Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2016

Bonjour l'ambiance...

 

___________________________________________________________________

Information glanée sur le site de la route des 4 châteaux
____________________________________________________________

 

 

Annulation R4C 2016La-course-des-4-chateaux-2015-inscriptions-présentation-sinscrire-logo.jpg

Suite à vos différents commentaires sur le fait que d’autres évènements ne sont pas annulés voici la raison pour laquelle nous vous avons annoncé l’annulation de la 16ème édition de la R4C…

Ne disposant pas des moyens aptes à les sécuriser de façon optimale, les manifestations en plein air suivantes ne sont pas autorisées par La mairie de Chevreuse sur la voie publique en 2016 :

  • Brocante du 25 septembre
  • Kermesse paroissiale du 2 octobre
  • Cérémonie  de la Saint-Hubert  du 6 novembre
  • Randonnée et courses pédestres (adultes & enfants) de la Route des 4 Châteaux des 19 & 20 novembre
  • Fête de Noël du 17 décembre”

Ne pouvant pas aller à l’encontre des décisions de la mairie nous avons été obligé d’annoncer cette annulation.

.          L’équipe d’organisation

 

___________________________________________________________________

NDLR: Impossible de recouper ces dires, l'information n'est pas présente sur le site de la mairie. Mais une source officieuse nous a déclaré que la mairie de Chevreuse avait commandé 4 blocs de 3 tonnes de bétons à poser sur la toiture du gymnase Fernand Léger pour contrecarrer une opération kamikaze héliportée lors du grand rendez de la rentrée: le forum des associations. Faut bien protéger nos petites têtes blondes lors de leur inscription au tennis ou au judo. Pour le feu d'artifice, la mairie de Chevreuse s'en sort bien, c'est au tour de Saint Rémy de le tirer en 2017. Son sort est dans les mains d'Agathe.

10/08/2016

La Renouée de Chevreuse

Comme beaucoup de lecteurs du blog, j’ai la chance d’habiter Chevreuse et le Parc Naturel et de vivre dans ce cadre verdoyant et bucolique, au calme (en dehors des soirs de foot France/Portugal) et entre une chèvre et une vache (non je ne suis pas marié). Comme certain, j’ai en plus la chance de vivre au bord de l’Yvette et de connaître les émotions fortes les jours de crues (« Qui l’eut cru c’est le père Lustucru qui a bu l’eau du ru ???») et de profiter d’une végétation généreuse.

Ainsi, depuis 15 ans environ se développe derrière chez moi un gros massif d’une plante qui forme de très hautes et denses tiges qui restent ensuite tout l’hiver. Au fil des années un mélange de générations entre le vert et le beige me grignote ma vue sur les champs et le paysage. Il y a dix ans environ nous avons commencé à arracher quelques tiges avec ma nièce, on appelait ça les « bambous » et nous les avons jetées dans les sacs végétaux du SIOM, sans trop se poser de questions. Ce n’est que cette année que mes voisins m’ont appris le nom de la bestiole : la renouée du Japon !!! Une plante très méchante, invasive, avec des rhizomes toxiques, des larges feuilles qui étouffent tout, une croissance ultra rapide qui détruit toute la biodiversité autour… en un mot : la vilaine ! Avec une amie nous avons donc entrepris au printemps l’arrachage d’un massif assez conséquent, environ 100 m² d’une densité variable accumulée depuis plusieurs années. Beaucoup de tiges sèches auraient pu être brûlées mais… les feux sont interdits. Résultat, avec une cinquantaine de sacs végétaux, j’ai commencé à m’intéresser au problème, à faire des recherches sur internet et passer quelques coups de téléphone ; mairie, parc naturel, SIAVHY, SIOM… et c’est là que je vais commencer à fouetter un peu avec mes tiges car en résumé tout le monde (ou presque) connaît le problème mais personne ne fait grand-chose !!! Cependant, pour être honnête, c’est pour des motivations totalement égoïstes, pratiques et esthétiques que je me suis attaqué à la renouée dont j’ignorais moi-même il y a encore quelques mois et le nom et l’existence…

