Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2014

Le retour de Blanchard

 

'Mon amur est parti avec le loup dans les grottes de RocKamadour'.

Ah voilà c'est malin ça mais il fallait bien la placer celle là! Non, il ne s'agit pas de ce Blanchard là. Mais pour les nouveaux venus, Blanchard est le nom du carrefour devant l'école Jean Moulin. Il a fait couler de l'encre, il y a une quinzaine d'année. Le nom vient de la maison démolie pour permettre de fluidifier la circulation. L'adjoint à la circulation de l'époquecarredour,blanchard,meuliere,adjoint,circulation,génot,claude expliquait que les automobilistes allaient gagner 2 secondes tous les jours en traversant Chevreuse: en voilà un qui avait tout compris au bonheur des chevrotins.

Mais que se passe-t-il aujourd’hui dans ce quartier? Quand trois lecteurs s'alarment et signalent des travaux dans le Parc Jean Moulin, il faut que Le Blog aille jeter un petit coup d’œil des fois que la mairie nous fasse encore quelques travaux dans son coin.

Stupéfaction, le mur est de clôture du Parc est à terre. Qu'est ce qu'il mijotent encore? Qui pourrait nous renseigner? Aucun carredour,blanchard,meuliere,adjoint,circulation,génot,claudepanneau n'annonce le chantier! Juste un arrêté affiché dans un coin réglementant le stationnement le temps de la démolition du mur. Nous y voilà. Plus aucun doute: personne au courant, pas de signalisation, on reconnait bien la politique d’information municipale! Home, sweet Home.

Des places de stationnement? Une dépose scolaire dans le Parc, projet récurrent ces vingt dernières années?  Un chevrotin s'inquiète de cette défiguration et en regardant les pierres carredour,blanchard,meuliere,adjoint,circulation,génot,claudemeulières à terre,  se rassure en projetant que la mairie allait surement remonter le mur un peu plus à l'intérieur du parc. Le pauvre risque d'être déçu. A voir les photos, on dirait bien qu'il est plutôt prévu d'enterrer la meulière pour stabiliser la voirie. Déconstruite, enterrée, recouverte de bitume, il l'avait pas dit Claude Génot pendant sa campagne qu'il n'aimait pas la pierre meulière!

Vérification sur le site de la Mairie avant d'écrire encore des 'con......s' et ... vous saurez tout sur le nouveau carrefour Blanchard. Incroyable! Qui était au courant ?  Le projet raté en son temps de rond point est aujourd'hui sur le point de se faire (ClicClic pour voir le plan).

Ah! C'est donc cela. On comprend mieux maintenant l'empressement de la municipalité. Pas le temps d'informer les chevrotins. Ni d'ailleurs de demander son avis que l'on connait déjà à l'Association Locale de Protection du Site de Chevreuse.  Il y a URGENCE. Saint Lambert va avoir son rond point et il ne faut pas que nous soyons les derniers équipés de la vallée. Dépêchons nous, il est encore temps de les dépasser. Non mais....

 

.            Le Blog de Chevreuse  - 12 octobre 2014

Euh, il faut combien de ronds points pour aller à la CASQY? 

 

11/11/2013

Souvenirs, Souvenirs

En ce jour de commémoration,
et suite au commentaire de Lola,
un petit retour en

2001, odyssée de l'espace politique chevrotin...

saint martin,commémoration,sens unique

clic clic sur l'image pour afficher
le plan de circulation de Claude Génot alors adjoint à la circulation

Le plan est scanné de profil, vous pouvez au choix:
- pencher la tête,
- retourner votre écran,
- utiliser votre lecteur PDF et faire une rotation antihoraire.

 

 Le Blog de Chevreuse - Saint Martin 2013

 La Saint Martin, la grande fête d'antan de Chevreuse

 

31/10/2013

Sens Unique

Qu'avez vous pensé de l'expérience Sens Unique dans le centre ville de Chevreuse? Quatre mois d'un test grandeur réelle.

Vos réactions sont attendues et importantes pour ne pas enterrer le dossier définitivement.

Un bilan contrasté
Rue de la division Leclerc: c'était super avec une traversée plus fluide, une conduite plus aisée et détendue, des commerces plus visibles, un stationnement plus facile.

Photos-0139.jpg

Rue de la porte de Paris: une circulation globalement moins dense.

Rue de Paris, rue de Versailles: une augmentation du trafic, supportable pour les riverains? A vous de le dire?

Chemin des regains: l'enfer en fin de journée. La majorité des véhicules s'étant rabattu sur cet axe. Il a été fréquent de voir une file de véhicules bloqués au carrefour de la rue de Rambouillet depuis le collège. La faute à qui? Au petit rond point raté dans les année 97-98 qui a cruellement fait défaut pour la fluidité du carrefour.

sens,unique,sens unique,circulation,fluide

Un bilan contrasté qui, si il a permis l'oxygénation du centre ville, a souligné quelques 'hics' dans le schéma de circulation. Mais un bilan qui nous a montré que Chevreuse demain en sens unique est possible. Ne parlons pas du service de bus qui a fait défaut dans le sens Saint-Rémy Chevreuse, la SAVAC a fait savoir qu'elle aurait une solution si la situation devait se pérenniser.

Finaliser le sens unique?
Un beau projet pour la prochaine mandature. Cela nécessite des aménagements pour fluidifier ou détourner les flux et blocages recensés? Et pas question de refaire quatre mois de travaux en cente ville : La nouvelle chaussée de la rue de la division Leclerc un peu grande pour un sens unique mais trop étroite pour un double sens pourrait accueillir par exemple une bande cyclable double sens.

.                Le Blog de Chevreuse - Saint Quentin
. Une piste cyclable comme dans la communauté d'agglo voisine?

27/05/2013

L'été meurtrier

Comment va le commerce à Chevreuse?

Il est à prendre avec des pincettes... Il survit à la crise, ne s'est toujours pas remis de l'injuste Contribution Foncière des Entreprises, se plaint du stationnement impossible, ne comprend pas le désengagement de la municipalité et commerce,circulation,centre ville,cfe,contribution,stationnements'inquiète fortement des travaux d'aménagement de l'artère principale qui vont bientôt commencer.

