Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2018

Dernier rempart contre la CASQY

____________________________________________
U
n message de l’aavre et du Collectif des Habitants de Saint-Lambert-des-Bois,
pour la transparence de la vie publique
____________________________________________

 

Saint-Lambert-des-bois pourrait devenir
la banlieue de Saint-Quentin en Yvelines


Effectivement un bruit circule au sein de notre commune, l’avenir de Saint Lambert serait de rejoindre la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin en Yvelines …
Nous aurions que des avantages en intégrant la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin en Yvelines comme :
- Faciliter l’inscription pour nos enfants aux lycées et auxcollèges
- Plus de transports en communs (Promesse de candidat …)
- …
Ces avantages vous les avez déjà, comme l’accès
- Aux collèges et aux lycées, auquel nos enfants peuvent prétendre
- Aux centres commerciaux
- Aux salles de cinéma
- …
Nous vous mettons en garde contre ce miroir aux alouettes, car sortir de la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC) pour rejoindre la Communauté d’agglomération des communes de Saint-Quentin (CASQY) avec ses 230 000 habitants et ses 12 communes avec une moyenne de 19 000 habitants par commune, pour une communauté d’agglomération qui est l’une des plus endettée de France, avec une dette de plus de 400 millions d’euros, serait une ânerie.


Ce sera l’application de la loi SRU, loi Duflot !
Laquelle impose au moins 25% de logements sociaux.
Il nous sera aussi imposé :
Des impôts nouveaux, les contraintes des villes nouvelles …
Des charges à supporter plus importantes en raison de la dette à rembourser, plus de 400 millions €.
Et pourquoi de nombreux habitants de notre commune sont-ils des transfuges de la ville nouvelle ?


En revanche pour un Maire cela permet d’avoir le titre et les émoluments de Vice-président de la CASQY, à la CCHVC on a le titre mais pas les émoluments de Vice-président (Décision de J. Pelletier).
Mais quel pouvoir aura-t-il en face des grandes communes de cette entité !


Il est vrai que la CCHVC n’aura jamais de grands projets, comme un siège APPLE à Chevreuse ou une gare TGV à St-Lambert-des-Bois, mais pas plus avec la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin en Yvelines.
A propos de nos représentants à la CCHVC, nous avons été surpris de faire ce constat que lors de la réunion du 1er mars 2018 pour l’élection du Président et des membres du bureau de la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC), notre Maire et son adjointe étaient absents.
Notre village et sa vallée, voisine de cette communauté urbaine, sont exceptionnels, leur utilité sociale est évidente, ils ne doivent pas être sacrifiés pour assouvir la carrière d’élus.


L’aavre et le Collectif des Habitants de Saint-Lambert-des-Bois,
pour la transparence de la vie publique

 

 

05/02/2016

Inception

 

Le Blog vous annonçait une soirée intercommunalité à Saint Rémy avec un titre qui en disait long.

C'est vrai, qu' Agathe Becker ne jurant que par la CCHVC, on la pensait vouloir booster son fonctionnement en proposant des sujets de mutualisation à tout va: mutualiser la cantine, mutualiser la videosurveillance, faire faire des tours dans sa zoé...

Ouh la la, terrible méprise.  Point de quart d'heure américain! Juste une soirée à l'attention des Saint Rémois pour les informer des études de 'veille' que paie la mairie pour 'préparer l'avenir' quand le moment sera venu! En 2017. Demain quoi!

On se serait cru à Chevreuse. Ce n'était pas le cabinet Mazars mais FCL et le fond de dossier était le même. Ils ont un bon filon ces consultants, ils arrivent à vendre la même soupe à toutes les petites communes qui se demandent à quelle sauce elles vont se faire croquer par les grosses communautés d'agglomérations les entourant.

Quatre scénarios ont été étudiés:
  - Rester dans la CCHVC,
  - Rejoindre Saint Quentin,
  - Rejoindre la CAPS
  - Rejoindre Rambouillet.

Diaporama, taux d'autofinancement de chaque entité, taux d'endettement, compétence de chacun, un ban pour la médiathèque, capacité de se développer. Il ne manquait juste que le nombre de vice présidents par commune et l'indemnité mensuelle qui va bien pour ceux ci. Et pour ceux qui ne comprennent pas vite quand Agathe Becker et Michel Déchelotte jurent que, grand dieux: "Pas question de quitter la CCHVC. C'est uniquement pour  informer les Saint Rémois que cette étude a été commandée, gouverner c'est prévoir, etc, etc...", le conseiller Robin affirme qu'il faut être aveugle si l'on ne comprend pas que la CASQY offre la meilleure opportunité de développement économique. Là au moins, c'est très clair.

becker,dechelotte,agathe,casqy,indemnité,vice,president,comunautaire

S'en suit un échange avec le public. Des tirs de chevrotins engagés, des scuds de l'opposition saint rémoise. Mais, quand un Saint Rémois s'inquiétant de son environnement demande à Agathe Becker si les Saint Rémois seront consultés par référendum pour décider de ce choix. Agathe joue l'embobineuse et arrive à esquiver le question. Peut être n'avait elle jamais entendu ce mot de référendum.  A plusieurs reprises, on entendra dans les échanges les élus de Saint Rémy employer l'expression "langue de bois". Cela a du remotiver notre Saint Rémois qui a reposé sa question en fin de soirée.

