Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2017

Vous avez dit 'Moralisation'

 

genot,legislative,soutien,thevenot,barot,tract,medieval,cheveuro,chevreau

 

Rassurez-vous, il ne s'agit pas d'un 3eme homme surprise au 2eme tour de la législative de la 2eme circonscription des Yvelines mais d'un soutien du maire de Chevreuse à un des candidats de la droite.

Mais dites donc Monsieur Génot : un peu de transparence.

Pouvez-vous préciser avec quel argent vous avez édité votre tract et combien de Médiéval cela a t il couté?

 

Le Blog de Chevreuse

Le Médiéval, ce n'est pas le nom de la nouvelle monnaie locale ?

 

 

20/04/2017

Cher Pascal Thévenot

 

Cher Pascal Thévenot,

Il y a quelques semaines, au cœur et à l’apogée du dégoût qu’inspire M. Fillon à grand nombre de français mais que certains semblent toujours incapables de voir, j’avais accroché le mot suivant sur ma boîte aux lettres.

lettre,thevenot,tract,fillon,fion,genot,becker,pelletier

Comme je ne l’ai pas laissé, j’ai reçu ce week-end une lettre que vous signez de votre double casquette de député et de maire (profitez-en de ce cumul des mandats car en juillet il faudra bien choisir !!!).

http://www.leparisien.fr/versailles-78000/versailles-le-d...

lettre,thevenot,tract,fillon,fion,genot,becker,pelletier


Vous écrivez que M. Fillon serait le « seul » à pouvoir remettre notre pays sur les rails du progrès, vous parlez de sang-froid, de plein-emploi (ça c’est drôle) ou de cercle vertueux (là ça devient hilarant), de cohésion, de solidarités… Que dire… Pensez-vous vraiment que nous sommes tous des amnésiques naïfs ? Le monsieur dont vous vantez les mérites et dont je ne parlerai même pas de la moralité, de sa femme ou de ses costumes, a été aux affaires pendant 5 longues années, son bilan sur le chômage ou la dette est catastrophique, ses idées et ses accointances réactionnaires (Sens Commun) sont à vomir et l’application de son programme mettrait la moitié de la France dans la rue.

Je me réjouis que la droite que l’on imaginait triomphante et arrogante il y a encore quelques mois soit aujourd’hui et malgré son apparente union un parti secondaire qui risque de finir derrière l’extrême-gauche de Mélenchon, j’espère que Fillon va perdre, que vous allez perdre, que des personnages aussi abjects que Poisson ou Boutin vont perdre et surtout que les idées qu’ils incarnent reculent encore et encore…

A titre personnel, je vais voter pour Emmanuel Macron. Sans être fan, c’est davantage un César pour la qualité avec laquelle il interprète ce rôle de jeune homme politique de centre-droit que je compte lui remettre mais c’est à mon sens le moindre mal et une chance pour la France. Les gens intelligents et raisonnables vont voter Macron, même à Chevreuse, car personne (ou presque) ne souhaite un second tour Le Pen / Mélenchon…

L’Europe coule dans mon sang ; celui de ma mère née dans les Sudètes en 1935 et qui a pu migrer vers la Grande Bretagne en 1939 à une époque où les réfugiés qui fuyaient la guerre méritaient un peu plus de compassion et de solidarité (la vraie, pas celle de Fillon), celui de mon père allemand qui s’est installé en France dans les années 50, ils ont l’un et l’autre adopté et aimé ce pays. L’Europe c’est la paix, l’Europe c’est l’amitié entre les peuples, l’Europe c’est Erasmus et les échanges et rien que pour ça je voterai Macron.

Mon dégoût aujourd’hui c’est de vivre dans un pays qui fait autant d’histoires pour 10 000 misérables syriens… Mon dégoût aujourd’hui c’est de voir le populisme d’un bord ou de l’autre qui représente 40% des intentions de vote, autant de promesses démagogiques, une sorte d’anti-européanisme primaire, la xénophobie des uns face à la démagogie ou aux idées moyenâgeuses de vos amis.

Pourvu que la vieille sorcière qui radote sur l’islam et la sécurité continue sa descente aux enfers, 60 ans que la famille Le Pen gangrène de son idéologie putride la vie politique française, son programme mono-obsessionnel et fallacieux de « la France aux Français » nuancé et décliné à toutes les sauces et qui est à peu près aussi malin qu’un chirurgien qui proposerait d’isoler l’anus du reste du tube digestif trompe toujours beaucoup trop de monde… mais de l’autre côté, comment peut-on croire un Mélenchon qui promet à la fois de ne pas rembourser une dette soi-disant illégitime et d’emprunter des centaines de milliards pour financer une politique de relance pour le moins incertaine et dont le programme est une accumulation de promesses irréalistes et utopiques ?

Là encore nous ne sommes pas amnésiques, la France Insoumise, son discours et ses couleurs pastels ne vont pas nous faire oublier ni la couleur rouge ni les intentions du candidat Mélenchon !

lettre,thevenot,tract,fillon,fion,genot,becker,pelletier

Je ne suis pas maire, ni député, je suis un simple citoyen et ce message posté sur le Blog de Chevreuse ne touchera sans doute pas plus que quelques dizaines de fidèles. Peu importe, je suis fier et heureux de vivre dans ce pays libre où je peux m’exprimer, voter et où je peux ainsi donner la réplique à mon député. A vous lecteurs, je n’ai pas envie de vous dire pour qui voter mais juste rappeler les trois candidats de mon hit-parade du dégoût ; la populiste xénophobe, le réactionnaire crapuleux et le démagogue communiste sont sur le podium.

Vive l’humanité ! Vive la Terre ! Et surtout, votez !!!

 

.      André, mercredi 19 avril 2017

 

 

 

01/04/2017

Le Golf de Chevreuse

Surprise de taille au conseil municipal exceptionnel d'hier soir 31 mars où comment le vieux dossier du Golf est soudainement réapparu et voté en vitesse et en catimini. Le conseil s'est tenu à 20 heures. Peu de public, l'annonce ayant été faite urgemment pour pouvoir caler ce conseil avant les vacances scolaires de Pâques.

Un seul point à l'ordre du jour: "Régularisation du permis de construire de la Maison des Associations". Claude Génot,  légèrement mal à l'aise, a commencé à expliquer que la Préfecture lui demandait une pièce manquante dans l'instruction du permis de construire de la Maison des Associations. Alors qu'il se détendait au fil des explications, on apprenait que c'est la police des eaux qui avait remarqué qu'il manquait son autorisation au dossier, et qu'étant donné la surface de la Maison des Associations, la commune était dans l'obligation de compenser le volume d'eau pris sur la zone de crues, conformément à la rubrique 3.2.2.0 de la loi sur l'Eau relative aux installations, ouvrages, remblais dans le lit majeur d'un cours d'eau. Claude Génot distribue un plan des zones humides de Chevreuse (ClicClic pour lire) et explique que l'on ne peut pas construire n'importe quoi dans le cours d'une rivière en me regardant gravement. Surement voulait il régler ses comptes pour le zouave.