Victime de la crise. La crise, elle nous touche tous et par ricochet les commerces locaux. Chacun est replié sur soi et nous les délaissons.

La Contribution Foncière des Entreprises ou CFE. Les commerçants de Chevreuse ne comprennent toujours pas pourquoi le minimum de 1250 euros est le plus fort des Yvelines avec la commune voisine de Saint Rémy. Ils en veulent à la municipalité qui n'a pas assumé une erreur de taux et n'a pas corrigé le tir.  Une casserole pour Claude Génot qui essaye même (municipales en vue obligent) de déminer le terrain en disant dans le Médiéval que la commune touche deux fois moins d'impôts depuis que la nouvelle taxe a été mise en place. Les commerçants paient deux fois plus et la ville en reçoit deux fois moins. Y aurait-il des poches percées? Ou bien alors certains ne paient plus grand chose? On ne connaît toujours pas le gain que la SAVAC a récolté au passage!

commerce,circulation,sens unique,centre ville,cfe,contribution,stationnementUn stationnement devenu impossible. Les voitures ventouses tuent le commerce ,et ce sont bien souvent les véhicules de commerçants: l'entrepreneur qui laisse son véhicule pour faire sa publicité, l'employé de l'agence immobilière ou bancaire,  le médecin qui stationne là parce qu'il y a une place de libre. Facilité ou inconscience, il n'y a en tous cas pas souvent de places de libre. 'La mairie n'a qu'à donner l'exemple en redonnant les deux places de stationnement qu'elle s'est attribuées place de la Mairie' explique Patrice commerçant.

Une municipalité désengagée, qui ne s'occupe pas des commerçants. C'est ce qu'on entend en centre ville, mais ce n'est pas ce que pourrait penser le lecteur du dernier Médiéval qui compte plus de 4 pages sur le commerce. Claude Génot se soucie même tellement de ce pétard allumé qu'il a mandaté 'Monsieur Médiéval' pour lui faire une note de réflexion. Certes Francois Anssens connaît bien Chevreuse, ses habitants et ses commerçants mais un oeil extérieur aurait été plus crédible. Médiéval, mon beau Médiéval, dis-moi qui est le meilleur...

Force est de constater l'absence de cohésion des commerçants qui ne sont épaulés ni par une association de commerçants, ni par la municipalité.

Un nouvel été de travaux rue de la division Leclerc. La réfection décennale du bitume de la commerce,circulation,sens unique,centre ville,cfe,contribution,stationnementdépartementale qui traverse le centre du village ne vient pas au bon moment. La rue était déjà en travaux l'an dernier. De plus, le projet génotesque d'agrandir de 20 cms un seul trottoir d'un côté de la rue va allonger la période de travaux de la Direction des Infrastructures du Département. Les travaux en centre ville ne sont jamais bons pour le commerce, et c'est d'ailleurs l'une des raisons qu'avançait la municipalité pour écarter toute réflexion de sens unique. Les commerçants sont-ils vraiment contre? Les interroger par un référendum par exemple aurait été intelligent.

La solution minimaliste de conserver le double sens en centre ville en invoquant les contraintes des routes départementales de campagne et se dédouanant des services de la SAVAC n'est certes pas satisfaisante. Il est également certain que ni le Conseil Général ni la SAVAC n'ont été forces de proposition pour résoudre enfin le problème récurrent de la circulation en centre ville.

'Bail à céder, arrêt pur et simple de l'activité, 13 commerces sur 40 sont déjà fermés ou sur le point de le faire' explique un commerçant de la rue Lalande. Les commerçants du centre ville s'inquiètent et s'interrogent sur leur devenir. Sera-t-il à Chevreuse?

Nathalie qui a participé à la revitalisation du commerce place des Halles avec ses voisines Quinthésens et Vallée de Chevreuse.com est désespérée. L' IMPOTsante Contribution Foncière, le désintérêt de la ville pour ses commerçants, l'oubli régulier d'animations dans sa rue (même en période de Noël), elle en a marre et jette l'éponge. La ville de Gif lui fait les yeux doux et lui offre l'hospitalité. Saura-t-elle résister aux sirènes de l'Essonne? Saura-t-on la retenir?

.                   Le Blog de Chevreuse - Saint Augustin

.  L' Augustinus, ouvrage initiateur du mouvement de Port Royal

 

13/03/2013

Zone 30

Toujours en quête du bien-être de ses habitants, Chevreuse expérimente les zones 30 sur l'ensemble de son territoire.

Le week end dernier, l'expérimention de la zone 30 a été mise en place dans le bas de la rue Fabre d'Eglantine après le pont Blonnier, zone très fréquentée pour le dépôt volontaire du verre (et à priori du carton aussi) et l'accès au tout nouveau camping municipal des bords d'Yvette avec ses mobils-homes 'les pieds dans l'Eau'. 

 zone30,incivilité,circulation,expérimentation,avis,population,tourisme,résidence

Les chevrotins qui ont participé à l'expérience peuvent donner leur avis en mairie.  Il est important que le chevrotin puisse s'exprimer même si son avis ne sera pas pris en compte pour la mise en zone 30 de la rue de la Division Leclerc en centre ville.

.               Le Blog de Chevreuse - Saint Rodrigue

.       Avec des photos, on peut en écrire des conneries,

.      Avec des cid, on peut en écrire des tragicomédies.

20/12/2012

Comme un avion sans aile...

S'ils ont réussi à vaincre la tentation de prendre leurs quatre roues polluantes et bruyantes à l'annonce d'un mouvement de grève, les habitants de la vallée utilisateurs du rer B ont eu le temps de lire et relire leurs petits journaux du matin abandonnés sur les banquettes.

Ils ont pu ainsi dans le quotidien de Mr Bolloré faire la rencontre d'un conseiller municipal de Chevreuse tout sourire.