Le réponse d'Agathe Becker est alors sans surprise: "Les Saint Rémois en votant pour nous, nous ont accordés leur confiance pour prendre les décisions pour la ville".

Home, sweet Home. On se serait vraiment cru à Chevreuse...

 

.             Le Blog de Chevreuse -   5 février 2015

.   A Sainte Agathe, la CASQY, elle est vraiment trop bath

 

 

 

05/06/2015

Maison de l'Environnement

 

Un message d'Alain Le Vot - Maire Honoraire de Magny

_______________________________________________

 

APPEL URGENT :
TOUS CE SOIR vendredi 5 juin 2015
A 18H30
DEVANT LA MAISON DE L'ENVIRONNEMENT A MAGNY LES HAMEAUX

 

chers amis, bonjour,
Lundi dernier, Gilles Reynaud, Arnaud Boutier, Raymond Besco et moi-même  avons, lundi dans la journée, initié une pétition contre la fermeture de la maison de l'environnement de St Quentin en Yvelines, équipement unique dans cette partie de l'Ile de France. Nous espérons, que cette initiative sera le prélude à la création d'un mouvement citoyen contre la fermeture décidée par le président de la communauté d'agglomération de st Quentin en Yvelines, sans concertation avec la ville et les acteurs de l'équipement.
Hier soir le chiffre de 500 était dépassé ! ! Ce chiffre montre une grande émotion.

Ironie de l'histoire, Il y a 10 ans jour pour jour (les 4 et 5 juin 2005) la maison de l'environnement de Magny les Hameaux était inaugurée par les président Cadalbert et Jean Jouzel, prix Nobel.

A quelques mois du sommet international du climat à Paris, cette décision est tout à fait incompréhensible et insupportable compte-tenu des enjeux environnementaux actuels.

Ce soir à 18h30 devant la maison de l'Environnement à Magny les Hameaux nous fêterons symboliquement avec des citoyens de l'agglomération l'anniversaire des 10 ans de cette maison.

La "cérémonie" sera précédée d'une petite prise de parole devant les journalistes.

Nous vous appelons à venir coller sur les vitres de la MESDD un message (format A5) ainsi que le titre des belles manifestations qui se sont déroulées dans cette maison ( et que vous avez aimées), notamment avec les enfants et les jeunes des établissements scolaires gros utilisateurs.
Les photos du "mur" et les textes de tous ces messages serviront au renforcement de  notre mouvement.


Il y a urgence à réagir, il est probable que tous les décisions finales et les mutations des personnels seront prises pendant les congés d'été !

Diffuser très largement cet appel (internet, réseaux sociaux, téléphone, etc..).
Pour ceux qui n'auraient pas encore signé voici le lien :

https://www.change.org/p/m-le-pr%C3%A9sident-de-la-casqy-...

Amicalement,

Alain Le Vot
maire honoraire de Magny les Hameaux
ancien président de la ville nouvelle de St Quentin en Yvelines
tél : 01 30 52 69 40
portable : 06 47 81 51 39

 

 

19/05/2015

Droit du Sol

 

Mais qui va donc accorder mon permis de construire?

Lorsque nous aurons rejoint contraints et forcés une communauté d'agglomération, qui va décider de l'urbanisme? Le maire aura-t-il toujours son mot à dire? Ne va pas t-il perdre de son pouvoir?

NON, à en croire le sergent recruteur Jean Fred qui l'a répété deux fois le 4 mai: chaque maire de sa communauté Rambouillet Territoires garde la compétence de l'urbanisme.

En serait il autrement à la Casqy? C'est la question posée par Martine Michel de l'association 'Vivre les Hauts de Saint Rémy' à Anne Héry Le Pallec.      

hery,michel,vhsr,chevincourt,becker,urbanisme,casqy,plu,plui,instruction
ClicClic pour lire la vidéo

 

Merci a Valentin de l'association du Petit Chevincourt pour ce montage vidéo, preuves à l'appui, sur la bande son de la soirée.  Qu'est ce qu'elles sont bien ces associations de quartier de Saint Rémy!

Alors qui détient la vérité? Quelles sont les règles en vigueur aujourd'hui à la CASQY?  Ces règles sont elles immuables ? A suivre....

