Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2017

Les Valseuses...

 

zouave,pont,mairie,genot,casa,dallalba,maison,associations,mda,valseuses

... au sec: le passage est libre,

à l'eau: prendre une barque pour rejoindre la Maison des Associations.

 

Le Blog de Chevreuse -26 février 2017

A la saint Nestor, faire fi du passé est un tort

 

18/02/2017

Le Zouave de la Casa Dallalba

 
__________Prélude_________
 

C.G. : « Ah, je fais le zouave ? Oser me dire des choses pareilles ! Vous allez voir, je vais vous montrer, moi, de quelle façon je fais le zouave ! ».

L.B.D.C.: « Vous vous méprenez Claude. Vous détournez mes propos. Je n'ai même pas parlé du pont de l'Alma. Je vous soumettais seulement l'idée de profiter du commerce local de la fonderie d'art pour couler un bronze à votre effigie que l'on pourrait placer au pont de la mairie pour connaitre le niveau de l'eau et savoir si l'on peut se rendre à pied sec à la Maison des Associations ».

_________________________


Pourquoi une maison des associations à Chevreuse? Pour accueillir les deux grosses associations de chevreuse l'ARC (Accueil Rencontre Culture) et l'ALC (Accueil Loisirs Culture). Parce que la chose a été promise et que l'on s'est engagé à la créer. La maison des associations était dans le programme de Claude Génot en 2014 . La présidente de l' ARC, la principale association a d'ailleurs pris place au conseil municipal en 2014 pour épauler le maire dans la finalisation du projet.

Pourquoi avoir choisi cette implantation?  Le lieu choisi présente deux indéniables avantages: il est accessible du centre ville à pied et proche des grands parkings, ce qui est important car plus de 60 % des adhérents de l'ARC sont extérieurs à la commune.  Mais le claude,génot,maison,association,arc,alc,dallalba,casa,impot,foncier,interco,finance,publique,subvention,parking,inondation,risque,assuranceprojet a un énorme inconvénient: il est situé dans une zone naturelle inondable et inconstructible. Qu'a cela ne tienne, la mairie a profité de la mise en place de son PLU pour modifier le zonage et rendre la zone constructible pour un bâtiment public. Mais construire dans une zone humide présente une autre surprise: un important surcoût dû aux fondations spécifiques à mettre en œuvre pour soutenir l'ouvrage. 

Pourquoi ne pas avoir changé de lieu depuis les inondations de 2016?  (Pour mémoire, le 31 mai 2016, un mètre à un mètre cinquante d'eau a noyé le terrain de la future Casa DallAlba, surnom donnée à la Maison des Associations promise à la présidente de l'ARC).
.           Meilleure réponse: "Parce que le Chef, il a dit que la maison des associations, elle serait là".

Quel est le coût du projet? L’enveloppe estimée initialement (projet datant de la mandature précédente) était de 2,5 Millions d'euros. On s’attend plus aujourd'hui à un budget de 3,5 millions à 4 millions, ce qui parait plus réaliste pour un bâtiment de près de 1200 m2 en norme RT2015 basse consommation. La hausse s'explique aussi par les modifications demandées lors de la constitution du dossier (intégration paysagère, toiture végétalisée,...) et par le rehaussement du projet (imposé par l’inondation de 2016) qui voit s'envoler aujourd'hui le coût du terrassement et des fondations.

Pourquoi cette maison n'est elle pas intercommunale?  L’intercommunalité à ce jour, c'est la CCHVC. Celle ci ne dispose pas pour le moment de cette compétence. Et quand bien même elle l'aurait, les pouvoirs communaux attendent tous la même chose (ou du moins les communes les plus importantes de la CCHVC), un projet payé par l'intercommunalité mais sur son territoire.
Il faudra attendre la fin des communes pour qu'une structure plus importante puisse mener ce genre de projet de manière rationnelle, mesurée, impartiale et juste. claude,génot,maison,association,arc,alc,dallalba,casa,impot,foncier,interco,finance,publique,subvention,parking,inondation,risque,assurance
 
Pourquoi ne pas avoir communiqué sur les nouvelles difficultés et l'augmentation des coûts? Les contribuables chevrotins pourraient deviner que le coût du projet va s'envoler. Déjà qu'ils gueulent pour les places de stationnement réquisitionnées sur le grand parking des petits ponts, mieux vaut ne rien leur dire. Surtout que Claude Génot s'est toujours présenté comme maitrisant les finances et réduisant l'endettement de la commune. Sur ce projet de la Maison des Associations, on devrait passer la barre des 4 millions d'euros. Pour rappel, le coût annuel prévu du fonctionnement a été annoncé entre 10 % et 15 % soit maintenant plus proche des 400000 euros.