Concrètement la renouée à Chevreuse c’est un énorme massif derrière le parking en bas de Saint-Lubin, et beaucoup de petits massifs qui se développent le long de l’Yvette et du canal ou le long de la Goutte d’Or au niveau du rond-point raté par exemple. Sur le parking du pont Blonnier, qui vient de faire l’objet d’une coupe (adaptée aux contraintes renouée ?) et qui est un lieu de passage important, il faut surtout éviter que les gosses ne jouent avec les tiges et que les véhiculent n’emportent des débris car il suffit d’un fragment pour que la plante s’installe quelque part !
renouée,yvette,jev,médiéval,pnr,sivoa,siom,siahvy,blonnier,veolia

Conseils pratiques pour lutter contre la renouée
Vous trouverez de nombreuses ressources et conseils pratiques sur le site du syndicat de l’Orge (confluent de l’Yvette et affluent de la Seine) (bien plus que sur le site du SIAVHY !!!) et notamment des consignes pour les professionnels :
http://syndicatdelorge.fr/valoriser-ecologiquement-la-val...
http://syndicatdelorge.fr/images/entretenir/renoueevallee...
http://syndicatdelorge.fr/images/entretenir/Renou%C3%A9e_...

En résumé, c’est une plante dont on ne se débarrasse pas mais dont un arrachage manuel et régulier avec incinération contribue à limiter la propagation. Il ne faut pas utiliser le « rotofil » qui disperse les débris et favorise la propagation par bouturage… Il ne faut pas non plus mettre les déchets dans les sacs destinés au compostage mais dans les ordures ménagères pour incinération. De toute façon, les racines sont tellement profondes et denses qu’une éradication totale est presque impossible... L’année 2016 sera évidemment un grand cru (humour toujours) pour la renouée ; déchirée, charriée et déposée dans de nombreux nouveaux sites et territoires, elle va pouvoir pousser et s’étendre encore davantage. Soyons clairs ; il n’y a rien à faire, aucune solution à court terme mais grâce à la science, aux biotechnologies et/ou à la génétique on finira bien par trouver un insecte mutant ou par créer une maladie pour en venir à bout… peut-être un phytosanitaire soft et utilisable près des rivières (rappelons que c’est évidemment interdit ; pas de Roundup sur les berges !!!).

Coup de gueule contre les professionnels et les entreprises de jardinage…
C’est probablement à cause de travaux de renforcement des berges et au déplacement de terres « contaminées », réalisés à l’époque par Paris Tropic que la renouée a franchi l’Yvette et est venue contaminer la berge qui est derrière chez moi mais depuis qu’elle se développe, plusieurs années, je suis passablement remonté contre l’entreprise JEV qui s’occupe de l’entretien de nos berges.
1er reproche ; l’absence d’information, en tant que professionnel supposé connaître ces questions, ce prestataire aurait dû prévenir ses clients de la présence de cette plante et ce d’autant plus que de gros travaux de stabilisation des berges par des procédés de végétalisation ont été réalisés récemment.
2ème reproche ; le personnel n’est pas correctement formé ou encadré. 3 employés n’ont pas été capable de reconnaître la plante, l’un deux ignorait même son nom. Suite à une réunion la consigne a été donnée de ne plus toucher aux renouées mais au moment du fauchage annuel (à coup de rotofil évidemment) le chef d’équipe n’avait visiblement pas signalé les zones à son employé non formé…
3ème reproche ; le manque de communication et de concertation. Lorsque j’ai alerté le conseil syndical j’avais demandé une chose ; être prévenu du fauchage pour aller arracher mes pousses avant mais le mercredi 13 juillet, j’ai intercepté au dernier moment un employé bougon et au courant de rien. Au niveau de la résidence on me dit qu’eux-mêmes ne sont pas prévenus des dates et des heures de passage alors M. Montégut (vous étiez en copie de mon mail) je vous renouvèle cette simple demande : prévenez-nous de vos interventions ! Et ça vaut également pour les parkings afin de déplacer les voitures…

