Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2014

PLU: dernière ligne droite

plu,enquete,publique,terrain,savac,constructible,permis,construire,zone 

09/10/2012

La boite de Pandore

pos,urbanisme,immeuble,ua,uaa,plu,urbanisation

Plus que trois jours pour donner votre avis, inscrire vos remarques dans le cadre de l'enquête publique pour la modification du POS présentée en catimini sur le site de la mairie. Vous pouvez même encore rencontrer l'enquêteur public jeudi matin 11 octobre. N'hésitez pas à le questionner et à consulter le plan de la zone UA et UAa concerné par les modifications et qui englobe la totalité du centre ville ancien.

Après, il n'y aura plus qu'à dire: "Si j'avais su, j'aurais pas venu à Chevreuse."

N'hésitez pas à faire circuler l'information au plus vite autour de vous.

 

.                Le Blog de Chevreuse   -  9 octobre 2012

.    Mont-Joye Saint-Denis, de modification le POS que Nenni !

29/09/2012

POS toujours

Le ville de Chevreuse a ordonné l’ouverture d'une enquête publique sur le projet de modification du plan d’occupation des sols. Cette enquête est en cours à la Maire de Chevreuse depuis le 10 septembre et jusqu'au jeudi 11 octobre 2012 aux jours et heures habituels d’ouverture ainsi que les samedis  29 septembre 2012 et 6 octobre 2012 de 9 h 00 à 12 h 00.

pos,plu,revision,immobilier

Pas envie de quitter la souris, vous pouvez aussi la consulter sur le site internet et c'est très bien. Un clic sur http://www.chevreuse.fr/news000133d5.html

Quelques règles changent dans l'hypercentre avec notamment :
-la possibilité de faire une toiture terrasse, même totale à condition qu'elle soit végétalisée,
-les clôtures sont aussi à l'ordre du jour: moins hautes, elles ne pourront dépasser 2 mètres, et notons le grand retour du mur de moellon meulière,
-l'alignement au trottoir enfin est assoupli pour permettre un recul jusqu'à 5 mètres.

Quelle est la motivation de la révision? Mystère. Un pressant promoteur? Un nouveau programme immobilier en centre ville?

Pourquoi faire une révision du POS alors que le PLU normalement en cours d'élaboration devrait quand même être fini avant la fin du mandat.

N'aurait il pas été préférable alors de faire une modification plus complète valant PLU sur la partie urbanisme?

Merci de votre lecture des documents, de vos remarques en ligne, et n'hésitez pas à aller 'poster vos commentaires' sur le cahier de l'enquêteur.

.             Le Blog de Chevreuse - le 29 septembre 

.          A la Saint Michel, l'archange prend le glaive

. pour protéger l'Environnement et le Site de Chevreuse

16/10/2011

PADD - Attention derniers jours

ATTENTION - Plus que quelques jours avant la réunion publique pour découvrir le résultat de la préparation du PADD (Plan d'Aménagement et de Développement Durable), première étape du Plan Local d'Urbanisme chevrotin élaboré avec l'aide de cabinets extérieurs, la société SIAM de Gif sur Yvette épaulée de la société Studio NEMO des Molières, rien que des partenaires locaux.

Pour vos remarques, propositions et autres suggestions et contestations, un cahier de doléance est à votre disposition. Merci au courageux premier signataire qui a permis d'ouvrir les commentaires.

Pour voir ou revoir l'exposition un clic sur Voir l'exposition

  padd,plu,enquete,publique

19/09/2011

Inauguration de la nouvelle salle municipale

plu,padd,concertation,reunion,publiqueLa réfection de la salle du conseil municipal est terminée. C'était un voeu de nos élus d'avoir une salle des mariages un peu plus moderne, plus lumineuse, pour célébrer les unions chevrotines et presque chevrotines.

Les travaux qui ont duré une bonne partie de l'été ont même obligé au mois de juillet les membres du conseil à chausser les bottes pour se réunir au delà des limites de l'Yvette, dans le petit bois du Sivom, sous le dolmen Fernandplu,padd,concertation,reunion,publique Léger.

Les travaux sont maintenant terminés et le changement est étonnant. La salle est vraiment plus claire, l'éclairage beaucoup plus efficace qu'avec les vieux lustres. Les boiseries ont été décapées et éclaircies.