Quel sont les risques émanant de cet entêtement? Nous avons tous en mémoire les inondations de 2016, la Maison des associations sur son ilot artificiel agrandi, non seulement n'assurera plus son rôle d'éponge et de réserve d'eau accentuant par le fait le niveau d'eau en aval -Agathe va pouvoir ressortir ses bottes- mais en plus provoquera un barrage, un bouchon empêchant l'eau de s'évacuer et augmentant naturellement le niveau d'eau des propriétés directement en amont comme l'explique très bien l'opposition de Chevreuse 2014 dans son tract de janvier.
D'autre part, on ne peut que s'inquiéter du coût de l'assurance pour ce nouveau bâtiment (si l'on trouve un assureur pour l'assurer) et du risque d'une action de groupe à l'origine d'un groupe de riverains chevrotins directement impactés en amont ou de Saint Rémois du centre ville.

Pourquoi ne pas avoir écouté les lanceurs d'alerte? Suite aux inondations de 2016, l'APESC Association de Protection de l'environnement et du Site de Chevreuse a demandé au SIAHVY en septembre 2016 de claude,génot,maison,association,arc,alc,dallalba,casa,impot,foncier,interco,finance,publique,subvention,parking,inondation,risque,assuranceréexaminer son avis donné en juillet 2013 mais celui-ci a répondu que cet avis n'était que consultatif. La Sous Préfecture alertée également a confirmé que le maire était seul maitre dans sa commune.

Pourquoi les organismes ayant donné leur aval pour le projet n'ont pas été re-consultés suite au rehaussement du terrain? Sont ils seulement au courant des modifications de terrassement et du relèvement du terrain? Pas sûr et peut être que pour sauvegarder la paix locale, ils ne seraient pas opposés au projet? Pourtant le Parc naturel qui a initialement œuvré pour limiter la hauteur du projet afin de ne pas dénaturer la vue de Chevreuse aurait pu revenir sur son avis suite à la remontée artificielle du terrain.

Faites passer le message. Ne dites plus que vous ne saviez pas. Ne feignez plus l'indifférence. Indignez vous de ce projet et de sa réalisation envers et contre tout.



.                            Le Blog de Chevreuse - 18 février 2017

. A sainte Bernadette, c'est aussi la fête à not' pov' Claude et ses Claudettes




05/09/2016

Tir à L'ARC

 

42 %
d'adhérents chevrotins à l'ARC

+

58 %
d'adhérents non chevrotins à l'ARC

=

100 %
de contribuables chevrotins

qui vont payer la Maison des Associations 

 

 

04/04/2016

Coeur à Prendre

sarah,fauconnier,chevreuse2014,maison,associations

_________________________________________________________

Publication du courrier de Sarah Fauconnier
suite à son annonce le 21 mars en plein conseil municipal
de sa désolidarisation du groupe Chevreuse 2014.
Désolidarisation mais pas démission.
 SF devient le quatrième courant de pensée au conseil chevrotin.

_________________________________________________________

 

 

sarah,fauconnier,chevreuse2014,maison,associations
ClicClic sur le début du texte pour lire la lettre de Sarah

 

 

Le Blog de Chevreuse - Jour de l'Annonciation

Je suis 'Seule' ce soir chantait André Claveau

 

 

 

02/12/2015

Poule House

 

L'équipe de Sébastien Cattanéo ne lâche rien et dénonce aujourd'hui l'augmentation programmée pour les prochaines années des impôts locaux et de l'endettement de la ville de Chevreuse.

