Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2017

Saint Rémy: Parc en Danger

 ______________________________________________________

Un message de l'association de parents d'élèves API
______________________________________________________

 

Certains d'entre vous ont entendu parler du projet de modification du centre-ville, envisagé par Madame le Maire, prévoyant notamment, le remplacement du parc de l'église par une place minéralisée, ainsi que la création d'une route pour engins motorisés, allant du monument aux morts, à la rue des Écoles.
La sécurité des élèves sur le chemin de l'école étant pour nous une priorité, il ne nous semble pas judicieux de remplacer cet espace piétons par des voiries.
De plus, la localisation du parc aux abords des écoles, représente un lieu de convivialité et de lien social important pour les enfants et leurs parents qu'il serait regrettable de voir disparaître.

Le commissaire enquêteur sera présent en Mairie, entre le 22 mai et le 30 juin : il vous attend pour consigner vos remarques, inquiétudes, etc...
Si vous souhaitez sauvegarder le parc, c'est maintenant ! Une fois le PLU voté, il sera trop tard pour faire machine arrière.

En tant qu'association de parents d'élèves, nous organisons avec la FCPE, dans un premier temps, une pétition qui sera remise au commissaire enquêteur. Vous pouvez d'ores et déjà la signer en ligne et la partager au plus grand nombre :

             https://www.petitions24.net/parcdeleglise


Dans un second temps, nous organisons un grand pique-nique convivial le samedi 3 juin dans le parc pour signifier notre attachement à ce dernier.
Attention, signer la pétition ou participer au pique-nique du 3 juin ne remplace pas un avis déposé en mairie.
Si vous souhaitez approfondir le sujet, nous avons réalisé un site internet dédié, où vous trouverez le projet, la façon dont l'enquête va se passer, mais aussi les questions fréquentes qui nous sont posées :

                                 www.parcdeleglise.fr


Nous comptons sur votre participation,
Bonne lecture et à très bientôt

L'équipe API

 

18/05/2017

Photo Sensible

 

EXPOSITION PHOTO SUR LES INONDATIONS

inondation,exposition,photo,francois,hardy,parc naturel,pnr,chevreuse
L'exemple de Chevreuse

 

Exposition pour découvrir le lien entre les inondations de 2016, le contexte climatique et l’évolution du territoire due aux activités humaines.

Tous les ans, les rivières subissent des périodes de crues suite à des évènements pluvieux. Cependant, rares sont les crues qui débordent, surtout sur le territoire du Parc. Des inondations, aussi importantes que celles de 2016, ne s’étaient pas produites depuis 70 ans. Ces phénomènes sont d’autant plus dévastateurs qu’ils sont rares, car les populations et les acteurs du territoire ne sont pas toujours bien préparés à les affronter.

Comprendre les évènements passés est une nécessité absolue pour pouvoir préparer l’avenir.

Venez découvrir ces éléments de compréhension
au travers d’illustrations et de photos commentées
au sein de la cour du Château de la Madeleine à Chevreuse

 

Le Blog de Chevreuse - 18 mai 2017
Sûr que demain, à l'Yvette, ça va être sa fête

 

 

01/04/2017

Le Golf de Chevreuse

Surprise de taille au conseil municipal exceptionnel d'hier soir 31 mars où comment le vieux dossier du Golf est soudainement réapparu et voté en vitesse et en catimini. Le conseil s'est tenu à 20 heures. Peu de public, l'annonce ayant été faite urgemment pour pouvoir caler ce conseil avant les vacances scolaires de Pâques.

Un seul point à l'ordre du jour: "Régularisation du permis de construire de la Maison des Associations". Claude Génot,  légèrement mal à l'aise, a commencé à expliquer que la Préfecture lui demandait une pièce manquante dans l'instruction du permis de construire de la Maison des Associations. Alors qu'il se détendait au fil des explications, on apprenait que c'est la police des eaux qui avait remarqué qu'il manquait son autorisation au dossier, et qu'étant donné la surface de la Maison des Associations, la commune était dans l'obligation de compenser le volume d'eau pris sur la zone de crues, conformément à la rubrique 3.2.2.0 de la loi sur l'Eau relative aux installations, ouvrages, remblais dans le lit majeur d'un cours d'eau. Claude Génot distribue un plan des zones humides de Chevreuse (ClicClic pour lire) et explique que l'on ne peut pas construire n'importe quoi dans le cours d'une rivière en me regardant gravement. Surement voulait il régler ses comptes pour le zouave.

Les volumes sont énormes et il ne suffit pas comme le propose alors Mr Cattanéo calculette à la main d'enterrer de 2 ou 3 mètres le terrain de football synthétique obligeant Mr Godon à reprendre un nouveau chewing-gum avant d'avoir fini de 'fumer' le précédent et de répliquer 'Et pourquoi pas les tennis!'. ( Cela a bien fait rire les membres du clan Génot, j'ai cherché une contrepèterie mais je n'ai rien trouvé...)

