Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2018

Débilité, mobilité !!!

 

Me voilà de retour sur le Blog pour une nouvelle saison 2018 ! Comme je suis heureux et excité, comme ça me fait plaisir de venir titiller les yeux et les méninges des lecteurs LBDC et de les réveiller un peu !!! Ah ces nantis de la vallée, ses écolos en Volvo, ses bobos à vélo et ses patrons en 2CV, cette belle région avec ses autocars chinois électriques fabriqués à 10 000 km mais qui n’offrent que 200 km d’autonomie réelle, ses Zoé en location dont personne ne veut, sa piste cyclable éclairée avec des têtes de Dark Vador et des arceaux hideux et boiteux, ses élus qui barricadent leurs routes communales ou qui voudraient bétonner la forêt… 

débilité,mobilité,milon,ange,pelletier,cv7,zoe,savac,bavoil,siahvy,sivom,ratp,projet,gare,liaison douce,boulayIl y a maintenant quelques semaines, une réunion publique dans le beau château de Buc, réunissait autour du député Barrot quelques personnes et personnalités non alitées puisqu’il s’agissait de discuter mobilité ! Ce qui est drôle c’est que je suis moi-même un grand expert en mobilité, ça fait environ 5 ans que je n’ai pas mis les pieds dans le RER ou le métro, 12 ans depuis mon dernier vol en avion, 20 ans que je ne suis pas monté dans un bus mais j’avoue faire presque 5 000 km par an dans un vilain véhicule diesel et parfois un peu de vélo !!! Mon trajet professionnel quotidien consiste à aller de mon lit à mon bureau, soit une distance de 4 à 5 mètres environ que je parcours évidemment à pied et les seuls bouchons à éviter seraient de liège ou de plastique J En même temps, j’ai un très bon bilan carbone !!!

N’empêche j’ai un avis, un avis sur tout et surtout un avis comme me disait un soutien de Bergé à l’époque des élections municipales de 2014 (oh ça recommence bientôt ça aussi et ça m’excite encore plus !!!) dans un commentaire d’article du JDD… mais par mégarde je m’égare de mes gares !

J’ai connu le RER B du temps où l’on parlait de la ligne de Sceaux, avec ses vieux trains d’avant la 2ème guerre mondiale, ses strapontins et ses banquettes en cuir, ses débilité,mobilité,milon,ange,pelletier,cv7,zoe,savac,bavoil,siahvy,sivom,ratp,projet,gare,liaison douce,boulaynombreux passages à niveau, une première et une seconde classe, j’ai connu la gare de Saint Rémy avec un petit parking et un grand garage à vélo couvert là où se trouvent les arrêts de bus, j’ai connu l’ancien collège de Chevreuse avant la piste cyclable et son entrée par la rue Charles Michels, ah j’ai connu aussi la route du Manet ou le CV7 à l’époque où on pouvait rejoindre Trappes ou SQY sans faire ce détour par Voisins-le-Bretonneux… enfin je connais un charmant chemin en pente douce, pour que les asthmatiques puissent arriver sur le plateau en vélo sans mettre pied à terre et c’est pour moi le seul trajet qui m’apporte cette satisfaction !

Allez, c’est parti pour quelques coups de gueule et tous les nouveaux amis que j’espère me faire !!!

RER B / Projet gare et enquête publique

Le type qui a décidé un jour de mettre des sens interdits devant la gare de Saint Rémy les Chevreuse est un abruti, tous ceux qui l’ont encouragé ou soutenu sont des abrutis et tous ceux qui aujourd’hui ne font rien pour changer cette situation sont des abrutis et si j’osais je dirais même que les gendarmes qui franchissent eux-mêmes le sens interdit pour se garer tranquillement devant la gare et sermonner ensuite les autres conducteurs sont des abrutis mais non, ça serait un outrage et je préfère ne pas dépasser cette limite…

En tout cas, la base d’un système de transport c’est l’intermodalité, la possibilité de passer de son vélo à son bus, de sa voiture à son RER, de ses skis au téléphérique. La zone de dépose au niveau du parking adjacent est totalement ridicule et inadaptée, alors même que l’esplanade de la gare offre depuis toujours un espace suffisant et de facto tout le monde continue à s’en servir ! De grâce ; sortons de ces hypocrites bêtises et retirons les sens interdits !

