Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2015

Soirée TAFTA

 

  
  L'Association "les Rencontres de Poigny" organise :

 

Le VENDREDI 29 MAI à 20h30

 

sur Le Traité transatlantique TAFTA
à la Salle du Marais à Poigny la Forêt

(Entrée gratuite)

 tafta,rencontres,poigny,francoise,vernet,marie monique,robin,

    Un court documentaire (durée 26 minutes) de Marie-Monique Robin : "Les déportés du libre échange" sera projeté,  avant d'échanger avec  les auteurs du livre "TAFTA, l'accord du plus fort" (éditions Max Milo) :

    Thomas Porcher,
Docteur en Économie de l'Université Panthéon-Sorbonne

     et

     Frédéric Farah

Professeur de Sciences économiques et sociales
Chargé de cours à l'université Paris Sorbonne - Nouvelle.

  
     Pour vous mettre l'eau à la bouche et vous donner envie de venir découvrir ce traité qui est en cours de négociation, voici une excellente animation sur le lien suivant
     https://www.youtube.com/watch?v=LLi4dej-nwk

     Merci de transmettre ce message afin que le maximum de personnes puisse venir participer à cette soirée

 

 

25/05/2015

Musique du Chœur 15-0

 

_______________________________________

Un événement proposé par

le Tennis Club de Chevreuse

_______________________________________

 

concert,tennis,eglise,pot,presbytère,tcc,musique,classique

 

 

21/05/2015

Message du Comité Vallée Chevreuse

 

comité,vallée,chevreuse,empinet,hery,becker,cchvc

 

ClicClic sur le début du tract pour le lire

 

 

19/05/2015

Droit du Sol

 

Mais qui va donc accorder mon permis de construire?

Lorsque nous aurons rejoint contraints et forcés une communauté d'agglomération, qui va décider de l'urbanisme? Le maire aura-t-il toujours son mot à dire? Ne va pas t-il perdre de son pouvoir?

NON, à en croire le sergent recruteur Jean Fred qui l'a répété deux fois le 4 mai: chaque maire de sa communauté Rambouillet Territoires garde la compétence de l'urbanisme.

En serait il autrement à la Casqy? C'est la question posée par Martine Michel de l'association 'Vivre les Hauts de Saint Rémy' à Anne Héry Le Pallec.      

hery,michel,vhsr,chevincourt,becker,urbanisme,casqy,plu,plui,instruction
ClicClic pour lire la vidéo

 

Merci a Valentin de l'association du Petit Chevincourt pour ce montage vidéo, preuves à l'appui, sur la bande son de la soirée.  Qu'est ce qu'elles sont bien ces associations de quartier de Saint Rémy!

Alors qui détient la vérité? Quelles sont les règles en vigueur aujourd'hui à la CASQY?  Ces règles sont elles immuables ? A suivre....

Ne ratez pas tant que vous y êtes, le discours d'ouverture d'Agathe Becker, première vice présidente du Parc Naturel, le roi n'est pas son cousin...

 

.                          Le Blog de Chevreuse - 19 mai 2015

.          Une bonne fête à tous les Yves de Chevreuse et du Parc

 

 

15/05/2015

OUI au Cœur de Parc

 

Nous entendons parfois que nous serons avalés par une entité urbaine plus grande un jour, plus tard. La chose serait inéluctable, il faudrait avancer cette absorption future.

Notre vision est que la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse ( CCHVC) constitue un ensemble rural fort et dopé par le Parc Naturel Régional (PNR).

Si, dans le futur, les ensembles ruraux doivent rejoindre une Communauté d’Agglomération, nous pourrions y aller tous ensemble et établir, négocier, choisir un partenariat tenant pleinement compte de notre spécificité rurale. Notre force serait décuplée par rapport à une absorption commune par commune.

gaisne,michel,coeur,parc,cchvc,urbanisation,cadre de vie,projet,territoire

Aller dans une Communauté d’Agglo de l’unité urbaine c’est, en ce moment, choisir d’être broyé par des indicateurs de convergence qui ont été créés pour homogénéiser un ensemble urbain. Une commune seule n’y a pas de poids, même si elle s’appelle Chevreuse ou Saint-Rémy-lès-Chevreuse. L’exemple de Magny-les-Hameaux soumise au rouleau compresseur d’urbanisation de ville nouvelle doit nous interpeller.