Il manquait juste pour la séance photo du Blog les cuivres gravés en cours de restauration.

Pour visiter la nouvelle salle municipale, rien de plus simple, elle est ouverte depuis aujourd'hui tous les jours jusqu'à fin otobre aux heures d'ouverture de la mairie.

Profitez en pour découvrir la première exposition, résultat de la préparation du PADD (Plan d'Aménagement et de Développement Durable), première étape du Plan Local d'Urbanisme chevrotin élaboré avec l'aide de cabinets extérieurs, la société SIAM de Gif sur Yvette épaulée de la société Studio NEMO des Molières, rien que des partenaires locaux.

Un clic sur l'image récupérée sur le le site Web de la mairie pour agrandir l'affiche.

plu,padd,concertation,reunion,publique

Alors, venez consulter le fruit de leur travail effectué,

Si vous avez des idées pour améliorer la vie de votre quartier,

Si vous avez des propositions pour mieux circuler à pied, à vélo et en voiture bien sûr,

Si vous avez envie de participer à l'élaboration du Plan Local d'Urbanisme,

C'est le moment idéal pour commencer votre vie citoyenne.

.          Le Blog de Chevreuse, jour de la Sainte Emilie

.   Premier jour de l'expo concertation PLU, mais l'heure d'aller au lit

24/04/2011

Un pas de PLU

AVIS A LA POPULATION

  interessée par le prochain PLU chevrotin

______________________________________________________

Projections, soirée autour du paysage - Mercredi 27 avril

plu,ares,pnr,caue,paysage,paysagere

Dans le cadre de la semaine Agriculture et Paysage. Extraits de "Portraits d'Ares, un monde pour soi". Suivis d'une réunion publique pour imaginer l'avenir des paysages des vallées de l'Yvette.

A 19h à l'Espace Jean Racine. Entrée libre.

Renseignements : 01 30 52 09 09.

29/11/2009

L’élaboration du Plan Local d’Urbanisme de CHEVREUSE

Note du Blog de Chevreuse: Trouvé dans le bulletin de l'APESC de septembre 2005, ce très bon texte, signé Jacques LUGIEZ pourrait être l'une des bases pour un nouveau départ de notre PLU.

Quatre an déjà mais terriblement d'actualité ... Bonne lecture.     

__________________________________________________________________________________

Chevreuse par Google.JPG

L’ÉLABORATION DU PLAN LOCAL D’URBANISME DE CHEVREUSE :
Une occasion unique de réflexion sur notre cadre de vie  pour les 20 ans à venir
Engagée début 2003 par Monsieur DUGUÉ, la réflexion autour du Plan Local d’Urbanisme de CHEVREUSE, rendue indispensable par les nouvelles dispositions législatives et réglementaires et la caducité du Plan d’Occupation des Sols, s’était effectuée dans un dialogue
très difficile entre l’APESC et la mairie. Tel n’est plus le cas aujourd’hui et nous nous en félicitons. Dès son élection par le Conseil Municipal, Monsieur GÉNOT a pris contact avec le président de l’APESC pour l’informer de l’avancement des études et recueillir ses avis, particulièrement sur la seconde étape du PLU : le Projet d’Aménagement et de Développement Durable ou « PADD ». Les membres de l’APESC ont pu rencontrer Monsieur GENOT à plusieurs reprises et notamment lors de la présentation de ce projet, établi par le bureau d’Etudes « ARCHITECTE A ».
Cette volonté d’écoute et de dialogue réciproque est porteuse d’espoir car l’élaboration du PLU doit être l’occasion d’une réflexion de fond sur ce que les citoyens de Chevreuse souhaitent que leur ville devienne dans les 20 prochaines années. Encore faut-il que les enjeux et les
options soient bien expliqués, sans précipitation, afin qu’au delà des intérêts particuliers, une vision générale, partagée
par le plus grand nombre, se dégage et ordonne les objectifs d’aménagements.

Soucieuse de la protection de l’environnement et du site de Chevreuse, l’APESC connaît les nombreux handicaps de notre cité : circulation automobile, qualité du centre, activités et équipements sociaux, culturels, économiques, commerciaux et de service…mais aussi ses atouts indiscutables: cadre naturel, géographique et historique exceptionnels, richesse du patrimoine, proximité d’équipements économiques, éducatifs de premiers plans (Ville Nouvelle, plateau de Saclay…) et la chance particulière d’être au coeur d’un parc naturel régional, le plus proche de Paris, dont nous venons de fêter les vingt ans.