Sur le fameux projet de la RATP, j’ai beau ne pas être un expert des logistiques et de l’optimisation des rames, de leur stockage, je ne trouve pas absurde l’idée de faire dormir quelques trains en plus au niveau du terminus, alors bon je comprends que tout Saint-Rémy soit vent debout contre ce projet, les travaux, les nuisances, le bruit, les vibrations, etc. mais franchement quand on regarde les empreintes et la superficie des gares de Massy-Palaiseau et de Saint-Rémy-Lès-Chevreuse  (encadré rouge dans sur la carte ci-dessous) il me semble quand même que nous pouvons prendre 4 voies de garage de plus. Avoir un terminus et une gare ce n’est pas juste un privilège, ça implique quelques efforts et concessions pour l’intérêt général et le partage des contraintes.

débilité,mobilité,milon,ange,pelletier,cv7,zoe,savac,bavoil,siahvy,sivom,ratp,projet,gare,liaison douce,boulay

 

Pour les parkings, je me sens encore bien seul mais là encore si on veut être cohérent et promouvoir les transports en commun il faut évidemment suréquiper les terminus du réseau ferré en parkings et en zones de stationnement et si on veut préserver l’environnement, on paye et on construit en souterrain (exactement comme la ligne 18 d’ailleurs) ; on pourrait très bien avoir un grand parking souterrain avec 2 ou 3 niveaux, aux abords de la gare de Saint-Rémy avec un accès direct, un beau parking Vinci bien éclairé, coloré, parfumé et bien sûr payant !!! En revanche les idées un peu loufoques de M. Dufrasnes, ce candidat en Marche mais arrêté par 22 misérables petites voix dans sa conquête de la mairie, qui confond la gare de Saint-Rémy avec le Mont-Saint-Michel et imagine des parkings déportés et des liaisons écolos pour rejoindre la gare, j’ai beaucoup de mal à adhérer…

Petite parenthèse « optimisation » ; normalement les parkings sont normés, on connait la taille des voitures, les statistiques, ce qu’il faut pour faire un créneau et donc pour optimiser les places et malgré ça on trouve des aberrations comme ici à Montigny devant l’université :

débilité,mobilité,milon,ange,pelletier,cv7,zoe,savac,bavoil,siahvy,sivom,ratp,projet,gare,liaison douce,boulay

Au lieu de 7 places je suis sûr qu’on pourrait avoir 9 ou 10 voitures avec juste quelques coups de peinture mieux posés et ça aussi, ça m’énerve !!!

Ouvrez le CV7 !!!

Autre source de grand agacement, ces maires qui décident sur des enjeux ou des intérêts très locaux – parfois aussi très privés - de fermer des voies de circulation d’intérêt général et malgré leur importance ou l’impact que ça peut avoir sur les communes voisines et leurs habitants. Typiquement cette route dite du Manet et qui permet de rejoindre l’ouest de SQY, Trappes ou la N10. Pour le confort et la sécurité d’un centre UCPA et d’un collège catholique, on contraint depuis près de 20 ans des centaines de véhicules à faire un large détour par Voisins-le-Bretonneux ; combien de kilomètres, combien d’heures, combien de tonnes équivalent carbone tout ceci représente ?!? Mais quel gâchis humain et environnemental ! C’est un dossier qui empoisonne le quotidien de centaines de magnycois et habitant du sud qui se rendent, souvent quotidiennement, dans le nord et à l’heure où l’on parle de dépenser des centaines de millions d’euros pour des infrastructures nouvelles, on ferait peut être mieux de commencer par utiliser les routes existantes !

débilité,mobilité,milon,ange,pelletier,cv7,zoe,savac,bavoil,siahvy,sivom,ratp,projet,gare,liaison douce,boulay

Dans le même genre en fond de vallée, pendant que l’Ange de Milon vole sur les flots, le petit démon (dont je reparle très bientôt) continue à chicaner et à restreindre une route que le tribunal administratif lui a pourtant interdit de fermer (depuis 2011). Peu importe, on bluffe et on laisse des panneaux à l’entrée. C’est comme les sens interdits ; pourquoi une telle tolérance envers  une signalétique mensongère et abusive ?!? Que fait la police ? Que fait le préfet ???

débilité,mobilité,milon,ange,pelletier,cv7,zoe,savac,bavoil,siahvy,sivom,ratp,projet,gare,liaison douce,boulay

J’en profite aussi pour saluer l’incroyable expérimentation débilissime, sur la commune de Voisins, qui a consisté à supprimer un des rares endroits avec des feux de circulations synchronisés et intelligents (le petit bout de D36 quand on part vers l’est – en rose sur la carte ci-dessus) pour remplacer un tourne-à-gauche qui marchait très bien au profit d’un giratoire aussi ridicule que dangereux :-( Il y aurait là aussi beaucoup à dire sur ces feux rouges, les fixes ou les temporaires, leur réglage, leur coordination ou encore sur l’utilisation de voies à double-sens comme on en trouve dans les pays civilisés… et je glisse par ailleurs une petite mention à la commune de Chevreuse qui a réussi à raté son rond-point quand même !