Les volumes sont énormes et il ne suffit pas comme le propose alors Mr Cattanéo calculette à la main d'enterrer de 2 ou 3 mètres le terrain de football synthétique obligeant Mr Godon à reprendre un nouveau chewing-gum avant d'avoir fini de 'fumer' le précédent et de répliquer 'Et pourquoi pas les tennis!'. ( Cela a bien fait rire les membres du clan Génot, j'ai cherché une contrepèterie mais je n'ai rien trouvé...)

La tension était extrême. ' Pas question de toucher à la plaine des sports 's'emporte Claude Génot avant  d'expliquer que la majorité s'était réunie préalablement pour étudier toutes les possibilités et que la seule solution pour ne pas dénaturer la plaine des sports était de compenser en amont, et que la création d'un golf permettrait de structurer les paysages et de créer les retenues d'eau nécessaires à la compensation le long du parcours. Alors que Mme Dallalba et Mr GarleJ distribuent la plaquette du golf, le 'compensant' précise les atouts écologiques et environnementaux du Golf (présentés au dos de la plaquette): le Golf de Chevreuse sera d'une qualité exceptionnelle, sans urbanisation. Un golf qui conserve les sentiers de randonnée existants, respecte le paysage de la plaine, entretient les cultures vivrières pour le gibier, limite les risques d'inondation du hameau de Trottigny.

golf,trottigny,inondation,genot,police,eaux,cattaneo,godon,casa dallalba,compensation,zone humide,DDT,prefecture
Clic/clic pour lire la plaquette du Golf de Chevreuse

Les élus qui découvrent le projet sont plutôt enthousiastes et échangent un long moment sur la disparition de la forêt le long de la route départementale, le nécessaire déplacement de l'activité d'élevage de l'autre coté de la route en continuité des terrains de la SAVAC.

Claude Génot rassure: les arbres remarquables seront conservés en rajoutant toutefois "s'ils ne sont pas malades bien sûr", l'herbe pour les vaches est aussi bonne de l'autre côté de la route.

Les élus adoptent finalement à 21h40 le projet de Golf à l'unanimité. Contre toute attente en début de soirée, Claude Génot a réussi à gagner l'admiration de ses conseillers. 'Il est trop fort' me lâche une élue en sortant de la mairie ' la compensation aurait dû coûter très cher à la ville et donc au contribuable, il arrive comme toujours à retourner la situation, à se la faire payer et à développer une nouvelle activité économique et sportive sur la commune'.

 

.                      Le Blog de Chevreuse - Saint Hugues
.                           'Tee pour tous et tous pour tee'
.                      Refrain d'une chanson locale engagée

 

 

26/02/2017

Les Valseuses...

 

zouave,pont,mairie,genot,casa,dallalba,maison,associations,mda,valseuses

... au sec: le passage est libre,

à l'eau: prendre une barque pour rejoindre la Maison des Associations.

 

Le Blog de Chevreuse -26 février 2017

A la saint Nestor, faire fi du passé est un tort

 

18/02/2017

Le Zouave de la Casa Dallalba

 
__________Prélude_________
 

C.G. : « Ah, je fais le zouave ? Oser me dire des choses pareilles ! Vous allez voir, je vais vous montrer, moi, de quelle façon je fais le zouave ! ».

L.B.D.C.: « Vous vous méprenez Claude. Vous détournez mes propos. Je n'ai même pas parlé du pont de l'Alma. Je vous soumettais seulement l'idée de profiter du commerce local de la fonderie d'art pour couler un bronze à votre effigie que l'on pourrait placer au pont de la mairie pour connaitre le niveau de l'eau et savoir si l'on peut se rendre à pied sec à la Maison des Associations ».

_________________________


Pourquoi une maison des associations à Chevreuse? Pour accueillir les deux grosses associations de chevreuse l'ARC (Accueil Rencontre Culture) et l'ALC (Accueil Loisirs Culture). Parce que la chose a été promise et que l'on s'est engagé à la créer. La maison des associations était dans le programme de Claude Génot en 2014 . La présidente de l' ARC, la principale association a d'ailleurs pris place au conseil municipal en 2014 pour épauler le maire dans la finalisation du projet.

Pourquoi avoir choisi cette implantation?  Le lieu choisi présente deux indéniables avantages: il est accessible du centre ville à pied et proche des grands parkings, ce qui est important car plus de 60 % des adhérents de l'ARC sont extérieurs à la commune.  Mais le claude,génot,maison,association,arc,alc,dallalba,casa,impot,foncier,interco,finance,publique,subvention,parking,inondation,risque,assuranceprojet a un énorme inconvénient: il est situé dans une zone naturelle inondable et inconstructible. Qu'a cela ne tienne, la mairie a profité de la mise en place de son PLU pour modifier le zonage et rendre la zone constructible pour un bâtiment public. Mais construire dans une zone humide présente une autre surprise: un important surcoût dû aux fondations spécifiques à mettre en œuvre pour soutenir l'ouvrage. 

Pourquoi ne pas avoir changé de lieu depuis les inondations de 2016?  (Pour mémoire, le 31 mai 2016, un mètre à un mètre cinquante d'eau a noyé le terrain de la future Casa DallAlba, surnom donnée à la Maison des Associations promise à la présidente de l'ARC).
.           Meilleure réponse: "Parce que le Chef, il a dit que la maison des associations, elle serait là".

Quel est le coût du projet? L’enveloppe estimée initialement (projet datant de la mandature précédente) était de 2,5 Millions d'euros. On s’attend plus aujourd'hui à un budget de 3,5 millions à 4 millions, ce qui parait plus réaliste pour un bâtiment de près de 1200 m2 en norme RT2015 basse consommation. La hausse s'explique aussi par les modifications demandées lors de la constitution du dossier (intégration paysagère, toiture végétalisée,...) et par le rehaussement du projet (imposé par l’inondation de 2016) qui voit s'envoler aujourd'hui le coût du terrassement et des fondations.

Pourquoi cette maison n'est elle pas intercommunale?  L’intercommunalité à ce jour, c'est la CCHVC. Celle ci ne dispose pas pour le moment de cette compétence. Et quand bien même elle l'aurait, les pouvoirs communaux attendent tous la même chose (ou du moins les communes les plus importantes de la CCHVC), un projet payé par l'intercommunalité mais sur son territoire.
Il faudra attendre la fin des communes pour qu'une structure plus importante puisse mener ce genre de projet de manière rationnelle, mesurée, impartiale et juste. claude,génot,maison,association,arc,alc,dallalba,casa,impot,foncier,interco,finance,publique,subvention,parking,inondation,risque,assurance
 
Pourquoi ne pas avoir communiqué sur les nouvelles difficultés et l'augmentation des coûts? Les contribuables chevrotins pourraient deviner que le coût du projet va s'envoler. Déjà qu'ils gueulent pour les places de stationnement réquisitionnées sur le grand parking des petits ponts, mieux vaut ne rien leur dire. Surtout que Claude Génot s'est toujours présenté comme maitrisant les finances et réduisant l'endettement de la commune. Sur ce projet de la Maison des Associations, on devrait passer la barre des 4 millions d'euros. Pour rappel, le coût annuel prévu du fonctionnement a été annoncé entre 10 % et 15 % soit maintenant plus proche des 400000 euros.