Notre cadre de vie unique mérite une action résolue et volontaire de chaque commune pour adhérer à un projet vivant. Nous avons un atout majeur avec un développement raisonné du tourisme dans l’écrin de nos paysages.

 

      QUE LE CŒUR DU PARC SE RASSEMBLE, SE FORTIFIE, SE RENFORCE !

  ACTIVONS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA HAUTE VALLÉE DE CHEVREUSE

 

Michel GAISNE

 

 

 

10/05/2015

L'Ecole des Fans

 --------------------

Un extrait de l'émission enregistrée le 4 mai 2015 à l'espace Jean racine,

le théâtre de l'empire saint rémois.

-------------------

 

Jacques Martin: Bonjour et comment tu t'appelles?

Anne: Anne.

Jacques Martin: Anne, quel joli prénom! Et tu habites où, Anne?

Anne: A Chevrrreuse.

Jacques Martin: Chevreuse, je connais bien. Un beau chef lieu de canton.

Anne: Nan, cè Mords-Pas le chef maintenant.

Jacques Martin: Et tu es venue toute seule?

Anne: Nan. Je suis venue avec mon père et mon maire.  Et pis toute ma famille de Chevrrreuse.

Un candidat lui coupe la parole: Ah la fille, moi je suis venu tout seul de Milon!

Anne: C'est pas vrai. Y'a Dominique avec toi et pis Jacques dans la salle. Moi, je voulais venir avec Agathe mais elle, elle voulait pas. L'avait trop peur de chanter devant tout le monde.

Jacques Martin: Et qu'est ce que tu va nous chanter petite Anne de Chevreuse?

Anne:  Casqy céfini.

anne,hery,lepallec,interco,casqy,poisson,pelletier,empinet,julien,labruyere,herve claude,vilard

Jacques Martin: Casqy c'est fini, une très belle chanson d'Hervé Claude Vilard . Et tu l'aimes bien cette chanson?

Anne:  Ouiiii pasque c'est l'histoire du vilain Poisson qui gobe tous les petits poissons des environs pour devenir gros, gros, gros.

Jacques Martin: Et elle se termine comment la chanson?

Anne: Y va tous nous manger pis il fera 'Beeeuuuurp'.

Jacques Martin: Beurp, tu es sûre?

Anne: Oui Beeeuuurp à cause de Booonnelles et Buuullion qui voulaient pas être mangés et qui veut pas redonner.

Jacques Martin: Et bien, c'est du beau! Allez vas y Anne on t'écoute.

Anne:  Casqy, céfini...

 

.                   Le Blog de Chevreuse - 10 mai 2015

.     34 ème anniversaire de la première télé de Vanessa

 

 

05/05/2015

ProCASQYnation

 

Je reprends pour le conclure ce texte (commencé il y a plus d’un an et demi !!!) ce lundi 4 mai 2015 suite à la réunion publique organisée à la salle Jean Racine par plusieurs associations fédérées par les Amis du Parc…

 

Introduction

Nombreux sont les chevrotins qui ignoraient ce projet de la majorité de quitter la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC) pour rejoindre la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-En-Yvelines (CASQY) jusqu’au tract diffusé en décembre 2013 par le président Pelletier. C’est bien dommage et les détracteurs de cette orientation ont eu bien raison de déplorer un manque d’information et de consultation. En revanche, on ne peut que déplorer en retour les moyens et les arguments déployés depuis l’été dernier pour mobiliser (en vain) les foules contre cet objectif.

En gros, les anti-CASQY prétendent que ça va coûter très cher et que nous allons perdre notre âme et le caractère rural de nos communes. A noter que ce « mouvement » rassemble des personnes d’horizons très divers, dont certaines sont très respectables, mais il est très maladroitement mené par des personnages (et une liste) bien peu scrupuleux et qui mélangent des approximations et contre-vérités sur la fiscalité ou la dette pour perdent finalement toute leur crédibilité à réclamer une consultation en achetant des « j’aime » pour une page Facebook de soutien.

procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sru

Leur lettre ouverte à Claude Génot publiée sur le site « chevreuse2014.com » à l’été 2014 reprenait le thème de la représentativité et de la légitimité de la municipalité pour engager la ville dans ce projet et depuis plusieurs nouveaux tracts ont été distribués. Dans ce contexte, je vous livre quelques éléments de réflexion et pourquoi la CASQY est à mon sens l’unique et le plus évident des choix pour l’avenir de Chevreuse.