Grand Paris Express / Saclay et ligne 18

Sujet principal de la réunion à Buc avec les opposants complets, ceux qui ne veulent rien, ceux qui veulent plus de gares, ceux qui veulent enterrer un métro classique, ceux qui voudraient suspendre un métro futuriste, une chose est sûr ; cette ligne ne fera jamais l’unanimité et ce qui est beaucoup moins sûr à l’heure actuelle c’est la date à laquelle elle sera terminée ; au mieux en 2024, au pire vers 2030 ou le contraire, ou jamais… En attendant, il me semble quand même que là encore nous avons des infrastructures existantes ; Orlyval et RER B, en partant de Orly c’est 6 mn pour rejoindre Antony puis 15 mn pour Orsay ; faut-il vraiment toute une ligne nouvelle ? Un téléphérique ou une bifurcation du RER B pour passer de la vallée au plateau ne seraient-ils pas à la fois plus adaptés et moins onéreux, et bien sûr plus rapide à réaliser ? Et pourquoi pas un tramway entre Saclay et SQY ?

Je suis également très dubitatif sur les aménagements du plateau et les « sites propres »… à mon avis, le bus dans sa forme actuelle est un moyen de transport condamné à moyen terme, l’avenir sera sans doute plus flexible, plus connecté dans la veine des Uber ou des Blablacar et de nouveaux transports autonomes, modulaires, sur demande pourraient arriver très vite… mais peu importe, le bitume est là et son usage pourra évoluer !

SIAVHY, CCHVC, PNRHVC et C° / Folie douce

On le sait, la France est malade de ses subdivisions, de ses syndicats multiples, de ses collectivités qui se chamaillent les compétences, de ses colonnes prolifiques dans l’avis de taxe foncière. Evidemment qu’il faudrait trancher dans le lard, supprimer les départements et les intercos pour fusionner à grande échelle les communes par exemple. Je ne vais pas détailler les bagarres, les amendements, la guéguerre locale pour la compétence GEMAPI par exemple, mais juste évoquer deux projets dits « liaison douce » qui m’énervent !

J’ai lu et découvert le premier dans la tribune libre de l’opposition locale, un texte affligeant et très à droite dans l’ensemble (on avait tous oublié ce pauvre général De Villiers) mais sur cette histoire de liaison douce, je suis d’accord avec notre petit Sébastien contre le petit Pelletier dont on se souvient quand même de l’intervention et de l’ingérence bien lourdes et maladroites dans les élections municipales de Chevreuse, la veille du scrutin, à ressortir un contentieux SIVOM… Heureusement, le seigneur de Milon a été plus avisé pour les récentes élections à Saint-Rémy-lès-Chevreuse et on voit qu’il était de la fête le soir des résultats, aux côtés d’autres figures de la droite saint-rémoise… mais on me dit que ça se passe plutôt bien entre avec la nouvelle municipalité et la population !

débilité,mobilité,milon,ange,pelletier,cv7,zoe,savac,bavoil,siahvy,sivom,ratp,projet,gare,liaison douce,boulay

Le projet c’est un coûteux aménagement de l’ancienne voie ferrée, le chemin à travers la forêt qui va de la gare de Saint-Rémy-Lès-Chevreuse à Boullay-Les-Troux, sur environ 4,5 km ; je rappelle les chiffres à retenir ; 5 voix pour, 3 contre et 18 abstentions ou non exprimés pour un coût prévu de 843 k€. Mais pourquoi ??? Ce que j’aime dans cette promenade c’est qu’on se trouve dans la nature, on peut y aller à pied, en VTT ou avec une poussette à grosses roues et si on doit évidemment entretenir, boucher quelques flaques et tailler quelques arbres, de grâce laissez-nous marcher ou rouler sur la terre et cette belle balade en pente douce, entouré de végétaux et de minéraux, sans granulats ni plexiglas, quand on sort du RER ou quand on veut rejoindre le plateau…

Le second est une étude du SIAVHY qui traine depuis pas mal d’années. Ce syndicat supposé gérer les rivières et en particulier l’Yvette, construire des bassins pour jouer ensuite avec les vannes téléguidées et envoyer des alertes dès que ça monte un peu (faute d’avoir bien communiqué en mai / juin 2016 quand ça débordait de partout…), sans que l’on sache trop pourquoi, a imaginé une nouvelle liaison douce le long de la rivière, entre le centre de Saint-Rémy et Chevreuse. Racheter une bande de terre aux différents propriétaires, faire des aménagements, dépenser là encore quelques centaines de milliers d’euros pour la « renaturation » de berges qui sont actuellement complètement naturelles et sauvages et priver nos vaches laitières de leur promenade au bord de l’eau, lâcher les clébards sur les canards, angoisser les parents à l’idée que le tricycle du petit ne fasse plouf… Tout ça pour une piste cyclable à quelques centaines de mètres et parallèle à la piste existante, bitumée et éclairée !!!