Quel sont les risques émanant de cet entêtement? Nous avons tous en mémoire les inondations de 2016, la Maison des associations sur son ilot artificiel agrandi, non seulement n'assurera plus son rôle d'éponge et de réserve d'eau accentuant par le fait le niveau d'eau en aval -Agathe va pouvoir ressortir ses bottes- mais en plus provoquera un barrage, un bouchon empêchant l'eau de s'évacuer et augmentant naturellement le niveau d'eau des propriétés directement en amont comme l'explique très bien l'opposition de Chevreuse 2014 dans son tract de janvier.
D'autre part, on ne peut que s'inquiéter du coût de l'assurance pour ce nouveau bâtiment (si l'on trouve un assureur pour l'assurer) et du risque d'une action de groupe à l'origine d'un groupe de riverains chevrotins directement impactés en amont ou de Saint Rémois du centre ville.

Pourquoi ne pas avoir écouté les lanceurs d'alerte? Suite aux inondations de 2016, l'APESC Association de Protection de l'environnement et du Site de Chevreuse a demandé au SIAHVY en septembre 2016 de claude,génot,maison,association,arc,alc,dallalba,casa,impot,foncier,interco,finance,publique,subvention,parking,inondation,risque,assuranceréexaminer son avis donné en juillet 2013 mais celui-ci a répondu que cet avis n'était que consultatif. La Sous Préfecture alertée également a confirmé que le maire était seul maitre dans sa commune.

Pourquoi les organismes ayant donné leur aval pour le projet n'ont pas été re-consultés suite au rehaussement du terrain? Sont ils seulement au courant des modifications de terrassement et du relèvement du terrain? Pas sûr et peut être que pour sauvegarder la paix locale, ils ne seraient pas opposés au projet? Pourtant le Parc naturel qui a initialement œuvré pour limiter la hauteur du projet afin de ne pas dénaturer la vue de Chevreuse aurait pu revenir sur son avis suite à la remontée artificielle du terrain.

Faites passer le message. Ne dites plus que vous ne saviez pas. Ne feignez plus l'indifférence. Indignez vous de ce projet et de sa réalisation envers et contre tout.



.                            Le Blog de Chevreuse - 18 février 2017

. A sainte Bernadette, c'est aussi la fête à not' pov' Claude et ses Claudettes




15/02/2017

Impôtsture

 

 

claude,genot,finance,maitrise,impot,foncier,hausse,endettement,commune,dette,programme,emprunt

 

 

Le Blog de Chevreuse - 15 février 2017

Jour de la Saint Claude, patron de la pipe et roi du pipeau

A sainte Bernadette, au Claude, ce sera encore sa fête

 

 

 

20/01/2017

Le coup du Père François

 

François Fillon, le candidat de la droite bien à droite et bien pensante ne savait pas comment remercier les sympathisants yvelinois de leur soutien sans faille. Certain y ont cru dès le départ, ont tout donné, n'ont rien lâché et l'ont propulsé au sommet, ou presque.

2017,voeux,génot,thevenot,fillon,francois,brigitte,michel

Comme Brigitte et Michel, le couple exemplaire de la vallée. Brigitte a changé son t-shirt 'J'Aime Valérie' pour une doudoune 'je roule pour Fillon' et distribuait la bonne parole, tractait au marché, pendant que Michel collait, collait et collait encore les affiches du Père François.

Il leur doit sa victoire à la primaire de la droite et ils le valent bien. Il les remerciera de vive voix demain soir à la cérémonie des vœux du Maire de Chevreuse.

Claude Génot n'en revient toujours pas de recevoir cet hôte de choix qui conforte son poids local, lui apporte l'allégeance des autres maires présents, et lui assure une soirée dont on se souviendra longtemps dans la vallée.

 

.                  Le Blog de Chevreuse - 20 janvier 2017

.          A la Saint Sébastien, l'opposition cherche les siens

 

 

 

08/01/2017

Fête des Loges

 

Quelle jolie carte de vœux de la Ville de Chevreuse pour 2017

voeux,jeu,grille,gagnant,2017,génot,ville,chevreuse,loges

Mais saurez-vous retrouver tous les détails de la carte? Certaines photos vous donnent l'impression d'un déjà vu, comme le disent nos cousins anglais, mais pas si facile de retrouver...

Imprimez et complétez la grille du jeu.  ClicClic ici pour télécharger la grille

Rendez vous au gymnase à l'espace Fernand Léger le samedi 21 janvier à partir de 19 heures (*) avec votre grille remplie. Faites contrôler votre grille à l'entrée par le jury municipal.

 

Toute participation est gagnante et donne accès au buffet,
Open bar jusqu'à la fin de la nuit à partir de 15 bonnes réponses,
Montée sur l'estrade pour toutes les grilles gagnantes
(16 bonnes réponses).



(*) Participation à confirmer  avant le 14 janvier 2017 au 01 30 52 89 56 ou maire@chevreuse.fr

 

.      Le Blog de Chevreuse  - Epiphanie des boulangers 2017

.          Le prélat Fillon promet-il son retour au 6 janvier ?

 

 

11/09/2016

Guéguerre au Conseil

 

Suite au tract 'parebrisesque' de Chevreuse 2014

distribué lors du forum des associations,

la réponse de la mairie de Chevreuse.

communique,genot,mairie,tract,cattaneo,chevreuse2014
ClicClic sur le le COMmuniqué du Maire pour l'agrandir
ClicClic sur Tract Parebrisesque de Chevreuse 2014 pour le lire

 

 

 

 

01/04/2016

Chevreuse s'affranchit de la loi SRU

 

C'est un véritable coup de Génie qu'a fait la mairie de Chevreuse en préemptant le magasin Roche-Bobois à l'entrée de ville en arrivant de Saint Rémy les Chevreuse.

Le magasin Roche-Bobois a été créé par Mr génot,sru,logement,sociaux,pénalité,roche,bobois,aire,urbaineGérard PETIT en 1977. Celui-ci en a toujours assuré la gestion jusqu'à sa liquidation. Il est bon de rappeler que Mr Petit a aussi fréquenté les bancs du conseil municipal de Chevreuse sous la mandature de Philippe Dugué, un ex collègue quoi! 

Coup de Génie, ou plutôt coup de Génot, comme on dit chez nous à Chevreuse.  La ville, qui dispose d'un parc d'un peu plus de 10% de logements sociaux doit en effet pour se mettre en conformité avec la loi SRU arriver à 25% de logements sociaux. Un seuil quasi impossible à atteindre, tant le foncier libre est rare et cher. On ne peut aussi compter sur un régime d'exception pour les parcs naturels de la part du gouvernement comme l'a montré il y a trois ans la réponse de Cécile Duflot alors ministre du logement aux protestations du président du Parc et des maires des communes concernées.

Rassurez vous, chevrotins. Il n'est point question d'utiliser cette emprise foncière pour y construire du logement social, au contraire la parcelle sera acquise pour démolition et reboisement. Oui,Oui, vous avez bien lu reboisement.