Les institutionnels
Globalement, les syndicats (SIAVHY / SIOM) et organisations diverses (mairie, Parc Naturel) sont tous dans une même logique ; on connait le problème, on en parle, on communique mais concrètement il n’y aucune véritable volonté ni moyens ! Par exemple, le PNRHVC (Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse) édite un guide des « Plantes Exotiques Envahissantes » et a même fait preuve de modernité en utilisant Google Earth pour un inventaire participative.
 http://www.parc-naturel-chevreuse.fr/sites/default/files/...
Noble intention à condition de porter un tel projet dans la durée et d’y consacrer des moyens, en l’occurrence ce fichier n’a pas été mis à jour depuis août 2011, c’est-à-dire 5 ans… et au final on se demande bien à quoi il sert et quand on demande quels moyens concrets, des bras, un camion, un espace de stockage ??? Il n’y a rien. Même pas de retour de la personne soi-disant spécialisée dont on m’avait donné le nom et que j’avais mise en copie de mes mails…

Du côté du SIOM, là encore de gros problèmes de formation ; une interlocutrice au téléphone m’a dit de mettre tout ça dans les sacs végétaux et m’a expliqué que la montée en température du compost détruisait toutes les plantes et leur capacité à se reproduire, ce qui dans le cas de la renouée est unanimement contredit un peu partout. Du coup je me demande bien qui fabrique ce compost et où il est utilisé… Par ailleurs, un petit message pour les gars de VEOLIA : ça serait sympa de ramasser mes sacs poubelles de renouée même quand ça ne tient pas dans le container et que je les pose à côté ! Là aussi un peu de formation serait sans doute utile…

Je ne vais pas accabler le SIAVHY qui s’est déjà bien fait remarquer par sa brillante gestion et communication de crise pendant les inondations mais en gros il est sur la même ligne (on connait mais on fait rien) malgré quelques projets et chantiers d’envergure prévus (notamment le parking de Saint-Lubin) et par rapport au SIVOA qui gère l’Orge, le site web est quand même dramatiquement désert et vide sur la question des plantes invasives.

Au niveau de la mairie, je tiens quand même à remercier les services techniques qui m’ont débarrassé de mes nombreux sacs, à titre exceptionnel, et à souligner que Le Médiéval du mois de juin/juillet/aout a consacré une pleine page à cette plante. Malheureusement nous avons eu droit à des photos très génériques et quelques consignes décalées (creuser la terre et la mettre dans les sacs poubelle ???) et mal ciblées. L’article a malgré tout le mérite d’exister mais il passe à côté de l’essentiel, à mon sens.

Approche locale et pragmatique
De mon côté je continue à arracher régulièrement des renouées derrière chez moi et nous avons convenu au sein de la résidence de mettre en place un arrachage citoyen et mensuel ; tous les derniers dimanches du mois nous nous retrouverons en période de pousse (avril à septembre je pense mais l’expérience nous le dira). Je suis très content et très fier de la mobilisation des riverains pour ce premier dimanche d’arrachage organisé le 24 juillet ; nous nous sommes retrouvés à une petite dizaine avec gants et sacs pour traiter plusieurs implantations de renouée et c’est sans doute quelque chose à étendre et à généraliser ; ces solutions locales et ponctuelles à base d’huile de coude sont sans doute la meilleure réponse, surtout sur des jeunes et petits massifs et avant qu’ils ne deviennent incontrôlables !

La communication et la sensibilisation sont importants car trop de gens ignorent l’existence du problème, savoir que cette plante existe, la connaître et la reconnaître vont dans le bon sens mais si on veut vraiment la contenir il faut un vrai projet, de la coordination et des moyens par la puissance publique et là, nous en sommes très loin. Au travers de mon expérience anecdotique, je souhaite surtout ouvrir une réflexion sur la façon dont un problème complexe mais non critique de ce type, sans enjeux économiques directs, à l’échelle d’un grand territoire, est pris en charge par un ensemble d’acteurs disparates, collectivités, organismes publics, professionnels, particuliers,  et pas vraiment coordonnés. Il faut de la volonté et sans doute une autorité pilote avec des moyens… J’ai des idées en vrac qui me viennent sur la formation professionnelle, l’affichage sur les zones (une pancarte en bas de Saint-Lubin avec « Plante invasive – Ne pas couper ou déplacer »), des dérogations en matière de feu pour incinérer les renouées (les vieilles tiges brûlent très bien), un ou des espaces de stockage adaptés que les communes pourraient organiser et gérer, voir même des mesures plus autoritaires (des amendes ou des sanctions pour rotofilage de renouée par les professionnels par exemple ?!?) et je vous invite à utiliser les commentaires du blog pour lancer vous aussi des idées et suggestions !