Ces deux liaisons douces me semblent aussi absurdes l’une que l’autre, en revanche le projet qui mérite vraiment d’être réalisé c’est une nouvelle piste cyclable entre le Rhodon (haut et bas) pour rejoindre au niveau de la ferme de Coubertin la piste actuelle, en particulier pour rejoindre le collège…

Nous attendons également le bilan de l’éco-mobilité ; cet autre projet absurde de la CCHVC qui mélange une location lourdingue et anachronique de véhicules électriques (Zoé) avec des stations de recharges éparpillées pour la plupart au milieu de nulle part. Il va falloir rendre des comptes ; publier le nombre de kilomètres, de kwH et le bilan économique de tout ça mais tout laisse à penser que c’est une catastrophe…

J’ai entendu que M. Pelletier venait de démissionner de sa présidence à la CCHVC (la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse) ; fausse joie, c’est en réalité pour mieux se faire réélire avec de nouveaux vice-présidents mais peut-être que c’est l’occasion pour la Communauté d’ouvrir les yeux sur ce président qui a surtout, année après année, de bien mauvaises idées et repartir du bon pied sur autre chose ? Dans deux ans, nous retournons aux urnes pour les municipales mais l’expression citoyenne ne doit pas se limiter à voter tous les 6 ans, c’est à nous tous de suivre les dossiers, de réfléchir et de participer, d’agir et de ne pas simplement laisser faire nos élus, parfois bien inspirés mais capables aussi d’une bonne dose de débilité !!!

 

. André, libre et énervé

 

 

24/01/2016

Les Vieux du Maire !!!

 

Hier soir, pour la première fois depuis 1977 année où je suis arrivé dans cette belle ville de Chevreuse, je me suis rendu à la grande cérémonie des « Vœux du Maire » !!!

Poussé par la curiosité, je me suis aventuré dans la grande salle du gymnase Fernand Léger, recouverte de moquette, des buffets, des fleurs (offertes nous apprendra-t-on par le généreux capitaliste local de la Jardinerie auquel il faut bien rendre hommage avec son homologue des transports…). Une petite musique d’ambiance avec des vrais musiciens, un peu fort mais il faut dire que la ventilation et le chauffage du gymnase sont chargés en décibels.

Un public bien propre, de beaux costumes, des cravates et des tailleurs, pas mal de têtes grisonnantes et ce troisième âge choyé par la municipalité (je suppose que le CCAS organise la migration vers le gymnase et son buffet…). Tous les notables et tout ce que Chevreuse compte de gens qui comptent ou qui doivent être vus et se faire voir.

Et puis le gratin… en retard évidemment, une arrivée groupée, pas trop sécurisée…  Que de beau monde, que d’élus, de responsables, venus de toute la région (ils n’ont pas de traiteur chez eux ???) pour admirer une foule dans un gymnase, entendre la bande son d’une vidéo dont ils ne pouvaient pas voir l’écran et écouter trois discours convenus et recyclés ?

Concrètement, monsieur le maire Claude Génot commence son discours et présente tous les gens dignes de monter et de rester planter sur la tribune ensuite ; les adjoints, les conseillers, les présidents (sénat, région, CASQY, CCHVC, SIOM ou SIAVHY… on était gâté !!!) et les maires de la région… C’était une belle affiche ! Vraiment !

Ensuite on envoie sur le grand écran une vidéo promotionnelle qui rappelle ces publicités locales un peu cheap que l’on peut voir au cinéma du coin. Un étrange produit audiovisuel qui sera sans doute amorti par les agents immobiliers et l’office du tourisme, des belles images mais un texte décalé qui ne s’adresse pas du tout aux habitants actuels mais plutôt à des familles franciliennes en quête d’un logement, une sorte de prospectus animé, une impression un peu bizarre…

Je n’ai pas l’habitude d’aller à des meetings électoraux et encore moins des Républicains (ex UMP / ex RPR…). Admettons, c’est de bonne guerre mais ces vœux pourraient également être une occasion et un moment plus consensuel où l’on évite de taper sur l’opposition, les grands méchants loups de l’interco ou le diabolique Hollande… On a donc droit à trois petits discours sur les thématiques usées et redondantes, intercommunalité, finances locales, logement, sécurité…

Génot, on commence par parler du tous ensemble mais on termine avec des attaques politiciennes, partisanes et clivantes, ce n’était pas nécessaire tout comme ce graphique un peu schématique et caricatural du manque à gagner dans les comptes de la commune…