La tension était extrême. ' Pas question de toucher à la plaine des sports 's'emporte Claude Génot avant  d'expliquer que la majorité s'était réunie préalablement pour étudier toutes les possibilités et que la seule solution pour ne pas dénaturer la plaine des sports était de compenser en amont, et que la création d'un golf permettrait de structurer les paysages et de créer les retenues d'eau nécessaires à la compensation le long du parcours. Alors que Mme Dallalba et Mr GarleJ distribuent la plaquette du golf, le 'compensant' précise les atouts écologiques et environnementaux du Golf (présentés au dos de la plaquette): le Golf de Chevreuse sera d'une qualité exceptionnelle, sans urbanisation. Un golf qui conserve les sentiers de randonnée existants, respecte le paysage de la plaine, entretient les cultures vivrières pour le gibier, limite les risques d'inondation du hameau de Trottigny.

golf,trottigny,inondation,genot,police,eaux,cattaneo,godon,casa dallalba,compensation,zone humide,DDT,prefecture
Clic/clic pour lire la plaquette du Golf de Chevreuse

Les élus qui découvrent le projet sont plutôt enthousiastes et échangent un long moment sur la disparition de la forêt le long de la route départementale, le nécessaire déplacement de l'activité d'élevage de l'autre coté de la route en continuité des terrains de la SAVAC.

Claude Génot rassure: les arbres remarquables seront conservés en rajoutant toutefois "s'ils ne sont pas malades bien sûr", l'herbe pour les vaches est aussi bonne de l'autre côté de la route.

Les élus adoptent finalement à 21h40 le projet de Golf à l'unanimité. Contre toute attente en début de soirée, Claude Génot a réussi à gagner l'admiration de ses conseillers. 'Il est trop fort' me lâche une élue en sortant de la mairie ' la compensation aurait dû coûter très cher à la ville et donc au contribuable, il arrive comme toujours à retourner la situation, à se la faire payer et à développer une nouvelle activité économique et sportive sur la commune'.

 

.                      Le Blog de Chevreuse - Saint Hugues
.                           'Tee pour tous et tous pour tee'
.                      Refrain d'une chanson locale engagée

 

 

05/03/2017

Le projet Gên'Eau embourbé

 

'Quand ça veut pas, ça veut pas'  explique un conseiller municipal de Chevreuse et il n'a pas tort : camion embourbé en début de semaine, un autre maintenant immobilisé près de la mare aux canards (essieu cassé à ce que l'on a pu glaner comme information). Tout semble aller à vau-l'eau.

inondation,zouave,construire,destruction,crue,yvette,permis,cours,lit,yvette

Et cette pluie qui ne s’arrête pas....
-comme si elle tentait une dernière fois de raisonner le 'zouave' en lui mouillant les chevilles, les mollets, les genoux...
-comme si elle lui susurrait: 'CLAUDE, n'entrave pas le cours de l'Yvette. CLAUDE, dois je te rappeler la zone dont j'ai besoin pour mes crues?'

inondation,zouave,construire,permis,lit,yvette,destruction,crue,cours
L'yvette ce matin à 9  heures

Mais le Claude n'en a que foutre. Droit dans ses cuissardes, il scrute l'aval et ses proches qui le suivent encore peuvent l'entendre murmurer:" Je ne me retirerai pas"

 

.                    Le Blog de  Chevreuse - Sainte Olive
.    Allez mon Popeye, encore une fois. " Je ne me retirerai pas"

 

 

22/01/2017

Rhodon (rivière)

 image illustrant un cours d'eau de France
Cet article est une ébauche concernant un cours d'eau de France. Remerciements à WIKIPEDIA pour sa charte graphique et aux lanceurs d'alerte de l'AAVRE, l'association des Amis de la Vallée du Rhodon et des Environs.

 

le Rhodon

aavre,eric,aynaud,pollution,rhodon

Naissance du Rhodon. Une gangue polluante de boues de station d'épuration
en sortie de la buse en béton en lisière de la forêt de Port-Royal
et du plateau du Mesnil-Saint-Denis. Photos du 17.01.2017
Caractéristiques
Longueur 9,7 km
Naissance Station d'épuration du Mesnil St Denis et de la Verrière
Bassin collecteur la Seine
Débit moyen ?  Variable suivant qualité des boues
Régime pluvial océanique
Cours
Se jette dans l'Yvette
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

 

Géographie

Le Rhodon est un ruisseau des Yvelines, il prend sa source dans la station d'épuration gérée par le syndicat S.I.A. pour les villes du Mesnil Saint Denis et de la Verrière. C'est un affluent de l'Yvette et un sous-affluent de la Seine par l'Orge.