Une bonne promotion pour notre ville le jour de la grande réunion publique sur l'aménagement du centre ville.

daguenet,charlelie,oenologie,publique,savac,circulation,avion

Ce soir, vous saurez tout ou plus certainement presque tout sur la vision 'génotesque' du centre ville de Chevreuse au 21 ème siècle et de son unique double sens unique*.

- Les cars de la SAVAC ne peineront plus à se croiser,
- les piétons seront émerveillés et sécurisés par des trottoirs agrandis (Saura t-on ce soir de combien de millimètres?),
- Une partie de la chaussée sera dédiée au vélo. Une piste cyclable sera créée sur toute la rue de la Division Leclerc et les cyclistes devraient pouvoir trouver plusieurs aires de stationnement pour favoriser l'usage de la bicyclette,
- Le commerce rassuré va enfin pouvoir se développer,
- Les chevrotins pourront bien sûr stationner facilement et gratuitement devant les commerces et même dans les commerces. Plus besoin d'aller jusqu'à Parly II pour faire ses courses en toute tranquillité...

Pinard, élucubration, showbiz, conseil municipal, Charlélie, comme un avion sans aile....

"Comme un avion sans aile", quelle belle devise pour notre conseil municipal de Chevreuse.

.        Le Blog de Chevreuse - le Vin12Vin12


Mise en garde'double sens unique' et 'unique double sens unique' sont des concepts déposés et la propriété intellectuelle de la Mairie de Chevreuse

01/04/2012

Modernitude

Surprise au Conseil Municipal du 19 mars dernier lors de la présentation par notre maire des choix politiques à venir: le fameux DOB ou Débat d'Orientation Budgétaire (si quelqu'un peut m'expliquer le sens du mot débat, je veux bien...). Absente au moins pour 2012, la Maison des Associations, pas un kopek pour de nouveaux travaux dans le quartier historique, pas non plus en vue de nouveau terrain de rugby couvert, mais recentrage des investissements sur l'amélioration du cadre de vie quotidien des chevrotins. Chevreuse profitera de l'arrivée des goudronneuses du Conseil Général pour refaire une beauté à son Centre Ville. 

Un projet que l'on pensait enterré

Inattendu, Claude Génot surprit le public (venu nombreux ce soir là savoir qui était propriétaire de ces fameux terrains occupés par la piscine) avec l'annonce de l'aménagement de la rue principale de Chevreuse en 2013. Courageusement, il remet sur le devant de la scène la refonte de la circulation de toute la ville. Le cauchemar de tous ses prédécesseurs, sûrs de perdre leur mandat dans ce projet.

Mais pour la majorité municipale, qui axe sa politique et ses investissements sur le tourisme et le bien vivre, le jeu en vaut la chandelle.

circulation,stationnement,travaux,refonte,centre ville,mairie,genot,commerçant,commerces,leclercProjet R.D.G cabinet d'architecture urbaine pour Ville de Chevreuse

Un projet pas facile à mettre en oeuvre

Et Claude Génot égrène les arguments de son projet pour répondre aux sempiternels détracteurs prêts à tout pour que rien ne bouge.

Le Conseil Général a donné son accord pour déclasser partiellement la rue de la Division Leclerc comme cela a été fait en son temps pour la rue de Rambouillet entre la rue des Cordiers et la rue de Dampierre.

Pour les cars de ligne, c'est la Savac qui s'est montrée force de proposition en apportant deux possibilités de contourner le problème chevrotin :

- un tour complet par le chemin des Regains pour tous les cars , au retour les chevrotins pourront descendre à St Lubin puis rue de Rambouillet

- un retour par la rue de Paris et la rue de Versailles pour la ligne 39 17 Saint Rémy - La Verrière qui affrète des petits cars. Pour les grands cars des lignes 39 de Cernay et Dampierre un tour complet par le chemin des Regains, au retour les chevrotins pourront descendre à St Lubin puis rue de Dampierre.

Malgré leur inquiétude liée à la période des travaux, les commerçants se réjouissent également, même si certains sont sûrement toujours sceptiques: ils ont en effet conscience du fait que la circulation en centre ville est tellement insupportable, que de nombreux clients potentiels désertent leurs commerces. En outre, Claude Génot assure avoir la solution pour mettre en oeuvre le chantier sans trop perturber l'activité.

Un nouveau souffle pour Chevreuse

Le centre ville est en attente d'un nouveau dynamisme et la nouvelle configuration devrait permettre d'atteindre ce résultat. Oubliés les trottoirs trop étroits, au moins dans la rue de la division Leclerc, oubliés les klaxons et autres mécontentements des automobilistes enragés. Chevreuse va devenir le village où il fait bon flaner, faire ses courses en toute quiétude, prendre un verre en terrasse, refaire le monde à son image.

Enfin, je vous le dis sans méprisance, mais devant tant de bravitude et si notre maire réalise cette promesse, je pourrais bien voter Claude Génot pour son boulot de dans 2 ans. Il faudrait toutefois (je sais, je radote) prévoir quelques emplacements pour mon vélo, pour celui de Dominique aussi, et pour ceux de Claire, d'Agnès, de Pascale, de Stéphanie, d'Alain, de Philippe, de Sylvain et de tous ceux qui utilisent leur 2 roues au quotidien pour se rendre au travail ou pour faire leurs emplettes en centre ville.

.                  Le Blog de Chevreuse - Dimanche des Rameaux

.  Si tu n'as pas de branche de buis, tu peux prendre une boule de guy

09/04/2010

Démocratie locale

(Réédition de l'article publié le 28 octobre 2008)_________________________________________

MISE EN GARDE : Ce texte a été déniché dans le bulletin municipal d’une commune moyenne de la grande couronne de Paris et ne concerne pas bien sur notre ville de Chevreuse. Alors FICTION? AVENIR? en tous cas, un superbe document de travail .... Du texte original, et pour mieux vous faire rêver, ont été uniquement changés : le nom de la ville, le nom des habitants et le nom des quartiers.