Pécresse, difficile de sortir d’une campagne électorale dans laquelle elle s’est donnée corps et âme alors on en remet une dernière petite couche ; le pass Navigo non financé, les méchants menteurs de gauche, « on a moins d’argent mais on va faire beaucoup plus d’investissements » (elle partage la baguette magique avec Génot…), la sécurité qui n’est pas vraiment une compétence de la région mais dont il faut bien parler de nos jours… Un petit mot sur Saint Rémy et son combat avec une confusion entre SNCF et RATP mais on lui pardonne parce que les transports c’est bien une compétence de la région et le principal sujet de sa campagne…

Larcher sera finalement le moins sectaire, on évoque des réunions avec Valls pour rediscuter les dotations globales mais ça finit dans une ratatouille où se mélange déficit, culture, terrorisme et nation… Pour faire des économies, on pourrait aussi supprimer le Sénat, ne l’oublions pas ;-)

On a tapé sur Hollande et la méchante politique du logement, cette ignoble injustice qui pénalise les villes de nantis sans logements sociaux et voudrait faire payer les riches plutôt que les pauvres… On n’a rien dit sur la Syrie, les centaines de milliers de morts, les migrants, l’Europe, la montée du Front National, la laïcité et le communautarisme, l’état d’urgence…

Et à la fin, tout le monde se jette sur le buffet ! A croire même que certains viennent surtout pour ça ou même que pour ça…

C’était quand même marrant, l’occasion de revoir des amis, des connaissances, des voisins et les notables du village et puis nos grands chefs de droite, ces politiques que nous méritons, élus et vainqueurs de cette belle démocratie, précieuse mais fragile, tout comme l’état de droit et les vrais principes républicains…

Je vous souhaite également une bonne année, une année de paix et de confiance, à Chevreuse, dans vos foyers mais plus encore dans les pays ravagés quotidiennement par la guerre et la haine…

Je vous souhaite une année prospère avec de belles réalisations, pas seulement à base de béton ou de monnaie mais surtout avec ce qui fait l’essence même de l’humanité, l’esprit et le cœur.

 

.                    André

 

 

09/12/2015

Car Test

Depuis, le 1er septembre le pass navigo est à tarif unique. 70 euros pour se déplacer dans toute la région parisienne au mois, 21 euros 25 à la semaine.

bus,car,savac,navigo,3917,39103,39403,rerL'occasion était trop belle d'en profiter et d'essayer au quotidien l'usage de ces monstres diéseleux qui transhument les matins devant les fenêtres de la maison. Un mois à s'y tenir. Pas si facile d'abandonner le vélo!

Des cars toutes les 12 minutes

Le matin entre bus,car,savac,navigo,3917,39103,39403,rer7 heures et 8 heures 30 dans le centre de Chevreuse les horaires manquent de régularité, il faut se plier à l'horaire de départ et ne pas rater son bus, sinon on peut attendre plus de 20 minutes pour le suivant. En revanche, pour rentrer de Saint Rémy en fin d'après midi de 17H30 à 20h00, la régularité est exemplaire, il y a toujours un car à Saint Rémy qui attend. On compte un car toutes les 12 minutes. La ligne la plus régulière est la ligne 39 17 qui connecte la gare de Saint Rémy à la gare de la Vérrière. Quelques trous sur l'horaire, c'est la ligne 39103 qui vient de Rambouillet qu'il faut alors prendre.  Tous les horaires sur http://www.savac.fr/transports/toutes-vos-lignes

bus,car,savac,navigo,3917,39103,39403,rerAccueil/Accessibilité

Les cars sont propres, les chauffeurs et rares chauffeuses sont courtois. L'ambiance à bord est souvent familiale, les gens se connaissent, le bonjour et l'au revoir au chauffeur sont d'usage.

Les cars sont confortables et, bien qu' ils paraissent bien haut pour accueillir des handicapés, beaucoup (Tous???) sont accessibles aux personnes en fauteuil avec un espace dédié à bord.

Les pièges à éviter

Attention au décalage d'horaire pendant les périodes de vacances scolaires. Financement de ligne oblige, quelques cars de la ligne 39.17 font un détour par le collège. Cela permet aussi à nos petits anges de Saint Forget et de Trottigny de ne pas abimer leurs baskets à traverser l'Yvette.

Quelques ratés sur la ligne 39 03 avec prise d'un 39 403 au lieu du 39 103 avec visite du Rhodon. Pour ceux qui n'ont jamais entendu parlé de ce quartier, ne vous aventurez pas à la légère et prenez connaissance de cet article de 2009.