 

Histoire locale de l’interco

Il y a près de 45 ans, en 1968, notre commune s’est engagée dans l’intercommunalité avec le SIVOM (Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple) et nous pouvons tous les jours admirer ou profiter de ses réalisations comme le collègue Pierre de Coubertin (1994), la salle de sport (1993) ou la piscine Alex Jany (1974 & 2008) car avant tout l’intercommunalité c’est ça : des moyens et des ressources pour réaliser des choses plus grandes et plus importantes !

La France a un véritable problème de découpage administratif. Partout en Europe, la tendance est à la réduction des niveaux administratifs et en particulier sur le nombre de communes. Partout… sauf en France ! De 1950 à aujourd’hui la Suède passe de 2 300 à 290 (87% de baisse !) et l’Allemagne de 30 000 communes à 12 000, tandis que de notre côté du Rhin, la réduction nous fait laborieusement passer de 38 800 à 36 700 communes… Tout le monde sait ce qu’il faudrait faire ; fusionner les communes et supprimer les départements mais en réalité, tout ce que nous avons réussi à faire c’est de rajouter cette couche de l’interco… malgré tout l’objectif d’une meilleure maîtrise de dépenses publiques demeure, à la manière d’un doux rêve.

Car l’intercommunalité c’est également ça : des économies d’échelle et une meilleure efficacité des politiques publiques dans la mutualisation de moyens et la coordination des projets. Plus concrètement, une intercommunalité permet de demander et d’obtenir des subventions ou des financements qu’une petite commune n’obtiendrait pas toute seule.

Non, rejoindre la CASQY ce n’est pas l’explosion des impôts locaux et ce n’est pas non plus un partage de la dette de la ville nouvelle tout simplement parce que ça ne fonctionne pas ainsi et qu’une intercommunalité intelligente c’est des économies et des gains de productivité !

 

CCHVC, les autres villes et Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Toutes les communes de la CCHVC ne partagent pas la même vision ou le même projet ; si Chevreuse et Saint-Lambert avaient engagé une démarche auprès du préfet (ça a changé depuis…) la plupart s’interrogent et la vraie grande question concerne Saint-Rémy-lès-Chevreuse, dans une dynamique nouvelle, impulsée par une nouvelle majorité et de nouveaux espoirs, la voisine ne sait pas où regarder ; à l’est le plateau de Saclay est en pleine mutation mais c’est bien à l’ouest et au nord que les quartiers (Rhodon et Beauplan) s’imbriquent et que chevrotins, saint-rémois et magnycois échangent, partagent et peuvent se serrer la main en traversant la rue. De par son nom et son histoire, Saint-procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruRémy-lès-Chevreuse, est intrinsèquement liée à Chevreuse et à Magny-les-Hameaux ; elle est également dans le département des Yvelines, dans le Parc Naturel, dans le SIVOM ou dans la Communauté de communes actuellement contestée (Mme Becker a même été candidate pour être présidente de la CCHVC)…

 

Chevreuse et Saint-Rémy-lès-Chevreuse doivent rester unis et ça serait particulièrement absurde et dommage de ne pas partager un même projet d’intercommunalité. En revanche, l’avenir de communes excentrées comme Levis-Saint-Nom ou d’un ilot de millionnaires enclavé comme Milon apparaît plus secondaire dans notre projet. Sans parler de nombre de communes qui se trouvent à l’autre bout du Parc et dont on ne connaît même pas le nom… Car le Parc a été profondément remanié et son centre de gravité s’est fortement déplacé vers l’ouest et c’est très bien pour toutes les communes qui l’ont rejoint sauf que, aujourd’hui, le Parc ce n’est plus du tout la Vallée de Chevreuse (qui géographiquement suit plutôt le RER B), c’est la forêt de Rambouilletprocasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sru