Ne ratez pas tant que vous y êtes, le discours d'ouverture d'Agathe Becker, première vice présidente du Parc Naturel, le roi n'est pas son cousin...

 

.                          Le Blog de Chevreuse - 19 mai 2015

.          Une bonne fête à tous les Yves de Chevreuse et du Parc

 

 

10/05/2015

L'Ecole des Fans

 --------------------

Un extrait de l'émission enregistrée le 4 mai 2015 à l'espace Jean racine,

le théâtre de l'empire saint rémois.

-------------------

 

Jacques Martin: Bonjour et comment tu t'appelles?

Anne: Anne.

Jacques Martin: Anne, quel joli prénom! Et tu habites où, Anne?

Anne: A Chevrrreuse.

Jacques Martin: Chevreuse, je connais bien. Un beau chef lieu de canton.

Anne: Nan, cè Mords-Pas le chef maintenant.

Jacques Martin: Et tu es venue toute seule?

Anne: Nan. Je suis venue avec mon père et mon maire.  Et pis toute ma famille de Chevrrreuse.

Un candidat lui coupe la parole: Ah la fille, moi je suis venu tout seul de Milon!

Anne: C'est pas vrai. Y'a Dominique avec toi et pis Jacques dans la salle. Moi, je voulais venir avec Agathe mais elle, elle voulait pas. L'avait trop peur de chanter devant tout le monde.

Jacques Martin: Et qu'est ce que tu va nous chanter petite Anne de Chevreuse?

Anne:  Casqy céfini.

anne,hery,lepallec,interco,casqy,poisson,pelletier,empinet,julien,labruyere,herve claude,vilard

Jacques Martin: Casqy c'est fini, une très belle chanson d'Hervé Claude Vilard . Et tu l'aimes bien cette chanson?

Anne:  Ouiiii pasque c'est l'histoire du vilain Poisson qui gobe tous les petits poissons des environs pour devenir gros, gros, gros.

Jacques Martin: Et elle se termine comment la chanson?

Anne: Y va tous nous manger pis il fera 'Beeeuuuurp'.

Jacques Martin: Beurp, tu es sûre?

Anne: Oui Beeeuuurp à cause de Booonnelles et Buuullion qui voulaient pas être mangés et qui veut pas redonner.

Jacques Martin: Et bien, c'est du beau! Allez vas y Anne on t'écoute.

Anne:  Casqy, céfini...

 

.                   Le Blog de Chevreuse - 10 mai 2015

.     34 ème anniversaire de la première télé de Vanessa

 

 

05/05/2015

ProCASQYnation

 

Je reprends pour le conclure ce texte (commencé il y a plus d’un an et demi !!!) ce lundi 4 mai 2015 suite à la réunion publique organisée à la salle Jean Racine par plusieurs associations fédérées par les Amis du Parc…

 

Introduction

Nombreux sont les chevrotins qui ignoraient ce projet de la majorité de quitter la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC) pour rejoindre la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-En-Yvelines (CASQY) jusqu’au tract diffusé en décembre 2013 par le président Pelletier. C’est bien dommage et les détracteurs de cette orientation ont eu bien raison de déplorer un manque d’information et de consultation. En revanche, on ne peut que déplorer en retour les moyens et les arguments déployés depuis l’été dernier pour mobiliser (en vain) les foules contre cet objectif.

En gros, les anti-CASQY prétendent que ça va coûter très cher et que nous allons perdre notre âme et le caractère rural de nos communes. A noter que ce « mouvement » rassemble des personnes d’horizons très divers, dont certaines sont très respectables, mais il est très maladroitement mené par des personnages (et une liste) bien peu scrupuleux et qui mélangent des approximations et contre-vérités sur la fiscalité ou la dette pour perdent finalement toute leur crédibilité à réclamer une consultation en achetant des « j’aime » pour une page Facebook de soutien.

procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sru

Leur lettre ouverte à Claude Génot publiée sur le site « chevreuse2014.com » à l’été 2014 reprenait le thème de la représentativité et de la légitimité de la municipalité pour engager la ville dans ce projet et depuis plusieurs nouveaux tracts ont été distribués. Dans ce contexte, je vous livre quelques éléments de réflexion et pourquoi la CASQY est à mon sens l’unique et le plus évident des choix pour l’avenir de Chevreuse.

 

Histoire locale de l’interco

Il y a près de 45 ans, en 1968, notre commune s’est engagée dans l’intercommunalité avec le SIVOM (Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple) et nous pouvons tous les jours admirer ou profiter de ses réalisations comme le collègue Pierre de Coubertin (1994), la salle de sport (1993) ou la piscine Alex Jany (1974 & 2008) car avant tout l’intercommunalité c’est ça : des moyens et des ressources pour réaliser des choses plus grandes et plus importantes !