Dans le courrier reçu dans les boites à lettres ( Clicclic pour lire le tract ), elle n'hésite pas à remettre en cause le projet phare de l'ère Génot : la construction de la Maison des Deux Associations promise à Mme Dall Alba sur l'île aux poules entre Yvette et canal. La conjoncture économique nationale et internationale ne se prête pas à l'investissement et Claude Génot en bon père de famille aurait du repousser ce dispendieux programme.

 genot,cattaneo,maison,association,alc,arc,dallalba,catherine,impot,augmentation,endettement,foncier

Peut-on encore stopper le projet maintenant que les subventions attendues par le Conseil Général ont été accordées?  Voir l' article de Toutes les nouvelles du 12 octobre sur http://www.lesnouvelles.fr/2015/10/12/credits-debloques-p...  

Peut-on 'modifier cette politique aux conséquences irrémédiables' ? La Maison des Deux Associations ne sera-t-elle pas un fardeau dans quelques années comme on le voit trop souvent dans les reportages aux informations. D'autant que 10 % du coût de l'investissement est prévu pour faire tourner la boutique. C'est plus de 300.000 euros (oui, trois cent mille) qu'il faudra débourser chaque année s'étonne cet ancien conseiller municipal, pourquoi?  La MDA ne cherchera-t-elle pas dans quelques années un repreneur comme la Maison de l'Environnement de Saint-Quentin à Magny les Hameaux.

Peut-on encore réfléchir à une solution intercommunale comme proposée? Est elle réalisable? Et tiens pourquoi pas? Chevreuse  pourrait porter son projet à Magny et installer les activités de l'ARC à la Maison de l'Environnement. Les adhérents de l'ARC ne sont pas exclusivement chevrotins et quitte à prendre leur voiture pour aller au grand parking de l'Yvette, ils pourraient covoiturer et monter sur le plateau 'recycler' la Maison de l'Environnement.

 

.                Le Blog de Chevreuse  - 29 novembre 2015

.               Saint Saturnin, réveille toi, il est devenu fou!

 

 

 

05/06/2015

Maison de l'Environnement

 

Un message d'Alain Le Vot - Maire Honoraire de Magny

_______________________________________________

 

APPEL URGENT :
TOUS CE SOIR vendredi 5 juin 2015
A 18H30
DEVANT LA MAISON DE L'ENVIRONNEMENT A MAGNY LES HAMEAUX

 

chers amis, bonjour,
Lundi dernier, Gilles Reynaud, Arnaud Boutier, Raymond Besco et moi-même  avons, lundi dans la journée, initié une pétition contre la fermeture de la maison de l'environnement de St Quentin en Yvelines, équipement unique dans cette partie de l'Ile de France. Nous espérons, que cette initiative sera le prélude à la création d'un mouvement citoyen contre la fermeture décidée par le président de la communauté d'agglomération de st Quentin en Yvelines, sans concertation avec la ville et les acteurs de l'équipement.
Hier soir le chiffre de 500 était dépassé ! ! Ce chiffre montre une grande émotion.

Ironie de l'histoire, Il y a 10 ans jour pour jour (les 4 et 5 juin 2005) la maison de l'environnement de Magny les Hameaux était inaugurée par les président Cadalbert et Jean Jouzel, prix Nobel.

A quelques mois du sommet international du climat à Paris, cette décision est tout à fait incompréhensible et insupportable compte-tenu des enjeux environnementaux actuels.

Ce soir à 18h30 devant la maison de l'Environnement à Magny les Hameaux nous fêterons symboliquement avec des citoyens de l'agglomération l'anniversaire des 10 ans de cette maison.

La "cérémonie" sera précédée d'une petite prise de parole devant les journalistes.

Nous vous appelons à venir coller sur les vitres de la MESDD un message (format A5) ainsi que le titre des belles manifestations qui se sont déroulées dans cette maison ( et que vous avez aimées), notamment avec les enfants et les jeunes des établissements scolaires gros utilisateurs.
Les photos du "mur" et les textes de tous ces messages serviront au renforcement de  notre mouvement.


Il y a urgence à réagir, il est probable que tous les décisions finales et les mutations des personnels seront prises pendant les congés d'été !

Diffuser très largement cet appel (internet, réseaux sociaux, téléphone, etc..).
Pour ceux qui n'auraient pas encore signé voici le lien :

https://www.change.org/p/m-le-pr%C3%A9sident-de-la-casqy-...