En réagissant sur le PADD, nous travaillons donc à expliciter notre vision de l’avenir de Chevreuse qui doit évoluer en résistant à de multiples pressions, pour le bienêtrede ses habitants actuels et futurs. Nos positions se heurteront sûrement parfois à celles de la municipalité, cela
fait partie du jeu de la démocratie locale, mais le respect mutuel dans le dialogue doit persister. Voici quelques points essentiels à nos yeux :


1. POPULATION - LOGEMENTS
Par respect de la charte du Parc, le potentiel de terrains constructibles est limité, et heureusement réduit. En effet, le mitage périphérique et l’urbanisation des zones agricoles sont inacceptables.
La réhabilitation, la reconstruction dans le bâti existant assure un potentiel d’évolution certain (sous réserve d’une qualité architecturale dans le respect du site et du paysage urbain, mixité sociale, intégration de parkings….).
Les chiffres provisoires du recensement 2005 montrent un « desserrement » des ménages, qui à population égale, entraîne un accroissement des demandes de logements. Sur une base de population 2005 évaluée par l’INSEE à 5500 habitants, nous proposons que ne soit pas franchi le seuil des 6000 habitants en 2025, (ce qui exige déjà de pouvoir offrir plusieurs centaines de logements supplémentaires !) En effet, ce chiffre est selon nous un maximum, compte tenu des remarques précédentes sur le potentiel constructible (neuf, réhabilitation, reconstruction).


2. DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL
Renforcement et développement de la capacité d’attraction de Chevreuse : au centre du Parc Naturel Régional, abritant le Château de la Madeleine, siège du Parc, le bourg doit offrir à ses habitants et aux visiteurs activités, commerces, services, équipements, bref, une qualité de vie à l’image de la « Capitale du Parc » que nous devons avoir l’ambition d’être. Les activités nouvelles, qui résulteront des initiatives privées et publiques que Chevreuse pourra accueillir, devront respecter cette conception de développement.


3. PLAN DE DEPLACEMENTS – CIRCULATION
La circulation reste un problème crucial et l’avancement du projet de contournement ne règlera pas tout. Il faut concrétiser la réflexion sur les déplacements nécessaires au fonctionnement de la cité : piétons et cycles, voitures, véhicules utilitaires, transports collectifs,  stationnements et liaisons piétonnes avec le centre bourg et les équipements.
La création d’un espace central à vocation piétonnière ou quasi-piétonnière doit être explicitée (Eglise, Places des Halles et du Marché au blé, extensions vers les Petits ponts d’une part, le château d’autre part), concomitamment à la mise en valeur du patrimoine architectural.
Les entrées de ville auront pour objectif, par l’ aménagement des voiries, de signaler aux usagers en transit, visiteurs et habitants qu’ils pénètrent dans Chevreuse en les incitant à adapter leur mode de conduite.


4. IMPLIQUER LES CITOYENS – EXPLIQUER - COMMUNIQUER
Des opérations foncières en cours ou prévisibles auront des impacts significatifs sur l’évolution de Chevreuse : les élus et la municipalité devront expliciter leurs objectifs et projets qu’ils mènent à des chevrotins citoyens et non simples administrés.
L’APESC souhaite contribuer et participer à ce dialogue et à cette construction commune.

24/06/2009

Plan Local d'Urbanisme: on en parle PLU!

24 juin 2009 - fête de la Saint Jean

Chevrotin parmi les chevrotins, fidèle parmi les fidèles, le poête qui errait dans les couloirs de notre maison communale m'a rapporté ces quelques bribes d'une conversation entre le premier étage et la tourelle.

De l'info? En tous cas, un vrai conte...

_____________________________________________________________________________

PICT0794.JPG

" Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? "

Et la soeur Anne, lui répondait :

" Je ne vois rien que les permis qui déposoient et les maisons qui poussoient. "

Il est vrai que l'on avait parlé de l'élaboration du PLU et qu'il faudrait bien faire quelque chose.

"Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? "

Et la soeur Anne répondait :

" Je ne vois rien que les promoteurs qui oeuvroient et les immeubles qui montoient. "

Il me semble que nous devions trouver un nouveau cabinet pour nous aider dans la tâche.

" Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?"

- Je vois, répondit la soeur Anne, un gros trou chez Kalmanson, des territoires naturels empiétés et convoités. Je vois encore un gros cube qui poussoie près de l'Hotel Dieu...

- Est-ce cela le PLU ?

- Hélas ! non, encore un projet qui le meurt.

PICT0789.JPG

 

" Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?

- Je vois, répondit-elle, vers l'orient des réunions publiques, des projets d'aménagements du centre ville et de la route départementale avec même une piste cyclable intégrée, et ....

- Dieu soit loué ! s'écria-t-il un moment après, c'est le PLU. je prépare un article pour le Médiéval. "

- ... non,non, tout cela est lointain. Saint Rémois et point Chevrotin.

 

.                         La Barbe Bleue pour Le Blog de Chevreuse

24/05/2009

Fête du vélo le 6 juin à Saint Rémy

Saint Rémy prend le devant sur l'usage du vélo dans la ville avec l'organisation le 6 juin prochain d'une fête du vélo par l'association "Mieux se Déplacer à Bicyclette" . Tout le programme sur http://mdb.st.remy.78.free.fr/

 

A Chevreuse, c'est la fête de la voiture, du poids lourd et de l'autocar toute l'année, profitons en.PICT0747.JPG

- stationnement sauvage sur trottoir, sur place handicapé, sur passage piéton,

- autocars et poids lourds qui se croisent régulièrement en montant sur les trottoirs,

- stationnement sur trottoir autorisé à l'exemple de la rue de la Butte aux Vignes ( les places rue de Versailles devant la bibliothèque ont quant à elles été restituées aux Chevrotins ),

- circulation de plus en plus dense et qui va continuer à se densifier avec la sururbanisation prévue au nord du Parc dans l'Opération d'Intérêt National de Versailles, Saint Quentin,Saclay, Massy.

- aucun aménagement prévu pour "casser la vitesse" aux entrées de ville.  Notons la bonne occasion ratée l'an passé route de Milon: l'aménagement de ce carrefour aurait du permettre la réduction de la vitesse rue de la porte de Paris et un accès plus facile des Chevrotins du Rodon au centre ville.

- pas d'aménagement pour calmer, ralentir et arrêter l'automobiliste en centre ville.

- pas de priorité pour le piéton et le vélo en centre ville.

- toujours pas de vision globale pour la circulation dans Chevreuse à ce jour.

 

Quant au vélo: toujours pas d'actualité.

- pas d'aire de stationnement prévue en centre ville,

- pas de liaison réfléchie pour desservir les différents "quartiers" de Chevreuse,

- pas d'aménagement de chaussée en centre ville.

 

Alors, Chevrotins, surtout ne changeons rien,  et souhaitons bonne fête du vélo aux Saint Rémois.

.                           Laurent BUGEAT

21/12/2008

Faut il sanctuariser les lieux remarquables de Chevreuse?

Quelle effervescence dans le Centre Ville!

La circulation pourtant de plus en plus dense n'arrive même plus à étouffer les cris des Chevrotins concernés. L'origine est la demande d'un permis de construire pour créer deux places de parking sur l'arrière d'un terrain de la rue de Versailles.

PICT0746.JPGTrès bien me direz vous. Enfin des Chevrotins qui assument leur véhicule et qui ne nous l'imposeront plus sur les places du centre ville, des Chevrotins qui n'attendent pas que la Ville règle leur problème de stationnement. On va même peut être pouvoir rendre notre centre ville entièrement piétonnier. C'était aussi ma première impression.

Oui, mais l'arrière de ce jardin donne ruelle des Larris, et l'on touche au centre historique de Chevreuse. Une visite in situ permet de réaliser la forte déclivité de ces jardins, organisés en terrasses successives, et le préjudice visuel d'une plate-forme de stationnement pour le site et pour le voisinage.