La France a un véritable problème de découpage administratif. Partout en Europe, la tendance est à la réduction des niveaux administratifs et en particulier sur le nombre de communes. Partout… sauf en France ! De 1950 à aujourd’hui la Suède passe de 2 300 à 290 (87% de baisse !) et l’Allemagne de 30 000 communes à 12 000, tandis que de notre côté du Rhin, la réduction nous fait laborieusement passer de 38 800 à 36 700 communes… Tout le monde sait ce qu’il faudrait faire ; fusionner les communes et supprimer les départements mais en réalité, tout ce que nous avons réussi à faire c’est de rajouter cette couche de l’interco… malgré tout l’objectif d’une meilleure maîtrise de dépenses publiques demeure, à la manière d’un doux rêve.

Car l’intercommunalité c’est également ça : des économies d’échelle et une meilleure efficacité des politiques publiques dans la mutualisation de moyens et la coordination des projets. Plus concrètement, une intercommunalité permet de demander et d’obtenir des subventions ou des financements qu’une petite commune n’obtiendrait pas toute seule.

Non, rejoindre la CASQY ce n’est pas l’explosion des impôts locaux et ce n’est pas non plus un partage de la dette de la ville nouvelle tout simplement parce que ça ne fonctionne pas ainsi et qu’une intercommunalité intelligente c’est des économies et des gains de productivité !

 

CCHVC, les autres villes et Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Toutes les communes de la CCHVC ne partagent pas la même vision ou le même projet ; si Chevreuse et Saint-Lambert avaient engagé une démarche auprès du préfet (ça a changé depuis…) la plupart s’interrogent et la vraie grande question concerne Saint-Rémy-lès-Chevreuse, dans une dynamique nouvelle, impulsée par une nouvelle majorité et de nouveaux espoirs, la voisine ne sait pas où regarder ; à l’est le plateau de Saclay est en pleine mutation mais c’est bien à l’ouest et au nord que les quartiers (Rhodon et Beauplan) s’imbriquent et que chevrotins, saint-rémois et magnycois échangent, partagent et peuvent se serrer la main en traversant la rue. De par son nom et son histoire, Saint-procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruRémy-lès-Chevreuse, est intrinsèquement liée à Chevreuse et à Magny-les-Hameaux ; elle est également dans le département des Yvelines, dans le Parc Naturel, dans le SIVOM ou dans la Communauté de communes actuellement contestée (Mme Becker a même été candidate pour être présidente de la CCHVC)…

 

Chevreuse et Saint-Rémy-lès-Chevreuse doivent rester unis et ça serait particulièrement absurde et dommage de ne pas partager un même projet d’intercommunalité. En revanche, l’avenir de communes excentrées comme Levis-Saint-Nom ou d’un ilot de millionnaires enclavé comme Milon apparaît plus secondaire dans notre projet. Sans parler de nombre de communes qui se trouvent à l’autre bout du Parc et dont on ne connaît même pas le nom… Car le Parc a été profondément remanié et son centre de gravité s’est fortement déplacé vers l’ouest et c’est très bien pour toutes les communes qui l’ont rejoint sauf que, aujourd’hui, le Parc ce n’est plus du tout la Vallée de Chevreuse (qui géographiquement suit plutôt le RER B), c’est la forêt de Rambouilletprocasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sru

Oui, vivre à Chevreuse c’est une chance extraordinaire, cet écrin de verdure et ces montagnes louées par Racine, son ciel relativement préservé (le diable ici s’appelle Toussus) où l’on regarde passer au loin les avions qui vont sur Orly, ses forêts, ses rivières, son calme et tout ça à quelques encablures de Paris la folle, l’excitée, la surmenée…

Mais vivre à Chevreuse ce n’est pas seulement contempler un paysage depuis une chambre en maison de retraite ou depuis la terrasse de sa maison secondaire. La population est jeune, active, les chevrotins aspirent à autre chose qu’à venir ronfler dans les odeurs de bouleaux et de chênes, de vaches et de chèvres. Les chevrotins ce sont des parents qui se préoccupent des infrastructures et des projets pédagogiques, culturels ou sportifs. Les chevrotins ce sont des actifs qui se déplacent, vers Paris, vers Versailles, vers la ville nouvelle avec des attentes et des exigences en termes de transports, d’emploi, de commerces, de services… Qui peut croire que ça va venir de Milon-la-Chapelle, village de 300 ha dont le Maire s’est plus illustré avec ses routes barrées et ses chicanes…

Non, il ne s’agit pas de choisir entre une urbanisation forcée en faisant partie du Grand Paris et une ruralité préservée par le concept de la communauté de communes.

 procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruprocasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sru

 

Non, rejoindre la CASQY ce n’est pas la disparition ou le retrait du Parc Naturel, ce n’est pas non plus le bétonnage intensif des champs et des forêts. La ville médiévale n’a d’ailleurs pas eu besoin de la ville nouvelle pour créer ses lotissements comme les « Hauts » ou le « Val » dans les années 70.