Oui, vivre à Chevreuse c’est une chance extraordinaire, cet écrin de verdure et ces montagnes louées par Racine, son ciel relativement préservé (le diable ici s’appelle Toussus) où l’on regarde passer au loin les avions qui vont sur Orly, ses forêts, ses rivières, son calme et tout ça à quelques encablures de Paris la folle, l’excitée, la surmenée…

Mais vivre à Chevreuse ce n’est pas seulement contempler un paysage depuis une chambre en maison de retraite ou depuis la terrasse de sa maison secondaire. La population est jeune, active, les chevrotins aspirent à autre chose qu’à venir ronfler dans les odeurs de bouleaux et de chênes, de vaches et de chèvres. Les chevrotins ce sont des parents qui se préoccupent des infrastructures et des projets pédagogiques, culturels ou sportifs. Les chevrotins ce sont des actifs qui se déplacent, vers Paris, vers Versailles, vers la ville nouvelle avec des attentes et des exigences en termes de transports, d’emploi, de commerces, de services… Qui peut croire que ça va venir de Milon-la-Chapelle, village de 300 ha dont le Maire s’est plus illustré avec ses routes barrées et ses chicanes…

Non, il ne s’agit pas de choisir entre une urbanisation forcée en faisant partie du Grand Paris et une ruralité préservée par le concept de la communauté de communes.

 procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruprocasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sru

 

Non, rejoindre la CASQY ce n’est pas la disparition ou le retrait du Parc Naturel, ce n’est pas non plus le bétonnage intensif des champs et des forêts. La ville médiévale n’a d’ailleurs pas eu besoin de la ville nouvelle pour créer ses lotissements comme les « Hauts » ou le « Val » dans les années 70.

Après il ne faut pas non plus sanctuariser le petit jardin des nantis de la vallée ; on peut taper sur Magny les Hameaux et ses constructions mais en attendant c’est bien grâce aux HLM du plateau que se logent les classes populaires dans la région et les objectifs de la loi SRU (25% en 2025) sont toujours très loin pour des communes comme Chevreuse, Saint-Rémy (10%) ou le Mesnil-Saint-Denis (plutôt vers les 5%) …

 

Alternatives et géographie

Certains disent qu’il est urgent d’attendre, se demandent si Chevreuse ne serait pas mieux dans la CAPS ou dans une autre communauté de communes comme Rambouillet Territoires.

procasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruLa principale différence entre les deux formes française d’intercommunalité repose sur la notion de « commune centre » mais c’est un choix après tout de partager son tracteur ou ses médiathèques… Pour ma part, je trouve que le centre de Saint Quentin, son théâtre, son multiplexe, ses centres commerciaux ou sa base de loisir donne du sens et une cohérence à un territoire mais je conçois tout à fait que certains chevrotins « regardent » ou « vivent » vers d’autres directions ; pourquoi aller au SQY Ouest plutôt qu’à Ulis 2 ou au centre commercial du Belair à Rambouillet ??? De même, il fut un temps où les lycéens de la vallée allaient sur Montigny-le-Bretonneux ; c’est mon cas et c’est également la raison pour laquelle j’ai conservé des amis et des liens sur la ville nouvelle. D’autres sont allés au lycée de Courcelles et/ou prennent le RER B en direction de Orsay, de Palaiseau (deux villes de la CAPS) et de Paris… Tout ceci pour dire qu’il y a un ressenti et une perception subjective de l’organisation d’un territoire et des centres d’attractivité. Chevreuse est aussi loin du centre d’Orsay que de Montigny après tout (12 km environ) mais au-delà de la géographie ou de la topologie c’est l’histoire, les axes de communication et tout ce qui a pu contribuer à créer du lien depuis de très longues années qui sculptent un territoire et l’identité qui va avec.

A noter que depuis 2010, le nombre de communautés d’agglomération en France est passé de 181 à 222 quand le nombre de communauté de communes baisse fortement de 2 409 à 1 903… Sérieusement, dans un monde où les réglementations et la complexité administratives demandent des profils archi-spécialisés, quelles compétences pointues est-ce qu’on peut espérer trouver à la mairie de Bullion ou aux services techniques de Milon la Chapelle ?