L'accès à ce parking donnerait sur ce joli tertre qui offre une vue magnifique sur le coeur de Chevreuse, tertre où les randonneurs et les chevrotins durant leur ballade dominicale ne manquent pas de s'arrêter. L'occasion aussi de marquer une pause à l'ombre des tilleuls avant l'ascension vers le château. " Pourquoi Chevreuse n'a t'elle pas de PLU, il faut un PLU pour Chevreuse, et cette place doit y être inscrite et protégée" clame haut et fort Mme Lalande une riveraine déterminée qui ne décolère pas. Et elle renchérit en disant que "si le projet se fait, rien n'empêchera les voisins d'en faire autant, que les tilleuls et l'espace vert seront alors condamnés, et la vue sur Chevreuse fermée".

Et elle a raison, elle a même informé l'architecte du Parc qui ne comprend toujours pas comment son collègue des Bâtiments de France ait pu donner son accord pour un tel projet.

Aujourd'hui, une demande d'annulation du permis de construire par les riverains est en cours, soutenue par les associations "Le Tilleul Argenté" et l'APESC

"Le plateau du Larris était le 'vieil marché au blé' et servait donc d'appoint ou de remplacement au marché au blé en ville" nous apprend Daniel Baltzinger, président de l'APESC .

Alors je suis retourné sur ce lieu, où je m'étais si souvent arrêté jadis pour regarder la vue sur les toits de Chevreuse. L'endroit était tel qu'il y a dix ans avec ces petits chemins qui partent de partout et permettent de rejoindre le centre ville en 3 endroits, la sente des remparts et le Château... Un lieu magique qui permet de prendre des repères temporels.

PICT0744.JPGAlors, nous donnons aujourd'hui une nouvelle image à la place de l'église, nous repensons le prieuré, réaménageons les rues avoisinantes, en enlevant ou en modifiant un peu plus à chaque fois le charme de Chevreuse. Demain, nous devrons remodeler l'ensemble de notre centre ville, réaménager entièrement le plan de la circulation, revoir la politique suicidaire du stationnement non accueillant actuellement en vigueur, redonner leur place aux piétons, mettre en valeur ce qui reste du cachet de Chevreuse. Et nous devrons le faire parce qu'il n'est pas trop tard et qu'il en va de la survie du village et de ses commerces. Mais dans chacune de ces opérations, nous modifierons irrémédiablement le charme de notre village ou du moins l'image que nous en avons.

Alors, pourquoi ne pas sanctuariser au plus vite un lieu aussi remarquable que le tertre de la ruelle des Larris. Pourquoi ne pas fermer la ruelle aux non riverains empêchant ainsi à quelques chevrotins peu scrupuleux d'y stationner pour échapper au stationnement payant, pourquoi ne pas installer quelques bancs pour aider à la pause et à la flânerie.

Ainsi, nos descendants continueront à jouir de ce panorama exceptionnel sur le village et pourront apprécier le charme passé de Chevreuse.

.                                                         Laurent BUGEAT

 

19/10/2008

Parc Omnisports: Développement durable?

Bravo à la commission Développement Durable de Chevreuse.

Bien sur, nous direz vous,  le développement durable, c'est à la mode, c'est vendeur, et puis cela permet de remplir les pages du Médiéval sans parler des sujets qui pourraient fâcher.

Et ben non, partie de rien, la commission s'est interrogée sur ce qu'il y avait à faire dans ce domaine dans la gestion de la ville, s'est posé des questions, a même ouvert sa commission à l' A.P.E.S.C. ( http://apesc.free.fr ), voila c'est dit, je l'ai écrit.

Alors, tout n'est pas peut être pas encore vert mais la commission y travaille, y réfléchit en toute transparence.

Dans le prochain Médiéval, espèrons que ce soit la commission Travaux Sécurité Circulation qui se dévoile :

Cela permettra peut être de nous informer sur les projets pour Chevreuse et de rassurer les chevrotins inquiets dans la gestion de la ville :

LE projet de la création d'un Parc Omnisports (Au cœur de  toutes les conversations, mais pas un mot dans le Médiéval).

Projet pour le moins flou. Pour certain, il s'agit uniquement d'une tribune nécessaire à notre club de rugby. Pour d'autres, cela va être l'occasion de faire payer les spectateurs du dimanche. Les derniers disent que l'on ne peut obtenir les saintes subventions que pour un nouveau parc omnisports, mais pas pour la construction d'une tribune sur le terrain actuel.