Amicalement,

Alain Le Vot
maire honoraire de Magny les Hameaux
ancien président de la ville nouvelle de St Quentin en Yvelines
tél : 01 30 52 69 40
portable : 06 47 81 51 39

 

 

24/06/2014

Devoirs de vacances

________________________________________________

Un message de l'office de Tourisme de Chevreuse
________________________________________________

 

L'Office de tourisme organise pour la première année

un concours d'art sur le thème

de la ville de Chevreuse.

Vos chefs d'oeuvre seront exposés

tout un week end au Séchoir à Peaux les 25 et 26 octobre 2014

Inscription jusqu'au 17 septembre

 concours,ville,cheveruse,office,tourisme,julie,maison

Pour plus d'informations, merci de contacter:

Office de tourisme de Chevreuse

3 rue de l'église

78460 CHEVREUSE

Tél: 01-30-52-02-27

Courriel: ot.chevreuse@wanadoo.fr

Bulletin d'inscription et règlement téléchargeables sur notre site internet

Site: www.chevreuse-tourisme.com

______________________________________________________________________________________

La Note du Blog : A vos plumes, pinceaux, burins, vous avez tout l'été.

Allez, au boulot!

__________________________________________________________________________

 

21/03/2014

Maison des Associations

Préambule
____________________________

- Ca y est Chef. J’ai mon article sur la Maison des Associations.
- C’est bien. Et le Parc des sports ?
- Ce sera pour la semaine prochaine. J’ai du nouveau.
- S’il y a une semaine prochaine mon garçon !
- Comment ça, vous voulez vous débarrasser de moi ?
- Mais non idiot, quoique l’idée me vient parfois à l’esprit. Tu écris trop long ! Non, sérieusement, il faut qu’il y ait un second tour. Si ça se trouve, dimanche soir je n’aurai plus d’articles à te confier. Ton stage se terminera.
- Oh non, pas ça Chef. J’apprends beaucoup ici. Regardez, mon papier est deux fois moins long que celui sur le logement social.
- Ça dépendra des électeurs. Bon, donne-moi ton papier, je n’ai pas le temps de parler aujourd’hui, on le publie tel quel.
- Oui Chef. A lundi Chef ?
- Si le Peuple le veut !

________________________________

 Associez-vous qu’ils disaient en 1901 !

Et en 2014 ? Tous réunis ?
____________________________

 Côté grand chantier de la mandature à venir, la Maison des Associations tient la corde. Voulue par le maire sortant Claude Génot, elle recueille l’approbation de l’opposition de gauche au conseil municipal (Didier Lebrun et Claudine Montani entre autres). La véritable opposition au projet est menée par Sébastien Cattanéo, tant sur la forme que sur le fond. Revue de détail.

 A l’origine, le Parc des sports a été imaginé comme « Parc des sports et des loisirs ». Si la partie sportive a bien été réalisée (merci Guy Bruandet. Où es-tu d’ailleurs ?), la partie loisirs, elle, est encore à venir. La mairie se décharge apparemment des loisirs et de la culture sur des associations certes dynamiques (Chevreuse en compte 49) et subventionnées pour la plupart, mais l’émiettement conséquent ne fait pas une politique. Et l’ALC, poids lourd associatif du village, craque de partout faute de locaux adaptés, et propose ses activités dans son local, mais aussi à la crèche, sous la trésorerie, au gymnase, enfin un peu partout façon puzzle.

Donc une Maison des Associations s’impose. Les trois listes en présence sont d’accord sur le principe. Elle devrait s’édifier entre le terrain des boulistes et le parking de 300 places, entre l’Yvette et le canal. Un emplacement approuvé par Didier Lebrun : « proche du centre du village, et disposant d’un grand parking, ce choix de la municipalité nous convient ». Pour le parking il faudra attendre et voir : avec son emprise de 18 377 m2 pour un bâtiment de 1188 m2, l’édifice va entraîner la suppression de plusieurs dizaines de places ; ça rouspète déjà. L’architecture ? Le Médiéval (téléchargement en ligne possible sur le site de la mairie) ayant consacré un large dossier au sujet. On peut aussi découvrir le projet sur le site du candidat Génot. L’APESC va encore grogner : c’est un toit-terrasse ! La maison des Associations sera réalisée sous la maîtrise d’œuvre de David Mary, une agence du 78 ayant plusieurs réalisations en bois à son actif dans la vallée (le préau structurant de l’école de Rochefort-en-Yvelines par exemple).