En résumé, ma position personnelle ne consiste pas à défendre la CASQY contre la CCHVC mais le concept et le principe même de la communauté d’agglomération par rapport aux communautés de communes. Le principe d’un centre urbain avec des communes périphériques et qui peuvent bien évidemment garder leur identité, voir leur ruralité, contre un agglomérat de villages qui n’apporte rien.

Les événements de 2015 c’est la montée en force de diverses institutions et commissions sous la houlette du préfet de région ; des conseillers au sein d’une CRCI qui ont voté un SRCI conforme à la loi MAPTAM en élargissant la CASQY et en regroupant de nombreuses intercos mais en laissant de côté notre CCHVC. Un redécoupage conçu dans quelques bureaux et bien loin de la concertation et des citoyens. A l’insupportable millefeuille administratif et réglementaire on ajoute des procédures de décisions déconnectées et même méprisantes (voir le référendum de Coignières…).

Ignorée par les communautés d’agglomération qu’elles convoitaient, nos petites communes se retrouvent un peu livrées à elle-même, déchirée et écartelée entre les visions ou les ambitions, le Poisson partisan de Rambouillet qui ne veut rien lâcher, des villages qui souhaitent affirmer leur rprocasqynation,casqy,caps,rambouillet,pnr,andré,andré s,hery,becker,poisson,genot,pelletier,sayous,empinet,cattaneo,cchvc,alur,sruuralité et s’émanciper des contraintes SRU en rejoignant une CCHVC vide, des écologistes conservateurs qui ne veulent surtout pas entendre parler de constructions (logement social ou pas), un Parc Naturel inquiet de ses prérogatives et de ses pouvoirs et qui a visiblement le plus grand mal du monde à contenir les projets immobiliers et l’urbanisation d’une commune comme Magny les Hameaux, un petit maire/président qui affirme et revendique le côté dortoir et résidentiel de sa communauté et ses proverbes mérovingiens… A l’applaudimètre c’est sans doute Dominique qui emporte la soirée avec ses bons mots sur le Parc à sauvegarder, face à une salle acquise et malgré une vision délirante d’une intercommunalité de 51 communes sur le périmètre du PNR… Mesdames Héry et Becker vont devoir sacrément bien réviser pour pouvoir enfin répondre clairement à la simple question «  quels sont les avantages à rejoindre la CASQY ? »… Et sinon tout va continuer comme avant, les tracts de Sayous / Empinet, quelques encadrés dans le Médiéval, des citoyens qui vont râler et réclamer un référendum, des associations de sauvegarde de leur environnement et de leur privilèges, des élus de droite qui vont râler contre SRU / ALUR, des préfets qui vont demander plus de logements sociaux et des citoyens juste désabusés et dégoutés.

Allez, on verra demain !

 

.                                             André S.

 

02/05/2015

Chevaliers de la Table Ronde

 

 Participeront à la table ronde

'INTERCOMMUNALITE, quels enjeux pour les communes du Parc?'

animée par le journaliste Luc Blanchard:



 

Fouad AWADA

 Directeur général adjoint de l’institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile de France

 

Jean-Frédéric POISSON

Député des Yvelines,
Président de la Communauté d’agglomération Rambouillet Territoires

 

Yves VANDEWALLE

Président du PNR,
Conseiller départemental des Yvelines

 

Anne HERY LE PALLEC

 Vice-présidente de la communauté de communes Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC),
1er Maire adjoint de Chevreuse,

 

Dominique JULIEN-LABRUYERE

 Co-fondateur du Parc,
Conseiller municipal de Cernay-la-Ville

 

Jacques PELLETIER 

Président de la communauté de communes Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC) ,
Maire de Milon la Chapelle

 

Jean-Pierre MOULIN

Ingénieur urbaniste,
Président d’Essonne Nature Environnement

 

 

 

Note du Blog:

Pour connaître les invités auxquels vous avez échappé, rendez-vous

 

20h30

lundi 4 mai

Espace Jean Racine

 

Saint Rémy les Chevreuse

 

 

01/05/2015

Préambule

 

Lundi 4 mai 20h30

Espace Jean racine à Saint Rémy les Chevreuse

Grande Table Ronde

INTERCOMMUNALITE,

Quels enjeux pour les communes du Parc?