Et le prix ? Flou lui aussi. Des 720 000 euros inscrits sur le Médiéval, nous ne savons pas s'il s'agit du prix total ou de la participation communale uniquement. Nous n'avons toujours pas eu de présentation du projet, ni même de son étude chiffrée, datée et actualisée. Sur quelles bases les demandes de subventions auprès du conseil général et du conseil Régional ont elle été faites?

Mais peut être la conjoncture économique et la morosité actuelles permettront elles de faire avorter ce projet de notre municipalité  "pour" Chevreuse. En tous cas, pas le moment d'augmenter la dette de la ville, déjà plombée par la piscine, ni non plus d'augmenter les impôts locaux.

Les autres projets pour Chevreuse...

Toujours aucun projet global et cohérent pour Chevreuse, la ville est gérée au jour le jour en fonction des événements:

- des projets de résidence initiés par les promoteurs et conduisant à la perte de notre patrimoine bâti ( villa des Marronniers où séjourna le peintre Fernand Léger, plus récemment la belle maison Kalmanson d’un maître tanneur et bientôt la vieille grange en face de l'école primaire Jean Moulin)  et une densification de 1 à 25 sur ces emplacements : pour une famille et deux voitures aujourd’hui, ce sera demain 25 familles et 50 voitures.

PICT0744.JPG- Le tourne à gauche du Rhodon à la demande de Saint Rémy. Un rond point aurait sûrement trop facilité l'accès au village des chevrotins du Rhodon, ou l'accès au Rhodon des chevrotins du centre,

- Des enquêtes de sécurité routière qui permettront d'obtenir des subventions pour des aménagements sur la route du Mesnil Saint Denis et de Dampierre.  D'après Alain Dajean qui a demandé pourquoi les axes les plus fréquentés comme la rue de la porte de Paris ou la rue de Rambouillet ne faisaient pas partie de l'étude, la réponse est qu 'il n'y a pas eu de plaintes des riverains dans ces quartiers. A croire que Mr Génot n'a jamais lu ce blog. Mais qu'à cela ne tienne, nous allons lancer une pétition pour la rue de la porte de Paris, appelée par chez nous " ligne droite des Hunaudières" ,

- des trottoirs que l'on agrandit rue de Paris sans concertation des riverains et sans plan global d'aménagement du centre ville concerté,

- Des ralentisseurs que l'on installe du jour au lendemain rue de Versailles: les riverains ne semblent même pas au courant,

- la gestion des problèmes de circulation, de stationnement, et d'accessibilité aux bâtiments publics par la pose de plots et de "biroutes" sur les trottoirs et espaces publics,

- Un PLU toujours inexistant permettant l'application d'anciennes règles et pouvant favoriser une certaine opacité des zones constructibles, des zones naturelles et des zones sensibles de Chevreuse.

.              Y a t il un plan de vol pour Chevreuse ?

.                                  Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

Chevrotins, ne désespérez pas, soyez vigilants, interpellez vos élus et demandez-leur des comptes et des explications sur la gestion actuelle et l'avenir de votre ville, soulignez vos craintes, rappelez leur que vous êtes électeurs et que plus de 53 % des chevrotins n’ont pas voté pour la majorité actuelle représentée au conseil par 22 élus sur 29.

Vous pouvez aussi solliciter vos élus d'opposition et vous engager à leur coté. Vous pouvez aussi simplement les encourager, leur rôle n’est pas facile.

Ensemble pour Chevreuse, ne désespérons pas, soyons vigilants et vivement le prochain passage aux urnes.

.                                                                           Laurent BUGEAT

 

28/05/2008

P.L.U..... Et pourquoi pas le VELO à Chevreuse?

Il y a sur Chevreuse (village étiré dans une vallée) un vrai potentiel pour développer le vélo: quartiers éloignés du centre ville, ville plate, difficulté de stationnement, collège, énorme consommation d'une voiture sur les premiers
kms..., il me semble que ce sujet pourrait sensibiliser bien des consciences :

-à moindre frais pour commencer, il suffirait de sécuriser le centre ville en créant une zone 30 sur l'ensemble de la ville et de créer des zones d'accueil et de stationnement pour les deux roues. Cela peut être fait en annexant  quelques places de parking dans le centre ville à des endroits stratégiques: mairie ou devant l'office de Tourisme, place de l'église devant la bibliothèque, place de halles devant l'électricien, place du marché au blé, château, piscine, terrain de rugby et parc des sports en général )

-à plus de frais en participant avec le Parc à la mise en place de liaisons douces pour désenclaver les quartiers excentrés, en sécurisant les chemins existant (éclairage entre la ville et le collège), en limitant la vitesse par des aménagements sur la chaussée  (ronds points aux entrées des villes) ou une modification de la circulation en centre ville comme cela nous avait été promis.