 

Protection

Le Rhodon est sous la protection de l' AAVRE, Association des Amis de la Vallée du Rhodon et des Environs qui dénonce cette pollution du 12 janvier 2017. L'association a porté plainte à la gendarmerie de Magny les Hameaux et a prévenu le Parc qui a transmis l'information aux communes qui ne l'ont pas toutes retransmise à leur habitants...

 
Article complet sur la pollution du Rhodon à lire sur le site internet de l'AAVRE : ​
 "
 Le Rhodon notre rivière, depuis mi-janvier une nouvelle pollution impressionnante à sa source souille les eaux du Rhodon... 
"​
 
 
 
 
.           L'AAVRE et Le Blog de Chevreuse, 
.   Que justice soit faite: POLLUEUR = NETTOYEUR!
 
 

30/11/2016

Inondations: 6 mois déjà

 

Il y a 6 mois, le 31 mai 2016, rappelez vous:

L'Yvette débordait, les routes étaient coupées, les sirènes d'alerte ne sonnaient plus et le centre ville de Saint Rémy les Chevreuse buvait la tasse.

Etait ce prévisible?

Ci dessous un extrait du journal Toutes les Nouvelles de Rambouillet du 13 mars 2002. (Collection DBR)

 

inondation,saint remy,sre,environnement,radtkowsky,colombel,crueClicClic sur l'Image pour l'agrandir

 

Le Blog de Chevreuse - Saint André

Des berges de l'Yvette le protecteur, de la renouée la terreur

 

 

10/08/2016

La Renouée de Chevreuse

Comme beaucoup de lecteurs du blog, j’ai la chance d’habiter Chevreuse et le Parc Naturel et de vivre dans ce cadre verdoyant et bucolique, au calme (en dehors des soirs de foot France/Portugal) et entre une chèvre et une vache (non je ne suis pas marié). Comme certain, j’ai en plus la chance de vivre au bord de l’Yvette et de connaître les émotions fortes les jours de crues (« Qui l’eut cru c’est le père Lustucru qui a bu l’eau du ru ???») et de profiter d’une végétation généreuse.

Ainsi, depuis 15 ans environ se développe derrière chez moi un gros massif d’une plante qui forme de très hautes et denses tiges qui restent ensuite tout l’hiver. Au fil des années un mélange de générations entre le vert et le beige me grignote ma vue sur les champs et le paysage. Il y a dix ans environ nous avons commencé à arracher quelques tiges avec ma nièce, on appelait ça les « bambous » et nous les avons jetées dans les sacs végétaux du SIOM, sans trop se poser de questions. Ce n’est que cette année que mes voisins m’ont appris le nom de la bestiole : la renouée du Japon !!! Une plante très méchante, invasive, avec des rhizomes toxiques, des larges feuilles qui étouffent tout, une croissance ultra rapide qui détruit toute la biodiversité autour… en un mot : la vilaine ! Avec une amie nous avons donc entrepris au printemps l’arrachage d’un massif assez conséquent, environ 100 m² d’une densité variable accumulée depuis plusieurs années. Beaucoup de tiges sèches auraient pu être brûlées mais… les feux sont interdits. Résultat, avec une cinquantaine de sacs végétaux, j’ai commencé à m’intéresser au problème, à faire des recherches sur internet et passer quelques coups de téléphone ; mairie, parc naturel, SIAVHY, SIOM… et c’est là que je vais commencer à fouetter un peu avec mes tiges car en résumé tout le monde (ou presque) connaît le problème mais personne ne fait grand-chose !!! Cependant, pour être honnête, c’est pour des motivations totalement égoïstes, pratiques et esthétiques que je me suis attaqué à la renouée dont j’ignorais moi-même il y a encore quelques mois et le nom et l’existence…

Concrètement la renouée à Chevreuse c’est un énorme massif derrière le parking en bas de Saint-Lubin, et beaucoup de petits massifs qui se développent le long de l’Yvette et du canal ou le long de la Goutte d’Or au niveau du rond-point raté par exemple. Sur le parking du pont Blonnier, qui vient de faire l’objet d’une coupe (adaptée aux contraintes renouée ?) et qui est un lieu de passage important, il faut surtout éviter que les gosses ne jouent avec les tiges et que les véhiculent n’emportent des débris car il suffit d’un fragment pour que la plante s’installe quelque part !
renouée,yvette,jev,médiéval,pnr,sivoa,siom,siahvy,blonnier,veolia

Conseils pratiques pour lutter contre la renouée
Vous trouverez de nombreuses ressources et conseils pratiques sur le site du syndicat de l’Orge (confluent de l’Yvette et affluent de la Seine) (bien plus que sur le site du SIAVHY !!!) et notamment des consignes pour les professionnels :
http://syndicatdelorge.fr/valoriser-ecologiquement-la-val...
http://syndicatdelorge.fr/images/entretenir/renoueevallee...
http://syndicatdelorge.fr/images/entretenir/Renou%C3%A9e_...

