du Maire," il y aura beaucoup moins d'aides de l'état pour les années à venir".
Et pourtant les dépenses vont bon train et le quotidien lui s'en va en peau de chagrin!!! Une autre dépense 320.000 euros pour 105 m² " le Prieuré" et nous ne sommes pas foutus d'investir plus de 45000 euros pour un logement social alors que de plus en plus de personnes âgées vont se trouver confrontées aux difficultés du logement les prix étant sans cesse en augmentation, sans une compensation  des retraites, et les logements toujours de plus en plus rares.

Est il encore nécessaire de faire appel à des cabinets d'audit pour étudier l'accessibilité de notre commune? Peut être le ministère de l'équipement ou des associations auraient les compétences pour nous y aider.

En attendant, à Chevreuse, on en a déjà pris pour 30 ans avec la nouvelle piscine.

Pour une communication efficace: Vous associer et vous informer de tous nos projets

La c'est sur, nul maire n'est tenu de respecter ses promesses, heureusement!

En attendant , à Chevreuse, l' APESC ( Association pour la Protection de l'Environnement et du Site de Chevreuse  http://apesc.free.fr ) a demandé à participer à trois commissions PLU, travaux et développement durable et attend toujours une réponse.

Pour une intercommunalité effective: finaliser l'étude en cours dans le cadre du PNR

Là aussi, c'est bien parti. Désavouer par les communes avoisinantes au conservatoire. Pas de poste au Parc Naturel pour notre maire. l'intercommunalité commandée par Chevreuse a du plomb dans l'aile.

 

Nous en appelons au citoyen chevrotin:  ne mangez pas votre carte d'électeur, vous pourrez encore en avoir besoin.

Nous en appelons au conseillers municipaux libre de pensée et de parole, réagissez, concertez-vous, interrogez vos amis, vos voisins pour conforter vos opinions et exprimez les.

Nous en appelons aux conseillers municipaux dont les noms, l'âge ou le sexe avaient de l'importance pour constituer les listes et qui aujourd'hui ne se sentiraient pas mobilisés ou seraient muselés : Ressaisissez vous ou démissionnez....

Nous en appelons aux résistants, aux opposants, aux chevrotins qui veulent autre chose que cette gestion à l'aveugle des affaires de la commune.... ne nous laissez pas seuls, exprimez-vous, rejoignez-nous

Retrouvez-nous dans le Grain de sel (notre petit journal) et sur le site http://chevreuse.netcipia.net

Alain DAJEAN