Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2016

Chevreuse s'affranchit de la loi SRU

 

C'est un véritable coup de Génie qu'a fait la mairie de Chevreuse en préemptant le magasin Roche-Bobois à l'entrée de ville en arrivant de Saint Rémy les Chevreuse.

Le magasin Roche-Bobois a été créé par Mr génot,sru,logement,sociaux,pénalité,roche,bobois,aire,urbaineGérard PETIT en 1977. Celui-ci en a toujours assuré la gestion jusqu'à sa liquidation. Il est bon de rappeler que Mr Petit a aussi fréquenté les bancs du conseil municipal de Chevreuse sous la mandature de Philippe Dugué, un ex collègue quoi! 

Coup de Génie, ou plutôt coup de Génot, comme on dit chez nous à Chevreuse.  La ville, qui dispose d'un parc d'un peu plus de 10% de logements sociaux doit en effet pour se mettre en conformité avec la loi SRU arriver à 25% de logements sociaux. Un seuil quasi impossible à atteindre, tant le foncier libre est rare et cher. On ne peut aussi compter sur un régime d'exception pour les parcs naturels de la part du gouvernement comme l'a montré il y a trois ans la réponse de Cécile Duflot alors ministre du logement aux protestations du président du Parc et des maires des communes concernées.

Rassurez vous, chevrotins. Il n'est point question d'utiliser cette emprise foncière pour y construire du logement social, au contraire la parcelle sera acquise pour démolition et reboisement. Oui,Oui, vous avez bien lu reboisement.

Petite explication: pourquoi Chevreuse doit-elle faire 25% de logements sociaux? En 2013, la loi SRU se durcit et des dispositions relatives au Grand Paris sont mises en place. La loi s'applique maintenant à l'aire urbaine de Paris et le seuil de 25% concernent toutes les communes de l'agglomération parisienne en continuité urbaine avec Paris. La continuité urbaine est rompue dès qu'une bande minimale de 200 mètres de zone naturelle est constatée entre deux communes le long des voies principales.

génot,sru,logement,sociaux,pénalité,roche,bobois,aire,urbaine
ClicClic sur l'image pour la voir en grand

Ainsi, Saint-Rémy-les-Chevreuse et Chevreuse se sont-elles retrouvées 'happées' par le Grand Paris tandis que Saint Forget, choisel ou Milon échappaient au couperet. Pour ces dernières, la seule contrainte est le seuil de 10 % de logements sociaux proposé dans la charte du Parc Naturel. Une véritable fracture 'sociale' entre les communes du Parc. Et sans le bâtiment Roche-Bobois, Chevreuse rejoindra ces communes dites 'rurales' de l'agglomération parisienne.

Le calendrier. Si la préemption est faite, la vente reste à finaliser. Une fois le terrain acquis. La mairie devra rapidement démolir les bâtiments puis demander la sortie de l'aire urbaine de Paris. Il n'est pas nécessaire de faire une modification du PLU pour déclasser la parcelle puisque toute la zone entre Saint Lubin et la sortie de ville est déjà classée N, zone Naturelle (Détail PLU zone est  http://www.chevreuse.fr/iso_album/4-3__plan_zonage_-parti... )

La mairie espère réaliser ces opérations sur l'année 2016 pour pouvoir s'affranchir des pénalités SRU dès 2017. Reste à savoir si l'économie réalisée sur les pénalités sera répercutée par une baisse sur les impôts locaux? Une baisse qui serait la bienvenue en ces temps de crise.

 

.              Le Blog de Chevreuse - Saint Hugues

 

 

Commentaires

Savez vous où trouver le meilleur classement de SCPI (www.sunfimmo.com) de France? Je salue le magasin Roche-Bobois qui a su se démarquer parmi les autres.

Écrit par : Lucien | 05/08/2016

Les commentaires sont fermés.