En effet, je reste un peu perplexe sur le sens, notamment écologique, que ça peut avoir d’arracher régulièrement une plante à forte croissance pour remplir ainsi des sacs poubelles et alimenter des incinérateurs… Il y a peut-être mieux à faire ? Une valorisation énergétique en biomasse ? L’utilisation comme fourrage ? On pourrait demander aux fermiers et aux éleveurs du coin ce qu’ils en pensent… En fait, ce qui serait vraiment bien je crois ça serait qu’un responsable politique local organise une réunion à la rentrée avec l’ensemble des acteurs énumérés dans cet article !
Je vous souhaite de bonnes vacances et vous laisse sur cette ultime remarque ;  les plus belles choses à renouer c’est quand même les liens humains !

 

.          André pour Le Blog de Chevreuse

.    A la Saint Lolo, c'est la fête du lourdeau

 

 

 

04/08/2016

Street Art

 

Exposition éphémère

Place des Halles

eet,art,halles,lalande,pavé,chinois,indien

 

Hum...il ne devait pas être chinois ce pavé?

 

 

28/07/2016

A vos miches

 

Vous connaissez la semaine sans voiture, vous éteignez la lumière pour la soirée sans électricité, vous adorez la journée sans portable, venez à Chevreuse petite cité touristique des Yvelines, capitale du Parc Naturel Régional et venez vous régaler à l'incontournable animation de l'été: la semaine sans pain.

Une festivité annuelle pourtant pas facile à organiser avec 3 boulangers, il faut vraiment qu'ils s'entendent bien pour partir en vacances ensemble.

boulangerie,chevreuse,congé,juillet,aout,miche,boulanger,pain

 

Pour les grognons qui ne supportent pas que le boulanger se dore les miches au soleil, un petit coup de baguette magique sur http://www.cuisineactuelle.fr/recettes/baguette-maison-118655

A vos miches...

 

.               Le Blog - Trêve des boulangers 2016

 

 

11/07/2016

La Lettre à Pascal

 

 

___________________________________________

Un message du groupe Chevreuse 2014
___________________________________________

 

Diffusion de la demande en médiation auprès des instances politiques
pour implanter la MDA (Maison des Associations) dans une zone appropriée hors d'eau

 

 

chevreuse 2014,cattaneo,lettre,mda,depute,pascal,thevenot

ClicClic sur le début pour ouvrir le courrier

 

 

 ___________________________________________

Un message du groupe Chevreuse 2014
___________________________________________

 

 

 

06/07/2016

La Petite Sirène 2

 

Ah le doux bruit de la sirène le premier mercredi du mois à midi!

Comme Proust sa madeleine, il me rappelle mon enfance parisienne. C'est l'un de mes souvenirs sonores de la capitale avec les cris du rémouleur et sa carriole à roues de vélo.

Après l'abandon par l'Etat du Réseau National d'Alerte (RNA) dans les années 2010-2011, les mercredis sont devenus bien silencieux le midi et, les sirènes qui fleurissent sur les toits des bâtiments publics bien encombrantes.

rna,alerte,sirene,mairie,inondation,twitter,information,urgence

En Alsace, ni vu, ni connu, on aurait pu les transformer en support pour que les cigognes y bâtissent leur nid, mais à Chevreuse, qu'est ce qu'on peut bien en faire?

L'Etat s'en débarrasse et  redonne aux communes la jouissance de ces installations. c'est pourquoi la ville de Chevreuse a délibéré le 12 février 2016 et a accepté la convention proposée par l'Etat pour récupérer la propriété de la sirène. La convention envisage même que la sirène puisse être démontée. Et pourquoi pas vendue sur 'Le Bon Coin' !

Le Réseau National d'Alerte doit faire place au nouveau SIAP (Système d'Information et Alerte des Populations) piloté par la Préfecture .  En 2013, la Préfecture décide de l'avenir de la petite sirène et le glas peut sonner et le silence s'épaissir. La sirène n'est pas prévue d'être utilisée dans le nouveau système SIAP. On peut lire dans la délibération de la ville de Chevreuse : ' Le territoire de Chevreuse n'est pas situé dans un bassin de risque technologique, risque d'inondation à cinétique rapide ou risque d'effondrement de terrain. La sirène du réseau national d'alerte implantée sur la commune n'a donc pas été retenue pour le raccordement au SIAP. Elle conserve néanmoins la possibilité de l'activer en cas d'urgence pour alerte la population en vertu de la procédure d'alerte prévue dans le plan communal de sauvegarde.'

