Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2016

Thé Temps Dance

 

_________________________________________________

Un message de la vie et des manifestations locales autorisées
_________________________________________________

the,dansant,ccas,dallalba,beau,genot,chevreuse,vie locale

Malgré l'état d urgence et pour assurer le divertissement, l'animation dans la ville et gérer le débit de boissons, la mairie de Chevreuse a pris la responsabilité de maintenir le Thé Dansant de ce dimanche.

 

Pour que la fête soit réussie,
merci de respecter les consignes d'accès

1 Prévoir de venir au moins 1 heure avant l'ouverture de la salle.

 

2 Pour le passage au portique de détection:
Merci de laisser sonotone et smartphone à la maison. Pour les pacemaker, les broches, merci de le signaler avant votre arrivée.

 

3 Pour la fouille,  2  points d'accueil.
Les femmes devrons prendre la file de gauche et seront prises en charge par Mme Dall Alba.
Les hommes prendront la file de droite et tomberont sur Mr Texier, responsable travaux et de la fouille homme. 
Merci de mettre des sous vêtements propres.

 

Pour que la fête soit réussie,
merci de respecter les consignes d'accès

 

 

_________________________________________________

Un message de la vie et des manifestations locales autorisées
_________________________________________________

 

 

ERRATA: Mme Dall Alba s'occupe bien sur de la fouille des femmes. Les hommes, c'est l'affaire de Big Moustache

 

 

 

24/01/2016

Les Vieux du Maire !!!

 

Hier soir, pour la première fois depuis 1977 année où je suis arrivé dans cette belle ville de Chevreuse, je me suis rendu à la grande cérémonie des « Vœux du Maire » !!!

Poussé par la curiosité, je me suis aventuré dans la grande salle du gymnase Fernand Léger, recouverte de moquette, des buffets, des fleurs (offertes nous apprendra-t-on par le généreux capitaliste local de la Jardinerie auquel il faut bien rendre hommage avec son homologue des transports…). Une petite musique d’ambiance avec des vrais musiciens, un peu fort mais il faut dire que la ventilation et le chauffage du gymnase sont chargés en décibels.

Un public bien propre, de beaux costumes, des cravates et des tailleurs, pas mal de têtes grisonnantes et ce troisième âge choyé par la municipalité (je suppose que le CCAS organise la migration vers le gymnase et son buffet…). Tous les notables et tout ce que Chevreuse compte de gens qui comptent ou qui doivent être vus et se faire voir.

Et puis le gratin… en retard évidemment, une arrivée groupée, pas trop sécurisée…  Que de beau monde, que d’élus, de responsables, venus de toute la région (ils n’ont pas de traiteur chez eux ???) pour admirer une foule dans un gymnase, entendre la bande son d’une vidéo dont ils ne pouvaient pas voir l’écran et écouter trois discours convenus et recyclés ?

Concrètement, monsieur le maire Claude Génot commence son discours et présente tous les gens dignes de monter et de rester planter sur la tribune ensuite ; les adjoints, les conseillers, les présidents (sénat, région, CASQY, CCHVC, SIOM ou SIAVHY… on était gâté !!!) et les maires de la région… C’était une belle affiche ! Vraiment !

Ensuite on envoie sur le grand écran une vidéo promotionnelle qui rappelle ces publicités locales un peu cheap que l’on peut voir au cinéma du coin. Un étrange produit audiovisuel qui sera sans doute amorti par les agents immobiliers et l’office du tourisme, des belles images mais un texte décalé qui ne s’adresse pas du tout aux habitants actuels mais plutôt à des familles franciliennes en quête d’un logement, une sorte de prospectus animé, une impression un peu bizarre…

Je n’ai pas l’habitude d’aller à des meetings électoraux et encore moins des Républicains (ex UMP / ex RPR…). Admettons, c’est de bonne guerre mais ces vœux pourraient également être une occasion et un moment plus consensuel où l’on évite de taper sur l’opposition, les grands méchants loups de l’interco ou le diabolique Hollande… On a donc droit à trois petits discours sur les thématiques usées et redondantes, intercommunalité, finances locales, logement, sécurité…

Génot, on commence par parler du tous ensemble mais on termine avec des attaques politiciennes, partisanes et clivantes, ce n’était pas nécessaire tout comme ce graphique un peu schématique et caricatural du manque à gagner dans les comptes de la commune…

Pécresse, difficile de sortir d’une campagne électorale dans laquelle elle s’est donnée corps et âme alors on en remet une dernière petite couche ; le pass Navigo non financé, les méchants menteurs de gauche, « on a moins d’argent mais on va faire beaucoup plus d’investissements » (elle partage la baguette magique avec Génot…), la sécurité qui n’est pas vraiment une compétence de la région mais dont il faut bien parler de nos jours… Un petit mot sur Saint Rémy et son combat avec une confusion entre SNCF et RATP mais on lui pardonne parce que les transports c’est bien une compétence de la région et le principal sujet de sa campagne…

Larcher sera finalement le moins sectaire, on évoque des réunions avec Valls pour rediscuter les dotations globales mais ça finit dans une ratatouille où se mélange déficit, culture, terrorisme et nation… Pour faire des économies, on pourrait aussi supprimer le Sénat, ne l’oublions pas ;-)

On a tapé sur Hollande et la méchante politique du logement, cette ignoble injustice qui pénalise les villes de nantis sans logements sociaux et voudrait faire payer les riches plutôt que les pauvres… On n’a rien dit sur la Syrie, les centaines de milliers de morts, les migrants, l’Europe, la montée du Front National, la laïcité et le communautarisme, l’état d’urgence…

Et à la fin, tout le monde se jette sur le buffet ! A croire même que certains viennent surtout pour ça ou même que pour ça…

C’était quand même marrant, l’occasion de revoir des amis, des connaissances, des voisins et les notables du village et puis nos grands chefs de droite, ces politiques que nous méritons, élus et vainqueurs de cette belle démocratie, précieuse mais fragile, tout comme l’état de droit et les vrais principes républicains…

Je vous souhaite également une bonne année, une année de paix et de confiance, à Chevreuse, dans vos foyers mais plus encore dans les pays ravagés quotidiennement par la guerre et la haine…

Je vous souhaite une année prospère avec de belles réalisations, pas seulement à base de béton ou de monnaie mais surtout avec ce qui fait l’essence même de l’humanité, l’esprit et le cœur.

 

.                    André