Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2018

Hérissons et cie

 

Le hérisson était déjà là il y a plus de 60 millions d’années lorsque les mammouths sont apparus. Il nous débarrasse des chenilles et des larves, des escargots et des limaces qui ravagent nos potagers. Mais il est menacé par un aménagement du territoire peu tendre avec la nature qui fait disparaître les bocages, rompt la continuité des habitats et s'accompagne de l'utilisation de pesticides à grande échelle. Le réchauffement climatique enfin est responsable des naissances tardives qui épuisent les femelles avant l’hibernation et laissent dans le froid de nombreux petits, condamnés faute d’avoir atteint un poids suffisant.


herisson,tondeuse,anti limace,limace,jardinLes naturalistes observent une forte baisse du nombre de hérissons.
L'ampleur exacte du phénomène est difficile à mesurer. "Cet animal fait partie de la faune ordinaire, commune, sur laquelle les scientifiques investissent peu", explique Patrick Haffner, expert mammifères à l'Agence française pour la biodiversité (AFB). Les hérissons, "animaux nocturnes aux mœurs discrètes", sont par ailleurs "extrêmement difficiles à compter". "Nous n'avons donc aucune donnée de base sur la raréfaction des hérissons", ajoute le chercheur.  Mais l’érosion de la biodiversité et en particulier des effectifs de toute la petite faune de plaine, dont fait partie le hérisson ou la pipistrelle [petite chauve-souris européenne, ndlr) est incontestable. Dans l'attente de données plus précises, l'animal est classé comme une "préoccupation mineure" sur la liste rouge des mammifères de métropole menacés dressée par le Muséum d'histoire naturelle. Si les données sont absentes concernant l'Hexagone, plusieurs études britanniques montrent que les populations de hérissons ont perdu 30% de leur effectif depuis vingt ans , passant de 1,5 million d’individus estimés en 1995 à moins d’un million en 2015. Un déclin qui vaut autant pour les campagnes que pour les villes britanniques et qui inquiète jusqu’à la chambre des communes.

Le phénomène de métropolisation est en train de transformer nos villes en arche de Noé pour les oiseaux, insectes, et petits mamifères. Les hérissons semblent désormais se concentrer en zone périurbaine, selon des études locales citées par Christian Arthur. "Ils trouvent plus facilement de la nourriture à proximité des herisson,tondeuse,anti limace,limace,jardinhabitations, détaille-t-il. Ils profitent aussi des haies et des abris naturels présents dans les jardins ou les espaces verts." Les animaux y sont toutefois exposés à d'autres dangers : ils sont en premier lieu victimes de la route, (1,8 million de morts pour la France entière, selon Christian Arthur, président de la Société française pour l’étude et la protection des mammifères (Sfepm) dans le bimestriel le Courrier de la nature.

A Londres, l’initiative de Michel Birkenwald est en train de prendre de l’ampleur. Ce défenseur de la cause des hérissons s’est mis en tête de leur créer une véritable autoroute pour qu’ils puissent circuler librement à travers la capitale britannique. À défaut d’être un grand spécialiste de ce petit mammifère, cet enthousiaste du hérisson compte adapter l’infrastructure urbaine au bien-être de ses petits protégés. L’animal parcourt en effet plus de 1,5 km chaque soir à la recherche de nourriture ou d’un partenaire et les propriétés parfaitement fermées seraient une raison majeure de son déclin. Un certain nombre de hérissons se blessent également en cherchant à se faufiler sous les clôtures ou les grillages. Armé de quelques outils, Michel Birkenwald perce jusqu’à 20 murs, clôtures et haies par jour, ménageant un passage d’un diamètre équivalent à celui d’un CD. Une action totalement gratuite, effectuée chez des volontaires et bénéficiant notamment du soutien de Zac Goldsmith, membre du Parlement pour la circonscription de Richmond Park et candidat malheureux à la mairie de Londres. Lancée il y a quatre ans, l’initiative que l’on peut suivre sur les comptes Twitter et Instagram Barnes Hedgehogs s’accompagne de petits panneaux (en plastique recyclé) «Autoroute pour hérisson, merci de laisse ce trou dégagé». Un travail fastidieux mais désormais un véritable réseau s’organise. Près de 50.000 personnes se seraient inscrites sur le site HedgeHog Street pour devenir des «champions du hérisson», ambassadeurs de la cause du petit animal qui pique.