Petite explication: pourquoi Chevreuse doit-elle faire 25% de logements sociaux? En 2013, la loi SRU se durcit et des dispositions relatives au Grand Paris sont mises en place. La loi s'applique maintenant à l'aire urbaine de Paris et le seuil de 25% concernent toutes les communes de l'agglomération parisienne en continuité urbaine avec Paris. La continuité urbaine est rompue dès qu'une bande minimale de 200 mètres de zone naturelle est constatée entre deux communes le long des voies principales.

génot,sru,logement,sociaux,pénalité,roche,bobois,aire,urbaine
ClicClic sur l'image pour la voir en grand

Ainsi, Saint-Rémy-les-Chevreuse et Chevreuse se sont-elles retrouvées 'happées' par le Grand Paris tandis que Saint Forget, choisel ou Milon échappaient au couperet. Pour ces dernières, la seule contrainte est le seuil de 10 % de logements sociaux proposé dans la charte du Parc Naturel. Une véritable fracture 'sociale' entre les communes du Parc. Et sans le bâtiment Roche-Bobois, Chevreuse rejoindra ces communes dites 'rurales' de l'agglomération parisienne.

Le calendrier. Si la préemption est faite, la vente reste à finaliser. Une fois le terrain acquis. La mairie devra rapidement démolir les bâtiments puis demander la sortie de l'aire urbaine de Paris. Il n'est pas nécessaire de faire une modification du PLU pour déclasser la parcelle puisque toute la zone entre Saint Lubin et la sortie de ville est déjà classée N, zone Naturelle (Détail PLU zone est  http://www.chevreuse.fr/iso_album/4-3__plan_zonage_-parti... )

La mairie espère réaliser ces opérations sur l'année 2016 pour pouvoir s'affranchir des pénalités SRU dès 2017. Reste à savoir si l'économie réalisée sur les pénalités sera répercutée par une baisse sur les impôts locaux? Une baisse qui serait la bienvenue en ces temps de crise.

 

.              Le Blog de Chevreuse - Saint Hugues

 

 

28/01/2016

Un nouveau logo ?

 

Pour ceux qui ont raté la cérémonie des vœux et la "vidéo promotionnelle qui rappelle ces publicités locales un peu cheap que l’on peut voir au cinéma du coin", un petit clic/clic sur l'image pour la visionner:

logo,chevreuse,voeux,genot,municipalité,office,tourisme,vallée,comité,valérie

D'où vient cette image? Quel est donc ce nouveau graphisme?

Un logo spécial pour l'évènement?

Un nouveau logo pour Chevreuse?

Un nouveau logo pour l'office de tourisme?

Une chose est sûre:  la vallée ne fait pas rêver que Valérie Pécresse qui souhaite y passer ses vieux jours, la ville l'invite maintenant dans sa promotion!

Chevreuse, un village, une vallée...

S'agirait-il d'un nouveau comité de sauvegarde de la vallée de Chevreuse?

 

.                 Le Blog de Chevreuse - 28 janvier 2016

.         A la Saint Thomas d'Aquin, ne soit pas trop taquin

 

 

 

24/01/2016

Les Vieux du Maire !!!

 

Hier soir, pour la première fois depuis 1977 année où je suis arrivé dans cette belle ville de Chevreuse, je me suis rendu à la grande cérémonie des « Vœux du Maire » !!!

Poussé par la curiosité, je me suis aventuré dans la grande salle du gymnase Fernand Léger, recouverte de moquette, des buffets, des fleurs (offertes nous apprendra-t-on par le généreux capitaliste local de la Jardinerie auquel il faut bien rendre hommage avec son homologue des transports…). Une petite musique d’ambiance avec des vrais musiciens, un peu fort mais il faut dire que la ventilation et le chauffage du gymnase sont chargés en décibels.

Un public bien propre, de beaux costumes, des cravates et des tailleurs, pas mal de têtes grisonnantes et ce troisième âge choyé par la municipalité (je suppose que le CCAS organise la migration vers le gymnase et son buffet…). Tous les notables et tout ce que Chevreuse compte de gens qui comptent ou qui doivent être vus et se faire voir.

Et puis le gratin… en retard évidemment, une arrivée groupée, pas trop sécurisée…  Que de beau monde, que d’élus, de responsables, venus de toute la région (ils n’ont pas de traiteur chez eux ???) pour admirer une foule dans un gymnase, entendre la bande son d’une vidéo dont ils ne pouvaient pas voir l’écran et écouter trois discours convenus et recyclés ?

Concrètement, monsieur le maire Claude Génot commence son discours et présente tous les gens dignes de monter et de rester planter sur la tribune ensuite ; les adjoints, les conseillers, les présidents (sénat, région, CASQY, CCHVC, SIOM ou SIAVHY… on était gâté !!!) et les maires de la région… C’était une belle affiche ! Vraiment !

Ensuite on envoie sur le grand écran une vidéo promotionnelle qui rappelle ces publicités locales un peu cheap que l’on peut voir au cinéma du coin. Un étrange produit audiovisuel qui sera sans doute amorti par les agents immobiliers et l’office du tourisme, des belles images mais un texte décalé qui ne s’adresse pas du tout aux habitants actuels mais plutôt à des familles franciliennes en quête d’un logement, une sorte de prospectus animé, une impression un peu bizarre…

Je n’ai pas l’habitude d’aller à des meetings électoraux et encore moins des Républicains (ex UMP / ex RPR…). Admettons, c’est de bonne guerre mais ces vœux pourraient également être une occasion et un moment plus consensuel où l’on évite de taper sur l’opposition, les grands méchants loups de l’interco ou le diabolique Hollande… On a donc droit à trois petits discours sur les thématiques usées et redondantes, intercommunalité, finances locales, logement, sécurité…

Génot, on commence par parler du tous ensemble mais on termine avec des attaques politiciennes, partisanes et clivantes, ce n’était pas nécessaire tout comme ce graphique un peu schématique et caricatural du manque à gagner dans les comptes de la commune…

Pécresse, difficile de sortir d’une campagne électorale dans laquelle elle s’est donnée corps et âme alors on en remet une dernière petite couche ; le pass Navigo non financé, les méchants menteurs de gauche, « on a moins d’argent mais on va faire beaucoup plus d’investissements » (elle partage la baguette magique avec Génot…), la sécurité qui n’est pas vraiment une compétence de la région mais dont il faut bien parler de nos jours… Un petit mot sur Saint Rémy et son combat avec une confusion entre SNCF et RATP mais on lui pardonne parce que les transports c’est bien une compétence de la région et le principal sujet de sa campagne…

Larcher sera finalement le moins sectaire, on évoque des réunions avec Valls pour rediscuter les dotations globales mais ça finit dans une ratatouille où se mélange déficit, culture, terrorisme et nation… Pour faire des économies, on pourrait aussi supprimer le Sénat, ne l’oublions pas ;-)

On a tapé sur Hollande et la méchante politique du logement, cette ignoble injustice qui pénalise les villes de nantis sans logements sociaux et voudrait faire payer les riches plutôt que les pauvres… On n’a rien dit sur la Syrie, les centaines de milliers de morts, les migrants, l’Europe, la montée du Front National, la laïcité et le communautarisme, l’état d’urgence…

Et à la fin, tout le monde se jette sur le buffet ! A croire même que certains viennent surtout pour ça ou même que pour ça…

C’était quand même marrant, l’occasion de revoir des amis, des connaissances, des voisins et les notables du village et puis nos grands chefs de droite, ces politiques que nous méritons, élus et vainqueurs de cette belle démocratie, précieuse mais fragile, tout comme l’état de droit et les vrais principes républicains…

Je vous souhaite également une bonne année, une année de paix et de confiance, à Chevreuse, dans vos foyers mais plus encore dans les pays ravagés quotidiennement par la guerre et la haine…

Je vous souhaite une année prospère avec de belles réalisations, pas seulement à base de béton ou de monnaie mais surtout avec ce qui fait l’essence même de l’humanité, l’esprit et le cœur.