Ceux qui protestent, donc, ce sont les Canotiers. Par la voix de leur leader, Sébastien Cattanéo, dans une vidéo visible sur le site de la liste du principal opposant au maire sortant.

Les motifs de fâcherie sont au nombre de quatre. D’abord « il n’y a eu aucune maison,association,yves,trame,bleue,inconstructible,innondableconcertation, sur les 49 associations seules les deux plus importantes ont été consultées, l’ALC et l’ARC ». La lettre ouverte de Françoise Testanière, présidente de la ludothèque que le Blog a publiée, tend à accréditer ce grief. Et donc permet de poser la question : le bâtiment est-il bien conçu pour répondre à tous les besoins de toutes les associations ? Le candidat Claude peut utiliser nos « commentaires » pour répondre.

Ensuite « on construit sur une zone inondable et inconstructible ». Vrai et faux à la fois. Certes, toute la zone au niveau de l’Yvette est inondable. En bord de rivière et au fond d’une vallée c’est l’évidence même. Les maisons du Val Chevreuse sont en zone inondable, mais ça n’empêche pas de dormir un candidat de la liste de Cattanéo qui y réside. L’immeuble Avant-Garde dont Le Blog a déjà parlé est concerné aussi. Il faut donc préciser que le fait d’être inondable n’empêche pas un terrain d’être utilisé à des fins de construction. Il faut simplement respecter des règles établies en fonction du niveau de risque. La mairie assure que c’est le cas. On imagine mal qu’elle raconte des bobards à ce sujet : bonjour les recours administratifs ! Tiens, vous avez vu : le chef du village est vraiment trop fort: le panneau annonçant le permis de construire a été planté le 23 janvier. Date limite pour poser un recours : 23 mars. Le jour des élections. Quelle coïncidence. Pour autant, l’argument « zone inondable » ne tient pas.

Idem pour « la trame bleue », troisième argument de Sébastien Cattanéo : « c’est un parcours écologique, protégé. On ne devrait pas y construire pour conserver la perspective ». C’est vrai que 300 bagnoles garées quotidiennement c’est joli vu du Château. Passons. On va encore se moquer du PNR.

Le quatrième et dernier argument est plus sérieux : le coût. Reprenons les propos du candidat Sébastien. « C’est énorme : 2 millions d’euros. Il s’agit typiquement du genre de projet que doit porter l’intercommunalité ». Cela mérite d’être mis en perspective, cela nous permet aussi d’aborder cette fameuse interco dont on peut regretter qu’elle n’ait pas été mise davantage en avant dans la campagne électorale. Le Blog y remédiera la semaine prochaine.

L’intercommunalité dont dépend désormais Chevreuse (1) est née au forceps, par la décision d’un préfet énervé des sempiternelles querelles entre les maires de la vallée. Cattanéo le sait bien : l’un de ses arguments de campagne étant de « se réconcilier avec nos voisins en devenant leader d’une intercommunalité apaisée ». Pas sûr qu’afficher sa volonté d’assurer le leadership va rassurer nos voisins fâchés mais bon l’intention est là. Toujours est-il que l’interco est bâtarde, et surtout provisoire : la nouvelle loi sur les collectivités territoriales impose qu’au 1er janvier 2016 toutes les communes aient rejoint une communauté d’agglomération de 200 000 habitants au moins (il y a des aménagements possibles). Donc l’actuelle interco disparaît dans 21 mois. Au profit de quoi ? St-Quentin-En-Yvelines ? Saclay ? Rambouillet ? Limours ? Les candidats Génot et Lebrun ont choisi St-Quentin, Sébastien Cattanéo ne voulant pas se prononcer « sans connaître les enjeux financiers de chaque rapprochement ». Normal. Et c’est le seul candidat à citer également, au-delà du « chèque » annuel que représente l’adhésion à une communauté de communes, « le Chevreuse que nous voulons », pour relayer fidèlement ses propos. Sébastien, tu vois qu’on ne déforme pas tout au Blog ! Sans rancune ?