Que du bonheur dans cette lecture, régalez vous...             L.B.D.C

______________________________________________________________________________________________________

 

On l’annonce, on en parle, on agit...
Obligatoire pour les villes de plus de 80 000 habitants, elle trouve aussi
une place grandissante dans la vie des communes plus petites avec des
expressions adaptées à leur dimension et à leurs problématiques.
De quoi s’agit-il ? Où en est-on à Chevreuse ?


La démocratie locale vise à renforcer  la participation des habitants à la vie de la commune. Elle peut se traduire sous différentes formes, allant de réunions régulières d’informations et d’échanges à la consultation dans la mise en oeuvre de projets. A Chevreuse, la création des commissions consultatives thématiques répond à une forte demande des habitants.
Elles permettront de réaliser notre programme en adéquation avec les attentes des Chevrotins.

Avant d’installer ces réunions, il est important d’établir une charte de participation. Celle-ci détermine le cadre de travail en clarifiant le rôle des différents acteurs (élus, riverains, associations…). Elle tend vers une compréhension commune et partagée des objectifs pour tous les participants, met en avant l’intérêt général de la ville, des quartiers et assure un fonctionnement dans la durée.

Les premiers pas…

Depuis avril, dans le cadre de la réflexion sur le Plan Local d’Urbanisme, quatre consultations ont été organisées pour les quartiers n’ayant pas d’associations représentatives (Centre Ville, Rhodon, Talou, rue de la porte de  Paris et rue de Rambouillet).

Celles-ci ont constitué une approche de la démocratie locale et ont permis de poser les premiers jalons. Les échanges entre des élus, des riverains impliqués et des commerçants ont été constructifs. Ils ont fait ressortir des problématiques spécifiques à chaque quartier et des suggestions d’aménagement.

De façon plus générale, cela a également souligné l’inquiétude liée à la circulation et à l’insécurité engendrée par celle-ci.
Dans un tout autre domaine, un premier contact auprès des seniors a été établi le 20 octobre dernier afin de connaître leurs attentes.

Le démarrage :

Nous établirons un premier groupe de travail sur l’élaboration de la charte de participation à la démocratie locale.
Les concertations, notamment sur l’aménagement du centre ville, prendront leur pleine mesure après l’établissement du PLU, événement majeur de cette fin d’année.
A l’initiative de la commune, une charte urbaine est à l’étude en partenariat avec les commerçants, le Parc naturel régional et la Chambre de commerce.
Elle permettra de déterminer des orientations d’aménagement de l’espace urbain en termes de signalétique, revêtements de sol, mobilier, végétaux, etc…
Une réflexion sera également menée sur la mise en place de comités de quartier. Véritables relais d’informationet de communication entre les Chevrotins et la municipalité, ils permettront d’améliorer le cadre de vie et l’animation. Ils seront consultés sur les projets d’aménagement et les travaux pour apporter remarques et améliorations.
D’autres consultations auront lieu sur les projets importants de notre commune (petite enfance, circulation, transport…)

Devenez acteur de votre ville !

Des appels à candidature seront lancés selon les thématiques. Nous comptons sur votre participation.


N.D.L.R. : Ce texte est l'édito du bulletin municipal d'octobre 2008 de notre voisine: la commune de Saint Rémy les Chevreuse( Voir le bulletin ).

 

01/01/2010

2010 Une année de mobilisation et d'engagement

Un peu d'histoire pour les nouveaux Chevrotins ou les surfeurs perdus sur la vague Chevrotine (les autres, sautez ce paragraphe). Le blog de Chevreuse a été créé fin 2007 devant le vide qui s'annonçait pour les municipales de mars 2008 et le spectre de la liste unique. Si beaucoup n'ont retenu que la" vraie fausse interview de Claude Génot" avec la belle photo des "Tontons flingueurs", le blog a été un élément d'information et d'animation de la campagne. Finalement, nous avons eu le choix entre trois listes et le blog y est peut être pour quelque chose, du moins nous l'espérons. Il reste ouvert à l'ensemble des Chevrotins, de souche et de coeur, et si l'on ne peut pas dire tout et n'importe quoi, notre souhait est qu'il reste un Tante Yvette.JPGlibre espace d'expression.

Nous arrivons maintenant en période de mi mandat et loin des tumultes de la campagne, le blog continue son petit bonhomme de chemin dans un climat politique chevrotin à l'image des eaux du canal.

Vous êtes toujours aussi nombreux à nous lire: entre 300 et 400 visiteurs par mois, avec une moyenne de 10 visites dans le mois et de 2 ou 3 articles consultés à chaque visite. Vous n'êtes pas plus de visiteur qu'en 2009, mais vous venez 5 fois plus souvent. Nous appellerons cela une "apparente fidélisation". Attention tout de même à ne pas devenir accro!

Alors, pourquoi les mêmes voeux que l'an passé? Cela se comprend. En 2010, PLU que jamais, nous aurons besoin de vous. Votre opinion, votre avis de riverain, d'usager du centre ville, de parent, de grand parent ou d'étudiant seront nécessaires pour définir le devenir de Chevreuse.

N'hésitez plus cette année à déposer un commentaire et pourquoi pas vous lancer dans la rédaction d'un article sur Chevreuse ou son proche environnement. Profitez par exemple du nouveau départ de notre Plan Local d'Urbanisme pour le faire, vous avez tellement de choses à dire! Ecrivez les.

Alors que 2010 soit pour vous et tous ceux qui vous sont proches,

une année heureuse, une année lumineuse, une année de réflexion, de mobilisation et d'engagement, une année solidaire et généreuse.