Après il ne faut pas non plus sanctuariser le petit jardin des nantis de la vallée ; on peut taper sur Magny les Hameaux et ses constructions mais en attendant c’est bien grâce aux HLM du plateau que se logent les classes populaires dans la région et les objectifs de la loi SRU (25% en 2025) sont toujours très loin pour des communes comme Chevreuse, Saint-Rémy (10%) ou le Mesnil-Saint-Denis (plutôt vers les 5%) …

 

Alternatives et géographie

Certains disent qu’il est urgent d’attendre, se demandent si Chevreuse ne serait pas mieux dans la CAPS ou dans une autre communauté de communes comme Rambouillet Territoires.

procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruLa principale différence entre les deux formes française d’intercommunalité repose sur la notion de « commune centre » mais c’est un choix après tout de partager son tracteur ou ses médiathèques… Pour ma part, je trouve que le centre de Saint Quentin, son théâtre, son multiplexe, ses centres commerciaux ou sa base de loisir donne du sens et une cohérence à un territoire mais je conçois tout à fait que certains chevrotins « regardent » ou « vivent » vers d’autres directions ; pourquoi aller au SQY Ouest plutôt qu’à Ulis 2 ou au centre commercial du Belair à Rambouillet ??? De même, il fut un temps où les lycéens de la vallée allaient sur Montigny-le-Bretonneux ; c’est mon cas et c’est également la raison pour laquelle j’ai conservé des amis et des liens sur la ville nouvelle. D’autres sont allés au lycée de Courcelles et/ou prennent le RER B en direction de Orsay, de Palaiseau (deux villes de la CAPS) et de Paris… Tout ceci pour dire qu’il y a un ressenti et une perception subjective de l’organisation d’un territoire et des centres d’attractivité. Chevreuse est aussi loin du centre d’Orsay que de Montigny après tout (12 km environ) mais au-delà de la géographie ou de la topologie c’est l’histoire, les axes de communication et tout ce qui a pu contribuer à créer du lien depuis de très longues années qui sculptent un territoire et l’identité qui va avec.

A noter que depuis 2010, le nombre de communautés d’agglomération en France est passé de 181 à 222 quand le nombre de communauté de communes baisse fortement de 2 409 à 1 903… Sérieusement, dans un monde où les réglementations et la complexité administratives demandent des profils archi-spécialisés, quelles compétences pointues est-ce qu’on peut espérer trouver à la mairie de Bullion ou aux services techniques de Milon la Chapelle ?

En résumé, ma position personnelle ne consiste pas à défendre la CASQY contre la CCHVC mais le concept et le principe même de la communauté d’agglomération par rapport aux communautés de communes. Le principe d’un centre urbain avec des communes périphériques et qui peuvent bien évidemment garder leur identité, voir leur ruralité, contre un agglomérat de villages qui n’apporte rien.

Les événements de 2015 c’est la montée en force de diverses institutions et commissions sous la houlette du préfet de région ; des conseillers au sein d’une CRCI qui ont voté un SRCI conforme à la loi MAPTAM en élargissant la CASQY et en regroupant de nombreuses intercos mais en laissant de côté notre CCHVC. Un redécoupage conçu dans quelques bureaux et bien loin de la concertation et des citoyens. A l’insupportable millefeuille administratif et réglementaire on ajoute des procédures de décisions déconnectées et même méprisantes (voir le référendum de Coignières…).

Ignorée par les communautés d’agglomération qu’elles convoitaient, nos petites communes se retrouvent un peu livrées à elle-même, déchirée et écartelée entre les visions ou les ambitions, le Poisson partisan de Rambouillet qui ne veut rien lâcher, des villages qui souhaitent affirmer leur rprocasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruuralité et s’émanciper des contraintes SRU en rejoignant une CCHVC vide, des écologistes conservateurs qui ne veulent surtout pas entendre parler de constructions (logement social ou pas), un Parc Naturel inquiet de ses prérogatives et de ses pouvoirs et qui a visiblement le plus grand mal du monde à contenir les projets immobiliers et l’urbanisation d’une commune comme Magny les Hameaux, un petit maire/président qui affirme et revendique le côté dortoir et résidentiel de sa communauté et ses proverbes mérovingiens… A l’applaudimètre c’est sans doute Dominique qui emporte la soirée avec ses bons mots sur le Parc à sauvegarder, face à une salle acquise et malgré une vision délirante d’une intercommunalité de 51 communes sur le périmètre du PNR… Mesdames Héry et Becker vont devoir sacrément bien réviser pour pouvoir enfin répondre clairement à la simple question «  quels sont les avantages à rejoindre la CASQY ? »… Et sinon tout va continuer comme avant, les tracts de Sayous / Empinet, quelques encadrés dans le Médiéval, des citoyens qui vont râler et réclamer un référendum, des associations de sauvegarde de leur environnement et de leur privilèges, des élus de droite qui vont râler contre SRU / ALUR, des préfets qui vont demander plus de logements sociaux et des citoyens juste désabusés et dégoutés.