Pour en revenir à la Maison des Associations, l’argument de la liste Cattanéo est donc, dans l’absolu, pertinent. Mais alors le calendrier d’édification de cette structure utile à tous les Chevrotins risque d’en pâtir. Sébastien Cattanéo parle de 36 mois, mais si Chevreuse doit attendre un feu vert de la communauté d’agglo que le village ralliera en 2016, on imagine plutôt 4 ans, voire 5. Sans compter que l’Etat devrait annoncer au lendemain des élections municipales la suppression de 10 milliards d’euros de dotation aux collectivités territoriales. L’équation budgétaire risque de se compliquer.

Alors, construire maintenant sur la base d’un projet peu concerté, qui ne dit mot des moyens humains qui lui seront consacrés (équipe de permanents comme à La Noria à St-Rémy ? Lien avec le Centre de loisirs ? L’inscription de la Maison des Associations dans le tissu existant est floue, voire inexistante) et financé entièrement par les Chevrotins (avec subventions certes), projet contesté donc mais au moins certain ? Ou attendre l’élaboration d’un projet complet, consensuel et cofinancé par les villages environnants, au risque d’un enlisement ? C’est clairement l’un des enjeux du vote de dimanche.

 

.                Yves, pour Le Blog   -  21 mars 2014

.  Ce jour, Claude, Didier et Sébastien sollicitent votre Clémence…

 

(1) La Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse ( CCHVC ) comprend Chevreuse, Choisel, Dampierre-en-Yvelines, Le Mesnil Saint-Denis, Levis Saint-Nom, Milon-la-Chapelle, Senlisse, Saint-Forget, Saint-Lambert-des-Bois, et Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

 

01/03/2014

La mémoire sur la toile

 

Ils en rêvaient depuis longtemps et ils l'ont fait,

Et fort  joliment fait!   BRAVO

Un clic sur l'image ou   http://memoiredechevreuse.fr/

amdc,memoire,chevreuse,chatellenie,maison,jeanne,charon,crouzat,thomas,memoiredechevreuse

 

Le Blog de Chevreuse  - 1er mars 2014

93ème anniversaire de sa présidente Jeanne MAISON

 

18/04/2013

Parce qu'elle le vaut bien

 'Madame Sylvia Pinel, Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme a décerné la Médaille de Bronze du Tourisme à Madame Jeanne Maison, Présidente de l’Association « A.M.D.C-La Mémoire de Chevreuse et de sa Châtellenie » distinguant ainsi les services rendus dans l’exercice de ses activités'

Mazette!  La Jeanne fait encore le buzz sur internet et puis maintenant la Une des infos de Chevreusejeanne,maison,amdc,bulletin,mémoire,chevreuse,medaille,bronze,tourisme,flognarde dans les Nouvelles de Rambouillet. Elle fait même de l'ombre à la nomination de notre nouveau préfet qui passerait presque inaperçu! "Parce qu'elle le vaut bien" semblent dire les responsables de l'association La Mémoire de Chevreuse (AMDC).

Jeanne préside depuis 13 ans cette association culturelle, spécialisée dans le patrimoine et les recherches historiques, en vallée de Chevreuse.

L’association est très active localement:
- Organisation d'expositions,
- Publication régulière de ses travaux dans un bulletin  (la liste des bulletins est disponible sur demande à
memoirechevreuse@orange.fr )
- Visites historiques commentées de Chevreuse à la demande et lors des Journées du Patrimoine,
- Transmission de l'histoire et du patrimoine de Chevreuse par la participation à l'élaboration de panneaux sur les bâtiments anciens de Chevreuse.

A Chevreuse, tout le monde connait Jeanne la chevrotine, l'enfant qui entendait les discussions des dernières lavandières du lavoir communal, l'institutrice de Sainte Thérèse. Peu savent que son coeur a longtemps balancé pour le pays des mille sources, terre des Présidents.

Jeanne, ne changez rien, vous êtes PARFAITE

.                 Le Blog de Chevreuse - Saint Parfait

.       Au plaisir de féter cela autour d'une flognarde

26/07/2011

Seize and the City

Mais qu'ont ils tous à prendre le chemin des regains ...

...cherchant leur route, freinant, pilant, provoquant ralentissements et bouchons. On a même vu un car étranger16,seize,regains,frédérique,jean-michel s'arrêter et des touristes en descendre, Nikon à la main et dégainer devant la "Villa des Seize".