 

tvfil78,giobellina,carsac,interco

ClicClic sur l'image pour visionner**

l'interview pour TVfil78 de Catherine Giobellina et Claude Carsac

(Union des amis du Parc)

 

Le Blog de Chevreuse - Faites du Travail

Et dans le pays de Brive, fête du nouvel ail

 

 

 ** Source TVfil78 (vidéo hébergée par l'association Petit Chevincourt)

 

27/04/2015

Tout Tout Tout Vous saurez tout sur l'Interco

 

INTERCOMMUNALITE, aujourd’hui et demain

 Quels enjeux pour les communes du Parc ?

 

La soirée se déroulera sous la forme de tables rondes animées par un journaliste. Une large part sera réservée aux questions et discussions avec la salle. Sont notamment invités à participer aux tables rondes : les présidents d’intercommunalité, le président du Parc, le directeur général adjoint de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île-de-France (IAU), le rapporteur général de la commission régionale de coopération intercommunale, etc…

 

interco,saint remy,chevreuse,sre,apesc,poisson,laugier,bournat,pelletier,hery,dechelote,labruyere,uapnr

 

Découvrez le site internet dédié : www.notreinterco.fr

On nous cache tout, on nous dit rien... Vous ne pourrez plus dire que vous n'êtes pas informés ou que vous n'avez pas de réponses à vos questions. Posez les dès maintenant sur questions@notreinterco.fr

Pour en savoir plus avant le réunion, un petit tour sur la revue de presse d'Auffargis Environnement

 

 Merci de diffuser l'information et venez nombreux 

 

 

24/04/2015

J'aime mon Arbre

 

Concours photo

Union des Amis du Parc

concours,photo,uapnr,union,amis,parc,chevreuse,dendrophile

Dendrophile chevrotin ou du parc, astiquez votre appareil,

Claude a dit: 'Attention, le petit oiseau va sortir!'

 

Le Blog de Chevreuse - Saint Fidèle - Patron de Senlisse

 

 

18/04/2015

Au Service Secret de sa Majesté

 

Venant du Royaume de France : Quand un vent de Liberté s’exportait…

 

Bien avant la D.G.S.E., le S.D.E.C.E.  ou tout autre service de renseignements, la France a toujours bien aimé jouer les arrangeuses ou les 'défaiseuses' d'union. En ce XVIII siècle, l'ennemi d'alors c'est l'Anglois, et la première ébauche de ces services de renseignements fut le 'cabinet noir' de louis XV.

Amateur de mots croisés, vous aurez surement croisé sur vos grilles le célèbre chevalier d'Eon connu depuis qu'une mission à Londres l'ait obligé à se travestir.

Mais connaissez vous le baron Johann de Kalb? Cet allemand d'origine maitrisant plusieurs langues intégra le 'cabinet noir'  de Louis XV pour y assurer des missions secrètes à l'étranger.

 kalb,milon,cabinet,dgse,sdece,la fayette,hermione,gabier,rochefort,aix

Pourtant, sans cet homme de l'ombre:

Point de départ de La Fayette pour les Amériques,

Point de Français dans la guerre d'indépendance des Etats Unis,

Point de projet de reconstruction de l'Hermione en départ ce jour de l'île d'Aix pour Boston,

Point de petit Chevrotin engagé comme gabier...

kalb,johann,milon,cabinet,dgse,sdece,la fayette,hermione,gabier,rochefort,aix

 Qui était ce Jean de Kalb ?

Quel rapport avec Chevreuse me direz vous?

C'est à lire dans le bulletin n° 11 de La Mémoire de Chevreuse

En vente à l'Office de Tourisme de Chevreuse, à celui de Saint Rémy.

Quelques exemplaires de cet extraordinaire numéro disponibles au Blog

 

  Michel Charon et Le Blog  -  18 avril 2015

Nouveau départ de l'Hermione vers la Liberté

 

 

13/04/2015

le Silence des Agneaux

 

Alors chevrotins endormis, vous laisserez vous tondre

comme l'annonce le vil Isnogoud

qui voudrait être calife à la place du calife?

ClicClic pour ceux qui n'ont pas ouvert leur boite à lettre cette semaine.