En fait, il nous faudrait un PLU et que la circulation des vélos y soit traitée indépendamment de la circulation des véhicule motorisés.

Nos enfants à l'école primaire et au collège sont formés et sensibilisés à l'usage du vélo (sorties vélo à l'école primaire), encouragés à l'utiliser (marquage des vélos par le Conseil Général au collège)et il est toujours difficile en tant que Chevrotin de voir partir ses têtes blondes à vélo.

Alors préparons le Chevreuse de demain et encourageons l'usage du vélo dans notre ville .

.              Laurent BUGEAT

23/02/2008

Réaménagement du centre ville, que veulent les Chevrotins?

 

Le réaménagement de notre centre ville, est il réalisable?

L'idéal pour Chevreuse a toujours été de faire une déviation complète de la ville. Une zone verte a coté du centre de loisirs avait été gardée précieusement pour cela et nous désirons la conserver pour que nos descendants aient toujours cette possibilité.

En attendant que nos enfants règlent un jour le problème, sommes nous condamnés à supporter le trafic dans Chevreuse. Une déviation des cars à vide et des poids lourds par la rue Fabre d'Eglantine a été mise en place et l'étape suivante devait être la mise en sens unique de la rue de la division Leclerc. Aujourd'hui, ce sujet ne semble plus d'actualité.

Je suis allé poser la question à claude Génot ce matin 23 février à la porte ouverte de la liste UMP "Ensemble pour Chevreuse".

La mise en sens unique de la rue de la division Leclerc avec agrandissement des trottoirs ne semble pas pouvoir se concrétiser pour les deux points suivants:

- les commerçants ont peur de perdre leurs clients,

- les cars qui desservent Chevreuse actuellement ne pourraient plus le faire  que dans un sens et la rue de Paris ne peut  faire passer l'autre partie du trafic des cars.

Ce dossier est il vraiment voué à passer aux oubliettes. L'avenir de Chevreuse, défigurée par la route départementale, en dépend.

Les commerçants n'auraient ils pas au contraire une perspective d'augmenter leur chiffre d'affaires si la zone piétonne est élargie, la circulation réduite.

La SAVAC entreprise de notoriété régionale et experte dans le transport des franciliens ne pourrait elle pas être force de proposition pour nous débloquer  le deuxième point.

Et qu'en pensent les Chevrotins????? Qu'en pensez vous ?????

Je vous rappelle que ce blog vous est ouvert et que vous pouvez écrire vos commentaires.

 

Laurent BUGEAT

 

 

 

 

 

27/11/2007

Les PROMOTEURS font ils la loi à CHEVREUSE ???

Une banderole l'annonçait il y quelques années rue Charles Michels lors du projet de construction d'un immeuble. La question aujourd'hui est elle toujours pertinente???

Plusieurs projets sont aujourd'hui en cours à la place des ateliers Dufils, à la place de la maison Kalmanson (sacrifiée pour l'occasion) ou bien avancé comme l'immeuble  à la place du garage Bailly/ Baudoin.

Que veut la Mairie?
Les projets fleurissent ils en concertation avec la Mairie? Le maire peut il exiger autre chose que le bétonage? Peut on avoir une autre politique que la densification des centres ville ? Cette densification doit elle se faire au détriment du patrimoine ancien bâti ?


Que veulent les Chevrotins?
Des logements? Des appartements en lieu et place des maisons qui font le charme de Chevreuse? Des logements sociaux ou pas de logements sociaux?

Pourquoi Chevreuse n'a t'elle pas encore de PLU (Plan Local d'Urbanisme)???


Il parait clair que le profit de quelques uns va crucialement modifier notre environnement: 25 logements nouveaux font place à une maison ancienne ( Projet Kalmanson) ou à une perte d'activité non compensée ( garage Bailly parti à Cernay, Atelier Dufils au Mesnil). 

Alors, QUI mène la danse à Chevreuse????Kalmanson-2.jpg

 

Laurent BUGEAT