En résumé, c’est une plante dont on ne se débarrasse pas mais dont un arrachage manuel et régulier avec incinération contribue à limiter la propagation. Il ne faut pas utiliser le « rotofil » qui disperse les débris et favorise la propagation par bouturage… Il ne faut pas non plus mettre les déchets dans les sacs destinés au compostage mais dans les ordures ménagères pour incinération. De toute façon, les racines sont tellement profondes et denses qu’une éradication totale est presque impossible... L’année 2016 sera évidemment un grand cru (humour toujours) pour la renouée ; déchirée, charriée et déposée dans de nombreux nouveaux sites et territoires, elle va pouvoir pousser et s’étendre encore davantage. Soyons clairs ; il n’y a rien à faire, aucune solution à court terme mais grâce à la science, aux biotechnologies et/ou à la génétique on finira bien par trouver un insecte mutant ou par créer une maladie pour en venir à bout… peut-être un phytosanitaire soft et utilisable près des rivières (rappelons que c’est évidemment interdit ; pas de Roundup sur les berges !!!).

Coup de gueule contre les professionnels et les entreprises de jardinage…
C’est probablement à cause de travaux de renforcement des berges et au déplacement de terres « contaminées », réalisés à l’époque par Paris Tropic que la renouée a franchi l’Yvette et est venue contaminer la berge qui est derrière chez moi mais depuis qu’elle se développe, plusieurs années, je suis passablement remonté contre l’entreprise JEV qui s’occupe de l’entretien de nos berges.
1er reproche ; l’absence d’information, en tant que professionnel supposé connaître ces questions, ce prestataire aurait dû prévenir ses clients de la présence de cette plante et ce d’autant plus que de gros travaux de stabilisation des berges par des procédés de végétalisation ont été réalisés récemment.
2ème reproche ; le personnel n’est pas correctement formé ou encadré. 3 employés n’ont pas été capable de reconnaître la plante, l’un deux ignorait même son nom. Suite à une réunion la consigne a été donnée de ne plus toucher aux renouées mais au moment du fauchage annuel (à coup de rotofil évidemment) le chef d’équipe n’avait visiblement pas signalé les zones à son employé non formé…
3ème reproche ; le manque de communication et de concertation. Lorsque j’ai alerté le conseil syndical j’avais demandé une chose ; être prévenu du fauchage pour aller arracher mes pousses avant mais le mercredi 13 juillet, j’ai intercepté au dernier moment un employé bougon et au courant de rien. Au niveau de la résidence on me dit qu’eux-mêmes ne sont pas prévenus des dates et des heures de passage alors M. Montégut (vous étiez en copie de mon mail) je vous renouvèle cette simple demande : prévenez-nous de vos interventions ! Et ça vaut également pour les parkings afin de déplacer les voitures…

Les institutionnels
Globalement, les syndicats (SIAVHY / SIOM) et organisations diverses (mairie, Parc Naturel) sont tous dans une même logique ; on connait le problème, on en parle, on communique mais concrètement il n’y aucune véritable volonté ni moyens ! Par exemple, le PNRHVC (Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse) édite un guide des « Plantes Exotiques Envahissantes » et a même fait preuve de modernité en utilisant Google Earth pour un inventaire participative.
 http://www.parc-naturel-chevreuse.fr/sites/default/files/...
Noble intention à condition de porter un tel projet dans la durée et d’y consacrer des moyens, en l’occurrence ce fichier n’a pas été mis à jour depuis août 2011, c’est-à-dire 5 ans… et au final on se demande bien à quoi il sert et quand on demande quels moyens concrets, des bras, un camion, un espace de stockage ??? Il n’y a rien. Même pas de retour de la personne soi-disant spécialisée dont on m’avait donné le nom et que j’avais mise en copie de mes mails…

Du côté du SIOM, là encore de gros problèmes de formation ; une interlocutrice au téléphone m’a dit de mettre tout ça dans les sacs végétaux et m’a expliqué que la montée en température du compost détruisait toutes les plantes et leur capacité à se reproduire, ce qui dans le cas de la renouée est unanimement contredit un peu partout. Du coup je me demande bien qui fabrique ce compost et où il est utilisé… Par ailleurs, un petit message pour les gars de VEOLIA : ça serait sympa de ramasser mes sacs poubelles de renouée même quand ça ne tient pas dans le container et que je les pose à côté ! Là aussi un peu de formation serait sans doute utile…

Je ne vais pas accabler le SIAVHY qui s’est déjà bien fait remarquer par sa brillante gestion et communication de crise pendant les inondations mais en gros il est sur la même ligne (on connait mais on fait rien) malgré quelques projets et chantiers d’envergure prévus (notamment le parking de Saint-Lubin) et par rapport au SIVOA qui gère l’Orge, le site web est quand même dramatiquement désert et vide sur la question des plantes invasives.