 

Pour connaitre l'augmentation des taux communaux

rendez-vous demain

Mardi 14 avril 2015

20h 30

Mairie de Chevreuse

 

impot,locaux,taxe,communal,foncier,habitation,hausse,chevreuse,haroun,isnogoud

 

Budget communal en hausse. Fonds budgétés non utilisés puis réaffectés à d'autres destinations pour grossir, grossir, grossir, grossir encore la capacité d'autofinancement de la ville. Jusqu'où...

 

Allez Haroun!

Chevreuse ne connait pas la crise!

Saigne encore un peu, et le califat (ex cantonat) va l'avoir sa maison des associations.

 

Le Blog de Chevreuse

Premier jour de la vingt et unième année

 

 

10/04/2015

Rencontre du 3ème type

 

rencontre,3eme,type,vallee,chevreuse,qrcode,pass

 

 Cliquez sur l'image pour obtenir votre sésame

 

 

Alternatiba

 

alternatiba,sqy,quentin,cooperative,production,energie

 

 

09/04/2015

Concours d'idée

 

LIRENVAL

 

La première compétence de votre Communauté de Communes...

 

lirenval,salon,livre,vallee,chevreuse,cchvc,interco

 

Si vous aussi,

Vous avez l'idée d'un projet fédérateur pour votre interco,

Un projet d’intérêt pour baisser les impôts de votre commune,

N'attendez plus, il y a urgence,

Faites nous en part.

 

CCHVC: Aide la, Elle t'aidera.

 

 

 

05/04/2015

Paroles en Action

___________________________________________________

Une soirée ciné proposée par Dom de Saint Rémy

___________________________________________________

Logo.jpeg


Agenda 7 avril à 20h10

Salle Jean-Racine à St Rémy-Ciné-débat



Accueil dès 20h10. Projection à 20h30
Salle Jean-Racine, 11 rue Ditte, à St-Rémy-lès-Chevreuse, non loin de la gare RER
.
il-suffit-de-quitter-la-terre.jpg
Un documentaire où s'enchaînent des témoignages en réponse à la question, "Qu'est-ce que le travail ?"
La réalisatrice, Virginie Meunier, sera présente et animera le débat.

Le film a été réalisé à partir du livre d'André Gorz "Les métamorphoses du travail". Son titre de diffusion sur video est "Il s'agit de quitter la terre"
Durée du film : 65 minutes

Libre participation.

 

___________________________________________________

 

02/04/2015

Gallo-Rome 2

 

Olivier Blin, l'archéologue "les pieds sur terre"

Vous avez aimé l'article Gallo Rome 1 et vous vous inquiétez du devenir des fresques de la Millière. Vous avez raison. Vous vous demandez bien si c'est un collectionneur américain ou chinois qui en décorera son intérieur. Vous ne comprenez pas le désintérêt de l'Etat, de la Région et du Département pour ce trésor local. 

Patience, tout n'est pas encore joué. A l'immobilisme et 'l'incompétence' des collectivités  (comprendre que cette tâche ne semble pas faire partie de leur compétence) l' ADRACHME ( Association de Recherches Archéologiques et de Conservation Historique du Canton de Montfort l'Amaury et de son Environnement) association locale basée à Jouars Pontchartrain se bouge.

olivier,blin,zuber,fresques,milliere,inrap,adrachmeInlassablement depuis des mois, Olivier Blin, archéologue à l'INRAP (Institut de Recherches Archéologiques préventives) et bénévole à l'association, parcourt le département, bat le pavé, enchaine les réunions d'information et de présentation du projet de l'ADRACHME. Le projet fou de recueillir les 26000 euros pour acheter les fresques de manière à les étudier, les publier, leur donner une identité et une reconnaissance. Plus possible ensuite de les voir partir en catimini sur le marché de l'Art.

ClicClic pour visualiser le projet

26000 euros à récupérer avant le 20 avril 2015, c'est jouable mais il ne faut plus trainer.

Vous souhaitez participer à la sauvegarde de ce patrimoine unique dans les Yvelines, l'association recueille vos dons et s'engage à vous rembourser si le montant espéré n'est pas atteint le jour de la vente.

Si la somme est atteinte, vous recevrez un reçu fiscal. 66 % des dons à l'ADRACHME pour le sauvetage des fresques sont déductibles de votre impôt sur le revenu. Pour une société, 60 % des dons sont déductibles.


