Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2018

Belle récolte de prunes pendant les travaux

_______________________________________________

Un message des riverains de la ruelle des Larris
_______________________________________________

 

Tout habitant des environs a pu remarquer que la ville de Chevreuse réalise de gros travaux de réfection de chaussée depuis des mois. Une réunion d’information –très écourtée- s’est tenue début juillet ; lors de cette session, Mme le Maire s’est rapidement absentée pour d'autres obligations, et les questions des riverains pas abordées. Notons que le chef des travaux ne connaissait pas le plan du quartier…

Depuis, les travaux se réalisent, et les accès aux domiciles Rue de Versailles et ruelles attenantes sont bloqués :

·         Les barrières rendent impossible ces accès  depuis des semaines. L’accès des véhicules des riverains vers leurs parkings privés est donc impossible, et ce 24h/24, contrairement à l’engagement de la Mairie en Juillet dernier  (voir détails sur le site internet)

travaux,centre,engagement,mairie,verbalisation,prune,lettre,député,barrot,hery,ruelle,larris,police

·         Les véhicules des riverains doivent stationner sur les –quelques- places encore disponibles, tout le quartier étant affecté.


·         Ces places sont soumises à paiement (horodateur) de 9h à 19h. On nous dit 'stationnez à la marre au canards', à 500m, très pratique dans la vie quotidienne !

La police municipale verbalise ces véhicules à tout-va malgré les engagements de la Mairie pour une tolérance qui, apparemment, n’a pas été comprise de ce personnel zélé. Une solution évoquée de macaron dédié aux riverains n’a pas été mise en place. On a même vu des véhicules avec badge handicapé se faire verbaliser !

Les riverains contestent formellement les amendes délivrées par la Police Municipale de Chevreuse, par courrier au Député et à la Mairie (ClicClic pour lire la lettre).
  Étant déjà pénalisés du non-accès à nos maisons depuis des semaines (point sur lequel on nous a 'enfumés') nous refusons de payer ce qui en l’espèce constitue une double peine.

 

 

12/09/2016

Un message du collectif Pôle Gare

 

pole,gare,saint rémy,chevreuse,travaux,ditte,modal,transport,multi moda,ratp

Clic/clic sur l'image pour lire les désaccords du collectif Pôle Gare

 

 

05/07/2016

Devoirs de vacances

 

Juillet à Chevreuse, c'est toujours le bon moment pour lancer les travaux qui pourraient gêner les chevrotins dans leur vie quotidienne ou dans leurs convictions. Au programme de l'été 2016, repavage et bucheronnage. Le repavage de la rue Lalande annoncé par Zébulon, et du bucheronnage rue du vieux cimetière en face des locaux de l'ALC.

En effet, ce sont encore 3 povs tilleuls qui sont condamnés par le chantier de la Maison de la Petite Enfance prévue au fond du parc jean moulin. Trois tilleuls centenaires qu'avaient rien demandé et qui vont y passer.

bucheron,claveau,travaux,creche,garderie,tilleul,apesc,centenaire,abattage,apesc,gaisne,petition

Etaient-ils malades comme ceux de la place de l'église? Non.
Etaient-ils positionnés sur l'emplacement prévu des bâtiments? Non plus.
Leur seul tort semble-t-il serait donc de faire de l'ombre, et en cette année de printemps pourri cela ne pardonne pas. 

Une pétition circulait ce week-end dans Chevreuse à l'initiative de chevrotins et soutenue par l'APESC (Association pour la Protection de l'Environnement et du Site de Chevreuse) et EDDSICAE  (Éducation au Développement Durable À la Solidarité Internationale aux Cultures Africaine et Européenne).

Moins de végétal, plus de minéral: serons nous plus heureux dans le Chevreuse de demain?

 

.                   Le Blog de Chevreuse - 5 juillette

.       Bonne fête aux Antoine, Toinou, Tonio et autre Toinette.

 

 

08/05/2014

ENERGIE CHEVREUSE, à bientôt...

___________________________________________________

Un message du groupe politique ENERGIE CHEVREUSE
_________________________________________________________

 

L’aventure d’Énergie Chevreuse qui a porté avec enthousiasme un projet et une façon un peu différente de voir la politique locale se termine.

Nos obligations familiales, professionnelles ainsi que nos divers engagements associatifs ne nous auraient pas permis de mener à bien nos missions.

Alors aujourd'hui, nous préférons préparer avec du recul et dans la sérénité, un projet qui nous ressemble et vous rassemblera mieux à nos côtés …

Ces six années passées en mairie auront été riches d’enseignements.