Bilan

bus,car,savac,navigo,3917,39103,39403,rer

Difficile de ne pas se laisser prendre au jeu et dur de reprendre le vélo et affronter la fraicheur du matin. Sur un mois passé, il y a toujours eu un car au rendez vous. Le service est régulier mis à part 3 ou 4 retards, un retard de plus de 10 mns et 2 avances de 1 à 2 minutes mais qui suffisent à rater son car.

bus,car,savac,navigo,3917,39103,39403,rerQuestion temps par rapport au vélo, on perd 5 minutes le matin car les cars arrivent souvent bien quelques minutes avant le départ des trains. Temps que l'on regagne souvent le soir. Par rapport à la voiture et au temps de parking à la gare et au domicile, cela doit s'équilibrer sauf conditions hivernales qui déséquilibrerait ce constat.

Question prix , heureux automobiliste du matin et déjà adepte du pass navigo, rien à rajouter. L'essence et les 3 euros de parking se transforme chaque jour immédiatement en pouvoir d'achat.

Habitants du centre de Chevreuse: A vous d'essayer maintenant.

Le Pass Découverte est en vente 5 euros à la gare de Saint Rémy. Il ne reste plus qu'à le signer et à y coller une photo d'identité.

 

.                     Laurent pour Le Blog de Chevreuse

.        Grand enfumage au Bourget. Mais que fait Ségo?

 

 

10/06/2014

PLU: dernière ligne droite

plu,enquete,publique,terrain,savac,constructible,permis,construire,zone 

19/04/2014

Dans le p'tit bois derrière ...

Bééé... Bééé... Bééé

En ce matin d'avril, après avoir fait la photo de groupe des volontaires du nettoyage de printemps pour le Médiéval, Le Blog s'est rendu sur les terres de Coubertin: pas celles du baron, mais celles que fréquentent les jeunes chevrotins entre leur 12eme et leur 15eme année.

collège,biodiversité,spaak,mare,pédagogique,immeuble,insecte,mouton,bois,dépot,bus,savac,bayInvité par des Profs, Le Blog s'en est allé visiter les aménagements crées par les enseignants et les élèves du collège. Depuis des années, ils se sont appropriés les alentours du collège et y découvrent la biodiversité locale.  Un véritable enseignement parallèle. Une initiation à l'écologie. Une ouverture vers la nature qui entoure les salles de classes.

Après avoir contemplé Mr Spaak professeur de SVT et deux collégiens rassembler et parquer les moutons, responsables 'en autogestion' de collège,biodiversité,spaak,mare,pédagogique,immeuble,insecte,mouton,bois,dépot,bus,savac,bayla tonte de la prairie, la visite commence par l’hôtel à insecte où règne une animation de centre commercial. L'incessant brouhaha témoigne de la forte occupation du lieu. 

En 2010, une mare pédagogique a été créée. Elle permet l'observation de la faune et de la flore. Une biodiversité étonnante s'est installée et est sauvegardée.

Sur l'est du terrain, la nature semble restée intacte. Le petit bois comme tout le monde l'appelle est aujourd'hui l'un des lieux choisis pour le nettoyage de printemps. Les bénévoles s'affairent avec leur gilet jaunes, leurs sécateurs et coupe branches. Le petit bois parait un endroit sauvage et sans entretien. Pourtant les premières générations de collégiens se rappellent le projet de jardin des cinq continents.

collège,biodiversité,spaak,mare,pédagogique,immeuble,insecte,mouton,bois,dépot,bus,savac,bayAu milieu du bois, un espace grillagé protège  l'accès à un soi disant souterrain, plus sûrement une source aménagée.

Un petit coin de paradis pour les collégiens, un terrain d'enseignement pour les professeurs, un rideau devant le chemin des Regains, un espace aujourd'hui menacé par le projet d'un dépôt de bus et/ou d'une gare routière. 

Demandé par la SAVAC, déjà dans les petits papiers du Conseil Général, soutenu par le SIVOM  qui y voit un moyen d'agrandir le parking (parking que le SIVOM menace de rendre payant, dixit Claude Génot en conseil municipal), tout le monde semble y trouver son compte.

Bay ...Bay....Bay

Surprise du premier conseil municipal (Voir l'article d'Yves) le nombre d'adjoints est passé de 6 à 7. Une décision pour donner à Philippe Bay, salarié de la SAVAC, le privilège de rejoindre les élus 'pensionnés' à 418 euros* par mois. Avec cette prime, on collège,biodiversité,spaak,mare,pédagogique,immeuble,insecte,mouton,bois,dépot,bus,savac,bayimagine mal le nouvel adjoint chargé de la toute nouvelle compétence 'Transports et Déplacements' prendre position contre son employeur et pour les arbres et la biodiversité du petit bois du collège. L'argent ne fait pas le bon air!