Les produits phytosanitaires, notamment les anti-limaces, peuvent aussi les intoxiquer. Le hérisson, omnivore, se nourrit en effet principalement d'escargots et de gros insectes. Les tondeuses, les débroussailleuses, taille-haies ou coupe-bordures viendraient en troisième rang des causes de mortalité. Elles peuvent blesser ou tuer un hérisson qui dort dans les herbes. De plus en plus de ces petits mammifères se font déchiqueter par des tondeuses autonomes. Les animaux sont généralement actifs dans la pénombre herisson,tondeuse,anti limace,limace,jardinou la nuit – une période durant laquelle beaucoup des robots de tonte sont en utilisation. Beaucoup de modèles sont si silencieux, que les animaux ne reconnaissent pas ce prédateur motorisé. Et même si les hérissons se sentent menacés, ils ne fuient pas mais se roulent en boule en hérissant leurs piquants – une technique désespérée contre un robot tondeuse.

Avant d'utiliser une tondeuse autonome, il faut fouiller son jardin. Il est aussi conseillé de laisser travailler la tondeuse seulement pendant la journée quand il est moins probable de trouver des hérissons sur la pelouse. Il peut également être raisonnable d’acheter un modèle plus bruyant. Bien-que tous les modèles sont relativement silencieux, particulièrement en comparaison avec de tondeuses classiques,  il y a des différences de volume entre environ 60 et 70 dB. On peut laisser des zones en friche pour les animaux, ne pas débroussailler les lisières de haies et tondre du centre vers l'extérieur de son jardin pour laisser aux animaux la possibilité de s'enfuir." Il est même possible d'aménager des abris dans des tas de bois ou des boîtes.

Tondeuses robots : Aussi un danger pour papillons et abeilles ?

Les gazons coupés et sans fleurs restreignent l’habitat des insectes utiles. Multiplier les ruches ne sert à rien si l’on ne développe pas les ressources alimentaires des abeilles... les plantes mellifères. En plus d'affamer les abeilles la fauche de prairies à l'aide de faucheuses équipées de conditionneurs, entraîne d'importantes pertes de butineuses. Les ruches situées à proximité des prairies fauchées vont connaître un problème de déséquilibre de générations. Les abeilles les plus jeunes vont se trouver contraintes de butiner trop précocement pour pallier l'insuffisance en nombre d'insectes adultes, ce qui provoque leur mort. Et bouleverse l'organisation sociale des ruches.

Il faut un changement d’occupation des terres et laisser des espaces tranquilles, en jachère, aux insectes (François Lasserre). On risque de finir sur une Terre transformée en terrain de golf. Les insectes ont besoin de place, de diversité floristique et de temps.» L’aspect pédagogique est tout aussi essentiel. Samuel Jolivet préconise de sensibiliser la population sur le sujet. L’Opie vient justement d’ouvrir une maison des insectes dans le parc du Peuple de l’herbe à Carrières-sous-Poissy (Yvelines), afin de «dépasser les idées reçues».

 

.                                  Dominique - 13 avril 2017
.                          "Les forêts précèdent les hommes,
.                      les déserts les suivent". Chateaubriand

 

Biblio: 

(1) Le hérisson d’Europe. Un patrimoine commun en danger, par Christian-Philippe Arthur (SFEPM). Le Courrier de la nature, Numéro 300, novembre-décembre 2016.

- Tout sur les hérissons: http://herisson.fne.asso.fr/dangers.html

- le sanctuaire des hérissons http://herissons.chez.com/herisson-tel.htm

liste des centres de soins, recencement des herissons morts

- Parrainer le sauvetage de hérissons http://evelyne708.free.fr/

- http://www.sos-herisson.fr/?page_id=38

- http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/02/10/hecatombes-dans-les-ruches-des-abeilles-forcees-a-butiner-trop-jeunes_4573211_3244.html

 http://immobilier.lefigaro.fr/article/londres-relie-ses-j...