Nous avons tenu notre rôle et accompli notre devoir pour l’ensemble des chevrotins.

Notre équipe, toute nouvelle à l'époque a toujours gardé la tête haute et a su rester digne.

Elle n’a pas hésité, quand il le fallait, à apporter des remarques pertinentes qui ont souvent été prises en considération par la majorité (intercommunalité, budget, accessibilité, travaux divers…)

Le principal, ce n’était pas de tout faire ou de tout dire mais simplement de faire valoir le plus de la Cité, dans son ensemble.

Jouer un rôle de poil à gratter, de lien et de liant entre l’institution et Chevreuse avec nos moyens et à notre niveau, nous l’avons fait sans vergogne ; le tout sans oublier de continuer à stimuler notre équipe et nos appuis de tous les instants.

Dés la première heure, nous avons souhaité avec vous, soutien de toujours, et avec vous autres soutiens probables de demain, faire qu’Énergie Chevreuse s’inscrive dans la durée.

Energie Chevreuse par ces mots veut rendre hommage à l’engagement de tous les élus.

Dans les défis à venir (Intercommunalité, maison des associations, ...) c'est soudées, constructives que les équipes présentes depuis le 30 mars pourront préserver et capitaliser encore mieux notre "Bien Vivre à Chevreuse".

Nous vous remercions de votre soutien et nous restons convaincus que c’est dans la démocratie, le choix et les alternatives politiques que les projets pourront voir le jour.

 

.   Alain DAJEAN, Ghislaine PROD’HOMME,
.                Philippe GOUVERNET, Clément ROQUES,
.                             et toute l’équipe d’ENERGIE CHEVREUSE.

 

18/08/2013

Exode rural

Vous avez une maison de campagne en Ardèche, un chalet à Morzine, une villa à Saint Trop et vous vous y réfugiez le temps du toilettage du centre ville. Sage décision de passer l'été au calme, loin de la poussière, du bruit des engins de chantier et des quelques mécontent restants. C'est important de se reposer et de se ressourcer.

Pour que vous restiez informés de l'avancée des travaux , Le Blog vous propose ce cliché pris ce matin.

 travaux,centre ville,trottoir

Mais quand même, il va bien falloir rentrer!  Vous ne pouvez pas continuer la dolce vita jusqu'en 2014. Vous avez bien un boulot à reprendre, une rentrée scolaire à assurer pour vos enfants... Et puis si vous n'avez plus d'employeur, plus d'enfants à charge, inscrivez vous au tir au l'arc ou pointez votre intérêt sur les activités de l'ARC. 

Allez! venez repeupler la verte vallée de Chevreuse.

.              Le Blog de Chevreuse - le point à la MIAOU

01/04/2012

Modernitude

Surprise au Conseil Municipal du 19 mars dernier lors de la présentation par notre maire des choix politiques à venir: le fameux DOB ou Débat d'Orientation Budgétaire (si quelqu'un peut m'expliquer le sens du mot débat, je veux bien...). Absente au moins pour 2012, la Maison des Associations, pas un kopek pour de nouveaux travaux dans le quartier historique, pas non plus en vue de nouveau terrain de rugby couvert, mais recentrage des investissements sur l'amélioration du cadre de vie quotidien des chevrotins. Chevreuse profitera de l'arrivée des goudronneuses du Conseil Général pour refaire une beauté à son Centre Ville. 

Un projet que l'on pensait enterré

Inattendu, Claude Génot surprit le public (venu nombreux ce soir là savoir qui était propriétaire de ces fameux terrains occupés par la piscine) avec l'annonce de l'aménagement de la rue principale de Chevreuse en 2013. Courageusement, il remet sur le devant de la scène la refonte de la circulation de toute la ville. Le cauchemar de tous ses prédécesseurs, sûrs de perdre leur mandat dans ce projet.

Mais pour la majorité municipale, qui axe sa politique et ses investissements sur le tourisme et le bien vivre, le jeu en vaut la chandelle.

circulation,stationnement,travaux,refonte,centre ville,mairie,genot,commerçant,commerces,leclercProjet R.D.G cabinet d'architecture urbaine pour Ville de Chevreuse

Un projet pas facile à mettre en oeuvre

Et Claude Génot égrène les arguments de son projet pour répondre aux sempiternels détracteurs prêts à tout pour que rien ne bouge.