 

.                    André

 

 

22/01/2016

Les Meeuuuhh du Vert

 

Samedi 23 janvier

19h

Espace Fernand Léger

 

voeux,maire,municipalité,vert,chevreuse,génot,au revoir,adieux

 

Le Blog de Chevreuse

Si la Saint Vincent tu souhaites, c'est que t'as raté la Sainte Agnès

 

 

30/12/2015

LBDC Financial Award 2015

 

En fin d'année

la cérémonie du LBDC Financial Award

récompense la gestion financière la plus discutable

de nos politiques de la vallée de Chevreuse.

 

Etaient nominés pour l'année 2015:

 

Evelyne Aubert

Maire du Mesnil Saint Denis

pour le transfert du financement du salon du livre LIRENVAL et du festival JAZZ A TOUTE HEURE

de la commune à la communauté de communes

Quelle aubaine pour Aubert! 

Des impôts communaux qui n'ont pourtant pas prévu de baisser!

-----

Agathe Becker 

Maire de Saint Rémy les Chevreuse

pour la gestion durable du plateau repas à la cantine scolaire

et la tentation de se débarrasser de cette compétence au profit de l'intercommunalité?'

-----

Claude Génot

Maire de Chevreuse

pour le projet de la 'Casa DAll Alba'

Un bâtiment public en zone inondable entre Yvette et canal

3 millions d'euros de budget - 300000 euros annuels de fonctionnement

----

Jacques Pelletier

Président de la CCHVC

pour la mise en place d'un réseau d'auto partage et de covoiturage à la demande

dans la communauté de communes

----

 

 

and  the Winner is

 

 

 

 

 

02/12/2015

B & B

B&B,

Bonnelles et Bullion.

Les deux communes intégrées sans leur consentement ou par obligation en 2012 à Rambouillet Territoires, ces 'malgré nous' n'ont cessé depuis de proclamer leur désir de rejoindre les communes libres de la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse. Surtout depuis que la modification de la loi SRU leur imposait 20 % de logements sociaux car elles appartiennent à une communauté de plus de 50000 habitants dont une ville de plus de 15000 âmes.  Mais rien à faire. La ligne de démarcation était tracée?  Cernay, bastion de la vallée de Chevreuse et tête de pont de l'empire Poisson semblait empêcher tout mouvement aux frontières.

Pourtant Rambo n'était pas un ingrat puisqu'il proposait que Rambouillet Territoires prenne à sa charge les pénalités SRU infligées aux petites communes rurales  Mais rien n'y faisait et les 'Blanchettes'  de Bonnelles et Bullion n'avaient qu'une seule idée en tête: s'échapper et rejoindre les espaces verts du vieux Parc.

Les contours semblaient scellés et personne ne s'attendait de sitôt à quelconque changement. Pourtant, le 2bonnelles,bullion,picard,poupard,von euw,texier,hery,bay,genot,cchvc novembre dernier au conseil communautaire de Rambouillet Territoires, les deux communes ont de nouveau réitéré leur désir de sortir du joug rambolitain et le miracle se produisit.

Aidés par le plaidoyer du maire d'Auffargis,  par l'arrivée de ce qui reste de la Communauté des Étangs, par un préfet désireux de calmer les esprits, la sortie des deux communes est votée à l'unanimité.

Oui, oui à l'unanimité. Si, si, même le Jean Fred.

Bonnelles et Bullion aussitôt libres ont fait leur demande de rattachement à la CCHVC. Leur demande était à l'ordre du jour du conseil communautaire du 1er décembre et les conseillers ont voté à la majorité leur intégration.

Quoi???

Oui, oui. vous avez bien lu: à la majorité. Seuls les cinq délégués de la majorité municipale de la commune de Chevreuse:  Claude Génot  ,  Anne Héry le Pallec  ,  Bernard Texier  ,  Philippe Bay   et    Caroline Von Euw    ont voté CONTRE.

Tous les chevrotins ne partagent heureusement pas cet avis.
Mr Picard, Mr Poupard, Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux, bonnellois, bullionnais, nous sommes heureux de vous compter parmi nous, vous avez tant à nous apporter.

 

.       Le Blog de Chevreuse  - 2 décembre 2015

.  A saint Viviane, on ne veut pas passer pour des ânes

Poule House

 

L'équipe de Sébastien Cattanéo ne lâche rien et dénonce aujourd'hui l'augmentation programmée pour les prochaines années des impôts locaux et de l'endettement de la ville de Chevreuse.

Dans le courrier reçu dans les boites à lettres ( Clicclic pour lire le tract ), elle n'hésite pas à remettre en cause le projet phare de l'ère Génot : la construction de la Maison des Deux Associations promise à Mme Dall Alba sur l'île aux poules entre Yvette et canal. La conjoncture économique nationale et internationale ne se prête pas à l'investissement et Claude Génot en bon père de famille aurait du repousser ce dispendieux programme.

 genot,cattaneo,maison,association,alc,arc,dallalba,catherine,impot,augmentation,endettement,foncier

Peut-on encore stopper le projet maintenant que les subventions attendues par le Conseil Général ont été accordées?  Voir l' article de Toutes les nouvelles du 12 octobre sur http://www.lesnouvelles.fr/2015/10/12/credits-debloques-p...  

Peut-on 'modifier cette politique aux conséquences irrémédiables' ? La Maison des Deux Associations ne sera-t-elle pas un fardeau dans quelques années comme on le voit trop souvent dans les reportages aux informations. D'autant que 10 % du coût de l'investissement est prévu pour faire tourner la boutique. C'est plus de 300.000 euros (oui, trois cent mille) qu'il faudra débourser chaque année s'étonne cet ancien conseiller municipal, pourquoi?  La MDA ne cherchera-t-elle pas dans quelques années un repreneur comme la Maison de l'Environnement de Saint-Quentin à Magny les Hameaux.

Peut-on encore réfléchir à une solution intercommunale comme proposée? Est elle réalisable? Et tiens pourquoi pas? Chevreuse  pourrait porter son projet à Magny et installer les activités de l'ARC à la Maison de l'Environnement. Les adhérents de l'ARC ne sont pas exclusivement chevrotins et quitte à prendre leur voiture pour aller au grand parking de l'Yvette, ils pourraient covoiturer et monter sur le plateau 'recycler' la Maison de l'Environnement.