Depuis quelques années, la sirène était muette. Surement doit on à l'Yvette, à ses débordements excessifs du 31 mai et 1er juin, et à la très mauvaise information des collectivités aux populations de la Vallée de l'entendre sonner à nouveau ce mercredi 6 juillet 2016.

Non, non, la sirène n'est pas morte et elle reste le meilleur moyen d'alerter les fonds de vallée. Les mails, Twitter et autres billevesées se sont montré accessoires dans l'urgence à gérer. En revanche, c'est sur, ils ont un rôle complémentaire à jouer pour distribuer après l'alerte les informations et les consignes à tenir.

Bon retour à la sirène, qu'elle enchante les premiers mercredis du mois, et qu'elle chante pour nous rassembler de nouveau en cas d'urgence.

 

 

Le Blog de Chevreuse      6 juillet 2016

Si j'ai toujours préféré les blondes de Galles,

Ce soir, mes pensées seront pour le Portugal.

 

 

 

 

05/07/2016

Devoirs de vacances

 

Juillet à Chevreuse, c'est toujours le bon moment pour lancer les travaux qui pourraient gêner les chevrotins dans leur vie quotidienne ou dans leurs convictions. Au programme de l'été 2016, repavage et bucheronnage. Le repavage de la rue Lalande annoncé par Zébulon, et du bucheronnage rue du vieux cimetière en face des locaux de l'ALC.

En effet, ce sont encore 3 povs tilleuls qui sont condamnés par le chantier de la Maison de la Petite Enfance prévue au fond du parc jean moulin. Trois tilleuls centenaires qu'avaient rien demandé et qui vont y passer.

bucheron,claveau,travaux,creche,garderie,tilleul,apesc,centenaire,abattage,apesc,gaisne,petition

Etaient-ils malades comme ceux de la place de l'église? Non.
Etaient-ils positionnés sur l'emplacement prévu des bâtiments? Non plus.
Leur seul tort semble-t-il serait donc de faire de l'ombre, et en cette année de printemps pourri cela ne pardonne pas. 

Une pétition circulait ce week-end dans Chevreuse à l'initiative de chevrotins et soutenue par l'APESC (Association pour la Protection de l'Environnement et du Site de Chevreuse) et EDDSICAE  (Éducation au Développement Durable À la Solidarité Internationale aux Cultures Africaine et Européenne).

Moins de végétal, plus de minéral: serons nous plus heureux dans le Chevreuse de demain?

 

.                   Le Blog de Chevreuse - 5 juillette

.       Bonne fête aux Antoine, Toinou, Tonio et autre Toinette.

 

 

03/07/2016

FootBalle

 

_____________________________________________________________

Envoyé par un chevrotin adepte de nouvelles twitnologies
_____________________________________________________________

 

Le football, un sport de gonzesses dans la vallée?

Surement,  quand on tape « chevreuse » dans la recherche Twitter :

 

football,chevreuse,feminin,twitter

 

. Le Blog de Chevreuse - 3 juillet

. Bon match à tous ce soir et 'Allez les Bleues'

 

 

 

30/06/2016

Chevreuse la Rouge

fête,tomate,halles,association,agnes,ghislaine,marc,siropier,lalande

A l’occasion de la première fête de la tomate, venez tenter votre chance.
Pour remporter le panier garni de produits élaborés à base de tomates répondez au QUIZ à déposer dans l’urne Place des Halles le 2 juillet 2016 avant 16h (vous trouverez certaines réponses dans les livres exposés à la bibliothèque de Chevreuse dès aujourd'hui).
 
 

 

 

Le Blog de Chevreuse - 30 juin 2016

Bonne fête à Martial le Rouge, plutôt cœur de bœuf qu'olivette

 

 

 

27/06/2016

Si a V HY moins d'eau...