 

09/03/2014

Signes d'ouverture...

Le nouveau parking de rue Charles Michels est en voie d'achèvement. Un parking à l'image de la politique d'ouverture dejardin,leguet,parking,ouverture,fermeture,paysager,accès la Municipalité en cette période préélectorale.

Fini l'obscurantisme, pardon l'obscurité, place aux lumières.

Ouverture, tout est OPEN. Fini la promenade ombragée le long des petits ponts. 

Transparence totale. Envolé le temps où l'on cachait les automobiles. Si cette perspective dégagée peut paraitre agréable aujourd'hui, elle le sera peut être moins demain jardin,leguet,parking,ouverture,fermeture,paysager,accèsavec une quarantaine de véhicules stationnés.

Un parking paysager avec les conseils et le concours du Parc Naturel. Dégagement sur trois côtés et plantation de haies d'occultation le long des jardins voisins.

Rien n'est laissé au hasard et place à l'art moderne, l'exposition d'un portail semble même symboliser l'ouverture sur le seul coté encore clos.

Tout est bien qui finit bien. Le nouveau parking sera prêt pour les élections. Pourtant certains ont une autre interprétation de ces signes d'ouverture et craignent de voir ressurgir le côté obscur de Dark Génot.

A suivre.

 

.            Le Blog de Chevreuse - 9 mars 2014

.  Sainte Françoise, mère de la Ludothèque de Chevreuse

 

14/06/2013

Le Bon, le Bio et le Local

'Marre de manger de la m...e', dit Jean Pierre Coffe. On est presque à la campagne, alors profitez en. Et si vous n'avez pas le temps et le carburant pour aller de ferme en ferme vous ravitailler, plusieurs solutions de livraison sont à votre disposition pour vous faciliter la vie. Une livraison tout près de chez vous et même chez vous.

panier,local,ruche,jardin,cocagne,bio,bonLa Ruche qui dit Oui

Inscription, commande et paiement sur le site internet jusqu'au dimanche soir pour une livraison à Chevreuse place des Halles le mercredi suivant. Pas d'engagment, pas de minimum de commande. Toutes les infos sur http://www.laruchequiditoui.fr/722

Mon panier local

Vous préparez votre panier comme vous le souhaitez sur internet jusqu'au mercredi et Romain vous livre le samedi. Une gamme de produit locaux du Parc et de l'agriculture panier,local,ruche,jardin,cocagne,bio,bonraisonnée d'Eure et Loir. Pas d'engagement, minimum de commande de 25 euros. Toutes les infos sur http://www.monpanier-local.fr/

Les Jardins de Cocagne

L'Entreprise d'Insertion de Magny propose maintenant la possibilité de commander son panier en ligne jusqu'au jeudi après midi et de se le faire livrer sans engagement le vendredi à la gare de Saint Rémy. L'occasion de découvrir les produits de la ferme de Buloyer. Pas d'engagement, panier à 10 et 17 euros. Inscription et commande sur le site http://www.jardindecocagnesqy.fr/


.                                 Le Blog de Chevreuse - 14 juin 2013
.      Adieu Juanito, mon petit cousin, probable victime de l'utilisation
.          de saloperies, pesticides et autres produits phyto sanitaires
.                     trop présents jusque dans nos assiettes

03/08/2011

Si Versailles m'était compté

Chevrotin du mois d'aout, que faire?

Le Blog vous propose quelques balades alentour et pour commencer pourquoi ne pas aller jouer les touristes en retournant faire une visite au "Versailles touriste,versailles,artifice,jardin,bosquet,surprisePalace" comme le nomme nos voisins d'outre-Manche.

Versailles, le monument touristique le plus visité de France à 20 minutes de Chevreuse.