Pour en savoir plus sur:

L'association ADRACHME de Jouars Pontchartrain,

les fresques de la Millière,

la campagne de dons pour le sauvetage des fresques

http://adrachme.wifeo.com/

 

N'hésitez pas à transmettre  le message à tous les amoureux du territoire et du patrimoine.

 

 .   Shalimar, pour l'Adrachme et la campagne de sauvetage des fresques de la Millière

 

 

01/04/2015

Site en souffrance

 

administrateur,leblogdechevreuse,hautetfort,plateforme,gestion

L'administrateur de ce site n'ayant pas répondu aux offres de renouvellement de l'offre d'hébergement de "Le blog de Chevreuse", ce blog et son domaine sont libres de droits. Pour reprendre ce site, inscrivez-vous sur Hautetfort ou suivez ce lien http://www.hautetfort.com/leblogdechevreuse/administratio...

administrateur,leblogdechevreuse,hautetfort,plateforme,gestion

 

28/03/2015

N'en jetez plus

Ce matin à Chevreuse avait lieu le nettoyage de printemps.

Cinq pékins au rendez-vous, loin de la cinquantaine présente à Saint Rémy! La petite pluie du matin n'a pas aidé à décider les chevrotins de sortir su lit. Un gros chantier à nettoyer est proposé par les Gentilles Organisatrices Caroline et Franceline: les pentes abruptes du Château de la Madeleine.

nettoyage,printemps,von euw,chuberre,maion,parc,poubelle,caroline,bonabitudeC'est vrai que c'était une vraie 'poubelle'. Et à propos de poubelle, un riverain nous encourage,"c'est super ce que vous faites, bravo" et rajoute "c'est comme cela depuis que la mairie a enlevé la poubelle à côté du tilleul".

Ah,la fameuse poubelle qui a défrayé la chronique. Les éboueurs du SIOM ne pouvaient aller la chercher, trop loin du parking, le Parc ne se sentait pas concerné et la Mairie responsable de la chose avait du mal à gérer le remplissement ultra rapide de la poubelle et les plaintes continuelles.

La toujours débordante poubelle des remparts a tellement agacé les riverains qui se retournaient vers  la mairie, que Claude Génot a fini par l'enlever en expliquant: "le problème de la poubelle du Château est réglé."

Efficace cette gestion pouvez vous penser? Et vous n'avez pas complètement tort, la terrasse est maintenant propre et en plus on 'autogénère' un chantier annuel pour le nettoyage de printemps, le grand rendez vous 'écolo' des chevrotins. Faut bien les occuper!

Pourtant ce n'est pas si simple. Nous avons étudiés les déchets retrouvés et nous avons dressé pour vous le profil type des pollueurs:

- le vent tout d'abord qui fait envoler le gobelet posé sur la mur de la terrasse, le sac plastic,

- l'inadvertance qui a fait tomber puis rouler votre thermos jusqu'au bas du rempart (Rassurez vous, il est reparti pour de nouvelles aventures)nettoyage,printemps,von euw,chuberre,maion,parc,poubelle,caroline,bonabitude,

- l' inconscience écologique qui vous a fait jeter vos restes de pique nique et vos détritus par dessus le mur.

- le jeu enfin, et là, nous vous avons demander l'aide de Patrick Jane qui venait justement visiter ce samedi le château de la Madeleine pour nous dresser un portrait plus précis: 'Le pollueur est jeune, certainement du village, plutôt garçon que fille, amateur de bière, whisky, vodka et toute autre boisson à la mode. Il aime à se retrouver à plusieurs sur la terrasse. Sûrement pour refaire le monde et quand la bouteille est vide, il se mesure au lancer de bouteille....Que des droitiers à voir les lieux de collectes'.

Pas sûr que la poubelle disparu aurait été utilisé dans ce dernier cas. Si vous connaissez des ados qui vont trainer par là, invitez les au prochain Nettoyage de Printemps en 2016.

A propos de nettoyage de Printemps, Caroline Bonabitude revient compter ses troupes et faire les photos de la pêche miraculeuse. Elle nous informe que deux poubelles vont être remises en fonction cette semaine. Ouf, il était temps.

 

.     Stephane et Laurent pour  Le Blog de Chevreuse