 

.                Le Blog de Chevreuse  - 29 novembre 2015

.               Saint Saturnin, réveille toi, il est devenu fou!

 

 

 

11/11/2015

Dernière Gerbe

 

Dernière gerbe déposée ce matin au pied du monument au mort de Chevreuse par le maire Claude Génot.

Dernière gerbe car Claude Génot devrait laisser sa place avant la fin de l'année à sa dauphine comme il l'avait dans un premier temps annoncé en début de la campagne électorale avant de se rétracter devant les réactions des chevrotins et proclamer qu'il ferait l'intégralité de son mandat.

genot,hery,godon,cattaneo,succession,élection

Le dossier de la maison des deux associations qui lui tenait à cœur est en cours de bouclage, plus rien ne le retient. La fin d'année semble le bon moment pour passer la main et la raison de santé sera surement invoquée comme d'habitude dans pareille passation.

Joli cadeau de Noël pour Anne Héry Le Pallec qui joue la seconde main depuis le début du mandat mais que l'on voit partout et qui tire déjà les ficelles dans bon nombre de commissions.

A moins que... A moins que... Anne Héry ne soit pas la seule prétendante au trône!

Doc Guitare saisirait-il sa chance?  Sébastien Cattanéo en profiterait-il pour essayer de renverser la majorité?

'Ils sont déjà en campagne' m'a lâché tout sourire un proche de la mairie.

Difficile toutefois de croire à un putsch et même si le vote est à bulletin secret. En effet, Anne Héry Le Pallec peut compter sur les nouveaux conseillers municipaux recrutés largement par ses soins et à sa botte (de cheval bien sûr) et par les fidèles alliés de la gauche.

 

.             Le Blog de Chevreuse  - 11 novembre 2015

. Armistice, armistice, est-ce que j'ai une gueule d'armistice ???

 

 

30/06/2015

Le Guépard

 

Ici Radio Tête de Veau :

L’émission pour les enfants !

(hébergée par Le Blog de Chevreuse)

 

Dis Tonton Tête de Veau, tu nous racontes une histoire ?

Venez mes petits, je vais vous enseigner la tragédie grecque, c’est de saison.

 

Claude dans les étoiles,

Anne « outragée », (c’est dans le compte-rendu, si si !)

Tragi-comédie à Chevreuse !!!

 

guepard,genot,hery,agathe,cattanéo,outragée

En une opération largement médiatisée (Le JT de France 2, quand même !), tout est dit sur la politique locale : de la poudre, la vraie, aux yeux. Ah, quel beau geste : on mutualise le feu d’artifice entre deux communes voisines, Chevreuse et Saint-Rémy-lès-Chevreuse. On SAUVE le budget ! On SAUVE même la planète (moins de CO2 mais çà il a oublié de le dire not’bon maître, (pardon, not’bon maire…).

Ca va en mettre plein la vue. Tout le monde il est beau tout le monde il est content. Et le cabinet Mazars qui a présenté au dernier conseil municipal (public) l’image chiffrée en powerpoint et euros perdus (904 000 € ) d’une Chevreuse isolée, personne ne l’a entendu çà (avis aux avocats d’Anne-Héry Le Pallec (1) : séquence publique et enregistrée légalement). Par contre, des centaines de chevrotins peu ou mal informés vont pouvoir dire « oh la belle bleue, oh la belle rouge ». Avec un peu d’astuce, ils diront aussi « oh le beau Génot c’est bien son idée de mutualisation ».

MU-TUA-LI-SONS qu’ils disent ? Chiche :

Crèches (3 sont en projets à St-Rémy, Chevreuse et Dampierre). Maison(s) des associations. Aide à domicile pour les personnes dépendantes. Ecole de musique (chouette, Chevreuse a construit tout seul ses 4 salles de cours…). Sports (Chevreuse refuse le transfert de cette compétence à la Communauté de Commune CCHVC). Etc.

C’est quoi déjà ce film… voyons… ah oui : « il faut que tout change, pour que rien ne change ». Ouais j’ai trouvé : « Le Guépard », de Visconti. Avec Claude Génot, maire dans le rôle de Burt Lancaster et Anne-Héry Le Pallec, 1ère et très fidèle adjointe dans le rôle de Claudia Cardinale. Bon, Sébastien Cattaneo dans le rôle d’Alain Delon ça ne va pas le faire. Pourtant, à la fin, il gagne.

J’adore les histoires d’amour à la télé. Avec Agathe, Anne et les autres, le Claude il va nous jouer « Charlie et ses drôles de dames »… J’attends le prochain épisode.

 Ici Radio Tête de Veau

 

P.S. Tout cela me fait penser à l’hommage rendu ce matin par France Info à Alain De Greef, décédé hier, grand monsieur de Canal Plus à sa création, à l'origine de plusieurs émissions et séquences phares de la chaîne cryptée, "Nulle part ailleurs", "Les Guignols de l'info", "Groland", "Les Deschiens"... Interviewé en 2011, il se différencie de TF1 avec ces propos : « Patrick Le Lay et Mougeotte, c’est le même moule, ils sont instruits, l’un lit Saint-John Perse, l’autre est amateur d’opéra, et les deux méprisent la merde (NDLR pour les avocats d’Anne Héry Le Pallec (1) : il répète le mot « merde » à la demande du journaliste) qu’ils servent à leurs auditeurs sur leur chaîne. Nous, à Canal, on pensait ne s’adresser qu’à une petite partie du public, payant, avec des programmes de qualité qui nous plaisaient, et ça a plu à un large public, Cela nous a surpris ».

Comme quoi le public, le peuple, n’est pas si con que cela… Merci Alain De Greef, et bonne chance avec Dieu : il n’a pas oublié sa marionnette !

 

(1). Le dernier conseil municipal a voté la protection juridique d’Anne Héry le Pallec, 1ère adjointe, sur une disposition du Code des collectivités territoriales (voir délibération municipale en iconographie), ce qui a eu pour effet de ressouder les citoyens, blogueurs, éditeurs, les opposants aussi mais aussi de simples chevrotins ayant parfois voté pour le maire, de cette stupide provocation à vocation d’intimidation dirigée vers tous ceux et celles qui oseraient critiquer celle qui est, de notoriété publique (cf. les Nouvelles des Yvelines mars 2014) la probable future maire de Chevreuse. L’auteur de ce billet s’est aussi senti concerné. D’où ce coup de pied de l’âne.

 

13/06/2015

Il va y avoir du Sport

 

On m'a affirmé que vous ne lisiez pas assez. Attention, le manque de lecture peut rendre idiot. On s'isole, on ne s'occupe plus des autres et on fait plus que des trucs tout seul dans son coin. Trop tard me direz vous. Allons, allons, il n'est jamais trop tard. Essayez vous à ce texte pour commencer.