Le Conseil Général a donné son accord pour déclasser partiellement la rue de la Division Leclerc comme cela a été fait en son temps pour la rue de Rambouillet entre la rue des Cordiers et la rue de Dampierre.

Pour les cars de ligne, c'est la Savac qui s'est montrée force de proposition en apportant deux possibilités de contourner le problème chevrotin :

- un tour complet par le chemin des Regains pour tous les cars , au retour les chevrotins pourront descendre à St Lubin puis rue de Rambouillet

- un retour par la rue de Paris et la rue de Versailles pour la ligne 39 17 Saint Rémy - La Verrière qui affrète des petits cars. Pour les grands cars des lignes 39 de Cernay et Dampierre un tour complet par le chemin des Regains, au retour les chevrotins pourront descendre à St Lubin puis rue de Dampierre.

Malgré leur inquiétude liée à la période des travaux, les commerçants se réjouissent également, même si certains sont sûrement toujours sceptiques: ils ont en effet conscience du fait que la circulation en centre ville est tellement insupportable, que de nombreux clients potentiels désertent leurs commerces. En outre, Claude Génot assure avoir la solution pour mettre en oeuvre le chantier sans trop perturber l'activité.

Un nouveau souffle pour Chevreuse

Le centre ville est en attente d'un nouveau dynamisme et la nouvelle configuration devrait permettre d'atteindre ce résultat. Oubliés les trottoirs trop étroits, au moins dans la rue de la division Leclerc, oubliés les klaxons et autres mécontentements des automobilistes enragés. Chevreuse va devenir le village où il fait bon flaner, faire ses courses en toute quiétude, prendre un verre en terrasse, refaire le monde à son image.

Enfin, je vous le dis sans méprisance, mais devant tant de bravitude et si notre maire réalise cette promesse, je pourrais bien voter Claude Génot pour son boulot de dans 2 ans. Il faudrait toutefois (je sais, je radote) prévoir quelques emplacements pour mon vélo, pour celui de Dominique aussi, et pour ceux de Claire, d'Agnès, de Pascale, de Stéphanie, d'Alain, de Philippe, de Sylvain et de tous ceux qui utilisent leur 2 roues au quotidien pour se rendre au travail ou pour faire leurs emplettes en centre ville.

.                  Le Blog de Chevreuse - Dimanche des Rameaux

.  Si tu n'as pas de branche de buis, tu peux prendre une boule de guy

31/07/2011

Juillet - les grands travaux

Juillet, début des grandes vacances de l'été, début de l'exode chevrotin vers les rivages de l'hexagone.

Alors Atlantique ou Méditerrannée? Nice ou Biarritz?

A Chevreuse, la ville se saigne de ses habitants un peu plus chaque jour. En restera-t-il encore à la fin du mois?

Les commerces commencent à éteindre leur chandelle, mais vous pouvez toujours faire vos courses entravaux,job,été,moulin,touriste,farniente,stress,dessault,martin ville et vous avez même encore le choix entre la flûte "Dessaux" ou la tradition "Martin".

Juillet, c'est aussi le temps des toilettages, des petits jeunes qui font leur premier job à la mairie pour repeindre les biroutes ou nettoyer les caniveaux.

Juillet c'est les grandes migrations européennes et les éphémères haltes des touristes des pays du Nord pour visiter le Versailles palace. Quelques rares touristes sillonnent la vallée à l'image de ce groupe de promeneurs dont les matelas nous indiquent qu'ils ne séjourneront pas dans les structures d'hébergement de tourisme, dernières victimes de la recherche de budgets communaux.

Juillet, c'est aussi l'occasion de lancer les grands chantiers. Pour ne pas gêner les habitants disent les uns, pour passer les projets en force disent les autres. Et on se rappelle bien évidemment la triste expérience de la fermeture de la pièce d'eau du parc Jean Moulin démarrée en catimini dès les juillettistes partis.

Juillet, c'est pour ceux qui restent chevrotins le plaisir de la sérénité,  agréables odeurs des travaux des champs qui parviennent jusqu'à la ville. Moins de circulation sur les routes. Des places disponibles en ville.

Enfin, les juilletistes ayant emporté avec eux le stress et l'énervement liés aux activités de la métropole, il ne reste à Chevreuse que sérénité et convivialité. Une invitation au farniente, à la balade, au plaisir de la vie locale.

.                Le Blog de Chevreuse -  31 juillet 2011

.   Saint Ignace de Loyola, pas sûr qu'il soit chevrotin celui là!