 

 

L'explication du SIAHVY sur les inondations de fin mai début juin

siahvy,lettre,commune,inondation,chevreuse,saint remy
ClicClic pour lire la lettre du SIAHVY

 

  

Le Blog de Chevreuse -  Saint Fernand

Trop d'eau , trop d'eau , pas bon pour le pastis et le SiaVHY

 

 

24/06/2016

Feu la Saint Jean

saint jean,feu,feux,fete,soleil,jean moulin,parc,lampion,défilé,retraite

 

Le Blog de Chevreuse -  24 juin 2016

Le seul bon jour pour fêter la Saint Jean Baptiste

 

 

23/06/2016

GareField (suite)

 

Pole Gare - Envie de participer

gare,saint remy

 

La Mairie de Saint-Rémy-lès-Chevreuse a lancé une étude pour le réaménagement des alentours de la gare de notre commune ; plus communément appelé étude de pôle ou projet de pôle. Dans ce cadre, le bureau d’étude ARTELIA a été retenu pour accompagner cette étude ; et un comité de pôle a été constitué afin d’associer et d’échanger avec les multiples partenaires institutionnels qui sont concernés par ce projet.

Habitants et usagers de la gare sont associés à cette étude via les Associations. 

Afin de préparer au mieux le premier atelier d'échange prévu début juillet, la mairie nous demande de lui remonter, la consolidation de nos réflexions sur la base des documents joints :

  1. La grille d’entretien (PJ « 1_grille d'entretien – Association.xls ») présentée par thème et à remplir au niveau des colonnes selon les catégories :
    • dysfonctionnements que vous avez observés (mauvaise connexion entre gare RER et bus, trottoirs peu confortables, problème de stationnement…etc) ;
    • enjeux-propositions qui vous semblent intéressants à développer (proposer davantage d’offre de stationnement vélo par exemple, etc.);
    • potentialités foncières c’est-à-dire les espaces qui pourraient demain être utilisés pour améliorer le fonctionnement du pôle.

Des thèmes (7) sont proposés dans cette grille mais libre à vous d’en ajouter de nouveaux.

  1. les plans des lieux concernés (PJ N°2 et N°3) à annoter, lorsque c’est possible, pour repérer par des étoiles les lieux cités dans la grille plus haut :
    • le numéro dans chaque étoile doit correspondre à une ligne dans la grille,
    • la couleur de l’étoile, comme proposé en légende du plan, indiquera sa catégorie (Exemple : une étoile rouge comportant le numéro 4 se référera au dysfonctionnement présenté dans la ligne n°4 du tableau).

Vous pouvez également répondre directement par retour de mail, sans remplir les documents si cela vous ennuie, en précisant toutefois les thèmes et les endroits concernés.

Il est en revanche important que nous nous exprimions. N’hésitez pas à transmettre ce mail autour de vous et aussi à signaler des bons exemples si vous en avez à partager (les photos sont bienvenues).

 

Merci de renvoyer vos réponses au plus tard le 26 JUIN à

 contact@polegaresaintremy.fr

de façon à avoir le temps d'effectuer la synthèse pour la mairie.

 

 

 

19/06/2016

Chèque Tintin

 

Alerte VIGILANCE

 

La monnaie locale du sud Yvelines n'est pas encore en vigueur qu'un individu a tenté ce matin d'écouler de faux Yves dans le quartier chinois de Chevreuse.

Mr Min Li Foo récemment installé à Chevreuse ne s'est pas laissé faire quand on lui a présenté ce faux billet de cinquante Yves. Il a précisé qu'il n'était pas blanchisseur, ce qui a suffit à faire fuir le faussaire.

monnaie,locale,pnr,yves,tintin,chinois,chevreuse,min li foo,monnaie locale

La maréchaussée demande la plus grande vigilance sur l'acceptation de nouvelles coupures lors de transaction sur le territoire de la Vallée de Chevreuse et appelle les citoyens à lui remonter toute information pouvant aider à démasquer le faux monnayeur.

 

.                 Le Blog de Chevreuse -  Saint Romuald

.    Une bonne fête à tous les papas, jeune père ou déjà papy.

 

 

 

16/06/2016

Money, Money, Money

 

Connaissez-vous le billet de 50 yves (*) ?

pnr,monnaie,locale,yve,yves,virginie,le vot
Clic/clic sur l'image pour visionner une vidéo ludique sur la monnaie locale

 

Normal, ce billet n'existe pas et la monnaie locale de la Haute Vallée de Chevreuse n'a pas encore cours.