Bien Chevreusement

.                                 Le Blog de Chevreuse


En prime, voilà quelques bonnes résolutions pour 2010 pour que notre ville soit plus belle et notre vie ensemble plus harmonieuse et lumineuse :

Dans ma ville

Je m'intéresserai plus à la vie locale

Je participerai à l'élaboration du Plan Local d'Urbanisme pour donner mon avis sur le devenir de Chevreuse et de mon quartier

J'encouragerai et je participerai au réaménagement du centre ville

Je participerai activement à la vie associative

Je ne dirai plus  "c'est quoi le Rhodon?", j'irai voir si ce quartier existe vraiment

Je rendrai les droit de passage et réouvrirai les chemins volés

J'achèterai plus dans le commerce local pour le soutenir et le faire vivre

Je saluerai les passants que je croise lors de mes ballades dominicales

Je participerai au nettoyage de printemps organisé par ma commune et les associations de protection de l'environnement

A la maison

J'apprendrai à mes enfants les secrets de la cuisine

Je n'utiliserai plus ma tondeuse, ma perceuse, ma meuleuse le dimanche

Je terminerai l'aménagement du bureau et de la bibliothèque ( message personnel)

Je proposerai mon aide à mon voisin

Sur la route

Je participerai à l'élaboration du PLU et demanderai des zones 30 près des écoles, des ronds points aux entrées de villes, des aménagements pour limiter la vitesse et la circulation

Je ne stationnerai plus sur le trottoir, les passages piétonsStationnement sauvage.JPG

Je ne stationnerai plus dans les endroits fragiles et les espaces piétonniers

Je ne téléphonerai plus au volant

J'échangerai ma vrombissante moto pour un deux roues plus sobre en carburant et en bruit

J'utiliserai davantage mon vélo

Je prendrai davantage le bon Rer B

J'apprendrai à mes enfants à utiliser leur vélo et leur pieds plutôt que de les emmener au collège en voiture

J'apprendrai à mes enfants à utiliser leur vélo, leur pieds et le car plutôt que de les emmener à la gare de Saint Rémy en voiture

Je baisserai le volume de l'autoradio et débrancherai mon caisson de basse.

Je ne mettrai la sirène de mon véhicule prioritaire qu'en cas d'urgence

Je réduirai ma vitesse dans les zones urbanisées

Sur le trottoir

Je participerai à l'élaboration du PLU et demanderai des trottoirs plus larges pour privilégier le déplacement piéton,

Je sortirai ma poubelle à partir de 19 Heures la veille du ramassage.

J'encouragerai mon voisin  à sortir sa poubelle à partir de 19 Heures la veille du ramassage.

Je porterai mes bouteilles en verre au collecteur

Je proposerai à mes vieux voisins de porter leur bouteilles en verre au collecteur.

Je ramasserai la bouteille en verre, l'emballage Mc D. ou le paquet de clope vide qui traîne sur le trottoir

Je ramasserai les crottes de mon chien

Je n'installerai pas de distributeur de préservatif

Je porterai mon vieux lave linge à la déchetterie de Magny si il ne fonctionne plus

Je proposerai mon vieux lave linge à une recyclerie ou à des jeunes qui s'installent si il fonctionne encore

En vélo

Je participerai à l'élaboration du PLU et demanderai des itinéraires vélo pour rallier mon quartier au centre ville, au collège et vers la gare de Saint Rémy et des places de stationnement comme devant la piscine.

Je ne prendrai plus le chemin des petits ponts en vélo (message personnel pour le gendarme en ballade)

Dans les airs

Je n'utiliserai plus l'avion car il est trop polluant

Je n'irai plus déjeuner aux Vaux de Cernay en hélico

J'arrêterai d'avoir la conscience tranquille en compensant carbone

A l'extérieur

Je profiterai des expériences des autres

J'aiderai Solidarités Nouvelles Yvelines

Je ne tirerai pas la langue au maire de Milon

Je demanderai au maire de Saint Rémy de participer à la vie de notre conservatoire intercommunal

Je dénoncerai le cumul des mandats de notre député

Je dénoncerai les mandats sexuellement transmissible et les mandats offerts à sa filiation

Pour finir

Je dirai ce que je pense

J'écrirai ce que je dit

j'en prendrai plein la g......

.   Bonne année à tous

13/12/2009

Circulation: la solution Milonaise

Étonnante initiative de la commune de Milon exaspérée de la circulation dans son joli vallon du Rodon et sidérée de l'incivisme des conducteurs. Un enfant a même été renversé par une voiture alors qu'il attendait son car.

Le miracle Milonais

ACTION : REACTION.  La commune décide de fermer purement et simplement la jolie petite route utilisée par les Chevrotins pour se rendre vers la ville nouvelle de Saint Quentin. La jolie petite route utilisée par les Milonais pour faire leur courses à Chevreuse???  Et Milon n'est pas à cours d'arguments pour  justifier son choix. Mr PELLETIER surfe même sur la vague de "l'écologiquement correct" en avançant l'argument de la circulation douce très à la mode en ce moment et l'ouverture de la voie aux vélos électriques. Dommage que cette voie par son tracé et son Milon-Route de la Madeleine.JPGrelief n'encourage pas le milonais à sortir son vélo. Ce n'est pas ce genre d'itinéraire cyclable dont nous avons besoin au quotidien.

Le Miracle a eu lieu, explique t on à la mairie de Milon: Les riverains peuvent maintenant se déplacer à pieds et faire du vélo en toute sécurité.

Pourquoi aucun chevrotin n'y avait donc pensé! La voilà, "LA" solution que l'on l'attendait. Je suis aussitôt passé à la mairie de Chevreuse pour demander la fermeture de la rue de la porte de Paris au nom de la sécurité de mes enfants, de mes voisins, des chats et chiens du quartier, de l'égalité des citoyens du Parc. Enfin, nous pourrons de nouveau profiter du chant des oiseaux, reprendre un chat, avoir plaisir à discuter avec ses voisins sur le trottoir. Et puis, c'est plus fort que moi, toujours cette pensée pour les autres, j'en ai  profité pour demander de:

- fermer la route de Rambouillet qui nous apporte une circulation de transit vers la gare de Saint Rémy et l'agglomération parisienne.