Allez, on verra demain !

 

.                                             André S.

 

28/01/2015

Casqy, c'est fini

 

Pour le dernier concert d' Hervé Claude,

la foule est venue nombreuse ce samedi 24 janvier,

presque aussi nombreuse que les invités du maire chanteur

montés sur scène à tour de rôle pour l'accompagner.

On retiendra son duo avec le jeune Adbel-Kader de Rambouillet dans

 

NOUS,
On n'en veut pas de ta loi SRU,
On préfère rester entre nous...

NOUS,
Ta loi tu peux te la mettre dans le c..,
On préfère rester entre nous...

 

 Un duo que les fans d'Hervé Claude ont chanté à tue-tête et largement applaudi.

 

casqy,caps,vilard,genot,maire,nous,herve claude,abdel kader

L'émotion était grande en fin de soirée lorsque l'ont rejoint:

 Agathe BECKER, association 'Je veux toucher des sous de la CAPS',
Michel BOURNAT, président de la CAPS,
Jean Raymond HUGONET, maire de Limours et également membre de l'association 'Je veux toucher des sous de la CAPS'

pour entonner son dernier tube...

 

  CASQY c'est fini
Et dire que c'était la communauté
De mon premier amour,

CASQY, c'est fini
Je ne crois pas
Que j'y retournerai un jour.

 

____________________________________________________

 Ils ont aimé:

Le Nouvel Obs: Un duo plein d'amour et d'humour avec Abdel-Kader de Rambouillet...
Télérama: Le plus beau concert depuis celui d'André Claveau pour sauver l'Eglise Saint Martin...
Salut les copains:  Hervé Claude, plus fort que Johnny...
Sixties: le woodstock de la vallée de Chevreuse contre la loi SRU...
Johnny: Ah queue, Hervé Claude il l'aime bien Agathe...
Agathe: C'était trop dar, j'ai pleuré en chantant avec HC

____________________________________________________

 

Le Blog de Chevreuse -  Saint Thomas d'Aquin

Patron des taquins et du coquin

 

14/01/2015

Communauté d'agglo: le choix est en cours

 

communauté,agglomération,caps,casqy,genot,becker,hery,indeminté,vice,president

 

Le Blog de Chevreuse - J+7

Vous voulez vous essayer à la caricature, au dessin humoristique,

Le Blog vous ouvre la porte.

 

07/12/2014

Whatever Lolo Wants ...

 

Une vidéo partagée sur Le Blog par André du Forum

coigneres,pailleux,genot,hery,becker,referendum,casqy,caps

 

C'est aujourd'hui à Coignères,

 

Demain à Chevreuse et Saint Rémy?

 

 

03/12/2014

A Tribord Toute

 

Conseil communautaire de la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC), Le Mesnil saint Denis - 1er décembre 2014

Ouh là là! Il s'en passe des choses dans le dos des habitants de la vallée. Lundi soir, les délégués des communes de la CCHVC se sont prononcés sur l'avis à donner au préfet de Région sur le SCRcchvc,pelletier,genot,becker,jeunot,hery,caps,casqy,agathe,versailles,srci,prefet,regionI (Schéma Régional de Coopération Intercommunale). Le projet de délibération soumis au vote comprenait trois points:
    - émettre un avis défavorable au projet de SRCI en particulier parce que celui ci prévoit la création d'une énorme communauté de 800.000 personnes regroupant 5 communautés existantes: la CASQY, la CAPS, Versailles Grand Parc, Europ' Essonne et la CC de l'Ouest Parisien.
     - approuver le fait que le Préfet de Région reconnaisse la cohérence territoriale de la CCHVC.
   - se déclarer favorable à l'intégration de nouvelles communes dans la CCHVC.

Au vote, les délégués chevrotins de la liste de Claude Génot et les conseillers de la liste d'Agathe Becker se sont unis pour s'opposer à cette délibération. Point de divergence: ils souhaitaient que le dernier point de la délibération qui permette l'entrée de nouvelles communes à la CCHVC permette également la sortie. La séance s'est terminée sur les mots d'Agathe Becker : " La vallée de Chevreuse existait avant le Parc Naturel Régional, La Vallée de Chevreuse existera après"

Whaou, on a les élus qu'on mérite. Pauvres Saint Rémois!

______________________

Claude and Co, Agathe  et Cie, cette décision ne vous appartient pas.
Elle est bien trop importante pour la prendre sans informer ni consulter la population.
Nous voulons une information claire,
le temps de la réflexion
et un référendum. 