Un mauvais coup de la SAVAC peut on penser.  Mais il faut voir plus loin et se demander pourquoi le parking est saturé? Y a-t-il vraiment des voitures ventouses à la journée comme on aimerait nous faire croire? Les collégiens qui se font transporter au collège dans la voiture familiale n'ont ils pas d'autres solutions? Le covoiturage est-il pratiqué par les parents?
"Et pourquoi pas un pedibus pour les collégiens?" ai-je pu entendre. C'est vrai qu'on se demande parfois s'ils savent marcher. La liaison de bus 39-17 (La Verrière - St Rémy) fait même le matin à 8 heures 15 une escapade jusqu'au collège pour que les pov'chéris ne s'usent pas trop les 'Converse' de la mairie au collège, et sûrement aussi pour que la SAVAC empoche au passage un peu d'argent du Conseil Général pour rentabiliser cette ligne.

A suivre ...

 

.            Le Blog de Chevreuse -  Saint Parfait

.  Entre morue et gigot, quel beau week end Pascal!

 

* indemnité écrite à 900 euros à l'origine du texte et corrigée à 418 euros suit message d'andré http://leblogdechevreuse.hautetfort.com/archive/2014/04/1...

 
____________________________________________________________________________

En savoir Plus

Pour suivre le projet,  consulter le site de l'association EDDSICA Coubertin
 
Plusieurs associations, dont la PEEP Coubertin, se mobilisent pour se faire préciser les tenants et les aboutissants de ce projet et demander une réelle concertation. Pour manifester votre soutien à cette démarche, n'hésitez pas à signer la pétition et à la diffuser autour de vous. 

 ______________________________________________________________________________

 

 

20/12/2012

Comme un avion sans aile...

S'ils ont réussi à vaincre la tentation de prendre leurs quatre roues polluantes et bruyantes à l'annonce d'un mouvement de grève, les habitants de la vallée utilisateurs du rer B ont eu le temps de lire et relire leurs petits journaux du matin abandonnés sur les banquettes.

Ils ont pu ainsi dans le quotidien de Mr Bolloré faire la rencontre d'un conseiller municipal de Chevreuse tout sourire.

Une bonne promotion pour notre ville le jour de la grande réunion publique sur l'aménagement du centre ville.

daguenet,charlelie,oenologie,publique,savac,circulation,avion

Ce soir, vous saurez tout ou plus certainement presque tout sur la vision 'génotesque' du centre ville de Chevreuse au 21 ème siècle et de son unique double sens unique*.

- Les cars de la SAVAC ne peineront plus à se croiser,
- les piétons seront émerveillés et sécurisés par des trottoirs agrandis (Saura t-on ce soir de combien de millimètres?),
- Une partie de la chaussée sera dédiée au vélo. Une piste cyclable sera créée sur toute la rue de la Division Leclerc et les cyclistes devraient pouvoir trouver plusieurs aires de stationnement pour favoriser l'usage de la bicyclette,
- Le commerce rassuré va enfin pouvoir se développer,
- Les chevrotins pourront bien sûr stationner facilement et gratuitement devant les commerces et même dans les commerces. Plus besoin d'aller jusqu'à Parly II pour faire ses courses en toute tranquillité...

Pinard, élucubration, showbiz, conseil municipal, Charlélie, comme un avion sans aile....

"Comme un avion sans aile", quelle belle devise pour notre conseil municipal de Chevreuse.

.        Le Blog de Chevreuse - le Vin12Vin12


Mise en garde'double sens unique' et 'unique double sens unique' sont des concepts déposés et la propriété intellectuelle de la Mairie de Chevreuse

05/04/2012

Burn out

SAVAC..., Sa vac.., Sa va Ch--r pour votre matricule Mr Le Blog

Jamais au grand jamais, notre maire n'a envisagé une telle Modernitude pour Chevreuse même un premier avril. Sûrement l'oeuvre d'un gauchiste. Il faut vraiment être un irresponsable déconnecté de la réalité pour avoir des idées aussi farfelues.

Toutefois, vous êtes plusieurs à avoir été 'scotchés' par la nouvelle image de la rue principale de Chevreuse montrée dans Le Blog tout en regrettant pour certains que je rejoigne Claude G-no pour les prochaines élections.  "En plus c'est beau" nous dit 'Stef' dans un commentaire.  La palme des retours est le mail d'un chevrotin qui m'explique qu'il est hors de question pour lui de rejoindre un maire soutenu par l'UMP et me demande de le rayer de ma liste de diffusion "à caractère politique". Si c'était un poisson en retour, j'y ai sacrément mordu.