- fermer la route de Dampierre pour éviter les altercations houleuses, qui comme la semaine dernière ont nécessité l'intervention de la police, et tellement choqué les riverains qu'ils se réunissent et envisagent de créer une association de quartier,

- fermer la route de Milon qui traverse le Rodon et devient insupportable pour les riverains: Saint Rémois, Chevrotins et mêmes quelques Milonais,

- fermer la route de Versailles, son flot incessant de cars qui quittent Trottigny pour desservir tous les villages du Parc, et redécouvrir la zone humide de l'étang, sa flore, ses libellules et entendre le chant des grenouilles.

IMPOSSIBLE, m'a t'on répondu!  Le maire peut fermer une route vicinale mais pas une route départementale.

Un manque évident d'INTERCOMMUNALITE

Nous ne pourrons donc pas faire comme les milonais. Et pour le plaisir, le confort ou la sécurité de quelques uns, nous sommes condamnés à subir une augmentation de la circulation sur les autres artères chevrotines. Un flux circulatoire qui devrait être compensé par une augmentation du trafic d'une part route de la Brosse, et d'autre part rue de la porte de Paris et route de Milon par la traversée du Rodon.

Mais voilà, le problème n'est pas simplement milonais. La circulation devient de plus en plus dense dans le Parc.  L'énervement des automobilistes de plus en plus dur à contenir. L'irresponsabilité de quelques uns provoquant notre colère. Il reste navrant de constater que chaque commune tente à grand frais de freiner les ardeurs des automobilistes comme à Dampierre avec des ralentisseurs, à Saint Forget ou à Milon avec des chicanes, à Saint Rémy avec des ronds points.

Un manque évident de hauteur: une vision globale de la circulation dans le Parc ou tout du moins dans les communes de la vallée de Chevreuse parait urgente. Recenser les flux circulatoires et tenter tant qu'il est encore tant de les contenir. Et puis se protéger de l'avenir ou s'adapter: l'opération d'Intérêt National du plateau de Saclay tout d'abord et ses milliers d'habitants en plus, l'expansion boulimique de certaines communes comme le Mesnil Saint Denis qui urbanise à tout va, les Essarts et leur projet d'une ZAC d'une vingtaine d'hectares, Magny et sa future triple appartenance au Parc, à l'OIN et à Saint Quentin en Yvelines?

Un dossier "Circulation"qu'il aurait été souhaitable de réflechir au niveau de l'intercommunalité! Vivement demain la communauté de communes.

N'est il déjà pas trop tard?

.                       Le Blog de Chevreuse - 13 décembre 2009

.       Fête des Lucies - Premier jour de ma quarante septième année

La Note du Blog: Pour vous faire votre idée, signaler votre mécontentement ou soutenir la politique milonaise: vous pouvez contacter la mairie de Milon (Mécontents: merci de ne pas passer vos nerfs sur le personnel de la mairie qui lors de l'entretien a fait preuve de gentillesse, courtoisie et patience).  Vous pouvez aussi envoyer directement un mail à Mr PELLETIER maire de Milon et président du Sivom (notre embryon actuel d'intercommunalité) à mairie-de-milon@wanadoo.fr

29/11/2009

L’élaboration du Plan Local d’Urbanisme de CHEVREUSE

Note du Blog de Chevreuse: Trouvé dans le bulletin de l'APESC de septembre 2005, ce très bon texte, signé Jacques LUGIEZ pourrait être l'une des bases pour un nouveau départ de notre PLU.

Quatre an déjà mais terriblement d'actualité ... Bonne lecture.     

__________________________________________________________________________________

Chevreuse par Google.JPG

L’ÉLABORATION DU PLAN LOCAL D’URBANISME DE CHEVREUSE :
Une occasion unique de réflexion sur notre cadre de vie  pour les 20 ans à venir
Engagée début 2003 par Monsieur DUGUÉ, la réflexion autour du Plan Local d’Urbanisme de CHEVREUSE, rendue indispensable par les nouvelles dispositions législatives et réglementaires et la caducité du Plan d’Occupation des Sols, s’était effectuée dans un dialogue
très difficile entre l’APESC et la mairie. Tel n’est plus le cas aujourd’hui et nous nous en félicitons. Dès son élection par le Conseil Municipal, Monsieur GÉNOT a pris contact avec le président de l’APESC pour l’informer de l’avancement des études et recueillir ses avis, particulièrement sur la seconde étape du PLU : le Projet d’Aménagement et de Développement Durable ou « PADD ». Les membres de l’APESC ont pu rencontrer Monsieur GENOT à plusieurs reprises et notamment lors de la présentation de ce projet, établi par le bureau d’Etudes « ARCHITECTE A ».
Cette volonté d’écoute et de dialogue réciproque est porteuse d’espoir car l’élaboration du PLU doit être l’occasion d’une réflexion de fond sur ce que les citoyens de Chevreuse souhaitent que leur ville devienne dans les 20 prochaines années. Encore faut-il que les enjeux et les
options soient bien expliqués, sans précipitation, afin qu’au delà des intérêts particuliers, une vision générale, partagée
par le plus grand nombre, se dégage et ordonne les objectifs d’aménagements.

Soucieuse de la protection de l’environnement et du site de Chevreuse, l’APESC connaît les nombreux handicaps de notre cité : circulation automobile, qualité du centre, activités et équipements sociaux, culturels, économiques, commerciaux et de service…mais aussi ses atouts indiscutables: cadre naturel, géographique et historique exceptionnels, richesse du patrimoine, proximité d’équipements économiques, éducatifs de premiers plans (Ville Nouvelle, plateau de Saclay…) et la chance particulière d’être au coeur d’un parc naturel régional, le plus proche de Paris, dont nous venons de fêter les vingt ans.