 

________

 Article L2123-35

Le maire ou les élus municipaux le suppléant ou ayant reçu délégation bénéficient, à l'occasion de leurs fonctions, d'une protection organisée par la commune conformément aux règles fixées par le code pénal, les lois spéciales et le présent code.

La commune est tenue de protéger le maire ou les élus municipaux le suppléant ou ayant reçu délégation contre les violences, menaces ou outrages dont ils pourraient être victimes à l'occasion ou du fait de leurs fonctions et de réparer, le cas échéant, le préjudice qui en est résulté.

La protection prévue aux deux alinéas précédents est étendue

aux conjoints, enfants et ascendants directs des maires ou des élus municipaux les suppléant ou ayant reçu délégation lorsque, du fait des fonctions de ces derniers, ils sont victimes de menaces, violences, voies de fait, injures, diffamations ou outrages.

Elle peut être accordée, sur leur demande, aux conjoints, enfants et ascendants directs des maires ou des élus municipaux les suppléant ou ayant reçu délégation, décédés dans l'exercice de leurs fonctions ou du fait de leurs fonctions, à raison des faits à l'origine du décès ou pour des faits commis postérieurement au décès mais du fait des fonctions qu'exerçait l'élu décédé.

La commune est subrogée aux droits de la victime pour obtenir des auteurs de ces infractions la restitution des sommes versées à l'élu intéressé. Elle dispose en outre aux mêmes fins d'une action directe qu'elle peut exercer, au besoin par voie de constitution de partie civile, devant la juridiction pénale.

 ___________

 

Cela vous a plu. Ça y est, le goût de la lecture vous est revenu. Tant mieux. Vite maintenant un petit tour sur le site de la mairie ( ClicClic sur le dessin de la mairie en haut à gauche) pour y découvrir l'ordre du jour du conseil municipal de lundi soir.

legifrance,genot,cattaneo,lebrun,élu,violence,menace,outrage

Il va y avoir du SPORT...

 

 Le Blog de Chevreuse - 13 juin 2015

 Qui l’eut cru, va y avoir des œufs fêlés pour la Sainte Germaine

 

05/05/2015

ProCASQYnation

 

Je reprends pour le conclure ce texte (commencé il y a plus d’un an et demi !!!) ce lundi 4 mai 2015 suite à la réunion publique organisée à la salle Jean Racine par plusieurs associations fédérées par les Amis du Parc…

 

Introduction

Nombreux sont les chevrotins qui ignoraient ce projet de la majorité de quitter la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC) pour rejoindre la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-En-Yvelines (CASQY) jusqu’au tract diffusé en décembre 2013 par le président Pelletier. C’est bien dommage et les détracteurs de cette orientation ont eu bien raison de déplorer un manque d’information et de consultation. En revanche, on ne peut que déplorer en retour les moyens et les arguments déployés depuis l’été dernier pour mobiliser (en vain) les foules contre cet objectif.

En gros, les anti-CASQY prétendent que ça va coûter très cher et que nous allons perdre notre âme et le caractère rural de nos communes. A noter que ce « mouvement » rassemble des personnes d’horizons très divers, dont certaines sont très respectables, mais il est très maladroitement mené par des personnages (et une liste) bien peu scrupuleux et qui mélangent des approximations et contre-vérités sur la fiscalité ou la dette pour perdent finalement toute leur crédibilité à réclamer une consultation en achetant des « j’aime » pour une page Facebook de soutien.

procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sru

Leur lettre ouverte à Claude Génot publiée sur le site « chevreuse2014.com » à l’été 2014 reprenait le thème de la représentativité et de la légitimité de la municipalité pour engager la ville dans ce projet et depuis plusieurs nouveaux tracts ont été distribués. Dans ce contexte, je vous livre quelques éléments de réflexion et pourquoi la CASQY est à mon sens l’unique et le plus évident des choix pour l’avenir de Chevreuse.

 

Histoire locale de l’interco

Il y a près de 45 ans, en 1968, notre commune s’est engagée dans l’intercommunalité avec le SIVOM (Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple) et nous pouvons tous les jours admirer ou profiter de ses réalisations comme le collègue Pierre de Coubertin (1994), la salle de sport (1993) ou la piscine Alex Jany (1974 & 2008) car avant tout l’intercommunalité c’est ça : des moyens et des ressources pour réaliser des choses plus grandes et plus importantes !

La France a un véritable problème de découpage administratif. Partout en Europe, la tendance est à la réduction des niveaux administratifs et en particulier sur le nombre de communes. Partout… sauf en France ! De 1950 à aujourd’hui la Suède passe de 2 300 à 290 (87% de baisse !) et l’Allemagne de 30 000 communes à 12 000, tandis que de notre côté du Rhin, la réduction nous fait laborieusement passer de 38 800 à 36 700 communes… Tout le monde sait ce qu’il faudrait faire ; fusionner les communes et supprimer les départements mais en réalité, tout ce que nous avons réussi à faire c’est de rajouter cette couche de l’interco… malgré tout l’objectif d’une meilleure maîtrise de dépenses publiques demeure, à la manière d’un doux rêve.

Car l’intercommunalité c’est également ça : des économies d’échelle et une meilleure efficacité des politiques publiques dans la mutualisation de moyens et la coordination des projets. Plus concrètement, une intercommunalité permet de demander et d’obtenir des subventions ou des financements qu’une petite commune n’obtiendrait pas toute seule.

Non, rejoindre la CASQY ce n’est pas l’explosion des impôts locaux et ce n’est pas non plus un partage de la dette de la ville nouvelle tout simplement parce que ça ne fonctionne pas ainsi et qu’une intercommunalité intelligente c’est des économies et des gains de productivité !

 

CCHVC, les autres villes et Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Toutes les communes de la CCHVC ne partagent pas la même vision ou le même projet ; si Chevreuse et Saint-Lambert avaient engagé une démarche auprès du préfet (ça a changé depuis…) la plupart s’interrogent et la vraie grande question concerne Saint-Rémy-lès-Chevreuse, dans une dynamique nouvelle, impulsée par une nouvelle majorité et de nouveaux espoirs, la voisine ne sait pas où regarder ; à l’est le plateau de Saclay est en pleine mutation mais c’est bien à l’ouest et au nord que les quartiers (Rhodon et Beauplan) s’imbriquent et que chevrotins, saint-rémois et magnycois échangent, partagent et peuvent se serrer la main en traversant la rue. De par son nom et son histoire, Saint-procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruRémy-lès-Chevreuse, est intrinsèquement liée à Chevreuse et à Magny-les-Hameaux ; elle est également dans le département des Yvelines, dans le Parc Naturel, dans le SIVOM ou dans la Communauté de communes actuellement contestée (Mme Becker a même été candidate pour être présidente de la CCHVC)…

 

Chevreuse et Saint-Rémy-lès-Chevreuse doivent rester unis et ça serait particulièrement absurde et dommage de ne pas partager un même projet d’intercommunalité. En revanche, l’avenir de communes excentrées comme Levis-Saint-Nom ou d’un ilot de millionnaires enclavé comme Milon apparaît plus secondaire dans notre projet. Sans parler de nombre de communes qui se trouvent à l’autre bout du Parc et dont on ne connaît même pas le nom… Car le Parc a été profondément remanié et son centre de gravité s’est fortement déplacé vers l’ouest et c’est très bien pour toutes les communes qui l’ont rejoint sauf que, aujourd’hui, le Parc ce n’est plus du tout la Vallée de Chevreuse (qui géographiquement suit plutôt le RER B), c’est la forêt de Rambouilletprocasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sru