Conservateurs, rassurez vous, rien ne changera et vous aurez toujours autant d'animation dans votre ville comme le montre cette photo sans trucage cette fois prise jeudi 29 mars dernier. Le Big Bazar à la Chevrotine, la spécialité locale. Faut vraiment être militant de la proximité pour faire ses courses à Chevreuse. Mais vous aimez votre ville comme cela, alors pourquoi changer?

 génot,leclerc,sens unique,embouteillage,

Pour finir, et c'est vrai cette fois, pas de poisson, Claude Génot qui a réellement étudié le dossier nous a appris en conseil municipal le 19 mars qu'on ne pouvait rien faire à cause des cars de ligne et nous a informés que les trottoirs seraient agrandis.

Mort de rire! 

Bon avril et votez bien

.       Le Blog de Chevreuse - Jour de la Sainte Irène

23/02/2008

Réaménagement du centre ville, que veulent les Chevrotins?

 

Le réaménagement de notre centre ville, est il réalisable?

L'idéal pour Chevreuse a toujours été de faire une déviation complète de la ville. Une zone verte a coté du centre de loisirs avait été gardée précieusement pour cela et nous désirons la conserver pour que nos descendants aient toujours cette possibilité.

En attendant que nos enfants règlent un jour le problème, sommes nous condamnés à supporter le trafic dans Chevreuse. Une déviation des cars à vide et des poids lourds par la rue Fabre d'Eglantine a été mise en place et l'étape suivante devait être la mise en sens unique de la rue de la division Leclerc. Aujourd'hui, ce sujet ne semble plus d'actualité.

Je suis allé poser la question à claude Génot ce matin 23 février à la porte ouverte de la liste UMP "Ensemble pour Chevreuse".

La mise en sens unique de la rue de la division Leclerc avec agrandissement des trottoirs ne semble pas pouvoir se concrétiser pour les deux points suivants:

- les commerçants ont peur de perdre leurs clients,

- les cars qui desservent Chevreuse actuellement ne pourraient plus le faire  que dans un sens et la rue de Paris ne peut  faire passer l'autre partie du trafic des cars.

Ce dossier est il vraiment voué à passer aux oubliettes. L'avenir de Chevreuse, défigurée par la route départementale, en dépend.

Les commerçants n'auraient ils pas au contraire une perspective d'augmenter leur chiffre d'affaires si la zone piétonne est élargie, la circulation réduite.

La SAVAC entreprise de notoriété régionale et experte dans le transport des franciliens ne pourrait elle pas être force de proposition pour nous débloquer  le deuxième point.

Et qu'en pensent les Chevrotins????? Qu'en pensez vous ?????

Je vous rappelle que ce blog vous est ouvert et que vous pouvez écrire vos commentaires.

 

Laurent BUGEAT

 

 

 

 

 

10/02/2008

Chevreuse peut elle vivre sans la SAVAC????

Chevreuse peut elle vivre sans la SAVAC? C'est ce qui s'appelle mettre les pieds dans le plat.

D'abord pour qui l'ignorerait, la SAVAC est une société d'autocars basée à Chevreuse depuis des décennies qui affrète des cars pour des voyages et exploite des lignes régulières de la banlieue parisienne. C'est de plus une agence de voyage, toutes les infos sur http://www.savac.fr

Depuis quinze ans que je suis Chevrotin, j'ai pu mesurer la puissance de société SAVAC, d'abord au quotidien en fréquentant les routes de Chevreuse, ensuite au moment des rares tentatives  d'aménagement de la circulation, toutes avortées ou ratées: tourne à gauche de Saint Lubin que les cars ne peuvent utiliser, plateau devant l'école maternelle Jolliot Curie aussitot réaplani pour ne pas géner le passage des cars, mise en sens unique des rues du Centre ville (la rue des Cordiers n'a pu etre faite et le double sens n'a longtemps été autorisés que pour les cars).

Toute puissance dans son expansion à Trottigny où la SAVAC s'est développée en toute impunité dans une zone naturelle sans permis de construire global et cohérent avec des parkings en pente vers le fond de vallée.

Oui mais voilà, la SAVAC est choyée car elle rapporte la fameuse taxe professionnelle à la ville de Chevreuse. N'a t-on pas souvent entendu "Si la SAVAC s'en va, les impots locaux vont augmenter.... oui certes mais de combien??? Une liste d'opposition aux dernières élections avait annoncé le chiffre de 10 %. Qui pourrait nous éclairer sur le montant de la taxe professionnalle payée par la SAVAC et sur son incidence sur nos impots locaux?

Pour finir sur une note positive, je voudrais ajouter que l'on connait tous des chevrotins qui travaillent à la SAVAC, que  l'on a tous utilisé les cars et qu'on a tous été fiers de voir les bleus en 98 remonter les champs élysées dans un car de la SAVAC.

Alors peut on vivre en harmonie avec la SAVAC à Chevreuse???Peut on envisager la rénovation de notre centre ville sans risquer de voir partir la belle ou devra-t-on toujours céder à ses caprices???  Merci pour vos commentaires.