En réagissant sur le PADD, nous travaillons donc à expliciter notre vision de l’avenir de Chevreuse qui doit évoluer en résistant à de multiples pressions, pour le bienêtrede ses habitants actuels et futurs. Nos positions se heurteront sûrement parfois à celles de la municipalité, cela
fait partie du jeu de la démocratie locale, mais le respect mutuel dans le dialogue doit persister. Voici quelques points essentiels à nos yeux :


1. POPULATION - LOGEMENTS
Par respect de la charte du Parc, le potentiel de terrains constructibles est limité, et heureusement réduit. En effet, le mitage périphérique et l’urbanisation des zones agricoles sont inacceptables.
La réhabilitation, la reconstruction dans le bâti existant assure un potentiel d’évolution certain (sous réserve d’une qualité architecturale dans le respect du site et du paysage urbain, mixité sociale, intégration de parkings….).
Les chiffres provisoires du recensement 2005 montrent un « desserrement » des ménages, qui à population égale, entraîne un accroissement des demandes de logements. Sur une base de population 2005 évaluée par l’INSEE à 5500 habitants, nous proposons que ne soit pas franchi le seuil des 6000 habitants en 2025, (ce qui exige déjà de pouvoir offrir plusieurs centaines de logements supplémentaires !) En effet, ce chiffre est selon nous un maximum, compte tenu des remarques précédentes sur le potentiel constructible (neuf, réhabilitation, reconstruction).


2. DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL
Renforcement et développement de la capacité d’attraction de Chevreuse : au centre du Parc Naturel Régional, abritant le Château de la Madeleine, siège du Parc, le bourg doit offrir à ses habitants et aux visiteurs activités, commerces, services, équipements, bref, une qualité de vie à l’image de la « Capitale du Parc » que nous devons avoir l’ambition d’être. Les activités nouvelles, qui résulteront des initiatives privées et publiques que Chevreuse pourra accueillir, devront respecter cette conception de développement.


3. PLAN DE DEPLACEMENTS – CIRCULATION
La circulation reste un problème crucial et l’avancement du projet de contournement ne règlera pas tout. Il faut concrétiser la réflexion sur les déplacements nécessaires au fonctionnement de la cité : piétons et cycles, voitures, véhicules utilitaires, transports collectifs,  stationnements et liaisons piétonnes avec le centre bourg et les équipements.
La création d’un espace central à vocation piétonnière ou quasi-piétonnière doit être explicitée (Eglise, Places des Halles et du Marché au blé, extensions vers les Petits ponts d’une part, le château d’autre part), concomitamment à la mise en valeur du patrimoine architectural.
Les entrées de ville auront pour objectif, par l’ aménagement des voiries, de signaler aux usagers en transit, visiteurs et habitants qu’ils pénètrent dans Chevreuse en les incitant à adapter leur mode de conduite.


4. IMPLIQUER LES CITOYENS – EXPLIQUER - COMMUNIQUER
Des opérations foncières en cours ou prévisibles auront des impacts significatifs sur l’évolution de Chevreuse : les élus et la municipalité devront expliciter leurs objectifs et projets qu’ils mènent à des chevrotins citoyens et non simples administrés.
L’APESC souhaite contribuer et participer à ce dialogue et à cette construction commune.

26/10/2009

Journée sans voiture

SPECIAL CIRCULATION

 

Vélo_chevreuse.jpgCHEVREUSE, teste la ville sans voiture:
Dans le cadre d'un test de ville propre, de ville sans bruit, la préfecture a désigné la commune de Chevreuse, chef lieu de canton, ville exemple. Une journée qui va nous permettre de préparer la mise en place de notre prochain plan de circulation.


OU ?
: la circulation est bloquée entre le 10 et le 32 rue de la porte de Paris.


QUAND ?:
Le  26 octobre pour la journée


QUI ? La déviation n'est pas réservée aux chevrotins mais à tous les habitants des villes avoisinantes qui traversent notre ville tous les jours de l'année. Ils devront soit passer par le chemin des regains, soit par la rue de la Brosse. 
Durant cette journée, profitez du calme retrouvé, écoutez les oiseaux. Vous pouvez aussi assister au démontage de la grue du chantier Kalmanson.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Notes du Blog: Merci au sponsor de la journée: la SCI "Les Jardins de l'Yvette" pour cette journée sans voiture, c'est dit.  Dans quelques mois, avec nos nouveaux voisins, ce sera une rue sans place de stationnement et une augmentation de la circulation locale. De nouvelles recrues pour la transhumance du matin et du soir vers le grand Paris. Chouette...

17/08/2009

CHEVREUSE - Accident de la route - Un mort

7 Aout 2009 - Alors qu'il traversait la route pour rentrer chez lui, le jeune S. a été fauché par une voiture sur la rue de la porte de Paris au niveau du n° 41. Il est mort sur le coup, enfin nous l'espérons. Alcool, vitesse excessive, nous ne le saurons pas, le chauffard a pris la fuite.

Le jeune S. était le quatrième enfant d'une vieille famille chevrotine de la sente des Remparts. Sa mère maintenant à Gif est effondrée et n'a pu s'exprimer.

La rue de la porte de Paris est un axe de Chevreuse de plus en plus fréquenté et aucune mesure n' a encore été prise pour limiter la vitesse etRue de la Porte de Paris - Chevreuse.JPG la circulation dans cette partie de notre village. Pis, le Conseil Général qui ne pense que fluidité de la circulation a dépensé sans compter pour "sécuriser " le carrefour de Milon sans se soucier de l'avis ( et de la vie aussi) des riverains et habitants des quartiers concernés, et nos élus ont laissé faire.

Notre Maire au conseil municipal du 7 juillet, suite à une question du public, a répondu qu'en 2010 peut être nous pourrions prévoir des études ou travaux sur cette entrée de ville.

Merci à la dame qui a prévenu nos voisins et demandé un sac pour ramasser le jeune Socket.

Merde! Je l'aurais bien enterré mon chat, qu'il repose dans ce jardin qu'il n'aurait du quitter.

.                            Laurent BUGEAT

 

 

28/05/2008

P.L.U..... Et pourquoi pas le VELO à Chevreuse?