 

______________________

 

CAUROSA* An Deux mil quatorze ( l' ACTU vu par Le Blog)

Les routes du nord sont fermées pour rejoindre la CASQY avec qui, Claude 1er de Chevreuse dit 'le Jeunot' aimerait faire allégeance et en retour, avoir quelques espèces sonnantes et trébuchantes pour améliorer son quotidien et celui de ses seconds bien placés. Attention, y'en aura pas pour tout le monde!

La route de Milon bien qu'entrouverte reste trop dangereuse, des attaques de Jacques de Milon sont à prévoir: pas de quartier!

La route de Saint Lambert qui semblait plus sûre a finalement vu des cohortes de villageois se rassembler et  prendre la fourche et le râteau pour donner correction à Sieur Claude.

Tout semblait joué et le clan des Jeunot condamné à la vie dans le castel de la rue de la division Leclerc, quand les cieux soudain devinrent plus cléments. Le préfet de Région à la recherche de vassalités autour de Paris augmente le territoire des Communautés et redessine des espaces à sa botte. Il regroupe au passage la CASQY et la CAPS, la Communauté d'Agglo à laquelle la belle Agathe de Sainrème fait les yeux doux.

"Bon sang mais c'est bien sûr" se dit le Glaude. Si les routes du Grand Nord sont fermées, on a qu'a suivre Agathe et contourner par l'Est. Anne, fidèle écuyère, resselle vite ma Rossinante...

Tout devint d'un coup plus beau à l'Est. Il existait de la vie. Il y a même un chemin de fer. Le Jeunot a  souscrit aussitôt à l'association des maires des communes du RER B montrant son intérêt pour les gens de la gauche.

Il n'y a plus qu'à suivre Agathe dont la nouvelle devise inscrite sur sa bannière proclame: "La vallée de Chevreuse existait avant le Parc Naturel Régional, La Vallée de Chevreuse existera après". Pas sûr que les Saint Rémois s'y regroupent..

 

.          Le BLog de Chevreuse -  Saint François Xavier

.    Roule pas trop vite jeunot , tu vas finir dans le gravier

 

 * A chercher dans le dernière article de Jeanne Maison sur l'ensemble des noms utilisés au cours du temps pour Chevreuse. A lire dans le bulletin de la Mémoire de Chevreuse. Ouvrage disponible à la librairie 'Des Racines et du Vent' et à l 'Office de Tourisme.

 

26/09/2014

SCRI: Pas DAC

 

Mardi soir dernier se déroulait un conseil municipal à Chevreuse. Alerté ou informé par la toute nouvelle association Proval, le public était un peu plus nombreux que d'habitude: une vingtaine de personnes en tout.

Il est dommage que l'information ne circule que par les canaux des 'contestataires'. Les conseillers municipaux se plaignent toujours du peu d'intérêt des citoyens mais il faudrait au moins les avertir de la tenue des conseils. Certes l'information est sur le site de la Mairie, mais pas bien visible, et disponible qu'un ou deux jours avant le conseil. Un temps de plus en plus court au fil des mois. A croire que Monsieur le Maire préfère les huis-clos.

L'ambiance était bon enfant, et la vingtaine de présents a beaucoup ri tout au long de la soirée. Des délibérations ultra importantes comme le nombre de représentants au comité technique local, l'adhésion à l'association les villes du RER B pour 100 euros, l’adhésion à l'association intermedia 78 pour 30 euros. Du grain à moudre pour donner de l'importance au conseil, faire mijoter l'opposition et laisser filer les rares touristes du public trouvant le temps bien long et les affaires de la commune de moindre importance.

ERREUR. Il fallait tenir le coup jusqu'à 23 heures bien tassées pour savourer le bouquet final. La quinzième et dernière délibération, prétexte du conseil municipal, était l'avis à donner sur le projet de Schéma Régional de Coopération Intercommunale. Ce dernier n'ayant pas suivi les velléités génotesques d'intégrer la méga-structure de 800000 habitants regroupant la Casqy, la Caps, Versailles Grand Parc..., laisse Chevreuse à son effroyable et insupportable sort: la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse!

Le Maire, après avoir présenté le projet de la délibération illustrant son mécontentement, le soumet au vote des conseillers. " Alors qui est contre?"....  Léger flottement dans l'assemblée. Quelques bras se lèvent. Faut-il voter contre?  D'autres bras hésitent. Comment, il est possible de voter contre une délib du chef? Tempête sous les crânes de la majorité. Le réveil fut brutal pour certains qui rêvaient déjà de leur lit. Comment, encore un vote?

On a qu'à voter POUR qu'on est CONTRE propose l'un. 'Bon alors qui est POUR?' reprend le maire. Tous les bras se lèvent.