Pourtant, elle pourrait arriver bientôt. Une soixantaine de personnes travaille sur le sujet. Sous le patronage d'un comité d'animation, cinq ateliers planchent: prospection, logistique, social, relation banque, communication.

Pour en savoir plus, vous pouvez regarder les autres vidéos disponibles sur le site du Parc Naturel http://www.parc-naturel-chevreuse.fr/new-life-starts-here...

Si le projet vous intéresse, il est encore temps de rejoindre les ateliers. Pour cela contactez Virginie Le Vot par mail à v.levot@parc-naturel-chevreuse.fr

 

 

.                        Le Blog de Chevreuse - 16 juin 2016

.  A la Sainte Germaine, faut pas nous prendre pour des pommes!

 

(*):  Yve comme le nom de la forêt d'Yvelines dont dépend le massif de Rambouillet et la vallée de Chevreuse bien sûr, et non pas comme le prénom du président du Parc Naturel. Plus sérieusement, la monnaie n'a pas encore de nom, et vous serez surement sollicités pour lui en trouver un. A vos neurones. Prêt. Cherchez.

 

 

 

12/06/2016

GareField

 

___________________________________________

Un message du Comité Pole-Gare
___________________________________________

ratp,projet,pole gare,pole,gare,saint remy

 

11/06/2016

Tsunami

 

Yvette en crue, tsunami sur Le Blog

 

tsunami,crue,inondation,yvette,chevreuse,blog

 

Statistiques actualisées disponibles depuis Le Blog

Clic/clic sur le lien  Stats by Xiti

 

 

 

 

 

08/06/2016

Envoyé Spécial

 

 

Comme annoncé, notre témoignage sur les inondations de notre commune, ce documentaire de 15 min « Les yeux dans les Saint-Rémois » est désormais disponible.

inondation,saint remy,chevincourt,valentin,guilmard,envoyé, special
ClicClic pour lancer le documentaire



Si vous le souhaitez, vous êtes invités à réagir par mail à petitchevincourt@gmail.com

Bon documentaire

Pour le CA
Valentin GUILMARD

Président de l'association de quartier "Petit Chevincourt"
www.petitchevincourt.fr

 

 

04/06/2016

Troubadere 2016

 

troubadere,chevreuse,2016,point net,spectacle

 

 

01/06/2016

Solidaire

 

_____________________________________________________

Un message de la ville de Saint Rémy les Chevreuse
_____________________________________________________

 

inondation,saint remy,chevreuse,commerce,centre ville,mairie


Notre ville Saint Rémy est gravement touchée par les inondations.
Suite aux nombreuses propositions d'aide reçues, vous pouvez venir nous aider jeudi et vendredi, RV en mairie à partir de 9h30. Venez avec raclettes balais gants et bottes. Une confirmation de RV sera postée la veille dans la soirée (en cas de retour d'intempéries le Rv sera annulé).
Si vous pouvez venir, merci de poster une réponse ci dessous avec le jour, ou à l'adresse deleg.com@ville-st-remy-chevreuse.fr afin que nous ayons une idée du nombre de bénévoles.
Merci de partager
Merci à tous, soyons solidaire ensemble.

 

 

31/05/2016

Les Pieds dans l'Eau

 

Quelques scènes chevrotines
d'une journée peu ordinaire après plusieurs jours de pluie

( ClicClic sur les photos pour les agrandir)

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

Le bassin de retenue le matin à 11 heures

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

Le bassin de retenue le matin à 11 heures déjà plein

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

 

 

 

 

 

 

 

 La plaine des sports

 

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

La future maison des associations à 19 heures

  

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

 Les petits ponts à 20 Heures

 

 inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

Les petits ponts à 20 Heures

 

  

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

   Valchevreuse à 17 heures

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

   Le pont Blonnier à 17 heures

                                

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

 

 

 

 

 

 

 

 

Le canal au niveau de la résidences des  Berges de l'Yvette à 20 H

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue 

La résidence de l'Abreuvoir à 17 H 30

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le nouveau quartier de la digue Saint Martin

 

Le Blog de Chevreuse - 31 mai 2016

Et comme le chantait  Ray Ventura:

'Quand les rivières sont en crues et m'nacent de tout renverser

Le mieux pour qu'elles s'évacuent, c'est d'laisser les crues s'tasser'