Au niveau de la mairie, je tiens quand même à remercier les services techniques qui m’ont débarrassé de mes nombreux sacs, à titre exceptionnel, et à souligner que Le Médiéval du mois de juin/juillet/aout a consacré une pleine page à cette plante. Malheureusement nous avons eu droit à des photos très génériques et quelques consignes décalées (creuser la terre et la mettre dans les sacs poubelle ???) et mal ciblées. L’article a malgré tout le mérite d’exister mais il passe à côté de l’essentiel, à mon sens.

Approche locale et pragmatique
De mon côté je continue à arracher régulièrement des renouées derrière chez moi et nous avons convenu au sein de la résidence de mettre en place un arrachage citoyen et mensuel ; tous les derniers dimanches du mois nous nous retrouverons en période de pousse (avril à septembre je pense mais l’expérience nous le dira). Je suis très content et très fier de la mobilisation des riverains pour ce premier dimanche d’arrachage organisé le 24 juillet ; nous nous sommes retrouvés à une petite dizaine avec gants et sacs pour traiter plusieurs implantations de renouée et c’est sans doute quelque chose à étendre et à généraliser ; ces solutions locales et ponctuelles à base d’huile de coude sont sans doute la meilleure réponse, surtout sur des jeunes et petits massifs et avant qu’ils ne deviennent incontrôlables !

La communication et la sensibilisation sont importants car trop de gens ignorent l’existence du problème, savoir que cette plante existe, la connaître et la reconnaître vont dans le bon sens mais si on veut vraiment la contenir il faut un vrai projet, de la coordination et des moyens par la puissance publique et là, nous en sommes très loin. Au travers de mon expérience anecdotique, je souhaite surtout ouvrir une réflexion sur la façon dont un problème complexe mais non critique de ce type, sans enjeux économiques directs, à l’échelle d’un grand territoire, est pris en charge par un ensemble d’acteurs disparates, collectivités, organismes publics, professionnels, particuliers,  et pas vraiment coordonnés. Il faut de la volonté et sans doute une autorité pilote avec des moyens… J’ai des idées en vrac qui me viennent sur la formation professionnelle, l’affichage sur les zones (une pancarte en bas de Saint-Lubin avec « Plante invasive – Ne pas couper ou déplacer »), des dérogations en matière de feu pour incinérer les renouées (les vieilles tiges brûlent très bien), un ou des espaces de stockage adaptés que les communes pourraient organiser et gérer, voir même des mesures plus autoritaires (des amendes ou des sanctions pour rotofilage de renouée par les professionnels par exemple ?!?) et je vous invite à utiliser les commentaires du blog pour lancer vous aussi des idées et suggestions !

En effet, je reste un peu perplexe sur le sens, notamment écologique, que ça peut avoir d’arracher régulièrement une plante à forte croissance pour remplir ainsi des sacs poubelles et alimenter des incinérateurs… Il y a peut-être mieux à faire ? Une valorisation énergétique en biomasse ? L’utilisation comme fourrage ? On pourrait demander aux fermiers et aux éleveurs du coin ce qu’ils en pensent… En fait, ce qui serait vraiment bien je crois ça serait qu’un responsable politique local organise une réunion à la rentrée avec l’ensemble des acteurs énumérés dans cet article !
Je vous souhaite de bonnes vacances et vous laisse sur cette ultime remarque ;  les plus belles choses à renouer c’est quand même les liens humains !

 

.          André pour Le Blog de Chevreuse

.    A la Saint Lolo, c'est la fête du lourdeau

 

 

 

27/06/2016

Si a V HY moins d'eau...

 

 

L'explication du SIAHVY sur les inondations de fin mai début juin

siahvy,lettre,commune,inondation,chevreuse,saint remy
ClicClic pour lire la lettre du SIAHVY

 

  

Le Blog de Chevreuse -  Saint Fernand

Trop d'eau , trop d'eau , pas bon pour le pastis et le SiaVHY

 

 

31/05/2016

Les Pieds dans l'Eau

 

Quelques scènes chevrotines
d'une journée peu ordinaire après plusieurs jours de pluie

( ClicClic sur les photos pour les agrandir)

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

Le bassin de retenue le matin à 11 heures

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

Le bassin de retenue le matin à 11 heures déjà plein

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

 

 

 

 

 

 

 

 La plaine des sports

 

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

La future maison des associations à 19 heures

  

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

 Les petits ponts à 20 Heures

 

 inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

Les petits ponts à 20 Heures

 

  

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

   Valchevreuse à 17 heures

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

   Le pont Blonnier à 17 heures

                                

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue

 

 

 

 

 

 

 

 

Le canal au niveau de la résidences des  Berges de l'Yvette à 20 H

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue 

La résidence de l'Abreuvoir à 17 H 30

 

inondation,mai,2016,crue,lit,yvette,bassin,retenue 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le nouveau quartier de la digue Saint Martin