Versailles et ses superbes jardins après un mois de juillet pluvieux.

touriste,versailles,artifice,jardin,bosquet,surpriseVersailles et ses animations de l'été avec le féérique spectacle des grandes eaux nocturnes. La surprise se cache au détour du bosquet. Vers 23 heures, place aux artificiers qui tirent par un magnifique feu d'artifice. Les dates, horaires et tarifs sur le site http://www.chateauversailles.fr

Pour aller à Versailles en famille ou avec les amis sans compter, il faudra attendre les journées du patrimoine de septembre ou profiter de la gratuité des musées nationaux le premier dimanche du mois de novembre à mars. Ces jours là, expositions, appartements, galerie des glaces, jardin, tout est libre. Pas besoin de Pass ni de faire la queue mais prévoir un peu d'affluence en contrepartie.

.            Le Blog de Chevreuse - jour de la sainte Lydie

.    A la sainte Lydia, ton libraire dorénavant tu fréquenteras

 

22/05/2011

Mai - Le bonheur est au potager

En mai, fais ce qu'il te plait....

Et si le chevrotin a la chance d'avoir un jardin, alors c'est là qu'on le trouve à planter quelques salades, ou assoupi sur son transat à écouter pousser ses radis.jardin,leguay,baudron,pédagogique,maquereau,kiwiLe promeneur qui arpente les petits ponts peut découvrir les anciens jardins entre l'Yvette et le canal. Beaucoup ne laissent rien paraître derrière leurs murs de meulière, certains offrent des perspectives à travers le grillage. Sûrement alors, le promeneur se sera-t-il arrêté devant le jardin Leguay au pied de la Mairie pour lire les petites pancartes indiquant les plantes ou légumes plantées: pois, narcisses, tulipes...

jardin,leguay,baudron,pédagogique,maquereau,kiwiJardin pédagogique? Initiative du Parc Naturel? Que nenni, le plaisir d'une chevrotine de faire partager son amour du potager. Une passion de famille transmise par  son grand père qui cultivait un potager à Chevreuse. Et Fabienne B. ne compte pas son temps pour montrer ses semis, ses plants de pomme de terre qu'elle utilise comme fertilisant en première récolte dans les nouveaux carrés potagers, ou encore répondre aux questions des passants.

Et rien ne semble décourager notre apprentie jardinière qui a pour objectif de nourrir sa famille toute l'année jardin,leguay,baudron,pédagogique,maquereau,kiwiavec son potager. Pour l'hiver, elle préparera des conserves et congélera une partie de sa production.

Potager raisonné, elle fait avec ce qu'elle a. Recycler, réutiliser, c'est le quotidien de Fabienne qui a récupéré, pour faire ses rames à haricots, le bois de la vieille palissade que la mairie a remplacé lors de la réfection du chemin qui mène au parc des sports.

Et la mairie qui s'était engagée à remettre un brise vue ne souhaitait pas le montage de panneaux de bois comme l'on voit partout. Alors notre jardinière jardin,leguay,baudron,pédagogique,maquereau,kiwipleine d'idées a proposé une haie fruitère, proposition qui a aussitôt séduit notre maire qui prend en charge les plants. Et c'est donc, groseilles, cassis, maquereaux et aussi kiwis qui vont bientôt fleurir et dévoiler leur fruits à travers le grillage. 

Cela devrait ravir les promeneurs petits ou grands, et n'inquiète nullement notre jardinière qui avoue simplement qu'il lui en restera suffisamment.

Le bonheur est dans le potager et la santé aussi rajoute Fabienne. Se dépenser, vivre au grand air, et manger sain sans pesticide in conservateur, un vrai cocktail d'énergie, un art de vie. Merci pour votre passion et votre plaisir à partager .jardin,leguay,baudron,pédagogique,maquereau,kiwi

Pour ceux qui souhaiteraient se lancer sans jardin, vous pouvez prendre contact avec l'association des jardins populaires qui gère plusieurs jardins sur Chevreuse.  Contact sur le site de la mairie chevreuse.fr

A noter également, l'initiative de jardins individuels sur la commune de Saint-Lambert-des-Bois. Dans tous les cas, ne sous-estimez pas les besoins en eau et privilégiez la présence d'un puits ou d'un bord de rivière.

.               Le Blog de Chevreuse - Jour de la Saint Emile

.               Emile, quel joli prénom mon Dieu !