Il y a sur Chevreuse (village étiré dans une vallée) un vrai potentiel pour développer le vélo: quartiers éloignés du centre ville, ville plate, difficulté de stationnement, collège, énorme consommation d'une voiture sur les premiers
kms..., il me semble que ce sujet pourrait sensibiliser bien des consciences :

-à moindre frais pour commencer, il suffirait de sécuriser le centre ville en créant une zone 30 sur l'ensemble de la ville et de créer des zones d'accueil et de stationnement pour les deux roues. Cela peut être fait en annexant  quelques places de parking dans le centre ville à des endroits stratégiques: mairie ou devant l'office de Tourisme, place de l'église devant la bibliothèque, place de halles devant l'électricien, place du marché au blé, château, piscine, terrain de rugby et parc des sports en général )

-à plus de frais en participant avec le Parc à la mise en place de liaisons douces pour désenclaver les quartiers excentrés, en sécurisant les chemins existant (éclairage entre la ville et le collège), en limitant la vitesse par des aménagements sur la chaussée  (ronds points aux entrées des villes) ou une modification de la circulation en centre ville comme cela nous avait été promis.

En fait, il nous faudrait un PLU et que la circulation des vélos y soit traitée indépendamment de la circulation des véhicule motorisés.

Nos enfants à l'école primaire et au collège sont formés et sensibilisés à l'usage du vélo (sorties vélo à l'école primaire), encouragés à l'utiliser (marquage des vélos par le Conseil Général au collège)et il est toujours difficile en tant que Chevrotin de voir partir ses têtes blondes à vélo.

Alors préparons le Chevreuse de demain et encourageons l'usage du vélo dans notre ville .

.              Laurent BUGEAT

Développement Durable? Pourquoi des parcmètres à CHEVREUSE ???

(Réédition de l'article du 27 novembre 2007)

Sûrement de mauvaise lectures signé Franquin quand j'étais jeune m'ont mis en aversion le parcmètre: véritable bandit manchot du 20eme siècle, j'imaginais le 21eme différemment mais sûrement pas avec des parcmètres solaires et encore moins dans mon village. J'ai connu les zones bleues de Conflans-Sainte-honorine, je pratique régulièrement celle de Gif et je ne comprends toujours pas qu'une collectivité puisse investir l'argent de ses contribuables dans le parcmètre et cela, sans concertation ne serait ce que des riverains.a3324110658fb5db89d3027853b37aa3.jpg

J'ai posé la question au maire ( Claude  GENOT) qui m'a avoué que c'est les commerçants qui l'ont demandé. Les commerçants feraient ils la loi à Chevreuse ; ils sembleraient en tous cas être plus consultés que l'Apesc. (Association pour la Protection de l'Environnement et du Site de Chevreuse - http://apesc.free.fr)

J'ai posé la question aux commerçants qui m'ont avoué n'avoir rien demandé.

Alors dans ce cas il faut alors trouver à qui le crime profite.

  • Pas au Chevrotin qui va payer ses investissement qu'ils n'a pas demandé.
  • Pas au Chevrotin automobiliste qui va payer ces investissements et se prendre en plus des prunes.
  • Pas aux habitants des autres communes qui vont continuer à faire leur course ailleurs.
  • Pas aux rares touristes qui auront encore l'impression de se faire dépouiller.
  • Pas aux parisiens du dimanche qui de toutes façons n'en n'ont rien à faire.
  • Pas au cachet de Chevreuse qui voit encore son aura détérioré ?
  • Pas à un concessionnaire, c'est la mairie qui en assure la gestion.

La mairie... Tiens, elle en assure la gestion. Eh oui, et elle a sûrement fait un plan d'amortissement... avec une certaine proportion de chevrotin qui vont se prendre 2 prunes par an pendant 5 ans... Ça devrait même faire un petit peu plus pour payer une nouveau verbalisateur.

A chevreuse on a pas de PLU mais on a des idées pour s'en mettre pleins les poches .

Je suis dégoûté rien que d'y penser, dégoûté d'être Chevrotin, je vais demandé l'asile politique à Gif sur Yvette.

 

Réflexion : Le développement durable consiste t'il plutôt à installer des parcmètres à grand frais en utilisant partiellement une énergie renouvelable ou bien considérer ses concitoyens et arréter de se foutre de leur G. . . . . ! ! ! FRANQUIN, reveille toi il est devenu fou.

 

Laurent BUGEAT


23/02/2008

Réaménagement du centre ville, que veulent les Chevrotins?

 

Le réaménagement de notre centre ville, est il réalisable?

L'idéal pour Chevreuse a toujours été de faire une déviation complète de la ville. Une zone verte a coté du centre de loisirs avait été gardée précieusement pour cela et nous désirons la conserver pour que nos descendants aient toujours cette possibilité.

En attendant que nos enfants règlent un jour le problème, sommes nous condamnés à supporter le trafic dans Chevreuse. Une déviation des cars à vide et des poids lourds par la rue Fabre d'Eglantine a été mise en place et l'étape suivante devait être la mise en sens unique de la rue de la division Leclerc. Aujourd'hui, ce sujet ne semble plus d'actualité.

Je suis allé poser la question à claude Génot ce matin 23 février à la porte ouverte de la liste UMP "Ensemble pour Chevreuse".

La mise en sens unique de la rue de la division Leclerc avec agrandissement des trottoirs ne semble pas pouvoir se concrétiser pour les deux points suivants:

- les commerçants ont peur de perdre leurs clients,

- les cars qui desservent Chevreuse actuellement ne pourraient plus le faire  que dans un sens et la rue de Paris ne peut  faire passer l'autre partie du trafic des cars.

Ce dossier est il vraiment voué à passer aux oubliettes. L'avenir de Chevreuse, défigurée par la route départementale, en dépend.

Les commerçants n'auraient ils pas au contraire une perspective d'augmenter leur chiffre d'affaires si la zone piétonne est élargie, la circulation réduite.

La SAVAC entreprise de notoriété régionale et experte dans le transport des franciliens ne pourrait elle pas être force de proposition pour nous débloquer  le deuxième point.

Et qu'en pensent les Chevrotins????? Qu'en pensez vous ?????

Je vous rappelle que ce blog vous est ouvert et que vous pouvez écrire vos commentaires.

 

Laurent BUGEAT