C'est quand même beaucoup plus clair comme cela. Attention toutefois à la routine. Qui est pour la routine? Baissez vos bras, imbéciles.

scri,shema,region,casqy,cchvc,genot

Du côté de l'opposition de Chevreuse 2014, la surprise fut identique. Ah ben zut, ils aurait pu voter pour. Mais ils n'ont pas pris part au vote ayant demandé préalablement de sursoir à cette délibération pour prendre le temps de la concertation. Sursis refusé.

 

Le Blog de Chevreuse -26 septembre  2014

«Pour tout ce qui est contre, contre tout ce qui est pour»
devise du M. O. U. ( Mouvement Ondulatoire Unifié),
parti politique créé par Pierre DAC

 

 

28/08/2014

Y sera maire jusCasqy... 5

 

Y sera maire jusCasqy,  le grand dossier de l'été sur votre Blog

___________________________________________________________________________

 

La question Y sera maire jusCasqy du jour:

 

Parc Naturel Régional ET/OU Casqy?
Casqy ET/OU Parc Naturel Régional?

 

Le choix imposé par Claude Génot est il viable?

Une commune peut-elle faire partie d'une communauté de l'agglomération parisienne avec une vocation forte à la densification ET faire partie intégrante d'un parc naturel régional?

 

___________________________________________________________________________

 

21/08/2014

Y sera maire jusCasqy... 4

 

Y sera maire jusCasqy,  le grand dossier de l'été sur votre Blog

___________________________________________________________________________

 

La question Y sera maire jusCasqy du jour:

 

Communauté de communes ou communauté d'Agglomération?

Les habitants des communes les plus urbanisées de la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse se posent la question?

Rejoindre la métropole Parisienne et ses énormes communautés d'agglomération en construction de plus de 200000 personnes (Casqy, Caps) ou rester en périphérie et conserver un caractère semi rural (CC Pays de Limours, CC Plaines et forêts d'Yvelines)?

 

___________________________________________________________________________

 

 

08/08/2014

Y sera maire jusCasqy... 3

 

Y sera maire jusCasqy,  le grand dossier de l'été sur votre Blog

___________________________________________________________________________

 

La question Y sera maire jusCasqy du jour:

 

Combien en coutera-t-il aux habitants de Chevreuse et de Saint Lambert de rester à la CCHVC? Y a t il une augmentation d'impôts locaux à prévoir?

 

___________________________________________________________________________

 

 

25/07/2014

Y sera maire jusCasqy... 2

 

Y sera maire jusCasqy,  le grand dossier de l'été sur votre Blog

___________________________________________________________________________

 

La question Y sera maire jusCasqy du jour:

 

Combien coutera le rattachement à la CASQY aux habitants de Chevreuse et de Saint Lambert? Quelle augmentation d'impôts locaux est à prévoir?

 

___________________________________________________________________________

 

 

20/07/2014

Y sera maire jusCasqy...1

Entendu à Chevreuse la semaine dernière et non déformé (promis juré, le Glaude) à part  'l'aurtograffe' bien entendu: "Génot, y laissera jamais la place, y sera maire jusCASQY...".

Excellentissime,  jusqu'à se qu'y touche ses 1800 euros par mois comme vice-président de la Casqy? Eh oui, tous les maires de la communauté d'agglo sont vice-présidents de la Casqy?

Y sera maire jusCasqy, ce sera le grand dossier de l'été sur votre Blog.

Le Blog essayera par une question de vous informer, de recueillir votre ressenti, vos avis, vos idées pour tenter de comprendre où l'on tente de mener les chevrotins et les lambertinois. Une question pour découvrir ensemble les tenants et les aboutissants de la volonté d'adhésion des maires de Chevreuse et de Saint Lambert à la Casqy.

Pour rappel, les deux compères Claude GENOT et Bernard GUEGEN, roi en leur commune, ont adressé le 25 juin 2014 une lettre au préfet des Yvelines pour demander le rattachement  de leur commune à la Communauté d'Agglomération de Saint Quentin en Yvelienes. En lousedé comme d'habitude. Les chevrotins et la plupart des élus de la majorité Chevrotine, pour beaucoup nouvellement élus, ont découvert la manœuvre par les deux lanceurs d'alerte, le chevrotin Jean Guy SAYOUS et le cernaysien Dominique JULIEN LABRUYERE toujours prêt à défendre le cœur historique du Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse.

En vacances, à la plage même si c'est à la base de loisirs de St Quentin, n'oubliez pas de vous connecter et de participer. Bon été à tous.

.                  Le Blog de Chevreuse - 20 juillet 2014

.       Même à la Marina, avec la 4G vous pouvez participer

___________________________________________________________________________

 

La question Y sera maire jusCasqy du jour:

 

Que peut apporter la CASQY aux habitants de Chevreuse et de Saint Lambert? Quels avantages? Quels services peuvent ils attendre?

 

___________________________________________________________________________