 

Le Blog de Chevreuse - 31 mai 2016

Et comme le chantait  Ray Ventura:

'Quand les rivières sont en crues et m'nacent de tout renverser

Le mieux pour qu'elles s'évacuent, c'est d'laisser les crues s'tasser'

 
 

02/03/2016

Vive ma Région boisée

 

"Oh Frédéric, mon Frédéric, coupe moi encore un arbre pour pouvoir éditer mon beau catalogue " rigole Sandrine Anjubault en page 3 de son arme publicitaire toute papouillée par la réflexologue Sandrine (y'a pas qu'une Anne qui s'appelle...Bref) de Saint Rémy et rasée de près par Nicolas de l'espace coiffure de Chevreuse.

vive ma region,vive,region,anjubault,sandrine,stoppub,magazine,publicité,soleis,dourdan

Une nouvelle fois merci à  VIVE MA RéGION.fr de respecter les STOP PUB sur les boites à lettres.

Pour  RAPPEL, une boite à lettres sur laquelle est apposé l'autocollant STOP PUB ne permet pas d'y glisser de la publicité non adressée. En revanche, elle autorise les publications des collectivités comme le Médiéval et l'écho du Parc , et bien sûr les promesses des candidats rêvant de la place de Valérie.

Cela marche et les distributeurs jouent le jeu. Ils respectent les STOP PUB et depuis plusieurs années: plus aucun paquet de publicités des zones commerciales avoisinantes.

Vive Ma Région reste le seul à transgresser cette règle avec quelques agressions des agences immobilières de Chevreuse et Saint Rémy en mal d'activité et les éternels petits artisans de l'élagage et du ravalement.

Allez, un petit effort pour l'environnement et le bien vivre ensemble, ou du moins les uns à côté des autres.

 

.              Le Blog de Chevreuse - 2 mars 2016

 

 

 

 

30/11/2015

HéliCOP 21

 

alliance,associative,jacques,givry,nuisances,aeriennes,bruit,hélico,accmh,acnab,avion,toussus,aerodrome,reconversion,bapteme,aerien


ClicClic pour lire le projet 
 présenté le 2 décembre par Jacques de Givry

(Source : France Nature Environnement magasine Liaison décembre 2015)

 

 

.                 Le Blog de Chevreuse - une bonne fête à note Dédé

.                                   Premier jour de la COP 21

.  Si t'as du bruit dans ton jardin, viens, tu trouveras plein de copains

 

 

28/10/2015

Popôle

 

Vaches ou voitures,

Faut choisir!

pole,gare,parking,vache,prairie,coubertin,rer,rer b,saint remy les chevreuse,

Camarade, unissons nous!

Créons le pôle 'Parking de la Gare'
 pour sauver les génisses
qui regardent passer saint rémois et chevrotins
qui vont prendre le train...

 

Le Blog de Chevreuse - 28 octobre 2015

A saint Jude, pâturage ou garage, pourquoi changer de vache à lait?

 

 

09/10/2015

Peur du Noir?

 

Un programme d’animation pour se réapproprier le monde de la nuit et l’impact de l’éclairage nocturne. Nous les hommes, mais aussi la faune et la flore avons besoin de la nuit noire, elle est essentielle au cycle de la vie. Levons les yeux au ciel … La nuit est un lieu de vie, de voyages dans l’espace et le temps, d’études, de rencontres, d’économies …

jour,nuit,jour de la nuit,pnr,mallart

 

Tout le programme des activités proposées samedi 10 octobre par le Parc sur http://www.parc-naturel-chevreuse.fr/le-jour-de-la-nuit

 

 

05/06/2015

Maison de l'Environnement

 

Un message d'Alain Le Vot - Maire Honoraire de Magny

_______________________________________________

 

APPEL URGENT :
TOUS CE SOIR vendredi 5 juin 2015
A 18H30
DEVANT LA MAISON DE L'ENVIRONNEMENT A MAGNY LES HAMEAUX

 

chers amis, bonjour,
Lundi dernier, Gilles Reynaud, Arnaud Boutier, Raymond Besco et moi-même  avons, lundi dans la journée, initié une pétition contre la fermeture de la maison de l'environnement de St Quentin en Yvelines, équipement unique dans cette partie de l'Ile de France. Nous espérons, que cette initiative sera le prélude à la création d'un mouvement citoyen contre la fermeture décidée par le président de la communauté d'agglomération de st Quentin en Yvelines, sans concertation avec la ville et les acteurs de l'équipement.
Hier soir le chiffre de 500 était dépassé ! ! Ce chiffre montre une grande émotion.

Ironie de l'histoire, Il y a 10 ans jour pour jour (les 4 et 5 juin 2005) la maison de l'environnement de Magny les Hameaux était inaugurée par les président Cadalbert et Jean Jouzel, prix Nobel.