Point de rapport avec 2X8 ou quelques 4X4 comme on en voit souvent à Chevreuse, mais une "folie" que l'on doit aux propriétaires du lieu.

Des céramiques, des mosaïques de toutes les couleurs, de toutes formes, avec des chiffres de plusieurs écritures mais toujours le même nombre  16, 16, 16 , 16 ,16 , 16, 1616

Une secte? Non, Frédérique explique avoir fabriqué son premier 16 pour remplacer les vieux chiffres noirs que l'on avait du mal à distinguer de la route. La possible raison du retard de remise du courrier lorqu'un nouveau facteur assure la tournée.

16,seize,regains,frédérique,jean-michelLe premier fut raté, il a fallu en faire un autre. Et puis naît le plaisir de créer, de tenter une autre technique, d'essayer d'autres couleurs, de concrétiser une nouvelle idée.... le début d'une réaction en chaîne.

Et cela n'est pas prêt de s'arréter, tant qu'il reste de la place sur les murs. Une aubaine pour le tourisme chevrotin en recherche d'un nouveau souffle.

Dépéchez-vous toutefois de découvrir la curiosité chevrotine la plus courue du moment avant que les américains nous la prennent. Une délégation familiale actuellement en Californie est en passe de signer un accord avec le musée de la ville de San José pour une exposition sur plusieurs mois. La gloire pour nos artistes locaux. Un grand 'déseizissement' pour Chevreuse.

.            Le Blog de Chevreuse - 26 juillet 2011

.  A sainte Anne, tu peux faire des folies, c'est permis

20/01/2010

La Mémoire de Chevreuse

Logo AMDC.jpgL'association chevrotine créée en 2000, de son vrai nom "La mémoire de la ville et de la châtellenie de Chevreuse", regroupe des personnes intéressées par le présent, le passé récent et ancien, et le patrimoine de Chevreuse et de ses environs.

Autour de la présidente Jeanne Maison, Michèle Eschstruth, Michel Charon et Daniel Baltzinger, véritables piliers de l'association, font tourner la boutique avec beaucoup de dynamisme.

Très active, l'association poursuit inlassablement ses recherches, afin de rassembler, collecter et sauvegarder tous documents concernant l'histoire et la vie de Chevreuse ; tout les intéresse,  ne videz donc pas votre grenier sans les inviter.

"La Mémoire" comme on la nomme plus simplement réalise régulièrement  des expositions, organise des conférences, accueille des groupes pour des visites de la ville et publie des bulletins une à deux fois par an.  Elle possède une base de données sur les habitants et les maisons anciennes à travers les siècles, enrichie régulièrement par des recherches aux Archives départementales ou nationales. Si vous avez des ancêtres chevrotins ou si vous voulez connaître l'historique de votre maison, l'association peut vous aider.

Le bulletin N°7, paru en décembre, retrace l'histoire du quartier Saint Lubin. On peut y lire les articles suivants:2006-07-12 MC Gd Ambézis 06.JPG

- Le fief des Blanches Maisons

- Le Moulin de la ville

- La léproserie et la chapelle Saint Lubin

- Historique du groupe scolaire Saint Lubin

- L'école primaire et le C.E.G. (Collège d' Enseignement Général)

Vous pouvez vous le procurer ainsi que les précédentes publications de l'association à l'office de tourisme de Chevreuse ou auprès des contacts cités ci-dessous.

Les membres actifs de l'association se réunissent tous les premiers vendredis de chaque mois.  Toute personne intéressée par nos activités y est bienvenue.

Si vous souhaitez rejoindre la Mémoire de Chevreuse, imprimez le bulletin d'adhésion et adressez-le à l'un des correspondants.

L'Assemblée générale de l'Association se tiendra le samedi 23 janvier prochain à 15 heures dans la salle municipale, au 10, rue de la Division Leclerc.  Si nos activités vous intéressent et si vous voulez vous joindre à nous, venez partager la traditionnelle galette des rois à l'issue de la réunion.

.              Pour la Mémoire, Michèle Eschstruth et Daniel Baltzinger

 

Contacts :  Daniel Baltzinzer : 01 30 52 26 31 et   Jeanne Maison : 01 30 52 95 98

Courriel : memoire.de.chevreuse@laposte.net