06/07/2010

Trilogie Jean Moulin (Volet 1): Côté Jardin

Il y a un an jour pour jour se tenait le très animé conseil municipal sur la bouchage de la mare - Conseil très imagé à l'époque dans l'article " Inter-Chevreuse: une ambiance de folie!".

Les chevrotins médusés découvrent fin juin 2009 que la municipalité de Maître Claude secrètement et sans aucune concertation comme à son habitude prenait la décision de "boucher" le bassin d'eau du jardin public. Plus têtu que mon fox, rien n'y fit.  Ni l'avis des associations de protection de l'environnement locales. Ni l'intervention de la directrice du Parc gentiment raccompagnée dans son château.

Qu'en est-il un an après?

Photos-0212.jpgLes travaux sont maintenant quasiment fini et  Le Blog s'est rendu sur place après un hiver difficile où les enfants ont longtemps pataugé dans la gadoue et les parents lavés des pantalons, après un long printemps où les parents réclamaient le retour des bancs pour attendre leurs enfants à la sortie de l'école.

Surprise, tout est calme. Une rivière de fleurs serpente entre les anciens petits ponts qui enjambaient le bassin. Des bancs joliment installés en arc de cercle entre deux Photos-0214.jpgarbres. Une Chevrotine lit sur l'un d'eux. Des jeunes jouent au foot dans le parc. Des tables ont été installées pour un repas de voisinage le soir même. "On est super contents" me dira l'un d'eux.

 

Pourquoi tant de polémiques alors?

Les riverains semblent contents, les élèves ont un parc agrandi, les parents d'élève un espace sécurisé.

Pourtant certains ne décolèrent pas sur la destruction de la retenue d'eau . D'autres attendent un automne pluvieux pour voir si le drainage mis en place est vraiment efficace. Ils craignent les effets des remontées d'eau et la résistance des fondations de l'école et du goudron de la cour.

Et vous, quel est votre avis après cette année de travaux? Comment auriez-vous géré l'information des parents, des riverains, des chevrotins? Quelle exemple de concertation aurait-on pu voir pour que les chevrotins accompagnent la réalisation d'un tel projet?

Vos commentaires sont les bienvenus.

.     Le Blog de Chevreuse -  le 6 juillet 2010 -  Un an après - Deux jours avant

 

 

06/05/2009

Jardin public : un pavé dans la mare

Jardin public ou mare ?

Dans le compte rendu du dernier conseil municipal, publié dans les Nouvelles du 22 avril, on annonce parmi les travaux programmés "le comblement de la mare face à l'école Jean Moulin".

Il est indéniable qu'il s'agit aujourd'hui d'un plan d'eau plein de vase et d'aspect peu agréable dont le comblement est la solution la plus facile… De plus on sait que des idées diverses circulent pour la transformation de ce jardin public : création d'un parking, d'une aire de dépose devant la porte de l'école, agrandissement de la cour de l'école, construction de salles municipales, utilisation des déchets de démolition de l'opération immobilière des anciens ateliers Dufils…


Ceci semble se réaliser dans une indifférence générale et va transformer le centre de la ville de façon irréversible car :Chevreuse - parc public.JPG
- il s'agit du seul espace vert du centre ville qui devrait faire l'objet d'aménagements et de soins particuliers,
- il s'agit d'un aménagement ancien (existe déjà sur le cadastre de 1936) que nos anciens entretenaient avec rigueur comme le montre la carte postale de Chevreuse des années 1950 ci-jointe (NDLR: un clic sur la carte postale pour l'agrandir).


Ne peut-on pas rétablir la circulation de l'eau, nettoyer le plan d'eau, valoriser cet espace public et l'entretenir correctement ?
Au lieu de cela, on parle de mare au lieu de jardin public, on oublie le passé et on handicape l'avenir.
Mais on va encore me dire que mes analyses ne sont pas représentatives de la majorité de la population chevrotine, mais ce n'est pas une raison pour les faire connaître …

.                     Daniel Baltzinger

 

 

NDLR: Documents fournis par Daniel Baltzinger suite à son commentaire du 19 juin 2009, les plans du plan d'eau en 1700, en 1819 puis en 1936

plan d'eau 1700.jpgplan d'eau 1819.jpgplan d'eau 1936.jpg