A quelques mois du sommet international du climat à Paris, cette décision est tout à fait incompréhensible et insupportable compte-tenu des enjeux environnementaux actuels.

Ce soir à 18h30 devant la maison de l'Environnement à Magny les Hameaux nous fêterons symboliquement avec des citoyens de l'agglomération l'anniversaire des 10 ans de cette maison.

La "cérémonie" sera précédée d'une petite prise de parole devant les journalistes.

Nous vous appelons à venir coller sur les vitres de la MESDD un message (format A5) ainsi que le titre des belles manifestations qui se sont déroulées dans cette maison ( et que vous avez aimées), notamment avec les enfants et les jeunes des établissements scolaires gros utilisateurs.
Les photos du "mur" et les textes de tous ces messages serviront au renforcement de  notre mouvement.


Il y a urgence à réagir, il est probable que tous les décisions finales et les mutations des personnels seront prises pendant les congés d'été !

Diffuser très largement cet appel (internet, réseaux sociaux, téléphone, etc..).
Pour ceux qui n'auraient pas encore signé voici le lien :

https://www.change.org/p/m-le-pr%C3%A9sident-de-la-casqy-...

Amicalement,

Alain Le Vot
maire honoraire de Magny les Hameaux
ancien président de la ville nouvelle de St Quentin en Yvelines
tél : 01 30 52 69 40
portable : 06 47 81 51 39

 

 

28/03/2015

N'en jetez plus

Ce matin à Chevreuse avait lieu le nettoyage de printemps.

Cinq pékins au rendez-vous, loin de la cinquantaine présente à Saint Rémy! La petite pluie du matin n'a pas aidé à décider les chevrotins de sortir su lit. Un gros chantier à nettoyer est proposé par les Gentilles Organisatrices Caroline et Franceline: les pentes abruptes du Château de la Madeleine.

nettoyage,printemps,von euw,chuberre,maion,parc,poubelle,caroline,bonabitudeC'est vrai que c'était une vraie 'poubelle'. Et à propos de poubelle, un riverain nous encourage,"c'est super ce que vous faites, bravo" et rajoute "c'est comme cela depuis que la mairie a enlevé la poubelle à côté du tilleul".

Ah,la fameuse poubelle qui a défrayé la chronique. Les éboueurs du SIOM ne pouvaient aller la chercher, trop loin du parking, le Parc ne se sentait pas concerné et la Mairie responsable de la chose avait du mal à gérer le remplissement ultra rapide de la poubelle et les plaintes continuelles.

La toujours débordante poubelle des remparts a tellement agacé les riverains qui se retournaient vers  la mairie, que Claude Génot a fini par l'enlever en expliquant: "le problème de la poubelle du Château est réglé."

Efficace cette gestion pouvez vous penser? Et vous n'avez pas complètement tort, la terrasse est maintenant propre et en plus on 'autogénère' un chantier annuel pour le nettoyage de printemps, le grand rendez vous 'écolo' des chevrotins. Faut bien les occuper!

Pourtant ce n'est pas si simple. Nous avons étudiés les déchets retrouvés et nous avons dressé pour vous le profil type des pollueurs:

- le vent tout d'abord qui fait envoler le gobelet posé sur la mur de la terrasse, le sac plastic,

- l'inadvertance qui a fait tomber puis rouler votre thermos jusqu'au bas du rempart (Rassurez vous, il est reparti pour de nouvelles aventures)nettoyage,printemps,von euw,chuberre,maion,parc,poubelle,caroline,bonabitude,

- l' inconscience écologique qui vous a fait jeter vos restes de pique nique et vos détritus par dessus le mur.

- le jeu enfin, et là, nous vous avons demander l'aide de Patrick Jane qui venait justement visiter ce samedi le château de la Madeleine pour nous dresser un portrait plus précis: 'Le pollueur est jeune, certainement du village, plutôt garçon que fille, amateur de bière, whisky, vodka et toute autre boisson à la mode. Il aime à se retrouver à plusieurs sur la terrasse. Sûrement pour refaire le monde et quand la bouteille est vide, il se mesure au lancer de bouteille....Que des droitiers à voir les lieux de collectes'.

Pas sûr que la poubelle disparu aurait été utilisé dans ce dernier cas. Si vous connaissez des ados qui vont trainer par là, invitez les au prochain Nettoyage de Printemps en 2016.

A propos de nettoyage de Printemps, Caroline Bonabitude revient compter ses troupes et faire les photos de la pêche miraculeuse. Elle nous informe que deux poubelles vont être remises en fonction cette semaine. Ouf, il était temps.