Oui, vivre à Chevreuse c’est une chance extraordinaire, cet écrin de verdure et ces montagnes louées par Racine, son ciel relativement préservé (le diable ici s’appelle Toussus) où l’on regarde passer au loin les avions qui vont sur Orly, ses forêts, ses rivières, son calme et tout ça à quelques encablures de Paris la folle, l’excitée, la surmenée…

Mais vivre à Chevreuse ce n’est pas seulement contempler un paysage depuis une chambre en maison de retraite ou depuis la terrasse de sa maison secondaire. La population est jeune, active, les chevrotins aspirent à autre chose qu’à venir ronfler dans les odeurs de bouleaux et de chênes, de vaches et de chèvres. Les chevrotins ce sont des parents qui se préoccupent des infrastructures et des projets pédagogiques, culturels ou sportifs. Les chevrotins ce sont des actifs qui se déplacent, vers Paris, vers Versailles, vers la ville nouvelle avec des attentes et des exigences en termes de transports, d’emploi, de commerces, de services… Qui peut croire que ça va venir de Milon-la-Chapelle, village de 300 ha dont le Maire s’est plus illustré avec ses routes barrées et ses chicanes…

Non, il ne s’agit pas de choisir entre une urbanisation forcée en faisant partie du Grand Paris et une ruralité préservée par le concept de la communauté de communes.

 procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruprocasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sru

 

Non, rejoindre la CASQY ce n’est pas la disparition ou le retrait du Parc Naturel, ce n’est pas non plus le bétonnage intensif des champs et des forêts. La ville médiévale n’a d’ailleurs pas eu besoin de la ville nouvelle pour créer ses lotissements comme les « Hauts » ou le « Val » dans les années 70.

Après il ne faut pas non plus sanctuariser le petit jardin des nantis de la vallée ; on peut taper sur Magny les Hameaux et ses constructions mais en attendant c’est bien grâce aux HLM du plateau que se logent les classes populaires dans la région et les objectifs de la loi SRU (25% en 2025) sont toujours très loin pour des communes comme Chevreuse, Saint-Rémy (10%) ou le Mesnil-Saint-Denis (plutôt vers les 5%) …

 

Alternatives et géographie

Certains disent qu’il est urgent d’attendre, se demandent si Chevreuse ne serait pas mieux dans la CAPS ou dans une autre communauté de communes comme Rambouillet Territoires.

procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruLa principale différence entre les deux formes française d’intercommunalité repose sur la notion de « commune centre » mais c’est un choix après tout de partager son tracteur ou ses médiathèques… Pour ma part, je trouve que le centre de Saint Quentin, son théâtre, son multiplexe, ses centres commerciaux ou sa base de loisir donne du sens et une cohérence à un territoire mais je conçois tout à fait que certains chevrotins « regardent » ou « vivent » vers d’autres directions ; pourquoi aller au SQY Ouest plutôt qu’à Ulis 2 ou au centre commercial du Belair à Rambouillet ??? De même, il fut un temps où les lycéens de la vallée allaient sur Montigny-le-Bretonneux ; c’est mon cas et c’est également la raison pour laquelle j’ai conservé des amis et des liens sur la ville nouvelle. D’autres sont allés au lycée de Courcelles et/ou prennent le RER B en direction de Orsay, de Palaiseau (deux villes de la CAPS) et de Paris… Tout ceci pour dire qu’il y a un ressenti et une perception subjective de l’organisation d’un territoire et des centres d’attractivité. Chevreuse est aussi loin du centre d’Orsay que de Montigny après tout (12 km environ) mais au-delà de la géographie ou de la topologie c’est l’histoire, les axes de communication et tout ce qui a pu contribuer à créer du lien depuis de très longues années qui sculptent un territoire et l’identité qui va avec.

A noter que depuis 2010, le nombre de communautés d’agglomération en France est passé de 181 à 222 quand le nombre de communauté de communes baisse fortement de 2 409 à 1 903… Sérieusement, dans un monde où les réglementations et la complexité administratives demandent des profils archi-spécialisés, quelles compétences pointues est-ce qu’on peut espérer trouver à la mairie de Bullion ou aux services techniques de Milon la Chapelle ?

En résumé, ma position personnelle ne consiste pas à défendre la CASQY contre la CCHVC mais le concept et le principe même de la communauté d’agglomération par rapport aux communautés de communes. Le principe d’un centre urbain avec des communes périphériques et qui peuvent bien évidemment garder leur identité, voir leur ruralité, contre un agglomérat de villages qui n’apporte rien.

Les événements de 2015 c’est la montée en force de diverses institutions et commissions sous la houlette du préfet de région ; des conseillers au sein d’une CRCI qui ont voté un SRCI conforme à la loi MAPTAM en élargissant la CASQY et en regroupant de nombreuses intercos mais en laissant de côté notre CCHVC. Un redécoupage conçu dans quelques bureaux et bien loin de la concertation et des citoyens. A l’insupportable millefeuille administratif et réglementaire on ajoute des procédures de décisions déconnectées et même méprisantes (voir le référendum de Coignières…).

Ignorée par les communautés d’agglomération qu’elles convoitaient, nos petites communes se retrouvent un peu livrées à elle-même, déchirée et écartelée entre les visions ou les ambitions, le Poisson partisan de Rambouillet qui ne veut rien lâcher, des villages qui souhaitent affirmer leur rprocasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruuralité et s’émanciper des contraintes SRU en rejoignant une CCHVC vide, des écologistes conservateurs qui ne veulent surtout pas entendre parler de constructions (logement social ou pas), un Parc Naturel inquiet de ses prérogatives et de ses pouvoirs et qui a visiblement le plus grand mal du monde à contenir les projets immobiliers et l’urbanisation d’une commune comme Magny les Hameaux, un petit maire/président qui affirme et revendique le côté dortoir et résidentiel de sa communauté et ses proverbes mérovingiens… A l’applaudimètre c’est sans doute Dominique qui emporte la soirée avec ses bons mots sur le Parc à sauvegarder, face à une salle acquise et malgré une vision délirante d’une intercommunalité de 51 communes sur le périmètre du PNR… Mesdames Héry et Becker vont devoir sacrément bien réviser pour pouvoir enfin répondre clairement à la simple question «  quels sont les avantages à rejoindre la CASQY ? »… Et sinon tout va continuer comme avant, les tracts de Sayous / Empinet, quelques encadrés dans le Médiéval, des citoyens qui vont râler et réclamer un référendum, des associations de sauvegarde de leur environnement et de leur privilèges, des élus de droite qui vont râler contre SRU / ALUR, des préfets qui vont demander plus de logements sociaux et des citoyens juste désabusés et dégoutés.

Allez, on verra demain !

 

.                                             André S.