 

.     Stephane et Laurent pour  Le Blog de Chevreuse

 

25/03/2015

Famille Bonabitude

 

caroline,von euw,nettoyage,printemps,gilet,jaune,siom,notre dame

 

 L'adjoint Développement Durable

LE NETTOYAGE DE PRINTEMPS

28 mars 2015

Rendez vous à 9H au parking du collège

 

 

18/03/2015

Gros Dégueulasse

 

 Avis de Recherche

'Gros dégueulasse'

 

------

 

Meuh Non, on ne parlera pas de vieux dégueux qui se tapent des petites jeunes. M'enfin, on est à Chevreuse tout de même!

Mais des sans gênes qui abandonnent leurs gravats dans les zones naturelles comme le montrent ces photos prises dimanche dernier dans le bois de Méridon .

 

degueulasse,bois,meridon,placo degueulasse,bois,meridon,placo

 

 

 

 

 

 

 

degueulasse,bois,meridon,placodegueulasse,bois,meridon,placo

 

 

 

 

 

 

 

 

 Vous reconnaissez le placo enlevé la semaine dernière et l'ancien papier peint de la chambre!

SOIT, vous n'avez pas trouvé la déchetterie, il y en a une gratuite à Villejust (voir sur le site du SIOM) et une à Magny (gratuite lorsque l'on rejoindra la CASQY ) accessible avec un bon à prendre en mairie ( cout une quinzaine d'euros).

SOIT, vous avez eu affaire à un entrepreneur indélicat qui pour vous arranger s'est 'chargé' de vos gravats. Notons dans ce cas qu 'il ne peut se prévaloir du label HQE Haute Qualité Environnementale.

Merci de remettre les lieux en état.

 

Le Blog de Chevreuse

Vivement le Printemps et son grand nettoyage

 

 

10/11/2014

Locavore: Promo viande à Limours

 

Réunion publique : Prévention des inondations et pollution aux PCB de la rivière Prédecelle. Quelles solutions ?

 

Un ouvrage de dérivation de la rivière Prédecelle est prévu de longue date à la sortie de Limours. Mais en avril 2013 on "découvre" que la rivière est polluée aux PCB* et que les vaches qui paissent sur le pré en aval de l'ancienne zone industrielle sont contaminées. Elles devront être abattues !forges,predecelle,limours,PCT,pyralene,maire,hugonet
Quels risques sanitaires pour les habitants au voisinage ?
Quelles conséquences en aval sur le cours de la Prédecelle si l'on remue des terres polluées ?
Quelles solutions pour limiter les risques, assurer la sécurité des habitants et la préservation de leurs biens ?

 

Pour en débattre

Réunion publique le 12 novembre à 20h30 à Limours
Salle La Grange
Accès Place du Gymnase, derrière l'église

Réunion organisée par les associations Vivre à Forges, Essonne nature environnement (ENE), la Fédération des associations de protection de l'environnement de la Haute vallée de l'Orge (FAVO), Sermaise Environnement et l'Union des Amis du Parc de la haute vallée de Chevreuse

 

* PCB: Polychlorobiphényles aussi dénommés Pyralène. Toxiques par bioaccumulation dans les graisses.

 

 

18/02/2014

C.C.T.V.

 CCTV

le nouveau programme chevrotin de vidéosurveillance

 CONTROLE CONTAINER TOUT VOIR
___________________________________  

  

Même plus peur,

Quel soulagement! Grâce à la vidéosurveillance, je revis!

Finies les agressions lorsqu'on dépose les ordures ménagères à côté du container de collecte du verre,

Les gravats , plus besoin de les cacher derrière le container,

Maintenant, je laisse même mes sacs et mes cartons remplis de bouteille de verre au pied du container,

Je n'ai plus peur et j'assume!

Je les nargue même en abandonnant mes sacs de courses réutilisables,

Et s'il y a encore un de ces bien pensants qui me fait une remarque,

comme le grand Jacques B. , je leur montrerai mon derrière...

 

siom,dechets,collecte,verre,videosurveillance,camera,sécurité

 

"Pauvre monde" disait ma grand mère, une sainte ou presque!

 

Le Blog de Chevreuse -  Sainte Bernadette

Bernadette pourrait- elle nous aider à visionner ces apparitions de déchets?

 

 

09/02/2014

Nougat local, dernier jour

Vous avez fait le plein de chocolat et de macarons au salon du Chocolat. Vous vous êtes même laissé tenter par le gâteau aux noix du pays d'Alain Dajean.  Gourmand va!  Mais avez vous gouté le nougat local?

Pour 10 euros d'aide à son projet "Potager à domicile" , Benjamin vous offrira en avril le nougat maison préparé rien que pour vous.

potager,domicile,benjamin,rospert

 

Dépêchez vous, ce n'est qu'aujourd'hui et il reste 500 euros à trouver...

                    http://www.kisskissbankbank.com/potager-a-domicile

500 euros, c'est 50 parts de nougat, ou 25 soupes au potiron ou encore 20 soupes au potimarron.

Courage Benje, tu vas y arriver.

 

.        Le Blog de Chevreuse  - Sainte Apolline

.             Nougat et soupes, que du Plaisir